Archives par mot-clé : média menteurs

Sarre-Union : Caramba, encore raté !

Beaucoup d’entre nous ont remarqué l’étrange silence des médias à propos des cinq « jeunes » suspectés de la profanation du cimetière de Sarre-Union.

antifa-1

C’est fou comme on peut être mauvaise langue, parfois… Beaucoup d’entre nous ont remarqué l’étrange silence des médias à propos des cinq « jeunes » suspectés de la profanation du cimetière de Sarre-Union. Cinq jeunes qui, à n’en pas douter, n’étaient pas issus de la bourgeoisie locale, n’étaient ni blonds aux yeux bleus, ni fils de…, ni membres du FNJ, ni catholiques. Rien de tout cela, sans quoi leurs noms auraient été donnés en pâture à l’opinion sans scrupules ni délai. Bref, quelques-uns d’entre nous se sont dit que, peut-être, ce silence patronymique dissimulait –maladroitement- des « chances pour la France », déséquilibrées, dont les « opinions religieuses » (sic) – dixit un élève du lycée interrogé mercredi par France Info – pouvaient potentiellement véhiculer un certain antisémitisme. Suivez mon regard…

Loupé ! C’est Le Monde, journal officiel de la bien-pensance, qui dévoile le premier le pedigree de ces charmants bambins. Commentaire de texte :

« Pierre B. aime la musique métal, le look punk-gothique, les capuches, les bracelets cloutés, les Doc Martens, les colifichets avec des têtes de mort. » Voilà qui vous plante le décor, il faut bien avouer d’emblée à qui on a affaire. Mais, la faute étant avouée, il faut relativiser et faire de ce gothique un gentil garçon : « C’est un grand gars blond aux yeux bleus rieurs, plutôt fluet, avec une bonne bouille d’ado de son âge et de son temps. » Chez moi, les bonnes bouilles d’ados de leur temps n’ont aucune appétence pour le style gothique… Admirez le retournement sémantique.

« Après le collège où il était un élève sans problème, il a choisi de préparer un CAP d’agent de sécurité, sa passion. » Eh bien voilà un garçon bien sous tous rapports, qui veut s’intégrer en devenant videur de boîte. Avec un look métal, nul doute qu’il rencontrera un franc succès…

Chacun sera donc convaincu que ce riant adolescent à la bonne bouille ronde – genre petit garçon des histoires de Pierre Probst – n’a pas le profil d’un affreux nazi. Mais le meilleur est pour la fin : Pierre a un ennemi, le fascisme ! On apprend qu’il porte des slogans antifascistes sur ses vêtements. On ne sait jamais, avec le nombre de sectateurs de Mussolini qui traînent dans les rues ces derniers temps, on n’est jamais assez prudent. « Si on parlait du Front National, il se mettait sur ses deux pattes arrières et se mettait à grogner » témoigne un de ses camarades. « Il prétendait se battre contre le fascisme et était très remonté contre la police ». Ben voyons…

Voilà nos bien-pensants bien ennuyés. Sans doute l’un d’entre eux tweetera bientôt « putain je suis dégoûté que ce ne soit pas un membre du Front national ».

Déçu aussi ce député socialiste qui faisait il y a quelques jours le lien entre la profanation et les résultats du FN aux dernières élections à Sarre-Union. Il va falloir inventer autre chose. Par exemple que la stratégie Philippot d’ouverture à gauche a si Continuer la lecture de Sarre-Union : Caramba, encore raté !

Halte aux mensonges sur la sortie de l’euro

Halte aux mensonges sur la sortie de l’euro

Régulièrement des experts avancent un argument d’autorité pour expliquer qu’un retour à une monnaie nationale serait une catastrophe, toujours le même : une sortie de l’euro impliquerait une explosion des taux d’intérêts et par conséquent une augmentation importante du montant de la dette. A chaque débat sur le sujet cette idée anxiogène revient sur le tapis.

Les Décodeurs (déconneurs pour les intimes) du Monde l’ont doctement professé dans les colonnes du journal. Plus récemment Maître Villemot, avocat et proche de François Hollande, l’affirma sur le plateau du Grand Journal de Canal+ dans un débat face à Michel Onfray.

Disons le tout net, tout cela est faux. Quelques notions de droit permettent de décrypter quelles seraient les conséquences d’une sortie de l’euro sur les emprunts en cours contractés par les Français.

Il y a plusieurs grands scénarios possibles de retour à une monnaie nationale, et donc plusieurs règles de re-dénomination des contrats en cas de retrait de la zone euro pour les dettes en droit français et en droit étranger.

Le principe est simple pour Continuer la lecture de Halte aux mensonges sur la sortie de l’euro

Média menteurs: lynchage du Rom par des Africains : la vidéo que vous cachent les médias français

Vu sur Fdesouche. Bravo à eux pour le travail de ré-information qu’ils fournissent.

Reportage sur l’affaire Darius diffusé par la télévision roumaine

Média-Menteurs : La transcription de l’interview de Vladimir Poutine en version intégrale : le scandale des coupes de TF1

Lu sur le site  » Les Crises »

Voici la transcription de l’interview de Poutine d’hier. C’est la traduction de la version intégrale issue du site du Kremlin (ou ici en russe, ou ).

En effet, pour faire tenir cette interview de 41 minutes en 24 minutes, TF1 a sabré largement dans certaines parties. Comme il a été décidé de couper des éléments essentiels sur la Crimée, l’opposition dans les médias français, et de laisser des propos sans intérêts genre sur la langue qu’il utilise avec Hollande, le mot censure me semble adapté – vu qu’il y a rétention d’informations importantes qui éclaireraient le public français. Et je reviendrais sur la faute inacceptable de traduction quand il parle d’Hillary Clinton.

Ceci étant, reconnaissons qu’il est salutaire que TF1 et Europe1 aient interviewé Vladimir Poutine…

Tout est donc traduit ici – les passages censurés sont en exergue – à vous de voir s’ils méritaient de l’être…

Question – Bonsoir, M. le président. Merci beaucoup d’accueillir Europe 1 et TF1 dans cette résidence, dans votre résidence de Sotchi pour cet entretien exceptionnel. Jeudi soir, vous serez reçu à l’Élysée par le président François Hollande et le lendemain, le 6 juin, vous participerez aux commémorations du Débarquement. Ce sera la première fois pour vous que vous irez sur les plages de Normandie. Mais c’est aussi la première fois qu’un président russe participera et sera invité à ces cérémonies. Qu’est-ce que cela vous fait en tant que citoyen russe d’être invité à cette commémoration exceptionnelle ?  

Vladimir Poutine – C’est un événement important pour l’Europe et le monde entier. Nous allons rendre hommage à ceux qui ont empêché les nazis de réduire l’Europe en esclavage. Je pense que la participation de la Russie à cette commémoration est chargée de symboles. Je veux dire par là que la Russie et les autres pays de la coalition antihitlérienne, y compris la France, étaient alliés dans cette lutte pour la liberté. La participation de notre pays a été très importante, voire décisive pour vaincre le fascisme.

Mais nous n’oublierons jamais non plus les combattants français de la Résistance, notamment ces soldats français qui sont venus combattre à nos côtés sur le front de l’Est, le front germano-soviétique. Et il me semble que c’est quelque chose qui doit nous rappeler notre passé et, en même temps, nous servir à construire nos relations d’aujourd’hui et de demain.

Question – Justement, vous avez, avec la Russie, votre place sur les plages de la Normandie. Jusqu’à l’âge de quarante ans, vous viviez en Union soviétique. Vous avez vu son effondrement. Et vous participez, vous, activement à la renaissance de la Russie. Qu’est-ce que vous voulez ? Qu’est-ce que vous cherchez ? Votre stratégie est-elle une stratégie de dialogue ou d’expansionnisme et de conquête ? 

Vladimir Poutine – Non, bien sûr. Je Continuer la lecture de Média-Menteurs : La transcription de l’interview de Vladimir Poutine en version intégrale : le scandale des coupes de TF1

Messieurs les journaleux, Mehdi Nemmouche n’est pas français, il est djihadiste

Article Riposte laïque

140601123827895575Encore raté !  Le tueur du musée juif de Bruxelles n’est pas « d’extrême droite ». Il s’agit une nouvelle fois d’une belle pépite issue de l’immigration qui rend notre pays si riche qu’il en est devenu celui où on dénombre le plus de djihadistes en Europe.
Son nom : Mehdi Nemmouche. Multirécidiviste, l’homme a été condamné à sept reprises et incarcéré cinq fois. Il a notamment appartenu à un gang impliqué dans un braquage en 2009, et fut défendu entre autre par Me Gildas Brochen, le beau fils de Martine Aubry.
Mehdi est originaire de Roubaix, une enclave islamiste ( lire : «À Roubaix, sur les marchés, on trouve beaucoup de femmes voilées, pour ne pas dire que des femmes voilées»).

Il est soupçonné d’être allé en Syrie en 2013, auprès de djihadistes. Il était fiché pour ces raisons par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).
À quelques jours du scrutin des européennes, les média avaient voulu détourner un drame au profit de leur intérêt partisan. Comme nous l’avions vu avec l’affaire Merah ou celle du tireur fou de Libération, la manipulation est toujours la même : on laisse planer le doute sur la véritable identité du tueur tout en relayant des faux témoignages qui précisent par exemple que le coupable serait de type européen, (Libération sur l’affaire du tireur fou Abdelhakim Dekhar : http://www.liberation.fr/societe/2013/11/18/en-direct-coups-de-feu-a-libe-des-policiers-deployes-devant-les-autres-redactions-parisiennes_947766), ou en traçant le portrait robot d’un blond aux yeux bleus comme lors de l’affaire Mohamed Merah, (http://videos.tf1.fr/jt-20h/2012/le-profil-du-tueur-des-yeux-bleus-sur-un-visage-blanc-7077501.html).

L’objectif est double :

1- Essayer d’associer le FN à des actes antisémites qui pourraient être commis par des détraqués d’extrême droite.

2- Ne pas laisser penser qu’il puisse s’agir d’un musulman.

Or si ces faiseurs d’opinion avaient une once de probité, ils devraient reconnaitre que la présidente du FN fut la seule lors des attentats de Mohammed Merah a avertir les français du danger islamiste en France.

« Combien de Mohamed Merah dans les bateaux, les avions, qui chaque jour arrivent en France remplis d’immigrés ? », «Combien de Mohamed Merah parmi les enfants de ces immigrés non-assimilés ? »

À l’époque, elle fut couverte d’opprobres. Aujourd’hui son message apparait comme une analyse lucide de la situation. Et c’est très certainement pour masquer le lien entre immigration et islamisation de la France que les journalistes ont lourdement insisté sur la nationalité du tueur sans jamais faire référence à sa religion qui pourtant est à l’origine de ses motivations.

presse
Or il serait plus juste de présenter Mehdi Nemmouche comme étant le fruit de la politique menée par l’UMPS.  Car cet islamiste est né sur le fumier des délires francophobes, islamophiles et sans frontièristes de la gauche. Un peu comme l’ancien communiste Soral et le comique de gauche Dieudonné, Mehdi Nemmouche Continuer la lecture de Messieurs les journaleux, Mehdi Nemmouche n’est pas français, il est djihadiste

Média-complices : Melenchon explique comment il a copié Dray pour attirer l’attention (vidéo)

Pour des raisons de stratégie politicienne Mélenchon a voulu se faire passer pour un paria du système. Alors il a adopté un comportement de grosse gueule. Mais Mélenchon est tout sauf un dissident. Il est même le parfait exemple de ce que peut produire le système.
Plus jeune sénateur de la 5ème république ( fonction qu’il a occupé pendant presque 30 ans…), il a été ministre, et a mouillé dans toutes les combines du PS. Il a reçu une éducation d’extrème gauche dans les organisations les plus violentes, totalitaires et sectaire du trotskysme. Contrairement aux apparences, le petit père sans peuple fréquente l’ensemble de la classe médiatique. Ses coups de gueules font partis du scénario. Mais souvent jean-luc surjoue, ça se voit et son petit théâtre ne trompe plus personne.

94371010

Dans cette vidéo on le voit notamment plaisanter avec Patrick Cohen après s’être faussement énervé contre lui à l’antenne de France Inter. Ils rient ensemble en compagnie du journaliste socialo-bobo Thomas Legrand et du chroniqueur économique Bernard Maris, Keynésio-gauchiste qui sévit dans les pages du journal Charlie Hebdo financé par BHL et dont l’ancien rédacteur en chef était Philippe Val, aujourd’hui responsable des programmes de… France Inter. Ça se passe comme ça dans les média de la gauche bien-pensante : on fait semblant de s’engueuler, on fait croire qu’on ne se connait pas; et en coulisse, une fois la pièce terminée, on enlève le masque, on partage de bonnes blagues en se tapant sur l’épaule comme à la fin d’une réunion du politburo.

On vous l’a toujours dit : Mélenchon est un manipulateur. Il tient le rôle du clown dans le grand cirque médiatique. Il n’y a pas une once de vérité dans ce qu’il dit. Comme il l’avoue dans cette vidéo, ses coups de gueule font partie d’une stratégie médiatique qui pourrait se résumer en quelques mots : faire de l’esbroufe.

Viol dans le Métro de Lille : Quand les média condamnaient les patrouilles anti-racailles de Génération Identitaire . (vidéo)

Il y a quelques semaines Génération Identitaire organisait des patrouilles de sécurité anti-racailles dans le métro de Lille. L’action consistait pour les militants à entrer dans les wagons, à les surveiller et à protéger les usagers en cas d’agression. Jamais Génération Identitaire n’a prétendu vouloir devenir une milice, l’objectif politique d’une telle opération était d’alerter l’opinion sur la nécessité d’agir contre l’insécurité.

sj0xctR
Les média furent unanimes à condamner l’initiative. À les entendre il n’y avait aucun problème. La seule insécurité était celle créée par ce groupe d’extrême drouaaaaate. Afin d’illustrer leurs opinions nées d’un travail harassant, les journalistes donnèrent la parole à des usagers qui confirmèrent que les identitaires étaient des gens dangereux pour la société et le vivre ensemble.(voir les vidéos en fin d’article). Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes : les méchants restaient les méchants, les gentils restaient les gentils. Pas besoin de chercher à savoir si l’insécurité qui avait motivé cette action était réelle ou pas.

Manque de bol, le viol d’une jeune fille par Abdelnour Benaicha, un marocain de 19 ans, est venu infliger un sérieux démenti à leur propagande. Le réel est parfois facétieux, il revient facilement dans la gueule de ceux qui cherchent à le dénaturer.

Aujourd’hui nos rouletabilles de la bien-pensance sont obligés de reconnaitre qu’en effet il y a des graves problèmes d’insécurité dans le métro de Lille. Le journal Metronews révèle Continuer la lecture de Viol dans le Métro de Lille : Quand les média condamnaient les patrouilles anti-racailles de Génération Identitaire . (vidéo)

Quand un journaliste du Point compare le vote FN à l’invasion nazie

Petite note du taulier de ce blog : Le Point bat le record du point Godwin.

Le nazisme se dit national socialisme en français. Cette idéologie comme le fascisme puisent leurs racines aux origines de la pensée de gauche. C’est d’ailleurs la gauche qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain ( qui n’était pas nazi), et son gouvernement de collaboration était composé à 80% d’homme de gauche. Le projet de Marine Le Pen qui vise à retrouver nos frontières et faire du protectionnisme en récupérant notre monnaie était celui de De Gaulle à la fin de la guerre. La gauche collabo, elle, voyait en Hitler un nouveau César (ou un nouvel alexandre) capable de faire une grande Europe fédérale comme celle que l’UMPS construit aujourd’hui.

Même s’il est stupide de s’adonner au genre d’anachronisme auquel se prête le journal Le Point, par honnêteté intellectuelle il serait plus juste d’associer Marine le Pen à De Gaulle; et l’UMPS à ceux qui ont soutenu le nazisme par opportunisme et idéologie.

Comme on disait au PC : Choisis ton camp camarade!

———

Le journal Le Point réalise régulièrement des vidéos de commentaire de l’actualité. Ce vendredi 11 avril, l’hebdomadaire joue la carte de la provocation : le journaliste Frédéric Lewino compare le vote Front National à l’Allemagne nazie.

Durant tout son monologue, le journaliste parle devant un mur blanc, où est accrochée une carte de l’Europe, aux couleurs … du IIIème Reich ! Une croix gammée, symbole de l’Allemagne nazie y est très visible. Une inscription « la Trinité-sur-Mer » est également faite.

c6WPmmRC’est une provocation qui va certainement faire réagir. Dans cette vidéo du site d’information Le Point, sur fond de faux bruits de mouette, le journaliste commence sa saynette : «en direct de la Trinité-sur-Mer, la nouvelle capitale de l’Europe. On nous annonce le retour du Franc, la fermeture des frontières et un grand projet européen : une tour de 600 mètres rebaptisée Jean-Marie le Pen à la place de la Tour Eiffel. Trêve de plaisanteries, on nous annonce un score historique du Front National (…)».

Valeurs actuelles