Archives par mot-clé : Marine Le Pen

Si elle gagne Marine Le Pen nommera Nicolas Dupon Aigna premier ministre

Lire la déclaration pour une Alliance patriote et républicaine

Et aussi

Projet présidentiel de Marine Le Pen – Livrets thématiques

Continuer la lecture de Si elle gagne Marine Le Pen nommera Nicolas Dupon Aigna premier ministre

Nicolas Dupont Aignan appelle à voter Marine Le Pen et va faire campagne avec elle

Avant-hier Philippe De Villiers, Marie France Garaud hier, Nicolas Dupont Aignan aujourd’hui les vrais gaullistes ne se sont pas trompés. La recomposition est en marche… hi,hi,hi


Nicolas Dupont-Aignan se rallie à Marine Le Pen. Le président de Debout la France, fort de son score de 4,7% au premier tour de la présidentielle, a décidé de soutenir la candidate du Front national, vendredi 28 avril, après l’avoir rencontrée dans la journée. « Nous avons signé un accord de gouvernement avec une évolution de son programme, des éclaircissements et des ajouts. (…) Ce soir, j’annonce officiellement que je soutiendrai Marine Le Pen et ferai campagne avec elle sur un projet de gouvernement élargi », a-t-il déclaré sur France 2.

Nicolas Dupont-Aignan a pris sa décision à l’issue d’une rencontre avec la candidate frontiste. « J’ai dit ‘je ne peux pas appeler à voter Madame Le Pen sans la voir et sans discuter avec elle d’un projet de gouvernement et sans voir si Marine Le Pen veut élargir sa majorité’. Nous avons beaucoup discuté cette semaine, j’ai pris mon temps », explique-t-il.

Continuer la lecture de Nicolas Dupont Aignan appelle à voter Marine Le Pen et va faire campagne avec elle

L’ex-conseillère gaulliste de l’Elysée Marie-France Garaud choisit Marine Le Pen

Dans l’histoire de la 5ème République Marie-France Garaud est l’une des femmes que j’admire le plus. C’est une figure tutélaire du gaullisme…

Marine Le Pen ne peut  définitivement plus être qualifiée de candidate d’extrême droite, elle est la dernière candidate « gaulliste » que la France peut s’offrir avant  que la fin arrive.


Gaulliste historique, juriste de formation, ex-députée européenne non inscrite, Marie-France Garaud se qualifie de «solide citoyenne de la France». À dix jours de l’élection présidentielle, l’ex-conseillère de Georges Pompidou, estime que Marine Le Pen est la seule à pouvoir rendre à la France sa souveraineté. Elle explique pourquoi au Figaro.

LE FIGARO. – Quel est l’enjeu de cette présidentielle?

La souveraineté française. C’est-à-dire, notre liberté.

Marie-France GARAUD. – Comment jugez-vous les programmes des deux candidats?

J’ai le sentiment que Monsieur Emmanuel Macron n’a ni amour-propre, ni lucidité. Il étale ses faiblesses avec un extraordinaire masochisme. Il a un petit côté chien battu. Il ne respecte pas la France et il est même en train de détruire le support de son existence politique.

Mais ne propose-t-il pas un projet?

Il n’a pas de programme économique. Il ne peut pas en avoir parce que nous ne sommes plus qu’un territoire à l’intérieur de l’Union européenne. Il faut sortir de là le plus rapidement possible, quel qu’en soit le coût, car mieux vaut la liberté que l’esclavage.

Est-il réellement possible de sortir de l’UE?

Oui, parfaitement. Il suffit de décider ce que nous voulons. À la fin de la guerre, deux hommes avaient compris cela: De Gaulle et Churchill, qui n’a jamais aliéné les pouvoirs de son pays. Nous assistons à une tentative de domestication des pays européens, nous sommes placés devant l’éventualité d’un IVe Reich.

Comment la France doit-elle s’adresser à l’Allemagne?

Elle n’a rien à lui dire. Elle doit sortir de l’UE et ensuite, elle pourra échanger d’égal à égal. […]

Le Figaro

whirlpool: Le délégué CFDT dit voter Marine Le Pen. Il est menacé d’exclusion

Sur le site de France Info

Travailleurs détachés, la directive de la discorde entre Macron et Le Pen

Seul candidat parmi les onze prétendants à la présidentielle à défendre la directive sur les travailleurs détachés, Emmanuel Macron aura encore fort à faire en la matière contre Marine Le Pen, qui souligne les effets concurrentiels de cette mesure en défaveur des travailleurs français.

[…] Pendant la campagne, Emmanuel Macron avait expliqué qu’il ne souhaitait pas abroger cette directive européenne sur les travailleurs détachés. « On a près de 300.000 travailleurs détachés. Ce qui pose un problème, c’est le travail détaché illégal. Un travailleur détaché doit venir travailler aux conditions françaises, il ne peut pas y avoir un travailleur détaché européen qui travaille en dessous du Smic » a-t-il déclaré.

[…] L’engagement 38 du programme de Marine Le Pen propose de Continuer la lecture de Travailleurs détachés, la directive de la discorde entre Macron et Le Pen

Coup de maître: Marine Le Pen en visite surprise aux salariés de Whirpool pendant que Macron est dans un bureau avec les syndicats.

Continuer la lecture de Coup de maître: Marine Le Pen en visite surprise aux salariés de Whirpool pendant que Macron est dans un bureau avec les syndicats.

Henri Guaino : « Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron »

 (…) Où est le fascisme ?

Va-t-on encore passer toute l’élection du second tour dans la lutte contre le fascisme? (…) vous avez vu des fascistes quelque part dans cette histoire ? Si on arrêtait de caricaturer. (…) Si ça avait été Mélenchon, ça aurait été le bolchévisme. Mme Le Pen n’est pas fasciste, ou nazie, et M. Mélenchon n’était pas bolchévique”, a affirmé avec force Henri Guaino.

Source


« Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron. Je suis en désaccord avec tout, je me bats depuis des années en politique contre ce qu’il incarne, contre ce qu’il représente, contre ce qu’il fait », a martelé mardi 25 avril, sur LCI, le député Les Républicains des Yvelines, Henri Guaino.


VIDEO. Henri Guaino : « Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron »

Christine Boutin : «Contre Macron, je voterai Le Pen» car «Il dénie à la France sa culture»

C’est décidé. Le 7 mai prochain, la fondatrice du Parti chrétien démocrate glissera un bulletin «Marine Le Pen» dans l’urne. «Ma décision est claire, c’est “pas de Macron”», annonce lundi soir l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy au Figaro. «Macron, ce n’est pas possible», insiste l’ancienne candidate à l’élection présidentielle de 2002. «Emmanuel Macron c’est l’incarnation de tout ce que je n’aime pas, c’est à l’opposé de mes valeurs qui ont rythmé ma vie politique. C’est le libéralisme libertaire, c’est la mondialisation, c’est l’argent, c’est la banque», s’agace l’ex-député des Yvelines

«Il dénie à la France sa culture», martèle Christine Boutin qui estime Continuer la lecture de Christine Boutin : «Contre Macron, je voterai Le Pen» car «Il dénie à la France sa culture»

Marine Le Pen annonce qu’elle se rendra demain à l’hommage au policier tué

Mais pourquoi Marine Le Pen est-elle invité à une cérémonie républicaine si elle n’est pas comme le dit la gauche et LR…. républicaine?

Les deux finalistes de la présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ont été conviés par François Hollande à assister demain à l’hommage national au policier tué lors de l’attentat sur les Champs-Elysées.
L’hommage à Xavier Jugelé, tué en service par un homme se revendiquant de l’Etat islamique, aura lieu mardi à 11H00 à la Préfecture de police de Paris et sera présidé par le chef de l’Etat.
La candidate du Front National vient de répondre favorablement.

L’islamiste Hani Ramadan appelle à voter contre Marine Le Pen

Au moins c’est clair. Les islamistes qui pullulent grâce au laxisme et à la complicité de droite comme de gauche ont compris qui était leur ennemie.

LETTRE A MARINE ET MARION, 16 avril 2017

NON AU FN

Mesdames,

Laissez-moi vous dire, dans un  registre qui n’est pas un détail de l’histoire, que je n’aime pas les nazis.

[…]

Blog de Hani Ramadan

En 2002, Rémi manifestait contre Jean-Marie Le Pen. En 2017, il votera pour la présidente du FN

Rémi, 31 ans, témoigne de l’évolution de ses convictions politiques, quinze ans après avoir manifesté contre la présence du Front national au second tour de la présidentielle.

« A l’époque, j’avais 16 ans, j’étais au lycée, à Chambéry (Savoie), et la présence de Le Pen au second tour me semblait aberrante. C’était un séisme… Pour nous, ce type était un guignol, le pire de ce qui existait. Je me rappelle de légendes urbaines qui disaient qu’il Continuer la lecture de En 2002, Rémi manifestait contre Jean-Marie Le Pen. En 2017, il votera pour la présidente du FN