Archives par mot-clé : Mélenchon

Pour Thomas Guénolé ( France Insoumise/ MédiaTv) Medine n’est pas islamiste et sa violence est une figure de style.

La défense des islamistes par ces gens qui se disent de gauche humaniste montre que leur combat soit-disant anti-fasciste est un leurre. Ils n’ont pas de mots assez dur pour dénoncer zemmour, Finkelkraut ou Marine Le pen mais quand ils sont en présence du vrai fascisme, alors ils le soutiennent et lui trouvent des arguments.


MÉDINE AU BATACLAN : HALTE À L’HYSTÉRIE NATIONALE
(…)
Mais il n’y a pas que le rapport au jihad qui gêne chez Médine. Il y a aussi la laïcité. Début 2015, alors que la France n’a pas encore digéré le drame de Charlie Hebdo, le rappeur sort un morceau polémique : « Don’t Laïk », détournement de son fameux slogan « I’m muslim, don’t panik ». Il n’y attaque pas la laïcité, selon des dires, mais les “laïcards” – notion, il est vrai Continuer la lecture de Pour Thomas Guénolé ( France Insoumise/ MédiaTv) Medine n’est pas islamiste et sa violence est une figure de style.

La député France Insoumise Danièle Obono trouve qu’elle n’est assez payée. (7 000 euros)

Les députés « pourraient avoir les moyens de se loger s’ils avaient une indemnité suffisante pour le faire », a lâché Danièle Obono, députée La France insoumise, invitée ce lundi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC. Des propos qui ont fait réagir. « Le problème pour les députés qui sont dans les autres régions par rapport aux députés parisiens, c’est que ça leur fait une charge en plus », a-t-elle ajouté. Du côté des Républicains ou de La République en Marche, on pointe une « grosse déconnexion vis-à-vis de la réalité » et on parle de parlementaire « totalement hors-sol ».
Vosges matin

Interrogé sur l’appel des 100 intellectuels contre le «séparatisme islamiste», Mélenchon répond par le mépris

L’islamisme a juste fait 240 morts en France depuis 2015…. mais soyons sûr que Mélenchon aurait répondu autrement si cette question avait concerné la droite ou les catholiques.
Il y a un très très très gros problème à gauche….

Affaire Théo : Les expertises concluent à l’absence de viol et indiquent que le coup de matraque porté par le policier n’était « pas contraire aux règles de l’art »

Fin du game. Tous les médias, mais aussi Mélenchon ,Macron, Valls, Hollande ont sauté à pieds joints pendant des semaines dans la mensonge et les accusations infondées. Ils vous ont menti, ont essayé de faire de la récupération politique en salissant la police républicaine au profit d’une racaille qui a détourné plusieurs centaines de milliers d’euros de subventions publiques.
Et il y a encore des électeurs pour croire à ces dingues!

Petit rappel: Au moment où des émeutes  pro-théo se déroulaient à Bobigny Mélenchon accusait la police de torture. Totalement irresponsable quand on sait les risques que prennent les forces de l’ordre quand ils doivent intervenir en banlieue.


L’affaire Théo, du nom de ce jeune homme victime de violences policières à Aulnay-sous-Bois le 2 février 2017, était devenue emblématique des rapports tendus et violents entre les jeunes des quartiers et la police. Les expertises confirment des blessures graves, mais pas le viol dont un des policiers est accusé.

Les deux dernières expertises étaient attendues dans l’affaire. La première expertise médicale révèle que le bâton utilisé par le policier d’Aulnay-sous-Bois n’a en réalité jamais pénétré l’anus du jeune homme.

Le coup porté a malgré tout déchiré le sphincter sur près de 10 centimètres, mais judiciairement, le fait qu’il n’y ait pas eu pénétration devrait entraîner un changement de qualification dans ce dossier, où le policier concerné avait été mis en examen pour viol. Continuer la lecture de Affaire Théo : Les expertises concluent à l’absence de viol et indiquent que le coup de matraque porté par le policier n’était « pas contraire aux règles de l’art »

Affaire Théo: Quand Mélenchon accusait la police française de torture. (Maj: compilation de tweets et de une des islamo-collabos)

Lors de l’affaire Théo la gauche francophobe, islamophile et clientéliste s’en était donnée à coeur joie… manque de pot tout prouve aujourd’hui que Théo était une vraie racaille et que son viol n’a jamais existé.
En ce qui concerne Mélenchon il est capable de trouver des excuses à la répression sanglante au Vénézuela tout en accablant la police de son pays. Quand les staliniens (dont les méthodes humanistes consistaient à torturer leurs opposants dans les caves de la Loubianka et dans les baraques du Goulag) dénoncent les violences policières en France, ça me fais toujours rire.


Jean-Luc Mélenchon a estimé dans une vidéo publiée mardi que « l’acte commis contre [Théo L.]est un acte de torture ». « C’est absolument infâme », a dit le candidat de La France insoumise, selon qui il faut « expulser de la police les tortureurs », car « la police républicaine ne peut pas avoir de telles pratiques ».
Le Monde du 09/02/2017

Quand Mélenchon s’en prend à la Police nationale dans l’affaire Théo

Quelques extraits de la propagande que nous avons eu à subir:

L’affaire Théo, « une barbarie »: Omar Sy, Vincent Cassel, les stars s’insurgent 
L’Express du 08/02/2017

Rassemblement de soutien à Théo L. : « On a touché le fond. C’est indigne d’une démocratie… »
Le Monde du 08/02/2017

Le candidat du NPA Philippe Poutou évoque un « racisme policier »
France Inter du 08/02/2017

L’écologiste Yannick Jadot, qui va jusqu’à faire le parallèle avec l’affaire Adama Traoré et ne s’étonne pas que ce soit « encore un jeune noir bousculé et violé ».
France Inter du 08/02/2017

Affaire Théo : « Son viol ? Pas juste un problème pour lui, sa famille, mais pour toute la société », selon Johann Louvel
France Bleu du 06/03/2017

L’affaire Théo ou le mythe du « viol accidentel »
LCI du 10/20/2017

Matraque et viol présumé : l’affaire Théo n’est (malheureusement) pas une première  Continuer la lecture de Affaire Théo: Quand Mélenchon accusait la police française de torture. (Maj: compilation de tweets et de une des islamo-collabos)

Éric Zemmour : «Ce que cachent les extrémistes de la laïcité (Mélenchon)»

Il n’y a pas de problème de laïcité en France. Il y a un problème avec l’Islam. Et l’Isam est devenu un problème en France en raison de l’immigration massive.
Ce qui pose des difficulté à la France c’est donc la submersion migratoire et le Grand Remplacement… l’islam n’est que le corollaire de ces deux phénomènes.


Emmanuel Macron avait hésité à bénir le cercueil de Johnny Hallyday, ce qui lui a valu les critiques de Jean-Luc Mélenchon. Éric Zemmour défend le chef de l’État et dénonce dans les critiques une forme d’extrémisme voire d’hypocrisie.

Marine Le Pen qualifie les membres de la France insoumise « d’islamo-trotskistes »

Discours dans son intégralité: (passage complet sur la France insoumise à partir de 15mn50)

MARINE LE PEN QUALIFIE LES MEMBRES DE LA FRANCE INSOUMISE « D’ISLAMO-TROTSKISTES »

Juien Sanchez: « Ce que défendent les députés « Insoumis » c’est les migrants et les clandestins ! »

Quand Mélenchon compare la France et le Venezuela sur le sujet des sanctions contre les forces de l’ordre

Mélenchon est prêt à dire toutes les conneries qui lui passent par la tête pour défendre son pote Maduro, c’ est assez époustouflant.

Mélenchon sur la répression qui s’abat sur les opposants:

Le Venezuéla est trop gentil

Pour Mélenchon Cazeneuve est responsable de la mort d’un manifestant. En revanche Mélenchon considère qu’au Venezuela le socialiste Maduro est un démocrate qui doit faire face à une opposition d’extrême drouaaaattte stipendiée par les Etats-Unis d’Amérique. Ce type est complètement cinglé!


Mélenchon attaque Cazeneuve, « le gars qui s’est occupé de l’assassinat de Rémi Fraisse »

Venezuela : deux leaders de l’opposition emprisonnés

Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma ont été emmenés de force hors de leur domicile dans la nuit de lundi à mardi par des agents du Sebin, les services de renseignement du pays, pour être placés en détention.

Mardi à minuit et vingt-sept minutes. Leopoldo Lopez, le fondateur du parti de l’opposition Voluntad Popular, est arrêté à son domicile de manière brutale par des agents des services de renseignements vénézuéliens. Sa femme publie juste après sur Twitter une vidéo dans laquelle Lopez est forcé de monter dans un véhicule portant le sigle des services de renseignement – «Sebin» (Servicio bolivariano de inteligencia nacional). «Ils ont kidnappé Leopoldo Lopez parce qu’il ne voulait tout simplement pas céder aux pressions et aux fausses promesses du régime», écrit sur Twitter Freddy Guevara, député membre du même parti d’opposition.

Dans cette même nuit de lundi à mardi 1er août, la fille d’Antonio Ledezma poste également une vidéo dans laquelle son père, le dernier maire de Caracas élu, est emmené de force, en pyjama, hors de chez lui. Avec Lopez, il est considéré comme l’un des principaux détracteurs du régime de Nicolas Maduro. «Nous avons reçu des informations des services de renseignements qui faisaient état d’un plan d’évasion», indique mardi la Cour Suprême dans un communiqué où il est également stipulé que les deux opposants n’ont pas respecté leurs «conditions de détention» interdisant tout «prosélytisme politique».

Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma étaient assignés à résidence Continuer la lecture de Venezuela : deux leaders de l’opposition emprisonnés

Affaire des parlementaires: Quand Mélenchon faisait la leçon à Fillon et Le Pen

À l’époque nous disions que ce qui était reproché au FN etait si ubuesque que tous les partis politiques seraient concernés… nous y sommes.

Mélenchon complice de Serge Dassault (Rediff 24 janvier 2012))

24 janvier 2012

Dans le livre « Mélenchon, le Plébéien » écrit par deux journalistes, le candidat anti-système du Front de Gauche avoue son appartenance à la Franc-maçonnerie. Mais il révèle aussi qu’il éprouve de la sympathie pour l’avionneur et ultra-libéral Serge Dassault. Le petit père sans peuple et sans moustache est vraiment impayable !

Mélenchon/Dassault : une belle et grande complicité !

Propriétaire du Figaro, Serge Dassault est un élu de l’Essonne qui ne s’embarrasse pas avec les règles de la démocratie. Le 8 juin 2009, le Conseil d’État a d’ailleurs invalidé le scrutin municipal de Corbeil-Essonnes pour irrégularités des comptes de campagne des listes de Serge Dassault et de son adversaire communiste et a prononcé leur inéligibilité pour un an au mandat municipal. Il a été reproché à Serge Dassault des dons d’argent à des habitants pendant la campagne «de nature à altérer la sincérité du scrutin».

Jean-Luc Mélenchon a fait lui-même une grande partie de sa carrière politique en Essonne dont il fut sénateur de 1986 à 2010. Il connait donc très bien le vendeur d’arme et sait lui témoigner sa sympathie quand celui-ci risque de perdre son siège de sénateur. C’est ainsi que pour les sénatoriales de 2004, Jean-Luc Mélenchon a manœuvré pour faire élire le troisième de sa liste, le communiste Bernard Vera, tout en favorisant au passage l’élection de Serge Dassault, candidat sur une liste dissidente de droite. « Pour que ma liste fasse trois, avoue Méluche aux auteurs du livre « Mélenchon, le Plébéien », il fallait que lui ne descende pas de trop : la seule chose que j’ai faite, c’est un débat avec M. Dassault où il m’a sauté à la gorge, il m’a traité de bolchévique et moi de suppôt du capitalisme. »

Les auteurs précisent que ce débat a eu lieu dans les pages du Républicain de l’Essonne, un hebdomadaire qui appartient à l’industriel depuis 2001. Marianne Louis, première fédérale PS de l’époque, dévoile dans le livre sa version des dessous de l’entretien, alors que la liste de Dassault est mal partie. « On appelle alors son cabinet pour leur proposer de ‘repolariser un peu cette affaire’. (…) Dix minutes après, un journaliste du Républicain nous rappelait : ‘Et si on faisait un débat Mélénchon-Dassault ?’ Jean-Luc l’a joué ‘couteau entre les dents’ pour bien faire remonter son principal adversaire.«  Les trois candidats – MM. Mélenchon, Dassault, et Vera – sont élus.

Autre épisode rapporté dans Le Plébéien : quelques mois plus tard, toujours en 2004, se pose la question de la compatibilité du mandat de Serge Dassault au Sénat avec ses activités industrielles bénéficiant des commandes de l’Etat. Une réunion du bureau du Sénat se tient à ce sujet et les sénateurs présents votent à la quasi-unanimité la saisine du Conseil constitutionnel.

Les auteurs affirment que M. Mélenchon, lui, s’abstiendra. S’il n’y a là rien de répréhensible, la bienveillance du futur candidat du Front de gauche envers M. Dassault interroge. « J’ai battu Dassault à plat de couture, c‘est le point de départ, se défend M. Mélenchon. Ensuite, la question de son éligibilité a été posée. Moi, j’ai dit : ‘je ne ne veux pas donner l’impression que je veux terminer à coups de pieds quelqu’un que je viens de battre dans les urnes’ », justifie-t-il au Monde.

Source

Mélenchon préfère taire les crimes islamistes pour mieux stigmatiser les catholiques

Première diffusion le 25 Novembre 2015

Depuis que les attentats de Paris ont été commis, Jean-luc Mélenchon et tous ses acolytes du Front de gauche n’ont jamais prononcé ni même osé écrire le mot islamisme. Ils se sont tous appliqués à répéter le mantra: Pas d’amalgames.

Dans les colonnes de l’Humanité, c’est le mot fascisme qui a été choisi pour définir l’idéologie des terroristes. Une entourloupe lexicale qui permet d’associer les terroristes au FN puisque c’est la façon dont ce journal a pris l’habitude de désigner le parti de marine Le Pen

C’est cette même logique qui présida à l’organisation de la manifestation toulousaine du samedi 21 novembre. Là encore, les cégetistes, la ligue des droits de l’Homme et une kyrielle d’associations défilèrent contre les amalgames et la Barbarie.

gTgvqtZCette posture de la gauche islamophile convient aux média. Elle correspond à la doxa qu’ils souhaitent imposer au peuple français.

Jean- Luc Mélenchon n’a eu qu’une seule fois l’occasion de s’expliquer sur cette pudeur de jouvencelle. C’était sur France 5, en janvier dernier, après les attentats contre Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. Face à l’écrivain Continuer la lecture de Mélenchon préfère taire les crimes islamistes pour mieux stigmatiser les catholiques