Archives par mot-clé : Marine Le Pen

Attentat islamiste à Londres: réaction de Marine Le Pen

En visite au Tchad, la présidente du FN a réagi après l’attentat de Londres. “Une nouvelle fois, le terrorisme frappe au cœur de l’Europe, dans une capitale européenne où des victimes sont de jeunes Français. Ceci rappelle cruellement que le terrorisme est une menace quotidienne”, déclare-t-elle au Figaro. “La guerre nous est menée mais nous ne menons pas la guerre. Il faut la déclencher pour pouvoir mettre en sécurité le peuple français”, estime-t-elle.

Elle pointe également du doigt le gouvernement français : “Il ne prend Continuer la lecture de Attentat islamiste à Londres: réaction de Marine Le Pen

Marine Le Pen à Macron : « Vous avez un talent fou ! Vous avez parlé 7 minutes et vous n’avez rien dit.

C’est flou, ça n’a ni queue ni tête, c’est du Macron

Les élucubrations de Macron retranscrites:

Marine Le Pen reçue par le Président Tchadien Idriss Deby

Aucun média ne parle de ce déplacement. Les sujets de fond, comme la lutte contre le terrorisme islamique, ne les intéressent pas. Ça devient franchement affligeant… cette élection est une mascarade.

Grand débat: l’intox de benoît Hamon sur Al Nostra

(…) En revanche, la décision des Etats-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l’opposition. M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que“tous les Arabes étaient vent debout” contre la position américaine, “parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot”. “C’était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne”, a ajouté le ministre.

Isabelle Mandraud (avec Gilles Paris), Le Monde

Article du Canard Enchainé

Christophe Guilluy: «En 2017 ou en 2022, la France périphérique fera basculer la présidentielle»

Faut-il encore présenter Christophe Guilluy ? Le géographe social, fin observateur de la France périphérique et théoricien de l’insécurité culturelle, voit ses analyses confirmées par les sondages. Si Marine Le Pen ne l’emportera peut-être pas dès 2017, la France périphérique finira cependant par triompher un jour ou l’autre dans les urnes face aux candidats des gagnants de la mondialisation que sont Hamon, Fillon et Macron.

(…)

Justement, quel est l’essentiel à vos yeux ?

Le Front national n’est que la fin d’une longue histoire de mise à l’écart de ce qu’on appelait hier la classe moyenne et aujourd’hui les classes populaires. Ces dernières soulèvent des problèmes aussi essentiels que le choix du modèle économique mondialisé, le multiculturalisme, les flux migratoires. Passer son temps à se demander si Marine Le Pen peut atteindre 30%, 35%, 45% voire être élue permet de faire l’impasse sur le fond. Si rien n’est fait, Marine Le Pen ou un autre candidat contestant le modèle dominant sous une autre étiquette gagnera en 2022, si ce n’est en 2017. On est à un moment de basculement. Il suffit de prolonger les courbes et les dynamiques en cours pour comprendre que si cela ne se fait pas maintenant, cela arrivera plus tard. De deux choses l’une : soit on décide de se rendre sur ces territoires délaissés et de prendre au sérieux le diagnostic des habitants, soit on reste dans une logique de citadelle qui consiste à serrer les fesses pour préserver l’essentiel et essayer de passer encore un tour.

N’est-il pas légitime de s’inquiéter de la montée des « populismes » ?

Rien ne sert de s’alarmer sans comprendre les causes des phénomènes qu’on combat. Le FN n’est qu’un indicateur. De la même manière, après le Brexit et l’élection de Trump, le monde d’en haut a exprimé son angoisse.

Mais les racines du Brexit sont à chercher dans le thatchérisme qui a désindustrialisé le Royaume-Uni. Et les racines de la victoire de Trump se trouvent dans les années 1980 et 1990, époque de dérégulation et de financiarisation de l’économie sous Reagan et Clinton. Sur le temps long, l’émergence du Front national correspond bien sûr à l’installation d’une immigration de masse mais aussi à la désindustrialisation de la France engagée à la fin des années 1970.

 

En cas de second tour entre Marine Le Pen d’un côté et François Fillon ou Emmanuel Macron de l’autre,  les sondages annoncent la victoire des gagnants de la mondialisation, pourtant minoritaires dans le pays… Continuer la lecture de Christophe Guilluy: «En 2017 ou en 2022, la France périphérique fera basculer la présidentielle»

Grasse: IL FAUT RÉTABLIR LA SÉCURITÉ POUR NOS ENFANTS !

Communiqué de presse de Marine Le Pen

L’agression armée survenue aujourd’hui dans un lycée de Grasse rappelle le climat d’insécurité permanente dans lequel nos enfants évoluent, dans la rue comme à l’école.

Il y a longtemps que les établissements scolaires, de tout niveau, ne sont plus les sanctuaires qu’il devraient être, protégés de la violence et des tensions du monde extérieur. Les agressions d’élèves, de professeurs ou des personnels scolaires sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus violentes. Toutes les semaines, des incidents très graves sont à signaler, allant de l’agression verbale à l’émeute, comme l’ont montré les violences qui ont secoué le lycée Suger de Saint-Denis il y a une dizaine de jours. Continuer la lecture de Grasse: IL FAUT RÉTABLIR LA SÉCURITÉ POUR NOS ENFANTS !

Nigel Farage fait l’interview de Marine Le Pen (Extrait)

Voir aussi: NIGEL FARAGE, ANCIEN PRÉSIDENT DU UKIP QUI A PERMIS LE BREXIT A RENCONTRÉ MARINE LE PEN À SON QG DE CAMPAGNE.

Rama Yade: « Le Front républicain, un petit jeu qui dure depuis quinze ans mais pour encore combien de temps ? »

Daniel Schneidermann est typiquement le spécimen que décrit Rama Yade. Faux résistant, lâche et hypocrite, il fait carrière depuis des années sur la haine des patriotes, et sert, tout en faisant mine de s’y opposer, le système UMPS.

Lisez le livre de Bourdieu « sur la télévision » et vous comprendrez!


Les acteurs du système politique jouent-ils avec Marine Le Pen ? C’est ce qu’affirme la candidate à l’élection présidentielle Rama Yade invitée sur notre plateau consacré à l’abstention.

Pour l’ancienne secrétaire d’Etat sous la présidence de Nicolas Sarkozy, ancienne responsable de l’UMP et du Parti radical et aujourd’hui à la tête de son parti La France qui ose, les candidats en lice espèrent arriver en deuxième position face à la présidente du Front national pour garantir leur victoire sans faire le moindre effort, portés par le fameux front républicain. Un petit jeu qui dure depuis quinze ans, soupire Yade. Mais pour encore combien de temps ?

Arrêts sur Images

Marine Le Pen prévoit de lancer une « grande consultation » sur la nationalité

« Qu’est-ce qu’être français? » a interrogé lundi soir Marine Le Pen lors de sa quatrième conférence présidentielle, consacrée à la citoyenneté. Sa réponse: « Est français celle ou celui pour lequel la France passe avant tout; avant tout autre attachement public, qu’il soit religieux, politique, idéologique ou régionaliste. (…) Est français celui qui sait à tout moment, quelle que soit la violence des débats (…) que ce qui l’unit à ses adversaires est bien moindre que ce qui l’unit à eux. Est français celui pour qui la loi de la République est la seule qui s’applique sur le territoire. »

« Devenir français, ajoute la candidate du FN, signifie l’acceptation explicite de principes, de règles et de lois qui sont ceux de la France et qui déterminent la citoyenneté française. Le refus de ces règles pour des raisons religieuses, morales, politiques, est tout à fait respectable quand il signifie le refus de nationalité française. En revanche, il est condamnable quand des raisons économiques, le confort de la protection sociale ou la volonté de conquête poussent à demander la citoyenneté d’une nation que l’on entend détruire de l’intérieur ».

Décrivant une France menacée par « le totalitarisme mou », le multiculturalisme, le « déni de démocratie », « le vide creusé par l’Union européenne et l’individualisme radical » et où « le mondialisme » a tout brouillé dans « un grand tout universel », Marine Le Pen estime que « c’est aux Français de dire qui est français ».

Pour cela, si elle est élue présidente de la République, elle lancera une « grande consultation » sur le sujet suivant : « Quelles sont les conditions d’entrée, de séjour et d’acquisition de la nationalité ? C’est aux Français et à eux seuls d’en décider. Je ne méconnais pas les souffrances des populations déplacées de force, le malheur des réfugiés et de tous ceux qui fuient un pays dans lequel ils n’ont pas d’espoir de vivre libre » (…) Mais les Français n’ont pas à supporter les conséquences de l’aventurisme stratégique américain au Proche et au Moyen-Orient ».

Elle n’en a pas dit beaucoup plus, mais ce ne serait pas un référendum, a confirmé son entourage par la voix de Philippe Olivier, le programme de Marine Le Pen étant entendu comme approuvé (et notamment la « priorité nationale ») si elle est élue présidente de la République. Continuer la lecture de Marine Le Pen prévoit de lancer une « grande consultation » sur la nationalité

Filteris: Fillon et Marine Le Pen au coude à coude. Macron loin derrière

Attention: Il ne s’agit pas d’un sondage mais d’une mesure bigdata. Cela représente le poids numérique de chaque candidat. Cette mesure peut s’avérer plus proche du résultat final.


Depuis 2007, FILTERIS, société canadienne apolitique, a pris l’habitude de diffuser, publiquement et gratuitement, ses mesures du poids numérique des candidats dans différents contextes électoraux.

Nous insistons sur le fait que nos algorithmes permettent de mesurer le buzz, quantitatif et qualitatif (sentimentalité, valeurs et perceptions + et – ), de chacun des candidats à un instant T, sur le Web et les médias sociaux.

Ces mesures, comme vous l’avez constaté, sont très sensibles et varient en fonction d’un ensemble d’éléments de contexte (allocutions, événement, affaires…), largement relayés et commentés par les médias et par l’ensemble de la population sur le Web et les médias sociaux.

Ce sont ces volumineuses traces numériques (bigdata) que nous captons et compilons au sein de nos algorithmes, pour sortir chaque jour un score représentatif du poids numérique, positif ET négatif, des candidats.

François Fillon 24,27 – Marine Le Pen 23,54 – Emmanuel Macron 21,41 – Benoît Hamon 13,76 – Jean_Luc Mélanchon 10,57 – Nicolas Dupont Aignan 3,66 –

Jean-Jacques Bourdin est scandalisé par le refus de Marine Le Pen de débattre contre Macron sur BFM.

Bourdin se plaint d’être stigmatisé par Marine Le Pen alors que sur l’antenne de BFM et de RMC 99,99% des propos tenus sont des attaques mensongères contre le FN… quel baltringue!
Bourdin fait du boudin. Le refus de marine Le Pen prive BFM d’une grosse audience.

Marine Le Pen veut mettre fin au regroupement familial et au droit du sol

C’est même la première mesure à prendre…


Lors d’une conférence de presse donnée à Paris ce lundi, Marine Le Pen s’est exprimé sur le sujet de la citoyenneté.

Marine Le Pen : « L’immigration a engendré la perspective de la guerre civile » (Màj: discours intégral sur la citoyenneté)

L’intégralité de discours de Marine le Pen sur la citoyenneté :

Propos sur l’immigration à partir de 9mn 20

 

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a estimé lundi que 40 ans d’immigration et d’ »absence de toute politique » en la matière ont engendré « la perspective d’une guerre civile », plaidant pour une « consultation nationale » sur l’ »accès à la citoyenneté ».

Lors d’une « conférence présidentielle » sur la citoyenneté à Paris, Mme Le Pen a déploré « les politiques d’immigration ou plutôt l’absence de toute politique de migration ». Continuer la lecture de Marine Le Pen : « L’immigration a engendré la perspective de la guerre civile » (Màj: discours intégral sur la citoyenneté)