Archives par mot-clé : Maroc

Marine Le Pen accuse Le Monde de «détourner le regard sur les actes pédophiles autorisés par Pierre Bergé au Maroc»

Voir nos articles sur la caste de pédophiles socialistes: POURQUOI LES MÉDIA FRANÇAIS NE PARLENT-ILS PAS DU LIVRE « YVES SAINT LAURENT ET MOI »? (MAJ: VIDÉO)

Marine Le Pen (Présidente du Front National) : «Peut-être Le Monde [s’en prend-il au FN] pour détourner le regard des horreurs que l’on apprend sur l’ancien propriétaire du Monde, Pierre Bergé, qui est accusé dans un livre d’avoir autorisé des actes de pédophilie dans sa maison de Marrakech (…) C’est dans un livre dont personne ne parle, peut-être parce que c’est Pierre Bergé qui est une grande figure moraliste de la gauche ? Et donc, là, il s’agit d’actes dont personne ne veut parler ! Pourquoi vous êtes gêné ? Parce que c’était le propriétaire du Monde ?»

 

Maroc : un ministre traite les Marocains chrétiens et chiites de «virus qui menacent la nation»

Le ministre marocain des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que les Marocains ayant embrassé la foi chrétienne ou les chiites sont des « virus qui menacent la nation » lors d’une audition parlementaire tenue hier, a rapporté l’agence EFE citant des dires relayés par le quotidien Akhbar al Youm.

Toufiq réagissait ainsi à un comité parlementaire à la Chambre des conseillers répondant aux questions posées sur «le danger de la propagation du chiisme et prosélytisme chrétien». Le ministre a dit que l’Etat «sait tout» des citoyens qui professent le christianisme ou le chiisme, « leur nombre, où ils se trouvent et ce qu’ils font», faisant Continuer la lecture de Maroc : un ministre traite les Marocains chrétiens et chiites de «virus qui menacent la nation»

Quand Édouard Philippe signait un protocole de jumelage avec l’islamiste Mohamed El-Bachir Abdellaoui,

Extrait d’un article de Mohammed Louizi

il y a quelques mois, le député-maire a reçu au Havre un élu frère musulman marocain, Mohamed El-Bachir Abdellaoui, du parti islamiste PJD (Parti Justice et Développement), pour signer un protocole de jumelage entre Le Havre et la ville de Tanger, où cet islamiste occupe le poste de maire[8].
Ce même El-Bachir Abdellaoui a défrayé la chronique de l’autre côté de La Méditerranée très récemment, lorsqu’il a demandé une étrange fatwa au Conseil des Oulémas — au nom de sa fonction de maire de Tanger ! — pour savoir s’il est islamiquement licite ou illicite d’ériger deux statuts d’Ibn Batouta et d’Hercule dans les rues de Tanger.

Une demande plutôt salafiste radicale, pour ne pas dire «daechienne», qui a étonné ledit Conseil des Oulémas marocains [9] !

Article entier: Continuer la lecture de Quand Édouard Philippe signait un protocole de jumelage avec l’islamiste Mohamed El-Bachir Abdellaoui,

Maroc : des centaines de migrants ont forcé la frontière sud de l’Espagne

Des images tournées par le service de télévision du journal local Faro de Ceuta, montraient des grappes de dizaines de migrants errant euphoriques dans les rues de l’enclave située en bordure de la Méditerrannée. Les secours précisent sur Twitter que la Croix-Rouge espagnole prêtait assistance vendredi matin à 400 personnes, accueillies dans les locaux du Centre de rétention administrative de Ceuta.

Source

Le Maroc a racheté la mosquée de Mantes-la-Jolie

Le Maroc a racheté la mosquée de Mantes-la-Jolie
La mosquée Othmane à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines. Photo ©SIPA

La mosquée Othmane à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines. Photo ©SIPA

Islam. Le Maroc a racheté mercredi 18 janvier la mosquée Othmane de Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, afin d’y relancer les travaux à l’arrêt depuis plusieurs mois.

La mosquée de Mantes-la-Jolie, dans la cité du Val Fourré, désormais sous pavillon marocain … L’association Othmane qui gère la mosquée de cette ville des Yvelines l’a cédé récemment au Maroc. D’après Le Parisien, l’acte de vente doit en effet être signé sous peu. Ce qu’a confirmé, lundi 16 janvier, le consul du Maroc. Continuer la lecture de Le Maroc a racheté la mosquée de Mantes-la-Jolie

Maroc : assaut de 1100 clandestins subsahariens à la clôture de Ceuta, plusieurs dizaines de policiers espagnols et marocains blessés

Un groupe de 1100 personnes originaires d’Afrique subsaharienne qui voulaient gagner l’Europe, s’est précipité sur la clôture haute de six mètres, vers 4H00 locales (0300 GMT), d’une manière «extrêmement violente et organisée», a indiqué la préfecture de Ceuta. Cinq policiers espagnols et 50 membres des forces de sécurité marocaines ont été blessés, dont un a perdu un oeil.

Aucun d’entre eux n’a réussi à passer de l’autre côté, sauf deux Continuer la lecture de Maroc : assaut de 1100 clandestins subsahariens à la clôture de Ceuta, plusieurs dizaines de policiers espagnols et marocains blessés

Maroc : les autorités ont déjoué un attentat de l’Etat islamique à l’arme chimique

Les autorités marocaines ont démantelé jeudi une cellule terroriste de dix membres, dont un Français, liés au groupe État islamique (EI) et qui s’apprêtaient à commettre des attentats dans le royaume. Les forces de l’ordre ont trouvé des armes mais aussi
des substances biologiques et chimiques.

Continuer la lecture de Maroc : les autorités ont déjoué un attentat de l’Etat islamique à l’arme chimique

Libye : Est-il encore possible d’empêcher la création d’un « État islamique d’Afrique du Nord » ?

Par Bernard Lugan (Ce communiqué peut-être repris à condition d’en mentionner la source)

Au point de vue militaire la situation libyenne a considérablement évolué depuis mon précédent communiqué en date du 17 août dernier.

80052_remerciement-a-nicolas-sarkozy-lors-d-une-manifestation-de-libyens-le-18-mars-2011-a-benghaziAu point de vue militaire la situation libyenne a considérablement évolué depuis mon précédent communiqué en date du 17 août dernier :

– A l’Est, en Cyrénaïque, l’offensive du général Haftar a été bloquée par les milices islamistes; le 22 juillet, à Benghazi, le quartier général de ses forces spéciales a même été pris d’assaut.
– A l’Ouest, en Tripolitaine, les milices de Misrata (Frères musulmans) et les salafistes de Tripoli surarmés par le Qatar et par la Turquie, paraissent prendre peu à peu le dessus sur les milices berbères de Zenten dans la région de l’aéroport principal de Tripoli. Le second aéroport de la capitale, celui de Maïtigua, est déjà contrôlé par les islamistes d’Abdelhakim Belhaj.

La stratégie des salafistes, des Frères musulmans et du Qatar est désormais claire : faire de la Libye une base de déstabilisation régionale. De fait, l’Égypte et l’Algérie sont directement menacées cependant que la Tunisie n’arrive pas à liquider les maquis des monts Chaambi. Quant au Maroc, il va être dans les prochains mois la cible d’un nouveau mouvement fondamentaliste baptisé Unicité et jihad au Maghreb al-Aqsa. Au Sud, le Mali, le Niger et le Tchad vont automatiquement subir la contagion de la situation libyenne.

Le processus de déstabilisation de la Libye a été très largement pensé et supporté par le Qatar qui, dans un premier temps, a utilisé Al-Jazira pour diaboliser le régime Kadhafi. Le bras armé de cet insatiable et arrogant petit émirat fut Nicolas Sarkozy qui, subverti par BHL, imposa l’intervention internationale en reprenant à son compte les mensonges d’Al-Jazira au sujet d’une menace inventée sur les populations de Benghazi.

La situation étant aujourd’hui ce qu’elle est, est-il encore possible d’empêcher la création Continuer la lecture de Libye : Est-il encore possible d’empêcher la création d’un « État islamique d’Afrique du Nord » ?

Alerte au Maroc : 3000 jihadistes sont en route pour l’Espagne

Alerte au Maroc : 3000 jihadistes sont en route pour l’Espagne

Les services de sécurité marocains ont alerté les autorités espagnoles du retour de Syrie et d’Irak de plus de 3000 Marocains. Ces présumés combattants sont capables de commettre des attentats soit au Maroc, soit en Espagne.

Les djihadistes, qui sont originaires pour la plupart des villes du nord (Tanger, Tétouan et Nador), sont également détenteurs de permis de passage (ou de cartes de résident), qui leur donnent la possibilité de se rendre plus facilement dans les villes autonomes de Sebta et de Melilla. Ces permis sont délivrés aux marchands ou personnes habitant les régions de Tétouan et Nador.

[…] En plus de chercher un appui pour financer leurs opérations, ces présumés terroristes devaient également recruter des Marocains et des étrangers pour aller combattre en Syrie et en Irak. […]

Source