Archives par mot-clé : Libération

C’est pour sauver Libé que Hollande et Macron ont aidé Drahi

…) On sait depuis que le locataire de l’Elysée, soucieux de venir en aide au quotidien Libération, dont l’état de santé était alors problématique, avait poliment suggéré à l’industriel de se pencher sur ce journal malade et dont la survie importait pour le chef de l’état, à quelques encablures de l’élection présidentielle: comme un geste qui ne serait pas oublié…De fait, François Hollande vient en soutien de Patrick Drahi à cette époque dans la bataille qu’il mène contre le propriétaire de TF1 et de Bouygues Télécom. Il va sans dire que le ministre Continuer la lecture de C’est pour sauver Libé que Hollande et Macron ont aidé Drahi

Frontex accuse les organisations caritatives de collusion avec les passeurs de migrants

Article du Financial Times via  Fdesouche

Rappel: Libé et Arte accusaient Fdesouche de faire de l’Intox


L’agence des frontières de l’UE Frontex a accusé les organismes de bienfaisance opérants en Méditerranée de collaborer avec les passeurs de migrants, selon des rapports confidentiels consultés par le Financial Times.

Les accusations de FRONTEX mettent en évidence un conflit qui couvait depuis longtemps entre les fonctionnaires de l’ UE et les organisations non-gouvernementales sur la façon de résoudre une crise migratoire qui a causé la mort de 4.700 personnes cette année.

Frontex a émis ses inquiétudes dans un rapport confidentiel le mois dernier, faisant valoir que les migrants avaient reçu « des indications claires avant le départ sur la direction précise à suivre pour atteindre les bateaux des ONG ». Continuer la lecture de Frontex accuse les organisations caritatives de collusion avec les passeurs de migrants

Affaire barbarin: traitement médiatique en deux clichés

Cohn bendi qui commente l’affaire de pédophilie dans l’église, c’est l’hôpital qui se moque de la charité.

CdtG8tVWEAABaix

Libé fait la leçon, alors que pendant toutes les années 70 et les années 80 ils ont fait la promotion de la libéralisation de la pédophilie.

Cds-3LGW0AARukB

« En mai 1977, Libération publie un article faisant explicitement l’apologie de la pédophilie. « Naissance du « front de libération des pédophiles » » est un véritable acte de foi en faveur des pédophiles, qui constituaient une partie des lecteurs de Libération. L’article sera à nouveau publié le 1er mars 19791.

Pendant dix-neuf mois, Libération va publier des articles, dessins et photographies à Continuer la lecture de Affaire barbarin: traitement médiatique en deux clichés

Aéroport de Roissy : des fichés « S » avaient accès à la piste

Rien de nouveau. Philippe De Villier sous les insulltes des média et de la gauche, publiait en 2006 « Les Mosquées de Roissy ». Un livre dans lequel il révélait, preuves à l’appuie, que des islamistes étaient parvenus à infiltrer les services de sécurité des grands aéroports et à prendre le contrôle de zones entières où transitent bagages et passagers.

Extrait de la quatrième de couverture:

Ce noyautage discret qui inquiète les services de renseignements – apparemment plus que la classe politique – prolonge le prosélytisme qui sévit depuis des années dans l’enseignement et dans de nombreuses cités, où prospèrent censure politicoreligieuse et coutumes d’un autre âge (polygamie, excision … ), faisant peu à peu reculer les valeurs de la République. L’islamisation avance sans bruit mais avec un indéniable esprit de conquête.

Ce livre a été dénoncé par l’ensemble de la presse. Voilà comment le journal Libération le présentait

FhqmuF8


 

Selon nos informations, plusieurs employés d’Air France faisant l’objet d’une fiche « S » disposaient d’un badge pour accéder à des endroits sensibles de l’aéroport. Leur agrément leur a été retiré.

Mercredi 19 novembre, deux perquisitions administratives ont été menées à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, au sein des sociétés Air France Cargo et Fedex. Dans les locaux de la compagnie aérienne, les enquêteurs, qui ont fouillé un millier de casiers, ont découvert que plusieurs employés, fichés « S » pour des soupçons de radicalisation islamistes, disposaient comme les autres d’un badge d’accès à la piste.

(…) M6infos

Un journaliste de Libé sur Philippot : « costume noir, chemise blanche et cravate rouge : les couleurs nazies? »

Mensonge d’État : L’Élysée prétend avoir libéré un otage qui s’est évadé.

Dimanche, François Hollande a annoncé la libération de Francis Collomp, otage au Nigeria depuis décembre 2012.

Moins d’un mois après la libération des quatre otages français d’Arlit, François Hollande a annoncé dimanche celle de Francis Collomp. L’homme de 63 ans était détenu au Nigeria depuis le 19 décembre 2012. Il avait été enlevé par une trentaine d’hommes armés dans l’État de Katsina, au nord du pays, tuant deux gardes du corps et un voisin. Ansaru, un groupe islamiste probablement lié au groupe nigérian Boko Haram, avait revendiqué le rapt, invoquant notamment le rôle de la France au Mali.

« La France n’a cessé de déployer tous ses efforts pour parvenir à ce dénouement heureux », précise un communiqué de l’Élysée dimanche. « Le Président exprime toute sa gratitude aux autorités du Nigeria, avec lesquelles la France a mené une étroite coopération, pour l’action décisive qui a été la leur », poursuit le document…

Une évasion pendant une opération de l’armée nigériane

Selon une source proche du dossier, Francis Collomp a profité d’une opération de l’armée nigériane pour s’évader. La porte de sa cellule n’étant pas fermée, il s’est enfui pendant un échange de tirs entre l’armée nigériane et des membres du groupe islamiste Boko Haram . Il a couru et s’est ensuite réfugié dans un poste de police…

Le JDD

Sylvain Bourmeau avoue que le terme extrême droite n’est qu’une manipulation politique orchestrée par des journalistes miltants.

Le directeur adjoint de la rédaction de Libération, Sylvain Bourmeau avoue dans un tweet que la diabolisation contre le FN n’est là que pour faire peur aux jeunes et aux vieux afin de les dissuader de voter pour ce parti. La diabolisation est aussi une stratégie qui met la droite dans l’impossibilité de faire des alliances avec le FN comme le PS peut en faire avec son extrême gauche héritière des crimes communistes.
bourmeau

Patrice Chéreau est mort : quel média rappellera son passé pro-pédophile ?

Lu sur Enquête et débat

Le metteur en scène et réalisateur Patrice Chéreau (photo) vient de mourir, tous les médias s’en font l’écho, positif naturellement, l’homme ayant soutenu la gauche toute sa vie (1). Mais comme la gauche, il a été pro-pédophile dans les années 70-80. Toutefois ne comptez pas sur les médias pour vous le rappeler…

Libération, média ayant ouvertement milité pour la pédophilie fin 70 – début 80, rend hommage à Patrice Chéreau, qui vient de mourir à 68 ans d’un cancer du poumon. 68, comme mai 68, on ne se refait pas. Et comme Alain Dugrand, l’un des fondateurs de Libération qui vient de commettre un livre sur les débuts de Libé (1973 – 1981) en omettant soigneusement de rappeler l’apologie de la pédophilie de ce journal, nos médias oublient soigneusement que Patrice Chéreau fut l’un des signataires d’une pétition pro-pédophiles, comme nous le rappelions dans notre Livre noir de la gauche :

« Des dizaines de pétitions ont circulé, réclamant une plus grande liberté sexuelle pour les enfants. Le 27 janvier 1977 comparaissent devant la cour d’assises des Yvelines trois hommes inculpés pour « attentats à la pudeur sans violence sur mineurs de moins de 15 ans », en l’occurrence des ados de 13 et 14 ans. Le texte proteste contre les trois ans de détention préventive subis alors que « les enfants n’ont pas été victimes de la moindre violence » et qu’ils étaient « consentants ». A l’époque, comme aujourd’hui, le concept même de consentement n’est pas admis par la loi française en cas de relation sexuelle Continuer la lecture de Patrice Chéreau est mort : quel média rappellera son passé pro-pédophile ?

Méric : ce que dit vraiment pour de vrai la vraie vidéo. Certaines preuves dérangent. Pourquoi ?

Texte de Causeur

Je ne sais pas si la police partage les interprétations tirées par RTL de la vidéo du meurtre de Clément Méric, mais je sais qu’elle ne partage pas celles de Libération.
Le brave quotidien de gauche hollandiste se fendait hier d’un article tortillard pour essayer de démonter, sous un titre accrocheur, ce que révélait le matin même RTL et ce que nos propres sources policières nous avaient confirmé il y a déjà trois jours :

que la vidéo de la RATP, qui n’est certainement pas au ras du bitume, mais qui permet clairement d’identifier les combattants, joue clairement en défaveur du groupuscule d’extrême gauche.

Ces images infirment donc définitivement la thèse hurlée sur toutes les ondes par une gauche de bonne conscience, Jean-Luc Mélenchon en tête, d’un malheureux Clément Méric victime d’un « assassinat », donc d’un meurtre avec préméditation.

(…) Si l’on se résume, et toujours selon la police, Clément Méric et ses amis, cornaqués par un antifa dur-à-cuire réputé pour sa pratique des sports de combat, étaient venus spécialement à la vente privée de la rue Caumartin pour en découdre. C’est-à-dire que s’il y a eu préméditation, elle était de leur côté. Dans la boutique même, ils commencent à prendre à partie des skins peu soucieux d’en venir aux mains qui en appellent à la sécurité. Celle-ci expulse les chasseurs de skins qui, têtus, se postent en bas, dans la cour, en attendant leur proie. Quand celle-ci arrive, une deuxième fois elle requiert les services des videurs qui éloignent à nouveau Clément Méric et ses camarades. Et c’est quand les skins, rassurés, se dispersent que, dissimulée un peu plus loin dans la rue, la bande d’extrême gauche tombe à bras raccourcis sur l’un d’eux. Les autres, alertés, rappliquent : une bagarre d’une « violence extrême », selon la police, se déclenche. La tragédie se noue : alors qu’Esteban Morillo lutte contre deux assaillants, Clément Méric tente de le frapper par derrière. Morillo se retourne et lui assène deux coups en pleine figure mais, et les images le confirment, c’est sans poing américain. D’ailleurs, quand les policiers perquisitionneront chez lui, il en découvriront deux, l’un vert fluo qui serait parfaitement identifiable sur une vidéo, l’autre clouté, dont les marques auraient été trouvées sur le visage de Méric s’il avait servi.

Un Méric qui, toujours selon nos informations, portait pour sa part un protège-dents, accessoire peu usité quand on est en mode shopping. La vidéo permet aussi de savoir Continuer la lecture de Méric : ce que dit vraiment pour de vrai la vraie vidéo. Certaines preuves dérangent. Pourquoi ?

Libération : entre malhonnêteté intellectuelle et propagande

Si vous voulez avoir une idée précise de la malhonnêteté, du terrorisme intellectuel et de la force manipulatrice de la gauche en France, il faut lire Libé.

Petite comparaison :

Le 27 mars 2002, Richard Durn fait irruption au conseil municipal de Nanterre. Il tue huit élus et en blesse dix-neuf autres (dont quatorze grièvement). Richard Durn n’est pas un inconnu. Il est trésorier de la ligue des droits de l’Homme,  a été  membre du PS avant de devenir un militant actif des verts. Quelques jours précédents la date de ses meurtres, il avait confié à une amie vouloir se payer la petite élite locale. Il jugeait en effet qu’elle n’ avait pas été assez reconnaissante des efforts qu’il avait fait pour elle. Il décide de faire un ball-trap le soir du conseil municipal.

À l’époque Libé somme la classe politique de ne pas faire de récupération politique.

libé nanterreLe 05 juin 2013 le fascisme a disparu depuis plus de 60 ans. Les groupes d’extrême Continuer la lecture de Libération : entre malhonnêteté intellectuelle et propagande