Archives par mot-clé : Médiapart

François Fillon aurait touché 200.000 euros pour un emploi qu’il n’a jamais révélé

Tous les média de la caste s’y mettent…  on ne va pas s’en plaindre, mais ça ressemble quand même à un tribunal sans juge cet acharnement.Surtout quand on sait que ceux qui sont aux commandes de cette cabales sont autant corrompus que Fillon.

Précisons ici qu’un emploi non révélé n’est pas un emploi illégal.


À chaque jour son lot de révélations. Après celles du Canard Enchaîné, c’est au tour de Mediapart de renchérir ce mercredi 1er février en dévoilant un juteux contrat signé par François Fillon lorsqu’il a quitté Matignon au printemps 2012. Le pure player révèle que l’ancien premier ministre occuperait depuis cette date un poste de senior advisor du groupe Ricol Lasteyrie. Il serait également membre du comité stratégique de ce groupe spécialisé dans le conseil qui compte parmi ses clients de nombreuses sociétés du CAC 40, notamment Air France, Alstom, BPCE, Engie, affirme Mediapart. En 4 ans et demi, cet emploi lui aurait rapporté près de 200.000 euros.
René Ricol, cité par Mediapart, détaille la mission de François Fillon comme une aide pour « réfléchir aux défis de la globalisation. » Ce dernier a collaboré avec le député de la Sarthe à l’époque où il était à Matignon, est-il écrit. François Fillon a travaillé pour son groupe au travers de sa société de conseil, 2F. Une société lucrative qui lui a Continuer la lecture de François Fillon aurait touché 200.000 euros pour un emploi qu’il n’a jamais révélé

Anne Hidalgo nomme la fille d’Edwy Plenel (Médiapart) présidente de Paris Sida

Dans la caste on se coopte de père trotskyste en fille socialiste…


 

Article de Libération

«J’espère bien que cela ne va pas être la tête de votre article. Ce serait discriminant et minorant», lâche Eve Plenel, avec son vocabulaire qui ne dérape jamais. Bon, disons-le tout de suite, Eve est la fille d’Edwy, ancien directeur du Monde et fondateur du site Mediapart mais aussi celle de Nicole Lapierre, sociologue de talent et auteure à succès. Voilà, c’est fait. Reste… le plus important. Depuis dix ans, Eve Plenel met toute son énergie dans la lutte contre le sida. Et ô bonne surprise, voilà aujourd’hui une militante heureuse. Le visage rayonnant, avec ses cheveux toujours très courts, on le sent, elle le dit, elle est contente d’avoir été nommée à la coordination de Paris sans sida, ce nouveau projet lancé par la maire de Paris, à l’instar de ce qui se fait à San Francisco ou à New York.

Manipulation et Propagande: Mediapart pris en flagrant délit de mensonge! (vidéo)

Plenel a prétendu que Axel Loustau ((le trésorier du microparti de soutien à Marine Le Pen (nommé Jeanne)) aurait menacé de mort une journaliste. Or Axel Loustau leur a juste fait comprendre que leur méthode de petit flic politique ne relevaient pas du journalisme mais du harcèlement stalinien; mais à aucun moment il n’a menacé une journaliste.

Plenel, digne héritier des pires communistes, a donc encore menti pour salir la réputation d’un homme, et par ricochet d’un parti. La preuve de ce mensonge est dans cette conversation téléphonique entre le journaliste Karl Laske de Médiapart et Axel Loustau .

Lire le portrait de Plenel sur l’OJIM

Lire l’article de wikipédia sur le Livre de Pierre Péan et Cohen: la Face caché du Monde, où l’on découvre les méthodes stalinienne du rouge Plenel.

Bygmalion : Mediapart publie l’intégralité des fausses factures à l’UMP

Au total, ce sont 58 fausses factures – pour un total de 15 millions d’euros – que Bygmalion a adressées en 2012 à l’UMP pour l’organisation de réunions fictives. Le but : payer secrètement le dépassement du compte de campagne du candidat Sarkozy.

Chez Event & Cie, le comptable qui a fabriqué les fausses factures à la pelle s’est laissé gagner par la flemme. Après avoir inscrit des montants variés, peaufinés au centime près pour plus de crédibilité, il a fini par copier-coller la somme de 299 000 euros tout rond sur toutes les feuilles.

Médiapart

Vers un Mediapartgate : Edwy Plenel tombera-t-il pour fraude fiscale ? (vidéo)

Depuis la révélation de se scandale, aucun média n’a évoqué cette affaire…le copinage mafieux n’a plus de limite


Addendum du 05/02/2014: L’Assemblée Nationale a voté le 04/02/2014, à une large majorité, “l’harmonisation des taux de TVA applicables à la presse“, appliquée jusqu’à présent unilatéralement par Médiapart, de façon illégale mais “légitime” comme l’ont souligné certains députés.

On vous en a déjà parlé. Mais Fdesouche va plus loin. Après enquête, le site révèle la complaisance inique du pouvoir socialiste en faveur de Mediapart et une manipulation des comptes de la société d’E.Plenel.

A lire sur Fdesouche et à faire tourner.

 

 

Le 17 janvier 2014, le gouvernement a annoncé vouloir modifier la loi relative aux abonnements de la presse numérique, en abaissant la TVA de 20% à 2,10%, afin d’aligner le taux applicable à la presse en ligne sur celui des journaux papier.

Une loi rétroactive votée dans l’urgence Continuer la lecture de Vers un Mediapartgate : Edwy Plenel tombera-t-il pour fraude fiscale ? (vidéo)

Ripouxblic de coquins : Les députés demandent d’effacer le redressement fiscal de Mediapart

Non seulement les socialistes effacent une grosse partie de la dette abyssale du journal communiste l’Humanité, non seulement ils mettent en place une TVA au rabais (2,1%) pour la presse écrite et quelques sites en ligne, mais en plus ils annulent un redressement fiscal à un site appartenant au gauchiste stalinien Plenel qui, il y a quelques années, a mis à genoux le journal Le Monde…. (à voir et à lire sur ce sujet le livre de Péan et Cohen : La face caché du Monde, vous en saurez davantage sur ces bandits qui ont flingué le journal du soir)

j’imagine ce que peuvent se dire un artisan ou un directeur de PME traqués par le fisc en apprenant ce genre de favoritisme de caste….. toutes ces fripouilles sont à vomir.

———————-

Les députés ont demandé mercredi au gouvernement d’effacer le redressement fiscal du site d’informations Mediapart à l’occasion de l’examen en commission de la proposition de loi baissant à 2,1% le taux de TVA sur la presse en ligne, selon une source parlementaire.

Edwy Plenel, directeur de médiapart, et François Hollande
Edwy Plenel, directeur de médiapart, et François Hollande

 

Ce texte, déposé par le groupe socialiste et adopté à l’unanimité mercredi en commission, prévoit une entrée en vigueur rétroactive au 1er février.

Le gouvernement a déclaré l’urgence (une seule lecture par chambre) sur cette proposition de loi qui passera en séance le 4 février. […]

Morandini

Immigration : « La France n’est pas le dépotoir de la terre entière » (Phillipot/RMC)

Au micro d’Alain Marschall, Florian Philippot répond aux questions d’actualité, notamment sur la fausse polémique lancée par Médiapart et le pseudo-soutien de Kristian Vikernes au FN.
Sur ce dernier sujet, Philippot fait une belle prise de judo dialectique au boursouflé BOBO qu’il a en face de lui. Alors que tout est fait pour associer le pseudo terroriste néo-naze et le FN, Philippot emploie le mot dépotoir en parlant d’immigration dans un contexte où aucune belle âme de gauche ne pourra le lui reprocher. Bravo !

« Avec le Front National au pouvoir, ce Norvégien n’aurait même pas pu mettre les pieds en France.  […] Pourquoi on a accepté ce Norvégien sur le territoire français alors qu’il avait été condamné pour meurtre dans son propre pays, qu’il avait brûlé des églises ? Qu’est ce que c’est que cette politique d’immigration massive ? » – Florian Philippot

 

Le compte Suisse de Le Pen : une tentative de diversion et un mauvais copier-coller de la part de Médiapart.

Addendum:

Jean Marie Le Pen répond aux staliniens du journalisme français :

Excellente réaction de Marine Le Pen

La devise des média français : Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose »

Les journalleux et autre racaille de la propagande tentent par tous les moyens d’impliquer Marine Le Pen et le FN dans l’affaire Cahuzac. Aujourd’hui Médiapart sort une révélation qui n’en est pas une. En effet le compte de crédit en Suisse  (légal et déclaré ) que le père du journaliste militant Laurent Joffrin (de son vrai nom Mouchard) a ouvert en 1981 dans le cadre d’un emprunt pour la société SERP, a déjà fait l’objet de nombreux articles (voir ci-dessous le droit de réponse de JM Le Pen adressé à la suite d’ un article de l’Express publié en 1999.) Ce n’est donc absolument pas une révélation, mais surtout cela n’a strictement rien à voir avec l’affaire Cahuzac. Premièrement en 1981, il n’y avait pas de comptes de campagne à déclarer, par conséquent ces comptes n’avaient rien d’illégal. Le fait d’ouvrir un compte dans une banque suisse comme l’UBS ne veut pas dire qu’on ouvre soi-même un compte en Suisse. Et si le compte est déclaré, il n’y a rien de répréhensible. De même, posséder des actions d’une société qui possède des avoirs dans des paradis fiscaux ne veut pas dire qu’on a personnellement des avoirs dans ce paradis fiscal. En l’occurrence, le compte dont il est question dans l’article de Médiapart au sujet de JM Le Pen a été ouvert pour effectuer un emprunt. Si l’emprunt a été remboursé, il n’y a rien d’illégal. Les média sont donc volontairement en train de tout mélanger.

Là où l’affaire Cahuzac est différente et a un caractère maffieux, c’est sur la provenance de l’argent déposé. Le conflit d’intérêt entre sa fonction de ministre du budget et sa situation fiscale est certes inconcevable mais ce sont surtout  les 15 millions d’euros du compte non déclaré qui posent problème. D’où provient cet argent ?. De sa clinique ? À l’époque où il ouvre son compte Cahuzac n’a pas de clinique. Est ce que cette somme correspond à des pots de vin venant de l’industrie pharmaceutiques du temps où il était au cabinet du ministre de la santé Claude Evin (de 1988 à 1991) ?. Voilà la vérité qu’ils reste à trouver. C’est là où réside le vrai scandale .
Mais les média tentent aujourd’hui de limiter les dégâts, et font tout ce qu’ils peuvent pour éclabousser les opposants au système. On constate cependant que pour salir des patriotes ils sont obligés de fouiller dans des relations familiales ou amicales pour des faits qui datent d’il y a 20-30 ans (et qui ne sont en plus pas  illégaux). Or pour trouver de la vermine UMP-PS-UDI-Verts-Modem-PC-FDG et j’en passe, il n’y a pas besoin de faire autant d’efforts. Le désir de transparence qui s’est emparé ces jours derniers d’une partie de la classe politique et d’un certain nombre de journalistes est un désir totalitaire. Le grand déballage des patrimoines n’est que pure démagogie. Comme le disait Gibert Collard,  » le problème ce n’est pas l’argent que l’on a quand on entre en politique, mais l’argent que l’on a quand on en sort. »
Pour être tout a fait complet, je serais même prêt à comprendre la fraude  au vu de la  la pression fiscale ( 56,6%) qui pèse sur ceux qui ont gagné de l’argent honnêtement…. surtout quand les socialistes arrivent au pouvoir.

– – – – –

Les « pseudos » révélations publiées aujourd’hui par Médiapart sur l’existence d’un compte en Suisse de Jean-Marie Le Pen ne sont que la resucée d’un article publié par Libération en 1999 qui, à l’époque, a été repris par toute la presse française.

Il fut démontré à l’époque, il y a plus de 15 ans, que ce compte avait été ouvert dans le cadre d’un prêt accordé par UBS à la Société SERP dirigée par Jean-Marie Le Pen et ce de manière parfaitement légale comme le démontre le droit de réponse adressé à L’Express le 25 février 1999.( ci-joint )

Cette publication intervenant après l’affaire CAHUZAC démontre que Médiapart a rapidement abandonné le travail journalistique pour retomber dans le combat militant . Cette volonté claire d’amalgame fera évidemment l’objet de poursuites correctionnelles.

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint, le droit de réponse de Jean-Marie LE PEN au magazine L’Express, publié le 25/02/1999. Continuer la lecture de Le compte Suisse de Le Pen : une tentative de diversion et un mauvais copier-coller de la part de Médiapart.