Archives par mot-clé : Libye

Depuis la Libye, un million de migrants prêts à franchir la Méditerranée

Rappel:

Migrants: Kadhafi avait prévenu

Seule Marine Le Pen a vu ce serait la catastrophe Libyenne pour l’Europe


 

Grâce aux écoutes et aux satellites, le renseignement militaire français connaît exactement la situation des migrants parqués en Libye.

Déferlante migratoire Libyenne: Kadhafi avait prévenu et Sarkozy savait. (vidéo)

Première publication le 02 mai 2015

En organisant la chute de Kadhafi – après l’avoir reçu à l’Elysée pendant une semaine- Sarkozy savait qu’un pouvoir islamiste allait prendre sa place et qu’une déferlante migratoire allait s’abattre sur l’Europe.
De Sarkozy à Juppé en passant par BHL, les média, le PS, et Mélenchon, c’est l’ensemble de la caste politico-médiatique qui a une responsabilité dans les naufrages qui surviennent en méditerranée et dans la déferlante migratoire actuelle qui met en péril les fondements identitaires de l’Europe.

Dans le cas où notre pouvoir devrait s’achever il y aurait un déversement de millions d’ africains clandestins en France, en Italie; et l’Europe deviendrait noire en très peu de temps.
C’est notre pouvoir qui bloque l’immigration clandestine. C’est grâce à nous qu’il regne la stabilité en Méditerranée.

lire aussi : Immigration: Quand Mouammar Kadhafi réclamait de l’argent pour stopper l’immigration clandestine.

Comment Sarkozy a installé les islamistes en Libye

Extrait du livre « Histoire secrète des Frères Musulmans » de Chérif Amir, docteur en géopolitique à Paris VIII préfacé par Alain Chouet ( ex DGSE) , paru chez Ellipse en 2015, pages 201 :
« Le renversement de Mouammar Kadhafi par les milices islamistes des Frères Musulmans libyens avec l’aide militaire de l’OTAN, a plongé le pays dans un véritable chaos sécuritaire, extrêmement dangereux pour tous ses voisins. Dès la chute du régime de Tripoli un gouvernement dirigé par un membre libyen de la confrérie, Mostapha Abdel Jalil, fut instauré et des milices locales appartenant aux Frères Musulmans commencèrent à contrôler les villes importantes comme Benghazi et les zones d’exploitation d’hydrocarbures, dont la production est achetée par les Etats européens et la Turquie. Une époque de terreur s’ouvrit, car les groupes islamistes, soutenus par Ankara, financés par le Qatar et tolérés par les gouvernements européens cherchèrent alors à « purifier » la Libye des partisans du dictateur Mouammar Kadhafi, avant d’imposer leur loi et leur vision politique sur le terrain. Cette situation permit la création d’une enclave islamiste à Bengazi, qui devint la base arrière des Frères Musulmans égyptiens? Le pays passa finalement sous le contrôle politique des militants islamistes, puisque le frère d’Abu Yahya El-Libi – le numéro deux d’al Qaeda après Ayman El-Zawahri- fut nommé président du Conseil législatif libyen, et qu’Abdel Hakim Belhadj, l’ancien chef du Groupe islamique combattant libyen (GICL) fut désigné gouverneur de Tripoli.« 
Le 20 avril 2011, l’islamiste Mostapha Abdel Jalil fut accueilli par Nicolas Sarkozy à l’Elysée, qui lui déclara publiquement : « Nous allons vous aider. Comme le font les Anglais, il y a des éléments militaires qui se trouvent avec notre représentant diplomatique auprès du CNT (Consiel National de Transition) ». Le chef du Commandement des Opérations Spéciales (COS) , le général Christophe Gomart précisa a postériori à l’auteur du livre « La vérité sur notre guerre en Libye » Jean-Christophe Notin que « l’envoi des forces spéciales a été décidé bien plus tôt, dès le début des opérations, en Conseil de défense restreint, sur proposition de l’Etat Major des Armées » infirmant la version de Sarkozy niant l’implication de nos hommes au sol.
La description des parachutages d’armes aux islamistes est aussi éloquente, page 391 dans Continuer la lecture de Comment Sarkozy a installé les islamistes en Libye

Migrants transitant par la Libye : Merci Sarko ? (vidéo)

« Vous aurez l’immigration, des milliers de gens qui iront envahir l’Europe depuis la Libye. Et il n’y aura plus personne pour les arrêter »

Mouammar Kadhafi 2011

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Libye | Libye : Kadhafi et l’arme de l’immigration clandestine vers l’Europe | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

Immigration: Quand Mouammar Kadhafi réclamait de l’argent pour stopper l’immigration clandestine.

Yves Bonnet (Ex-DST) « Sarkozy est responsable du chaos en Libye et au Mali »

Le président tchadien, Idriss Déby, dénonce les soutiens étrangers de Boko Haram

Clandestins : Marine Le Pen dénonce la politique étrangère de Sarkozy et de « sa muse BHL », soutenue par le PS

Sur la Libye , seule Marine Le Pen a eu raison contre le délire de Sarkozy et BHL (vidéo)

Libye : l’État islamique exécute des chrétiens venus d’Éthiopie

Stéphane Ravier (fn) : « Sarkozy a décidé de renverser le régime de Kadhafi qui empêchait ce genre de drame »

Libye : La passoire vers l’Europe

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est devenue le principal tremplin de l’exode africain vers l’Europe.Un État en faillite, avec des frontières longues et poreuses avec des pays parmi les plus pauvres et violents du continent, la Libye est devenue une grande porte ouverte aux trafics de personnes. Un business lucratif qui représente 10% du PIB de la Libye, selon le ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, au profit des milices et groupes terroristes.

Immigration: l’UE songe à des quotas nationaux de réfugiés

Lire: Méditerranée : agir à différents niveaux, et vite

Un sommet européen pourrait dès la fin de la semaine permettre d’évoquer la question du partage équitable de l’accueil des migrants entre les 28 États membres.

Vingt-quatre heures après le drame de trop, l’Europe se retrouve en catastrophe devant l’alternative qu’elle a longtemps refusée. Sauver beaucoup plus de migrants en Méditerranée, c’est-à-dire accepter des dizaines, voire des centaines de milliers, de réfugiés de plus sur son sol. Ou sacrifier ses idéaux et son image de «puissance bienveillante», en laissant d’autres rafiots surchargés s’enfoncer dans les eaux bleues, au sud de la Sicile.

L’alarme a sonné dimanche, la mobilisation est générale dans l’UE. Les ministres des Affaires étrangères se sont retrouvés ce matin à Luxembourg, suivis dans l’après-midi d’une convocation extraordinaire des ministres de l’Intérieur. Il est question d‘un sommet européen, peut-être décisif, dès la fin de la semaine, avec les vingt-huit chefs d’État et de gouvernement.

Des rendez-vous, la crise migratoire qui se focalise aujourd’hui sur le chaos libyen en a vu d’autres. Mais après un naufrage qui pourrait avoir englouti 700 personnes, «nous n’avons plus d’alibi, avertit d’entrée de jeu Federica Mogherini, chef diplomate de l’UE. L’Union européenne n’a plus d’alibi. Les États de l’union n’ont plus d’alibi».

(…)

Confrontées à l’extrême urgence humanitaire, les capitales de l’UE vont aussi devoir rempocher l’argument qu’elles avaient utilisé l’an dernier pour torpiller l’opération militaro-humanitaire italienne: assurer les migrants d’un sauvetage comme l’impose le droit de la mer, ce serait multiplier les vocations de demandeurs d’asile et faire le jeu des trafiquants en Libye. C’est vrai. Mare Nostrum a sauvé 170.000 migrants l’an dernier, aussitôt débarqués en Italie pour alourdir les chiffres 2014 de l’immigration irrégulière dans l’UE.

La France veut envoyer les clandestins de Lampedusa en Europe de l’Est

Une opération européenne aurait probablement le même effet d’appel d’air. Fabrice Leggeri, le patron de Frontex, indique au Figaro que «plusieurs centaines de milliers» de candidats à la traversée attendent leur heure en Libye, même si une pénurie de bateaux tempère encore l’exode, en dépit des apparences. Sur fond de chômage et de xénophobie, la question est sensible, notamment en France. Mais l’effrayant bilan des derniers jours conduit aux révisions.

Seul un partage équitable du «fardeau» des migrants entre les 28 États peut faire passer cette pilule politique empoisonnée. Ce sera sans doute l’enjeu d’un sommet européen, s’il a lieu.

L’Italie, en première ligne, le réclame depuis des années. L’Allemagne, première destination finale des migrants, souhaite officiellement une «clef de répartition européenne».

La France, par la voix du secrétaire d’État Harlem Désir, a demandé dimanche que les rescapés de la Méditerranée soient désormais «accueillis dans l’ensemble des pays de l’UE», notamment à l’Est. La discussion avance, le marchandage va bientôt commencer.

Clandestins : Marine Le Pen dénonce la politique étrangère de Sarkozy et de « sa muse BHL », soutenue par le PS

Le naufrage d’une embarcation de clandestins en Méditerranée dimanche 19 avril est, aussi, un sujet d’affrontement politique. Après le drame qui aurait fait près de 700 morts en Méditerranée, Marine Le Pen de s’en est pris directement à Nicolas Sarkozy et à sa politique étrangère dans cette région.

Vendredi 17 avril, la présidente du Front national se demandait si on allait « nous forcer à accueillir aussi les clandestins qui ont jeté les Chrétiens à la mer ? « , agrémentant son interrogation d’un « au secours« . Cette fois, la cheffe frontiste répond directement à l’ancien président.

Comme d’autres, Nicolas Sarkozy s’est ému du drame survenu dans la Méditerranée, faisant part sur Twitter de son « émotion » et de sa « tristesse« . L’ex-chef de l’État en a également profité pour appeler l’Union européenne à « se doter d’une véritable politique d’immigration pour empêcher ces drames« .

Cette remarque n’a pas vraiment plu à Marine Le Pen qui, également sur Twitter, a interpellé l’ex-chef de l’État :

Comment osez-vous jouer les pompiers ? Votre politique étrangère a mis le feu à la région et accru la pression migratoire !

(Nicolas Sarkozy, Bernard-Henri Lévy et le premier ministre de transition libyen, en septembre 2011)

Marine Le Pen dénonce régulièrement l’intervention française en Libye lancée, en 2011, par Continuer la lecture de Clandestins : Marine Le Pen dénonce la politique étrangère de Sarkozy et de « sa muse BHL », soutenue par le PS

Sur la Libye , seule Marine Le Pen a eu raison contre le délire de Sarkozy et BHL (vidéo)

C’était le 13 juillet. 2011, toute l’analyse de Marine le Pen sur les conséquences d’une guerre en Libye était juste:

Marine Le Pen prévoit en 2011 sur la vague d’immigrés clandestins qui s’abat aujourd’hui sur l’Italie et sur l’Europe.

Tragédie de Lampedusa – Intervention de Marine Le Pen au Parlement européen en 2013

Libye : l’État islamique exécute des chrétiens venus d’Éthiopie

Une vidéo, montrant l’assassinat d’au moins 28 hommes présentés comme des Éthiopiens, a été diffusée dimanche par des sites djihadistes.

Les victimes sont présentées comme des chrétiens d’Éthiopie. L’État islamique a diffusé dimanche via des sites djihadistes une vidéo montrant l’exécution d’au moins 28 hommes. La scène s’est déroulée en Libye, deux mois après l’assassinat de 21 chrétiens coptes, qui avait provoqué une réaction armée du Caire. Cette nouvelle vidéo dure 29 minutes et les images montrent deux groupes de «fidèles de l’Église éthiopienne ennemie». Au moins 12 hommes d’un premier groupe sont égorgés sur une plage tandis qu’au moins 16 d’un second groupe sont tués par balles à bout portant dans une zone désertique indéterminée.

L’enregistrement porte le logo de l’État islamique. La mise en scène présente des similarités avec la précédente vidéo de la décapitation des 21 coptes. Les 12 hommes, vêtus de combinaisons orange, sont amenés sur une plage avant d’être couchés au sol et décapités au couteau. Un homme habillé en noir s’exprime en anglais alors que les autres bourreaux, un derrière chaque prisonnier, sont intégralement vêtus de treillis militaires et silencieux. Tous sont masqués. L’orateur, qui brandit un pistolet, menace les chrétiens s’ils ne convertissent pas à l’islam. Les images des exécutions concluent la vidéo. Auparavant, des hommes présentés comme des chrétiens de Syrie expliquent que les djihadistes leur avaient donné le choix entre se convertir à l’islam et payer. Ils ont pour leur part choisi de donner de l’argent.

Le chaos libyen

Continuer la lecture de Libye : l’État islamique exécute des chrétiens venus d’Éthiopie