Archives par mot-clé : Mantes-la-Ville

Mantes-la-Ville (78) : le fichier musulman avait été créé « pour faire réélire la maire PS »

L’enquête, menée par les policiers de la PJ de Versailles, sur l’affaire du fichier recensant les musulmans de Mantes-la-Ville est terminée. C’est désormais à la justice de prendre le relais.

Le 10 janvier prochain, un responsable d’une association de la ville, Youness Jaddaoui, 36 ans, et trois autres figures de la communauté musulmane locale, âgées de 36 à 66 ans, comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Versailles pour « détournement et collecte de données à caractère personnel ». Il leur est reproché d’avoir tenté de constituer des fichiers répertoriant les musulmans de la commune, dans le but de les inciter à reconduire la maire (PS) Monique Brochot à la tête de la ville, lors des municipales de mars 2014. Sans succès, puisque c’est le candidat FN Cyril Nauth qui l’avait emporté lors de ce scrutin. […] Continuer la lecture de Mantes-la-Ville (78) : le fichier musulman avait été créé « pour faire réélire la maire PS »

La municipalité FN de Mantes-la-Ville (78) perd son procès face aux musulmans

La justice française préfère une mosquée à une commissariat. Bravo au maire FN qui se sera bien battu seul contre tous!


Victoire pour l’association des musulmans de Mantes-sud à Mantes-la-Ville (Yvelines). Le tribunal administratif de Versailles a annulé ce vendredi matin le droit de préemption exercé par la mairie sur les locaux de l’ancienne trésorerie, devenue une mosquée.

L’an passé, la municipalité FN s’était opposée à la vente de cette trésorerie en utilisant son droit de préemption. A la place d’une mosquée, le maire souhaitait installer un poste de police municipale. Selon le tribunal administratif, il s’agit d’un abus de pouvoir. Continuer la lecture de La municipalité FN de Mantes-la-Ville (78) perd son procès face aux musulmans

Mantes-la-Ville (78) : le maire FN réduit les subventions des associations qui s’estiment « prises pour cible »

Bravo à ce maire. Les associations sont souvent des officines politiques ou des structures qui encouragent les élus au clientélisme.


 

Subventions rognées, activités passées à la loupe. Les associations de la seule commune d’Ile-de-France dirigée par un maire FN, Cyril Nauth, « prises pour cible » par le maire, en quête d’économies.

« Dans un contexte budgétaire contraint, on doit se recentrer sur les priorités : sécurité, école, propreté, baisse de la fiscalité, ce n’est pas permettre le développement d’activités rap, hip-hop aux frais de la princesse« , prévient le maire FN Cyril Nauth.

Dans la foulée de son élection en mars 2014, le jeune prof discret, qui a ravi aux socialistes cette ville populaire de 20 000 habitants, a réduit les subventions aux associations de 20 %. « Mais en 2015, il n’y a pas eu de baisse drastique« , argue l’élu. Sauf pour le Football club Mantois, dont le montant de la subvention a été amputé de 75 %, un coup de semonce pour le plus gros club du secteur qui accueille de nombreux jeunes des quartiers. « Le club est mal géré« , a notamment justifié le maire.

Dans le milieu associatif local, très dense, des acteurs, comme Abdessamad El Warroudi, s’inquiètent du ton de la nouvelle majorité : « le social est en train de mourir à Mantes-la-Ville« , estime le président de Réflexion et action citoyenne (RACMY). […]

Pour Diambéré Dembele, ex-médiateur jeunesse, aujourd’hui chargé de mission au conseil départemental des Yvelines, les associations sont « prises pour cible » : « On leur refuse d’organiser des événements, on est passé cette année de trois fêtes de quartier par an, une dans chaque quartier, à une fête tournante. » Derrière la rigueur budgétaire, le conseiller municipal socialiste Saïd Benmouffok voit « une lutte idéologique« . Selon lui, « le maire a conscience d’une chose : il a peut-être conquis la mairie, mais le tissu associatif ne lui est pas favorable« . […]

Le maire « n’hésitera pas » non plus à « mettre un terme aux activités qui tendent vers la communautarisation« , dans la droite ligne du FN qui avait promis avant les municipales une chasse aux « subventions aux associations communautaristes ». […]

source

Mantes-la-Ville (78) : le maire FN veut un poste de police municipale à la place de la mosquée (maj: la préfecture s’y opposera)

Une mosquée ou un poste de police ? Le maire (FN) a choisi la seconde option mais la préfecture pourrait s’y opposer.

C’est une quasi-certitude : lors du conseil municipal de Mantes-la-Ville du 29 juin, le maire (FN) Cyril Nauth devrait annoncer qu’il exerce son droit de préemption sur les locaux de la trésorerie des Merisiers afin d’éviter qu’une mosquée ne s’y installe.

L’édile souhaite contrer le projet en y installant sa police municipale et les archives de la ville. Pourtant, si elle est adoptée en conseil municipal, la délibération a peu de chances d’être acceptée sur un plan légal. « Le contrôle de légalité de la préfecture saisira le tribunal administratif pour faire annuler cette décision, confie une source préfectorale. Juridiquement, le dossier ne tient pas la route et n’est pas justifié. Il peut même être considéré comme un abus de pouvoir.

Source


 

Le maire FN de Mantes-la-Ville (Yvelines), Cyril Nauth, va préempter un local pour y installer la police municipale à la place du projet controversé de salle de prière porté par une association de musulmans, a-t-il annoncé vendredi à l’AFP.

Le seul maire d’Ile-de-France issu du Front national a présenté son projet aux élus lundi en commission des finances et jeudi en commission de l’urbanisme. Il doit être soumis au vote du conseil municipal du 29 juin.

Le coût s’élèverait à 660.000 euros pour l’achat du local – l’ex-trésorerie municipale dans le quartier des Merisiers – et 100.000 euros de travaux.

Or, l’Association des musulmans de Mantes-Sud (AMMS) a déjà déboursé 600.000 euros pour la future salle de prière, un projet soutenu par l’ex-maire socialiste mais combattu par son successeur depuis les municipales de 2014.

L’AMMS dénonce une tentative « de dernière minute » pour faire capoter le projet. « C’est un abus de pouvoir manifeste », « une attitude purement raciste et islamophobe », selon son président Abdelaziz El Jaouhari, qui va saisir la justice administrative.

De son côté, Cyril Nauth se défend de toute mesure idéologique. « Notre projet est sérieux, solide et concret », inspiré par « l’intérêt général », soutient-il, « ce qui n’est pas le cas d’un lieu de culte musulman ». Pour lui, il s’agit « de renforcer la police municipale », une de ses promesses électorales. […]

Parallèlement, le maire a demandé il y a plusieurs mois à la justice l’expulsion de l’association du lieu de culte actuel, dans un pavillon vétuste. Un autre projet de mosquée est par ailleurs piloté par l’association historique locale des musulmans El-Fethe, en conflit avec l’AMMS.

Source

Islamisation UMPS: A Mantes-la-Ville le maire FN devra verser 2 000 € aux musulmans

La mairie (FN) de Mantes-la-Ville va contribuer, à ses dépens, à financer l’acquisition d’une mosquée dans sa commune… Ce jeudi, l’Association des musulmans de Mantes-sud (AMMS) a appris que le tribunal de grande instance de Versailles avait obligé la municipalité à lui verser 2 000 €.

Cette somme correspond à une pénalité, fixée par le juge, après l’échec de la ville à demander l’expulsion de l’association de la salle de prière qu’elle occupe illégalement boulevard Roger-Salengro. Cette condamnation tombe au moment où l’AMMS s’apprête à acheter à Mantes-la-Ville un local afin de le transformer en mosquée. L’acquisition de cette salle est estimée à 600 000 €.

Voir aussi:
Islamisation: Un maire FN doublé par le préfet PS et la communauté d’agglo UMPS sur la création d’une salle de prière

A Mantes-la-Ville, le maire FN bloque la vente d’une salle de prière

A Mantes-la-Ville, le maire FN veut bloquer la construction d’une salle de prière

Mosquée de la ville FN Mantes-la-Ville (78) : le préfet veut contourner le refus de la mairie

L’État PS et son gouvernement remplaciste a décidé de bafouer la loi de 1905 et passer au dessus de la souveraineté des électeurs et de leur vote. Nous ne sommes plus dans une démocratie.


Rebondissement inattendu pour la mosquée de Mantes-la-Ville. Erard Corbin de Mangoux, le préfet des Yvelines, a décidé de se mêler en personne de ce sujet complexe. Il s’apprête à envoyer un courrier à la Communauté d’agglomération de Mantes-en-Yvelines (CAMY) lui proposant de vendre directement à la communauté musulmane l’ancienne trésorerie municipale afin de la transformer en salle de prière.

Une convention signée fin 2013 prévoyait que la CAMY vende d’abord ces locaux à la ville pour que cette dernière les cède ensuite à l’association des musulmans de Mantes-sud (AMMS). Mais l’arrivée du FN au pouvoir en mars 2014 a bouleversé ce scénario. Le nouveau maire Cyril Nauth refusant d’honorer la convention, le dossier est au point mort.

Pour contourner le refus municipal, la stratégie du préfet consisterait donc à écarter Mantes-la-Ville de cette opération. Il y a quelques jours, une entrevue discrète a eu lieu entre le sous-préfet de Mantes-la-Jolie et Cyril Nauth afin d’évoquer ce sujet délicat.

« Si cette vente directe se fait, cela voudrait dire que le préfet ignore la souveraineté des communes et outrepasse ses droits, s’agace Cyril Nauth. Ce serait scandaleux. »

Consciente du caractère sensible de cette opération, la préfecture se refuse à commenter l’affaire et à confirmer l’existence de ce courrier. Pourtant, la lettre existe. Elle n’est toutefois pas encore arrivée sur le bureau du président de la CAMY Paul Martinez (SE). […]

Source

Mantes-la-ville (78) : le maire FN demande l’expulsion d’une association musulmane

Le maire de Mantes-la-Ville, Cyril Nauth (FN), compte toujours expulser les musulmans de la salle de prière du boulevard Roger-Salengro.

Pour connaitre vraiment toute cette histoire et ne pas s’en tenir à ce genre de reportage de propagande islamophile quelques articles:

Lèche-babouches de la semaine : Monique Brochot, Maire PS de Mantes-la-Ville

Mosquée à Mantes-la-Ville : Cyril Nauth préfère l’intérêt général au clientélisme musulman