Archives par mot-clé : Martine Aubry

Quand Amar Lasfar , président de l’UOIF, décrivait les méthodes pour islamiser l’Occident

L’UOIF des Frères musulmans s’est rebaptisée récemment Musulmans de France pour mieux se “fondre” dans le paysage, cependant rien à changé. C’est pourquoi il faut faire connaître cette vidéo.

Marine Le Pen demande de mettre des actes derrière les mots…

Appeler à voter Macron serait « au-dessus des forces » de Martine Aubry (Màj: elle revient sur sa décision)

Martine Aubry n’a pas expressément appelé à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, et cela énerve quelques membres du Parti socialiste.

« Elle avait eu moins de mal à appeler à voter Xavier Bertrand aux régionales« , critique une figure du PS Nord dans La Voix du Nord. La maire de Lille s’est en effet contenté d’un tweet laconique au soir du premier tour :

« Appeler à voter Macron est au-dessus de ses forces« , confie son entourage à Europe1. Une affirmation tempérée par un de ses proches, qui affirme qu’elle votera pour le candidat d’En Marche!, mais que cela « restera dans le secret de l’isoloir. » Continuer la lecture de Appeler à voter Macron serait « au-dessus des forces » de Martine Aubry (Màj: elle revient sur sa décision)

Delanoë évoque Adolf Hitler pour faire culpabiliser les indécis

Et le vainqueur du Point Godwin est….


Bertrand Delanoë veut inciter les gens à voter Emmanuel Macron. Mais il ne sait clairement pas comment faire. Soutien du candidat d’En Marche depuis le début de la campagne présidentielle, l’ex-maire de Paris n’hésite pas à insulter et culpabiliser les électeurs indécis de la gauche de la gauche, ce matin sur RTL.

Voir la séquence à partir de 9’15 :

Bertrand Delanoë souhaite faire barrage à Marine Le Pen, à tout prix. Car “sa politique économique est une ruine pour la France”. Et face aux électeurs mélenchonistes, qui hésitent entre l’abstention ou le vote blanc, ou à Martine Aubry, qui appelle à faire barrage au FN sans pour autant se montrer en faveur d’Emmanuel Macron, Bertrand Delanoë ose le parallèle avec l’accession au pouvoir d’Adolf Hitler en 1933.

Vous savez, dans les années 30 en Allemagne, l’extrême gauche n’a pas voulu choisir entre les sociaux-démocrates et les nazis. Hitler a été élu par le suffrage universel. Alors, je ne culpabilise personne, j’appelle à la responsabilité, à la conscience et à la générosité. A un moment donné, il faut être pour la France avant d’être pour ses vieilles rancœurs”, a-t-il déclaré sur RTL.

Eric Darques: Au Nord il y avait les corrom…pus

Eric Darques, le « Zorro de la transparence dans le Nord », de Mauroy à Aubry en passant par Borloo.Depuis quinze ans, ce consultant traque les dérives financières commises dans la Nord-Pas-de-Calais. La plus emblématique : l’affaire du grand Stade de Lille, objet d’une information judiciaire.
Dans un livre qui vient de paraitre, il raconte avec force détails le combat qu’il mène contre les fautes et les manquements à la déontologie des élites du Nord-Pas-de-Calais. Combat qui lui a valu, à maintes reprises des menaces de mort.

Tuerie du musée juif de Bruxelles : Mehdi Nemmouche soupçonné et arrêté.(maj)

Le procureur de Paris a pris la parole après l’annonce de la garde à vue du Français de 29 ans. Le point sur ce que l’on sait.

Quelques heures après l’annonce de la garde à vue de Medhi Nemmouche, le procureur de Paris a fait le point sur l’enquête en cours et plus spécifiquement sur ce que l’on sait du suspect.

Un faisceau d’indices « graves et concordants ». L’homme a été arrêté avec sur lui un revolver et 57 cartouches. Un calibre 38 et 261 cartouches de fusil d’assaut ont par ailleurs été saisis. Des armes du type de celles utilisées à Bruxelles. Les enquêteurs ont trouvé dans la carte mémoire de son appareil photo une vidéo dans laquelle il évoque et s’attribue l’attentat.

Multirécidiviste. L »homme a été condamné à sept reprises et incarcéré cinq fois.

Profil djihadiste. Après sa dernière incarcération, il quitte la France pour la Syrie où il séjourne un an. Il y aurait rejoint des forces combattantes. Il était fiché par la DGSI pour ces raisons. Lors de son arrestation, le suspect avait un sigle de l’Etat islamique en Irak et au Levant.

——————

140601123827895575
Comme c’est bizarre !!!!!. Ce n’est pas « l’extrême droite » comme l’avait laissé supposer certains propagandistes de la presse belge et française à quelques jours des élections européennes !?.

Il s’agit encore une fois d’une pépite issue de notre immigration qui nous rend si riche et si coloré. Les média le présentent comme un français.  Et ils insistent : c’est un français !.

Dessin mural que l'on trouve à Roubaix
Dessin mural que l’on trouve à Roubaix

Mais non, Mehdi Nemmouche est leur créature qu’ils ont décidé de faire français. Originaire de Roubaix, véritable enclave islamiste en France ( lire : « À Roubaix, sur les marchés, on trouve beaucoup de femmes voilées, pour ne pas dire que des femmes voilées »), Mehdi Nemmouche est le bébé de l’UMPS et de leurs média complices. C’est le résultat de leur multiculturalisme débridé, de leur obsession immigrationiste, de leur amour de l’autre et de leur haine de soit. Il est né sur le fumier des délires francophobes, islamophiles et sans frontièristes de la gauche. C’est une graine qui les a pris au mot, un peu comme l’ancien communiste Soral et le comique de gauche Dieudonné.
(voir la chronique de Zemmour sur l’humoriste enfant de la gauche)
Nous, patriotes, nous ne le reconnaissons pas comme français.Un français ne va pas faire le djihad en Syrie. Mehdi Nemmouche, islamiste, est pour nous un ennemi. Pour la caste en revanche c’est un petit être sans défense que la France n’a pas su intégrer et qui, en désespoir de cause, s’est tourné vers l’Islam.  Peut-être même qu’il a cru bien faire. En allant combattre en Syrie, il n’a fait qu’apporter une aide aux islamistes que soutiennent   François Hollande, BHL, Fabius et Valls contre Bachar El Assad.

Mehdi Nemmouche n’est pas un inconnu. Il a notamment appartenu à un gang impliqué dans un braquage en 2009, et il fut défendu entre autre par Me Gildas Brochen, le beau fils de Martine Aubry. Des braquages qui servent souvent à financer le djihad.

« Les faits ? Ce 13 août, vers 18 h 40, la moyenne surface est presque vide lorsque deux braqueurs, cagoulés et brandissant des armes de poing, menacent les deux caissiers. Ils font main basse sur un peu plus de 3 000 euros. Mais, derrière une glace sans tain, dans les bureaux de la direction, la gérante de « Penny Market » a observé la scène et déjà alerté la police.(…)
Me Gildas Brochen, pour Abdelmalik Hassani, Me Franck Chatelain, pour Ali Meziane, Me Soulifa Badaoui, pour Mehdi Memmouche, plaident tous avec brio la relaxe. Mais les trois prévenus sont condamnés : 30 mois de prison pour le premier, 36 mois pour le deuxième, 24 mois pour le dernier. »

Tourcoingmaville

lire aussi notre article le jour de la tuerie à Bruxelles : Tuerie du Musée Juif : Bruxelles victime de son magma islamiste ?

——

Le Figaro

Un suspect a été arrêté vendredi à Marseille dans l’affaire de la tuerie commise samedi dernier au musée juif de Bruxelles. Selon des sources proches de l’enquête, cet individu, un Français, aurait été arrêté en possession d’une Kalachnikov et un revolver du type de ceux utilisés à Bruxelles.

Ce Français de 29 ans originaire de Roubaix, dans le Nord, Mehdi Nemmouche, est soupçonné, selon une source proche de l’enquête, d’avoir été en Syrie en 2013 auprès de jihadistes. Il a été placé en garde à vue notamment pour assassinat et tentative d’assassinat en lien avec une entreprise terroriste.

Maffia PS : Quel repris de justice à la tête du Parti socialiste ? (vidéo)

Non seulement il n’y a pas de démocratie au PS mais en plus Martine Aubry va devoir choisir entre deux repris de justice.

Martine Aubry, 62 ans, qui doit bientôt passer la main au poste de premier secrétaire du PS, va choisir cette semaine, après en avoir discuté avec Jean-Marc Ayrault, le nom du candidat à sa succession, qui devrait être soit Harlem Désir, soit Jean-Christophe Cambadélis.

Libération

Harlem Désir (vrai prénom : Jean-Philippe… ça fait moins « gars de la cité »)

De novembre 1986 à octobre 1987, il occupe la présidence de SOS Racisme tout en étant salarié par l’« Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants », basée à Lille en tant que « formateur permanent » et il perçoit pour cet emploi fictif, un salaire mensuel net de 8 900 francs.

 

Cela lui vaut d’être condamné, le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux.

 

Harlem Désir aurait également bénéficié d’une amnistie de François Mitterrand concernant une dette de 80 000 francs au Trésor public, relative à des amendes de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992) alors qu’il était président de SOS Racisme.

 

Jean-Christophe Cambadélis

Affaire Agos

Poursuivi pour recel d’abus de biens sociaux dans l’affaire Agos, société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés, car il avait bénéficié d’un emploi fictif entre 1993 et septembre 1995 qui lui a rapporté plus de 442 000 francs (67 382,466 €), Jean-Christophe Cambadélis fut condamné en janvier 2000 à 5 mois de prison avec sursis et 100 000 francs (15 244,902 €) d’amende par le tribunal correctionnel de Paris.

Affaire de la MNEF

Quand éclate l’affaire de la MNEF, les médias pointent du doigt les liens connus entre l’imprimerie Efic et le député socialiste. Les enquêtes concluront, en effet, sur un système de fausses factures mis en place notamment par l’intermédiaire de cette imprimerie. Jean-Christophe Cambadélis sera condamné dans le cadre d’un autre volet de ce scandale.

Mis en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance dans l’affaire de la MNEF, car soupçonné d’avoir bénéficié d’un emploi fictif au sein de la mutuelle étudiante MNEF entre 1991 et 1995, pour lequel il aurait touché 620 500 francs (94 580 euros) d’une filiale de la MNEF, au titre d’une activité permanente de conseil: « De 1991 à 1993, c’est en qualité de «sociologue» que Jean-Christophe Cambadelis a été rétribué à hauteur de 420 499 francs par la Mutuelle interprofessionnelle de France (MIF), une filiale de la Mnef. Cambadelis était alors député, avec revenus afférents. Non réélu en 1993, il reçoit jusqu’en 1995 quelque 200 000 francs supplémentaires de la MIF, en tant qu’administrateur «chargé des contacts auprès des ambassades ou des universités». » Seuls «trois documents manuscrits» auraient attesté du «travail» du député.

Le 2 juin 2006, reconnu « coupable de recel d’abus de confiance », il est condamné, à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende, dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF, par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Cette peine n’est assortie d’aucune interdiction d’exercer un mandat politique.

Quand Martine Aubry stigmatisait les Roms

Ces propos passés inaperçus datent du 21 août. Ni la LICRA, ni SOS Racisme n’ont encore protesté.

«Je défends tout le monde, aussi bien les populations Roms qui souhaitent s’intégrer que les habitants de Lille-Sud qui n’ont pas à subir de vols ou de rackets parce qu’il y a un camp à proximité».

Martine Aubry

20minutes

Voir aussi Quand Marine Aubry déclarait s’emmerder avec les français de souche. (video)

Quand Marine Aubry déclarait s’emmerder avec les français de souche. (video)

Belles voitures, You-You, drapeaux étrangers, impertinence et taquinerie routière, Martine Aubry, qui déclarait s’emmerder dans des villes trop homogènes, doit aujourd’hui savourer la diversité qui défile dans les rues de Lille à l’occasion des mariages communautaires.

Certains nous disent : Oh là là, 6 quartiers sur 10 en zones franches, 35% de maghrébins…  »
Hé Ben, c’est génial ! moi je m’emmerde dans des villes où on est tous pareils, voilà…..

L’islamo-socialiste Martine Aubry censure le site de Riposte Laïque dans les bibliothèques de Lille.

Décidément, les responsables qui se réclament de gôche ont l’air d’avoir des problèmes avec la liberté d’expression de Riposte Laïque. Les prétendus anti-racistes de gôche ont intenté un procès en sorcellerie, par la LDH, Sos Racisme et son avocat socialiste Patrick Klugman, la Licra et le Mrap,contre Pascal Hilout et Pierre Cassen.

 

Nous n’avons pas oublié que le stalino-mélenchonien Corbière avait également fait interdire de salon de Bnai Brith, en misant sur la couardise du député maire du 16e arrondissement parisien Goasguen, Christine Tasin et Pierre Cassen. Le même Corbière avait déjà demandé l’interdiction des Assises sur l’islamisation de nos pays, quand le socialiste Sopo demandait celle des apéros saucisson-pinard, et qu’un obscur radical de gôche, le nommé Gaby Moulin, seul, voulait de manière ridicule faire interdire, le 18 juin 2011, la commémoration de la chanson française.

Cette fois, c’est la camarade premier secrétaire du Parti socialiste en personne qui se distingue, dans ses bibliothèques municipales, en faisant bloquer le site Riposte Laïque (voir photos ci-dessous). Martine Aubry, mauvaise joueuse, nous reprocherait-elle, pour l’active campagne que nous avons menée contre elle, dès notre origine, d’avoir, modestement, contribué à sa défaite, et à faire tomber le masque sur ses connivences avec les islamistes de la région lilloise ? Ne nous pardonne-t-elle pas d’avoir fait connaître les curieux clients de son mari Brochen ? Toujours est-il qu’un lecteur de Riposte Laïque, lillois, a voulu, dans une bibliothèque municipale lilloise, consulter notre site. Voilà ce qu’il a pu lire…

Pour essayer de nous rattaper, nous proposons donc à nos lecteurs cette illustration du maire du Lille, ainsi qu’un de ses meilleurs discours…


PS : Martine Aubry militante musulmane par rCk-

Source

Piscines : l’UMP se met aux horaires communautaires (vidéo)

Dans presque tous ses meetings, Nicolas Sarkozy prend plaisir à critiquer l’attitude de Martine Aubry, la maire de Lille, qui avait maintenu durant plusieurs années des créneaux exclusivement réservés à des femmes dans une piscine de sa ville. Beaucoup d’entre elles étant de confession musulmane, l’UMP a longtemps crié au communautarisme.

Pourtant, dans ses propres rangs, certains élus de la majorité pratiquent le même type d’aménagement d’horaires. C’est le cas de Dominique Dord, le député-maire d’Aix-les-Bains et par ailleurs trésorier de l’UMP. L’élu permet en effet à une école confessionnelle juive de sa ville de réserver le centre nautique d’Aix-les-Bains pour ses élèves pendant les horaires d’ouverture. Un privilège qui n’est pas accordé aux élèves des autres écoles de la ville.

D’ailleurs, l’école juive de Tomer-Debora ne réserve pas un mais deux créneaux, car les garçons et les filles ne doivent pas nager en même temps. Les lycéennes nagent le vendredi matin de 7h à 8h et les lycéens, eux, de 12h à 13h. source

Communautarisme toujours: en avril 2011 Claude Guéant avait estimé lors du dîner du Crif à Marseille qu’ « il conviendrait de veiller à ce que les examens et concours de la République ne se déroulent pas » pendant la Pâque juive. Continuer la lecture de Piscines : l’UMP se met aux horaires communautaires (vidéo)

Rose Mafia : le livre qui fait mal au PS (Vidéo)

L’ex-maire d’Hénin-Beaumont, Gérard Dalongeville, lève le voile sur les étranges circuits de financement d’élus de la fédération socialiste dans son livre « Rose Mafia ».
Autant dire qu’il ne fait que confirmer ce que l’on savait déjà. La liste des condamnés de l’UMP et du PS n’en finit pas de s’allonger. Et nous savons qu’avec tous les membres de leur maffia respective, les élus de l’UMP et du PS finiront bien par danser la farandole en prison.

Dalongeville: le prisonnier qui balance !

Écroué durant huit mois pour corruption, Gérard Dalongeville fut la cible de la persévérance de Marine Le Pen. Et, ironie de l’histoire, c’est l’alliance électorale de l’UMP, du PS, des verts, du Front de gauche et du NPA, dans le cadre d’un Front républicain (sic) contre Marine Le Pen, qui aura permis à Dalongeville de retrouver son siège de Maire.

Dalongeville fait parti de la longue liste des condamnés du PS. Et ce qu’il dénonce sur la fédération socialiste du Nord pourrait s’appliquer aux Bouches-du-Rhône, à la région Languedoc roussilon…et passons par charité sur DSK, Julien Dray, la MNEF, SOS Racisme…etc.
Dalongeville est aujourd’hui lâché par le PS… il est l’homme par qui le scandale arrive, celui qui paye pour les autres… l’homme à abattre.

Mais disons le clairement : L’ump n’a pas à pavoiser. Entre l’affaire Karachi, la mise en examen de Nicolas Bazire, et les turpitudes de Woerth, il n’y aucune raison de considérer la maffia UMP plus fréquentable que la Cosa Nostra socialiste. Ils sont simplement fidèles au système obscur, anti-démocratique et corrompu qu’ils ont crée.

Car au delà de l’indignation, il convient de voir dans cette avalanche d’escroqueries, la mort définitive de la 5eme république. De Gaulle qui souhaitait éviter la tyrannie des partis, avait construit notre constitution comme un rempart aux manigances d’appareil, au népotisme et à l’oligarchique. Or, à force de contournement de la loi républicaine, aujourd’hui, l’UMP et le PS imposent le bipartisme, une assemblée qui n’a plus rien de représentative, un système fait de petit arrangements et de tractation de boutiquiers, le tout dans une France bureaucratiques dans laquelle les mœurs féodales ont supplantées la nécessaire vertu républicaine qu’exigent nos institutions.


Hénin-Beaumont : l'ancien maire dénonce des… par France3Nord-Pas-de-Calais

Une seule solution: les virer.

Lire l’article de l’Express sur les révélations de dalongeville:

Dans son livre, Dalongeville dénonce François Hollande, premier secrétaire du PS de 1997 à 2008. « La révélation des turpitudes du Pas-de-Calais a donné le départ du bal des hypocrites, avec comme premiers danseurs sur la piste l’ancien Premier secrétaire du PS et l’actuelle », écrit-il.

« Qui peut croire que ni Aubry ni Hollande n’aient jamais été informés des irrégularités, des dérives de la fédération du Pas-de-Calais ? », ajoute-t-il. Il rappelle que François Hollande était venu le soutenir aux élections municipales de 2008, peu avant son incarcération. Continuer la lecture de Rose Mafia : le livre qui fait mal au PS (Vidéo)

La fourberie européiste de Madame Aubry… et des socialistes !

Un article de François Asselineau datant du 11 juillet 2011.

Mme Martine Aubry, candidate à la primaire socialiste, vient de déclarer, à l’occasion d’un voyage à Turin, qu’il fallait construire… une « AUTRE EUROPE ».

Elle a cependant précisé que « Construire une autre Europe, ça ne se construit pas du jour au lendemain. » (cf. http://www.leparisien.fr/flash​-actualite-politique/martine-a​ubry-a-turin-une-etape-pour-co​nstruire-une-autre-europe-08-0​7-2011-1525845.php) C’est en effet le moins que l’on puisse dire !
Comme je le rappelle dans mes conférences, le slogan de « changer d’Europe » était non seulement celui du PS aux élections européennes de 2009 mais aussi celui du PS aux élections européennes de 1979, voici exactement 32 ans.

Mais pour comprendre à quel point Mme Aubry se moque des français, il n’est pas inutile de rappeler ici :

1°) – que le traité de Maastricht a été négocié, conclu, puis signé le 7 février 1992 par François Mitterrand et son ministre des affaires étrangères M. Roland Dumas, tous les deux membres du PS ;

2°) – que le PS a appelé à voter Oui au référendum du 20 septembre 1992 sur ce traité de Maastricht ;

3°) – que Mme Aubry était à l’époque parfaitement solidaire de ce traité de Maastricht et de sa ratification ; elle l’était d’autant plus qu’elle était l’un des membres les plus influents du gouvernement où elle siégeait comme ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle (du 15 mai 1991 au 28 mars 1993) ;

4°) – que, cinq ans après, le traité d’Amsterdam a été négocié et signé par le gouvernement socialiste français (le 2 octobre 1997) et qu’il est entré en vigueur le 1er mai 1999 ; c’est-à-dire pendant toute la période où M. Lionel Jospin était Premier ministre (du 2 juin 1997 au 6 mai 2002) et que Mme Aubry était ministre de l’Emploi et de la Solidarité (du 4 juin 1997 au 18 octobre 2000) ;

5°) – que, quatre ans encore après, le traité de Nice a été signé le 26 février 2001, alors que M. Lionel Jospin était toujours Premier ministre (du 2 juin 1997 au 6 mai 2002) ;

6°) – que la grande majorité des responsables du PS – et notamment Mme Aubry – ont appelé à voter OUI au référendum du 29 mai 2005 sur la Constitution européenne ;

7°) – que la grande majorité des parlementaires du PS ont avalisé la forfaiture du traité de Lisbonne en votant OUI à la ratification de ce traité le 4 février 2008, nonobstant le refus de 55% des Français à la constitution européenne dont il n’était que la simple reprise ; Mme Aubry, bien que n’étant pas parlementaire, a approuvé cette ratification.

En d’autres termes, Mme Aubry a continuellement soutenu, souvent au plus haut niveau de l’Etat et depuis 19 ans, l’ensemble de la construction européenne : elle a soutenu, voté ou appelé les Français à approuver les traités de Maastricht, Amsterdam, Nice, la Constitution européenne, et le traité de Lisbonne.

Dans ces conditions, son soudain appel à bâtir une « autre Europe » n’est qu’une fourberie politicienne de plus. Il s’agit d’un mépris éhonté des électeurs et d’une insulte à l’intelligence des Français.

François Asselineau

Paru sur le site http://www.u-p-r.infos

Le vote des étrangers se profile après le succès de la gauche aux sénatoriales (vidéo)

En novembre dernier, nous avions dénoncé la tenue d’une votation citoyenne en faveur du vote des étrangers initiée par la gauche bobo toulousaine. Dans l’esprit minuscule des organisateurs, cette action symbolique visait à faire pression sur nos dirigeants pour que le droit de vote des étrangers aux élections soit établi en France.

Aussitôt la victoire au Sénat acquise, la candidate à la primaire socialiste Martine Aubry s’est empressée de leurs faire un appel du pied en déclarant qu’elle ferait du droit de vote des étrangers l’une de ses priorités puisque la Haute Assemblée avait jusqu’alors toujours bloqué les propositions de loi allant dans ce sens. En clair, elle s’engage à mettre en œuvre la stratégie électorale édictée par le Think Tank du PS, Terra Nova: palier la perte du vote des classes populaires par celui des immigrés.

Un projet anti-républicain qui rendrait obsolète la notion de citoyen et qui, par un subterfuge machiavélique, rétablirait le vote censitaire sous prétexte que les étrangers payent aussi des impôts en France.

Les petits mensonges de Martine Aubry !!!! (vidéos)

Mentir est un vilain défaut. Et il est assez curieux de le voir si répandu chez nos professeurs de vertu du Parti socialiste. Chez certain d’entre eux ça frise même la mythomanie.
Martine Aubry semble être le cas le plus borderline. Ces dernières semaines, elle a montré des signes inquiétants à plusieurs reprises. De l’affaire Guérini aux piscines réservées en passant pas la dépénalisation du cannabis, Martine ne sait plus ce qu’elle raconte… les médecins sont inquiets !!!

Martine aurait menti sur l’affaire Guérini.


Guérini – Aubry: un accord secret? (Marseille) par LCM

La dame de Lille a menti sur les piscines réservées:

Continuer la lecture de Les petits mensonges de Martine Aubry !!!! (vidéos)

Racisme : le PS indigné mais complice quand ça l’arrange !

Si en matière de duplicité les verts figurent en tête des hypocrites(1), le PS n’est pas loin derrière. Dans le journal L’ Union(2), le journaliste Philippe Le Claire a eu la sage idée de mettre les socialistes devant leur contradiction en matière de racisme.

Jamais avare d’une indignation bien calibrée, le PS s’est empressé de réagir aux propos fielleux du député UMP Alain Marleix à l’endroit du vert Vincent Placé. Le premier ayant traité le second de coréen national…
Hollande a vu dans cette attaque une accumulation de dérapages nauséabonds dans la plus grande impunité » et a demandé « que tout cela cesse immédiatement et que ces propos graves reçoivent la sanction qu’ils méritent dans les plus brefs délais ». Quand à Martine Aubry, elle a déclaré :
« Après le discours de Grenoble de M. Sarkozy, après les propos du ministre de l’Intérieur, après le débat sur l’identité nationale, après la tentative de remise en cause de la double nationalité, les principes fondamentaux de notre République sont à nouveau foulés aux pieds par un dirigeant de l’UMP ».
Continuer la lecture de Racisme : le PS indigné mais complice quand ça l’arrange !