Archives par mot-clé : manifestation

Goldnadel : «Ce que l’on n’a pas dit sur les morts à Gaza»

(…)

Trois jours cependant après les faits sanglants et leurs commentaires meurtriers, il est désormais temps de pouvoir se livrer à une autopsie sommaire d’un mensonge planétaire.

D’abord le mensonge. Certains médias ont accueilli, davantage sans doute par réflexe pavlovien que par réflexion malintentionnée, le récit arabe palestinien. C’est ainsi, par exemple, que dès le samedi matin, la correspondante de France Inter prétendait que la marche de Gazaouis décidés à franchir la frontière avec Israël pour faire valoir leur droit au retour émanait de «la société civile»…

De la même manière, le nombre des blessés (plus d’un millier) jeté en pâture par les autorités de Gaza était reproduit sans la moindre distance.

Si mensonge il n’y avait pas, il conviendrait effectivement de s’interroger sur le comportement de l’armée israélienne et de se demander sérieusement si ses soldats n’auraient pas eu «la gâchette trop facile», nonobstant le fait que Tsahal avait averti à l’avance qu’elle ne tolérerait pas le franchissement d’une frontière indiscutable depuis que le pays a décidé de se retirer unilatéralement de Gaza, avec les effets que l’on sait sur le comportement du nouvel occupant islamiste.

Mais s’interroger sur la légitimité d’une frontière et le droit de la défendre est une question cruellement ingrate dans un environnement européen délétère où la notion de frontière et de droits nationaux touche à l’obscénité, du moins lorsqu’il s’agit d’un peuple occidental.

On observera en effet que lorsqu’il s’agit d’une population orientale, l’esprit occidental gauchisé par le temps se fait bien moins critique. C’est ainsi par exemple que chaque centimètre carré du territoire palestinien est mesuré, et que dans le cadre d’un État arabe de Palestine à créer, les mêmes qui poussent des cris d’orfraie à l’idée qu’un clandestin afghan soit expulsé du territoire français ne voient pas d’inconvénient majeur à voir chasser les «colons» juifs… de Judée.
Continuer la lecture de Goldnadel : «Ce que l’on n’a pas dit sur les morts à Gaza»

Illusion d’optique à Clichy-la-Garenne : Allah a bien dû se marrer en voyant ça

15/11/2017 – FRANCE (NOVOpress) :La manifestation du 10 novembre à Clichy-la-Garenne a fait la une de tous les journaux français ou presque. Une centaine d’élus, en écharpe tricolore, s’opposant à des prières musulmanes dans la rue, en chantant la Marseillaise : beaucoup y ont vu – y ont cru voir – un début de prise de conscience de la nécessaire lutte contre l’islamisation de notre pays. « La réalité est plus attristante », estime l’hebdomadaireMinute dans son numéro paru ce matin qui comporte un incroyable entretien avec le maire de la ville, Rémi Muzeau. Celui-ci s’oppose juste aux prières de rue, mais pas du tout à l’islamisation de sa ville :

« Je ne me suis jamais opposé à une troisième mosquée. Et je ne m’opposerai ni à une quatrième, ni à une cinquième, ni à une sixième mosquée ! Pourquoi voulez-vous que je m’y oppose ? Tant qu’elle respecte les règles de réception du public… Vous savez, à Clichy, nous avons des orthodoxes qui se réunissent dans une salle ; des témoins de Jéhovah qui respectent les règles ; il n’y a aucun problème. »

Rémi Muzeau est en effet plus que bienveillant avec la « communauté musulmane » de Clichy-la-Garenne. « En mai 2017, Continuer la lecture de Illusion d’optique à Clichy-la-Garenne : Allah a bien dû se marrer en voyant ça

Barcelone: Quand la gauche et l’extrême gauche mélenchoniste défilaient pour l’accueil des migrants

19/02/2017


18/02/2017

Quelque 160.000 personnes ont participé samedi à une manifestation à Barcelone pour réclamer que l’Espagne accueille « dès maintenant » des milliers de réfugiés comme elle s’y était engagée en 2015, selon une estimation de la police municipale.

La maire de gauche de la deuxième ville d’Espagne, Ada Colau, avait appelé les manifestants à « emplir les rues » pour cette marche Continuer la lecture de Barcelone: Quand la gauche et l’extrême gauche mélenchoniste défilaient pour l’accueil des migrants

Vintimille (Italie): «On n’en peut plus, la ville est envahie»

Ce matin, au terme d’une courte manifestation dans les rues de la ville italienne. Afin de protester contre l’ouverture prévue d’un nouveau camp pour migrants dans des locaux de la Croix rouge – jusqu’à présent désaffectés – en plein centre ville touristique.

Selon leurs informations, ce lieu d’accueil aurait une capacité de 25 places et serait destiné aux mineurs entre 15 et 18 ans. Il entrerait ainsi en complémentarité avec le centre du parc Roja, d’une capacité de 500 places.

Les habitants de la commune frontalière estime avoir « assez donné » dans l’aide aux migrants et souhaiteraient que d’autres villes Continuer la lecture de Vintimille (Italie): «On n’en peut plus, la ville est envahie»

Dictature Mélencho-chaviste: Les Vénézuéliens rendent hommage à Miguel, 38ème victime des manifestations

Un millier d’opposants au président vénézuélien Nicolas Maduro ont rendu hommage, jeudi, à Miguel Castillo. Il est la 38ème victime des manifestations qui secouent le pays depuis six semaines.

Vêtus de noir et portant des fleurs et un immense drapeau du Venezuela, environ un millier d’opposants au président socialiste Nicolas Maduro ont rendu hommage jeudi à la 38e victime des manifestations qui secouent le pays depuis six semaines.

« Marre de la violence, pas un mort de plus », disait une pancarte d’un des manifestants à Caracas, rendant hommage à Miguel Castillo, 27 ans, tué mercredi par arme à feu lors d’un défilé de protestation ayant dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a assuré jeudi qu’une enquête sur les causes de la mort serait menée et accusé l’opposition de mener « une insurrection armée » qui serait responsable de ces victimes. « Rien ni personne ne va nous arrêter face à ces embuscades violentes », a-t-il lancé. Continuer la lecture de Dictature Mélencho-chaviste: Les Vénézuéliens rendent hommage à Miguel, 38ème victime des manifestations

Yerres (91): les manifestations sont composées exclusivement de militants de gauche

De nombreux organes de presse se sont massivement faits le relai de rassemblements « spontanés » de citoyens indignés par le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan, député-maire de Yerres, à Marine Le Pen.

La version présentée par les médias serait-elle faussée ? En effet, on remarque des sections du Parti socialiste en Essonne et plus particulièrement à Yerres à la manoeuvre de cette « mobilisation citoyenne ». (Merci à Hérisson Dissident):
Continuer la lecture de Yerres (91): les manifestations sont composées exclusivement de militants de gauche

Venezuela : une 5e victime lors des manifestations contre le président socialiste Nicolas Maduro, ami de Mélenchon

Mélenchon doit rendre des comptes. Il est le seul candidat à se réclamer du chavisme et à soutenir Maduro.

Voter  Mélenchon c’est se rendre coupable de complicité et de cécité sur ce qui se passe en ce moment au Venezuela.


Un homme de 32 ans est décédé jeudi à l’aube des suites de ses blessures après avoir été touché par une balle lors d’une manifestation mardi contre le président socialiste Nicolas Maduro, a annoncé à l’AFP une source au parquet national vénézuélien.

Ambiance guerre civile à Caracas. Assaillies par des miliers de manifestants opposés au président Nicolas Maduro, les forces de l’ordre ont déployé lundi les grands moyens pour disperser la foule : engins blindés, escouades motocyclistes et gaz lacrymogène…
Plusieurs dizaines de personnes auraient été interpellées et l’on dénombre une vingtaine de blessés. Continuer la lecture de Venezuela : une 5e victime lors des manifestations contre le président socialiste Nicolas Maduro, ami de Mélenchon

Le dictateur chaviste Nicolas Maduro, soutenu par Mélenchon, tue ses opposants qui manifestent.

Il est incroyable que personne ne s’inquiète de la fascination qu’exercent les dictatures socialistes sur Mélenchon.

Au Venezuela Maduro, l’idole chaviste de Mélenchon, vient de faire un coup d’État. Les manifestants dénoncent le tribunal suprême de justice qui cherche à s’arroger les pouvoirs de l’Assemblée nationale mais aussi l’inéligibilité pour quinze ans prononcée à l’encontre du seul  opposant qui ne soit pas chaviste, Henrique Capriles.


Continuer la lecture de Le dictateur chaviste Nicolas Maduro, soutenu par Mélenchon, tue ses opposants qui manifestent.

Brigitte Bardot «Fillon a raison de dire que le gouvernement entretient un climat de Guerre Civile. Ça risque de terminer de manière tragique»