Archives par mot-clé : Manuel valls

Pour la secrétaire d’État Marlène Schiappa, interdire le voile islamique à l’école est contraire à la laïcité

« Non, cher Manuel Valls, les quartiers populaires ne sont pas antisémites »

Tribune de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Égalité femmes-homme.

« L’article 1er de la loi de 1905 prévoit que la République « ne reconnaît ne salarie ne subventionne aucun culte ». Ni plus ni moins. Interdire le voile c’est reconnaître le voile comme signe religieux, donc reconnaître une religion, interdire le voile à l’école est donc contraire à la loi de 1905. Interdire aux femmes voilées d’accompagner les sorties scolaires de leurs enfants relève ni plus ni moins de l’islamophobie. L’obligation de neutralité religieuse s’applique d’après la loi de 1905 aux fonctionnaires, représentants de l’Etat, pas aux parents d’élèves qui ne représentent qu’eux-mêmes. »

(…)

« Oui, comme tant d’autres, je me sens visée par vos propos quand vous parlez de l’antisémitisme des quartiers populaires. Continuer la lecture de Pour la secrétaire d’État Marlène Schiappa, interdire le voile islamique à l’école est contraire à la laïcité

Dieudonné candidat en Essonne face à Valls

Selon Le Parisien, Dieudonné se présenterait aux élections législatives dans l’Essonne. Deux témoins auraient croisé l’humoriste controversé et son équipe à la préfecture, dans les étages où se trouvent les bureaux chargés d’enregistrer les élections. Il pourrait faire équipe avec Nolan Lapie, le jeune homme proche des milieux de l’extrême droite qui avait giflé Manuel Valls à Lamballe, en janvier dernier.

Si on ignore encore dans quelle circonscription il se présente, et s’il est titulaire ou suppléant, le principal intéressé a donné quelques Continuer la lecture de Dieudonné candidat en Essonne face à Valls

Législatives : En Marche! n’investit pas Valls mais ne présente pas de candidat contre lui

Le mouvement d’Emmanuel Macron a décidé de ne pas investir l’ancien Premier ministre. Mais aucun candidat ne sera présenté contre lui.

En Marche! n’investira pas Manuel Valls aux élections législatives. Aucun candidat ne sera en revanche présenté contre lui, a annoncé Richard Ferrand, le secrétaire général du mouvement.

(…) Europe 1

«Je serai candidat de la majorité présidentielle» pour les législatives, annonce Valls

Alors tu la sens maintenant la magouille ?..


« Je serai candidat de la majorité présidentielle », a annoncé Manuel Valls sur RTL ce mardi matin, souhaitant s’« inscrire » dans le mouvement du président élu Emmanuel Macron.

« Comme j’invite d’ailleurs tous les députés sortants, les progressistes, ceux qui ont appelé à voter Emmanuel Macron avant le premier tour, ceux qui souhaitaient sa victoire, moi je serai candidat de la majorité présidentielle, et souhaite m’inscrire dans ce mouvement qui est le sien, la République en marche », a-t-il déclaré sur RTL. Continuer la lecture de «Je serai candidat de la majorité présidentielle» pour les législatives, annonce Valls

Législatives : Valls pourra être investi par En Marche ! sans quitter le PS

Après avoir exigé de l’ancien premier ministre qu’il rompe avec son parti pour pouvoir rejoindre la «majorité présidentielle», Emmanuel Macron somme désormais l’élu d’Évry de renoncer simplement à l’étiquette socialiste.

[…] Alors que plusieurs socialistes envisageaient de se départir de l’étiquette PS pour rejoindre la fusée En Marche!, le candidat a eu peur de devenir un refuge pour une gauche en perdition… Et il a donc décidé de durcir encore le ton, en faisant du cas de Manuel Valls un exemple, l’enjoignant carrément à quitter son parti. «On a eu des désaccords mais (s’il) est prêt à participer à cette majorité présidentielle et à quitter le PS, il le pourra», déclarait-il mardi sur RMC/BFMTV. Continuer la lecture de Législatives : Valls pourra être investi par En Marche ! sans quitter le PS

Quand valls se disait loyal et respectueux des engagements pris

De Mélenchon à Valls en passant par Macron, ce sont tous des racailles qui trahissent leur parole envers leurs électeurs et leurs amis…. voter à gauche c’est voter pour ce qu’il y a de plus crade en politique.

Présidentielle : Valls officialise son soutien à Macron

C’était attendu depuis plusieurs semaines, ce mercredi matin l’ancien Premier ministre a annoncé qu’il soutenait Emmanuel Macron. Et ce malgré son engagement lors de la primaire socialiste à soutenir le vainqueur.

Cette fois c’est fait. Il y a 15 jours, le Parisien-Aujourd’hui annonçait que Manuel Valls appellerait à voter Emmanuel Macron dès le premier tour. Et ce matin sur BFMTV-RMC, l’ancien Premier ministre a officialisé son soutien. «Non», a-t-il répondu, il ne votera pas pour Benoît Hamon. «Je voterai pour Emmanuel Macron», a-t-il assur

«Je ne veux prendre aucun risque pour la République», a justifié Manuel Valls mettant en avant «le danger du populisme, de l’extrême droite, du Front national». Il assure que ce soutien «n’est pas un ralliement» mais «une prise de position responsable».

« L’intérêt du pays va au delà des règles»

Continuer la lecture de Présidentielle : Valls officialise son soutien à Macron

Un livre accuse François Hollande de basses manœuvres pour détruire ses adversaires politiques

François Hollande est-il pour quelque chose dans la déconfiture de certains de ses adversaires politiques ? C’est ce que suggère un livre à paraître,Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat (éd. Robert Laffont), des journalistes d’investigation au Canard enchaîné Olivier Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé (déjà auteurs de L’Espion du président en 2012). Que contient cet ouvrage ?

“Difficile de ne pas voir la patte de Hollande”

 D’après les bonnes feuilles publiées par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, il décrit un vaste système de surveillance de ses adversaires mis en place par François Hollande depuis son arrivée à l’Élysée. Ce “cabinet noir” aurait eu pour objectif de discréditer les concurrents du président à l’élection présidentielle, en particulier Nicolas Sarkozy et  Manuel Valls, son propre Premier ministre. Les auteurs écrivent ainsi, de manière éloquente, à propos des “affaires” et révélations sur la vie privée des candidats :

“Derrière ces ennuis à répétition qui ciblent les principaux rivaux du président sortant, difficile de ne pas voir la patte de Hollande”.

Ainsi certaines fuites d’informations dans la presse sur la vie privée de certains responsables politiques à des fins malveillantes ne seraient pas étrangères au président de la République. Continuer la lecture de Un livre accuse François Hollande de basses manœuvres pour détruire ses adversaires politiques