Archives par mot-clé : mariage pour tous

Lettre à mon frère Karl Zéro

Entre Karl et Basile… j’ai toujours préféré Basile. Le premier est un lèche-cul opportuniste de gauche, l’autre est un punk cultivé de droite .

– – – – – – – – – – –

extrait de la lettre de Basile de Koch à son frère Karl Zéro

(…) Frigide ligueuse, factieuse, fasciste, terroriste ? Allons donc ! L’histoire est plus simple que ça : en apprenant comment le pouvoir voulait enterrer à la sauvette son mouvement, elle a tout simplement pété un fusible. Bien sûr je lui ai conseillé de le changer aussitôt, mais sans succès : dans son état, quelque connerie qu’elle ait pu balancer, pas question pour elle de faire des excuses à qui que ce soit !

traduction:  rester calme et tuer frigide barjo
traduction: rester calme et tuer frigide barjo

Des excuses, figure-toi mon cher frère, elle en attend encore elle-même, après six mois d’insultes, de diffamations et d’attaques de toutes sortes – et pas toujours des plus belles. Des excuses, elle en réclame aussi au nom des millions de Français hostiles au projet Taubira, qui s’étaient pris à rêver que finalement Hollande entendrait leurs voix – comme Mitterrand ou même Chirac dans des circonstances comparables.

Au contraire ! Sur les « soixante engagements » du candidat Hollande, s’il n’en reste qu’un ce sera celui-là. Et pour cause : c’est le seul que puisse encore tenir le parti du Progrès ! Ça a l’air égalitaire, et ça coûte pas un rond.

Donc on fonce, chef ! Quitte à humilier par tous moyens les « cathos à poussette », comme tu dis joliment. Cortèges coupés en trois et statistiques en quatre ; 700 000 pétitions à la poubelle du C.E.S.E. (inutile de retenir le nom) ; amalgame systématique entre l’immense masse des manifestants, énervés mais pacifiques, et quelques dizaines d’excités acnéiques… Sans compter l’arme fatale, ce taser moral qu’est devenu l’accusation d’ « homophobie » – délit dûment sanctionné par la loi.

Comme disait l’excellent Jean-Pierre Michel, vice-président de la commission des lois du Sénat, pour justifier son refus de recevoir la bande à Barjot : « Vous représentez la pire des homophobies, celle qui est dans le déni ». En d’autres termes, la preuve de votre culpabilité, c’est que vous plaidez l’innocence !

De la Terreur à Orwell, le refrain n’est pas nouveau. Si en revanche il est un inquiétant signe des temps, c’est la différence de traitement médiatique entre le dérapage incontrôlé de Frigide et l’appel au meurtre froidement retweeté par Pierre Bergé : « Si une bombe explose sur les Champs à cause de la Manif pour tous, c’est pas moi qui vais pleurer ! ». Mais ça c’est plutôt drôle, hein frérot ?

Quant à la « radicalisation » barjotienne, objet de tes angoisses, elle coïncide tout juste avec la brusque accélération du processus parlementaire, dans une démocratie de moins en moins représentative. Hop ! un vote à main levée au Sénat, et paf ! on renvoie la balle à l’Assemblée avec un mois d’avance – juste pour siffler la fin de la récré.

Rassure-toi, Karl : en vrai, ma femme ne veut la mort de personne. Elle n’a parlé de sang que parce qu’elle a vu rouge, comme tant de citoyens traités en sous-doués du dernier rang.

Et voilà ! Grâce à ce petit complément d’info – que d’ailleurs tu aurais pu dénicher toi-même, avec un habile travail Continuer la lecture de Lettre à mon frère Karl Zéro

Manif pour tous : Nuit agitée devant le sénat (màj)

Plusieurs milliers d’opposants au mariage homosexuel manifestaient vendredi soir à Paris après le vote au Sénat du projet de loi. « Passage en force, déni de démocratie ! » : 7 500 manifestants, selon les organisateurs, étaient une nouvelle fois descendus dans la rue pour protester contre le projet de loi Taubira, adopté quelques heures plus tôt par les sénateurs. (…)

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Mariage pour tous, le projet de loi adopté par le Sénat (vidéo)

Frigide Barjot découvre que l’eau mouille. Et oui les socialopes n’ont aucune parole… et très peu de courage. Ils se foutent des principes démocratiques. Et sont capables de faire passer une loi comme celle sur le mariage homosexuel à la hussarde.
Elle est tellement indignée frigide qu’elle en vient à manquer de lucidité. La preuve : sur BFM elle déclare penser à manifester aux cotés de l’édenté stalinien, Mélenchon. Cocasse et un peu ubuesque.
Les plus risibles sont les zozos de l’ump qui craignent une guerre civile. Ils sont bons à l’UMP. Ils prévoient les français en guerre civile contre le mariage gay… mais n’envisagent aucune manifestation contre l’immigration massive, le remplacement ethnique, la folie de l’euro… etc ….
On rappellera qu’on peut revenir sur une loi, pas sur un changement de peuple. Pour l’instant l’UMP ne s’est pas engagé à revenir sur le mariage gay ( contrairement à MLP), et en matière d’immigration… ils ont fait pire que la gauche.
Enfin heureusement que riposte laïque et Resistance républicaine appellent eux aussi à prendre la rue le 5 Mai… les revendications seront exhaustives : famille, immigration, laïcité, austérité…

Quelques heures plus tôt, le gouvernement avait annoncé que le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, adopté vendredi par le Sénat, reviendra à l’Assemblée nationale dès le mercredi 17 avril. Une accélération du calendrier -le retour du texte n’était pas prévu avant le 20 mai- qui provoque la fureur des opposants.

Les anti annoncent une « guerre civile »

« C’est une honte. Les Français ne veulent pas de ce projet de loi et que font-ils? Ils accélèrent », a déclaré Frigide Barjot, alors que son mouvement, La Manif pour tous, a appelé à manifester dans la soirée à proximité du Sénat, tout comme le mouvement Civitas. « Le président de la République a décidé de nous guillotiner. Si ce (vendredi) soir il fuse des ‘Hollande démission’, contrairement aux autres fois je n’empêcherais pas les slogans », a-t-elle ajouté.

De son côté, le chef de file des députés UMP, Christian Jacob, a estimé que « le président de la Continuer la lecture de Mariage pour tous, le projet de loi adopté par le Sénat (vidéo)

Pelouse du Champ-de-Mars : pluie de chèques à la mairie de Paris

La boîte aux lettres de Delanoë déborde. Une quantité innombrable de chèques y est arrivée ces derniers jours, tous d’un montant dérisoire. Objectif : faire payer au maire de Paris ses réclamations après le rassemblement anti-mariage gay La manif pour tous. Ce jour-là, la pelouse avait été piétinée par des dizaines de milliers de personnes. Montant des dégradations, selon la mairie : 100 000 euros.

 

« J’ai reçu un certain nombre de milliers de chèque de dix centimes, il y en a pour trois mille euros en tout », précise Bertrand Delanoë au micro de France-Bleu 107,1. « La loi m’oblige à renvoyer un récépissé à chaque fois, je ne sais pas comment je vais faire, puisque cela me coûtera plus cher en timbres que ce que j’ai reçu. »

Le Point

Fraude des mots et extension du domaine du marché

Tribune Libre de Cathy Cardaillac lu sur Fdesouche

« Mariage pour tous », « homoparentalité », mais aussi « gestation pour autrui », « don de gamètes » : autant que les mots « sans-papiers », « migrants », « jeunes » ou « incivilités », ces termes sont biaisés et mensongers. Certes l’euphémisme trompeur n’est pas nouveau dans le domaine de la sexualité et de l’intime, l’IVG (et l’IMG ou interruption médicale de grossesse) ayant depuis longtemps remplacé le vilain « avortement ».

Platon écrivait déjà que « la perversion de la Cité commence par la fraude des mots ». Mais, parce que « la pensée est impuissante sans parole et qu’un certain vocabulaire condamne non seulement au mensonge exprimé mais au raisonnement tordu » (1), il nous faut refuser les mots du politiquement correct et dénommer clairement ce dont il s’agit.

Le mariage pour tous existe déjà. Tous les célibataires peuvent se marier, mais pas avec n’importe qui : on n’épouse pas un parent proche, plusieurs personnes, une personne de même sexe ou une personne déjà mariée. Le prétendu « mariage pour tous » est donc en fait un mariage entre personnes de même sexe et c’est comme cela qu’il doit être nommé (ce que les Anglo-Saxons ont l’honnêteté d’admettre puisqu’ils parlent de same-sex marriage). Le terme de « mariage pour tous » est destiné à nous sidérer et à désarmer la critique. Car comment peut-on être contre le mariage « pour tous » ? Une si jolie expression qui évoque la culture pour tous, la santé pour tous, ou encore une manif sympa, « Tous ensemble, tous ensemble, ouais, ouais ». De même, le terme « homoparentalité » est-il tout sauf neutre. Ce néologisme a été forgé en 1997 par l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens – un lobby s’il en est. Le fait qu’il soit largement admis et repris aujourd’hui est une victoire sur les cerveaux. On impose le mot afin de banaliser la chose. Et l’ouverture de l’adoption aux couples homosexuels va faire monter les enchères sur le marché de l’adoption internationale, en augmentant la demande pour une offre stable ou en baisse du produit le plus convoité : un enfant en bas âge et en bonne santé (prix dans les agences américaines : 30.000 dollars). Bien sûr, là encore, on joue sur les mots en parlant de frais d’agence, de compensation des frais de grossesse, de donation (obligatoire) à l’orphelinat, ou autres euphémismes destinés à masquer la réalité de ce qui est un business.

Penchons-nous à présent plus avant sur les questions qui entourent la procréation médicalement assistée (PMA).

La Gestation pour autrui (GPA) d’abord : quelle jolie expression, n’est-ce pas ? Et ils y tiennent à ce qu’on l’utilise et font les Continuer la lecture de Fraude des mots et extension du domaine du marché

Mariage Homosexuel : Sylviane Agacinski considère que parents et géniteurs ne sont pas interchangeables (Vidéo)

Sylviane Agacinski est une femme de gauche et épouse de Lionel Jospin. Mais c’est en philosophe qu’elle invite ses amis de gôche à lire ce que disait l’Anthropologue et ethnologue Lévi Strauss sur le modèle biologique de la procréation. Malheureusement les adeptes de la théorie du genre se foutent de l’anthropologie; alors j’ai bien peur que les paroles de cette intellectuelle lucide ( et oui il en reste à gauche) ne soient jamais entendues par la confrérie Taubira, Valaut-Belkacem & Cie

ça me parait procéder d’une manière de céder trop facilement à des pressions militantes…on défend des intérêts catégoriels


Sylviane Agacinski : « Parents et géniteurs ne… par rtl-fr

Voir aussi :
Sylviane Agacinski/Mariage gay : « le gouvernement s’est fourvoyé » (vidéo)

Quand la gauche promettait qu’après le Pacs, il n’ y aurait pas de mariage homosexuel. (vidéo)

Citation : Jean-Michel Ribes, Hitler et le mariage.

Jean-Michel Ribes est un comédien raté, reconverti dans la mise en scène pour bobo-gaucho. C’est un poseur, un donneur de leçon, un salonard de la gauche culturelle. Il est l’heureux propriétaire du théâtre du Rond Point. Un établissent privé financé par des fonds publics. Chiffre d’affaire net en 2011 : 5 205 000 € (Production vendue) Subventions : 4 021 000 €. La fréquentation de ce théâtre privé ne se fait donc presque (à près de 80 %) que par des subventions publiques et de quelques mécènes qui peuvent être aussi des établissements publics !

Et oui, c’est ça la gauche morale, elle finance ses petits caprices avec l’argent du contribuable en crachant sur le pouvoir parce que ça fait plus rebelle. Mais ce n’est pas tout, le théâtre du soixante-huitard attardé bénéficie d’une forte publicité sur les ondes de la très gauchisante radio du service public France inter.

En effet, l’émission 3D animée par le fonctionnaire gauchiste stéphane Paoli est régulièrement enregistrée dans les locaux du théâtre; une visibilité médiatique financée par la redevance dont sont exclus les autres salles privés.

Copinage, manigance et terrorisme intellectuel sont les trois mamelles de la gauche culturelle. Après avoir traité Hortefeux d’Homophobe, Jean-Michel Ribes vient de déclarer :


On n’est pas uniquement le fils de son père et de sa mère.

Le papa et la maman ça a quand même donné aussi Hitler.

Il faut quand même le rappeler.

Sylviane Agacinski/Mariage gay : « le gouvernement s’est fourvoyé » (vidéo)

Sylviane Agacinski est philosophe et épouse de Lionel Jospin. Voir ce que nous écrivions dans l’article : Quand la gauche promettait qu’après le Pacs, il n’ y aurait pas de mariage homosexuel. (vidéo)

Il y a une intoxication idéologique dans cette affaire !


Mariage gay : « le gouvernement s’est fourvoyé » par Europe1fr

Quand la gauche promettait qu’après le Pacs, il n’ y aurait pas de mariage homosexuel. (vidéo)

Et dire que Sylviane Agacinski, philosophe et épouse de Lionel Jospin, est l’une des plus intelligente opposante au mariage  » Pour Tous ». Pour elle, « le lien de filiation unissant un enfant à ses parents est universellement tenu pour bilatéral, et cette bilatéralité serait inintelligible si elle ne s’étayait directement sur la génération sexuée », cela au nom de « l’identité de structure entre le couple géniteur, sexué, et la bilatéralité de la filiation ».

De ce fait, la notion d’homoparentalité doit pour elle tenir compte de la distinction entre le lien biologique et le lien juridique. Pour autant, elle reconnaît le droit à l’adoption des homosexuels, mais préconise que celui des deux parents non adoptant se voie reconnaitre un lien juridique de type « beau-parent ».

Le maire socialiste de Cherbourg ira manifester à Paris contre le mariage gay

Jean-Michel Houllegatte s’y rendra en famille, accompagné de son épouse et de ses enfants. 

Interrogé en fin d’après-midi par l’AFP, le Maire de Cherbourg-Octeville a confirmé une information du journal « la Presse de la Manche »: « Oui je confirme mais je ne souhaite pas en dire plus. Je regrette le risque d’instrumentalisation politique. Je ferai en sorte d’être discret« , a-t-il  déclaré (…)

France 3