Archives par mot-clé : licenciement

Bouygues Telecom supprime 1516 emplois pour se relancer

La filiale télécom de Bouygues qui va supprimer près de 17% de ses effectifs veut s’inscrire «durablement dans un marché à quatre opérateurs». Un moyen de fermer la porte aux insistantes rumeurs de rapprochement qui ne cessent d’agiter le secteur.

La nouvelle avait beau être attendue, sa confirmation n’en a pas moins été douloureuse. La direction Bouygues Telecom a annoncé aux représentants du personnel réunis ce mercredi en Comité central d’entreprise un «projet de transformation qui entrainerait une réduction des effectifs de 1516 collaborateurs», sur les 9000 que compte le groupe, soit près de 17% des effectifs.

source

La Société Générale compte supprimer plus de 1 000 postes

Cette suppression se déroulera dans les trois prochaines années et concerne 550 emplois en France. SocGen vise 900 millions d’euros d’économies d’ici à 2015.

Société Générale a annoncé mardi un plan d’économies de 900 millions d’euros d’ici 2015, qui se traduira par plus d’un millier de suppressions de postes dans le monde dont 550 au siège parisien, après un premier trimestre où le bénéfice net a chuté.

Sur les trois premiers mois de 2013, le groupe bancaire a vu son bénéfice net réduit de moitié à 364 millions d’euros, affecté par des charges et des éléments exceptionnels à hauteur de 488 millions d’euros.

«C’est un premier trimestre solide» dans un environnement difficile, a estimé le PDG, Frédéric Oudéa, lors d’une conférence téléphonique. Selon lui, les perspectives économiques en Europe dans les deux prochaines années s’annoncent «médiocres».

 

lire la suite

Goodyear envisage de fermer son usine d’Amiens-Nord, 1 173 postes sont menacés

La direction du fabricant américain de pneumatiquess Goodyear a présenté, jeudi 31 janvier, un projet de fermeture de l’usine d’Amiens-Nord (Somme), lors d’un comité central d’entreprise. Cette décision menace 1 173 postes.

« La fermeture de l’usine est la seule option possible après cinq années de négociations infructueuses », a expliqué la direction dans un communiqué, précisant que le projet de fermeture fera l’objet d’une consultation des représentants du personnel.

Avant la réunion, les salariés redoutaient depuis plusieurs années la fermeture de cette usine, sur la sellette depuis cinq ans, qui a fait l’objet de plusieurs plans sociaux ou plans de départs volontaires, finalement annulés. Les rumeurs s’étaient fait plus persistantes, après la parution d’un article dans Le Monde.

Francetv info avec AFP

Texas Instruments : 517 emplois supprimés à Villeneuve-Loubet

Mais que va bien pouvoir faire le Héros de la démondialisation Arnaud Montebourg ?. Vous le saurez en suivant les prochains épisodes de votre feuilleton « Montebourg et Ayrault sont dans un bateau … ».

– – – – – – – – – – – – – – – –

La direction de Texas Instruments France a annoncé mardi la suppression de 517 emplois sur 609. La quasi-totalité sont situés sur son site de recherche de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes, sud-est), qui fermera ses portes en 2013.
Le site de Villeneuve-Loubet compte au total541 postes hautement spécialisés dans l’activité des microprocesseurs destinés à la téléphonie mobile et aux tablettes numériques. La maison mère américaine a décidé d’arrêter cette activité en supprimant 1.700 postes dans le monde.

Source

Les tsunamis de licenciements arrivent les uns après les autres

Pierre Jovanovic tient un blog d’économie. Depuis de nombreuse années il fait la liste non exhaustive des licenciements.

Voici ceux de 9 au 23 nov :

– Alerte: Air Berlin songe à se séparer de 900 personnes, soit 10% des effectifs, merci à Clément, lire ici Gulf daily news.
– Alerte: le grand quotidien allemand Frankfurter Rundschau s’est mis en faillite jeudi dernier. Plus de 500 journalistes vont perdre leur emploi. Cette faillite montre que l’Allemagne est maintenant gravement touchée par la crise. Merci à Mohamed. Lire ici Der Spiegel et l’AP sur Equities.
– Le célèbre fabriquant des batteries alcalines Energizer va licencier 1.500 salariés et fermer des usines, lire Reuters ici; très symbolique de l’économie morte et vous n’en avez pas entendu parler, bien sûr.
– Ajout: la comapgnie aérienne SAS ne vas pas virer 1.000 personnes mais 6.000 (si, si) lire ici Fox news pour le croire
– France Télévisions va virer 500 personnes (France 2, 3, etc.) Lire ici Le Figaro
– TF1 prépare un plan d »économies » de 85 millions, comprenez licenciements à venir. BFM-TV va-t-il licencier à son tour??
– NBC Universal vire 500 personnes, lire le LAT ici.
– Ligne Roset (vous savez, les meubles snobs qui coûtent 10 fois trop cher) va se séparer de 93 salariés, lire le Parisien, merci à Elwood.
– Veolia prépare un plan de départ « volontaires » de 100 personnes sur les 500 de son siège social, lire ici le Nouvel Obs, merci à Béatrice.
– Telia Sonera Telecoms Suède va virer 2.000 salariés, lire ici le WSJ
– Le Wake Forest Baptist Medical Center licencie 950 personnes, lire ici News2.
– Les cloisons Clestra à Strasbourg est en faillite avec 500 personnes à bord, lire les DNd’A, merci à Titi.
– La chaîne GameStop va fermer 200 de ses boutiques de jeux videos, lire ici Bloomberg.
– Boeing Defense va virer 30% de tous ses cadres !!! lire ici Marketwatch
– Le groupe alimentaire Hostess va licencier tous ses 18.500 salariés à la suite de sa faillite (le FT). Les sous-traitants vont aussi trinquer: comptez 7.000 emplois de plus.
– Panasonic se prépare à licencier 10.000 salariés après avoir commencé en 2011, merci à Mr Croenne ici CNET.
– Texas Instruments mobiles va virer 1.700 personnes, lire ici Kabay Texh
– TE Connectivity (électronique) va se séparer de 620 personnes, lire ici Fox News
– United Technologies vire 500 personnes, lire ici le Charlotte observer.
– Sns Reaal Finances vire 750 personnes en Hollande lire ici Dutch News
– Faurecia (fournisseur auto) supprime 3.000 postes en Europe, merci à Mr Tacchi, ici Reuters
– Le groupe Direct Line assurances a renvoyé 900 personnes (j’ai perdu le lien).
– Pilpa, à Carcassonne va sabrer 124 personnes, lire ici la Dépêche, merci à Damien.
– Supra, l’assureur du Canton est « au bord de la faillite », lire ici Bilan, merci à Ken.
– (oublié de donner le nombre la semaine passée) Le grand journal espagnol El Pais vire 129 journalistes, un drame car cela enlève autant d’informations pour nous tous, lire ici Le Monde, merci à Mme Philippe.
– Idd Tech (pharmacie) est en faillite et vire 50 salariés, lire ici Le Progrès, merci au Capitaine Anderson.
– Ameridose (pharmacie) se sépare de 650 salariés, dans le Boston Globe
– ISD Dunaferr (groupe hongrois de métaux) a licencié 800 personnes lire ici Portfolio en hongrois.
– Oubli: Loblaws Ontario (épicerie) a supprimé de 700 postes (merci au logiciel SAP), lire ici Epicerie News
– Economical Insurance noie 145 emplois, lire ici Taylor Insurance News
– De Vry (éducation) s’est séparé de 570 enseignants, lire ici High Education Chronicle
– La chaîne Bakers Footwear (genre footlocker) va fermer ses 250 boutiques partout aux US, lire ici Daily News LA
– ING va supprimer 40 agences bancaire en Belgique, merci à Willy qui a vu cette info dans Le Soir.
– Le très snob Ralph Lauren va fermer 14 boutiques dédiées au rugby et foot américain lire ici.
– Ethicon a bien reçu la permission de délocaliser son usine de l’Eure et Loire en Amérique du sud, ici Usine Nouvelle, merci à Mr Rousseau.
– Hors sujet mais significatif pour les artisans et pme: les 171 millions d’euros de travaux au Château de Versailles ont été reportés à une date inconnue pour cause d’absence de budget.

Carrefour pourrait supprimer 3.000 à 4.000 emplois (audio)

Nous vous l’annoncions en février dernier, ( article: Xavier Bertrand se démène pour que les entreprises décalent leurs plans sociaux après les élections), après l’élection du prochain gouverneur français à la botte d’une Europe fédérale Allemande, les plans de licenciements vont massivement tomber sur le territoire que l’on appellera dès à présent l’ a-france. ( le a privatif étant justifier par l’abandon de toutes nos souverainetés à l’Europe de Bruxelles)

Ces derniers jours, on a appris que le groupe PSA pourrait rationaliser 20 % de ses effectifs en France, ce qui correspond à la disparition d’un site de production…
Mais aussi , le groupe Carrefour serait sur le point de procéder à l’équarrissage de ses effectifs salariés en France. Le groupe coté en bourse doit faire face à la perte de son indépendance due à ses actionnaires voraces qui réclament toujours davantage de dividendes. La direction de Carrefour serait dans l’obligation pressante de procéder à des suppressions d’emplois massives, allant de 3.000 à 4.000 voir même 5.000, selon un syndicat, soit à peu près 20 postes par hypermarché. Carrefour compte 232 hypermarchés en France et 65.000 emplois !

Source

Les électeurs du vote anti-france UMPS vont se mordre les doigts….