Archives par mot-clé : migrant

Normandie : un migrant accusé de viol sur une lycéenne est acquitté, il n’avait pas les « codes culturels » pour comprendre qu’il « imposait une relation » 

Encore une fois le silence des féministes est assourdissant. Ce jugement est très dangereux car par excès de relativisme il instaure le différentialisme culturel comme argument en faveur des violeurs. De la Folie….

Un jeune homme jugé par la cour d’assises de la Manche a été acquitté pour le viol d’une lycéenne et condamné pour l’agression sexuelle d’une autre mineure. Le verdict a été rendu mercredi 21 novembre 2018.

(…) L’avocat général avait requis six ans de réclusion criminelle.

Le mis en cause est acquitté du viol mais condamné pour l’agression sexuelle de la première victime à deux ans de prison avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve. Il sera inscrit au fichier des délinquants sexuels. Il est donc ressorti libre du palais de justice de Coutances.

L’avocate de la défense a plaidé les difficultés d’interprétation qui, selon elle, sont le fil conducteur de ces affaires. Difficulté d’interprétation de la part de son client qui « n’avait pas les codes culturels » pour prendre conscience qu’il imposait une relation par crainte ou par surprise.

(…) Après l’énoncé du verdict, le président a pris soin de préciser que »la décision de la cour n’est pas une remise en cause de la sincérité » de la plaignante. La cour a estimé que l’accusé n’avait pas conscience d’imposer un rapport sexuel. 

La Manche Libre

Une policière blessée par un migrant, interpellé… puis relâché faute de traducteur

Samedi vers 19 h 45, trois policiers en patrouille au Beau-Marais aperçoivent quatre migrants coupant la bâche d’un poids lourd sur le parking du magasin Carrefour dans le quartier de Beau-Marais. Ils les interpellent et sont alors pris à partie par une quinzaine de migrants. Pendant cet échange, une policière aurait été violemment frappée par l’un d’entre eux. Les deux autres policiers ont été légèrement blessés.

Six jours d’ITT pour une policière

source

Berlin (All.) : un migrant libanais de 16 ans armé de plusieurs couteaux s’enfuit de son centre d’accueil et blesse trois policiers lors de son arrestation

Berlin – Un policier attrape l’adolescent par les cheveux. Il était armé de plusieurs couteaux et a résisté à l’arrestation. Seul l’usage du spray au poivre a pu stropper le jeune homme.

L’individu âgé de 16 ans est originaire du Liban et, dans son foyer pour réfugiés, a enfreint les règles de l’établissement. Il détenait plusieurs couteaux sur lui.

Comme il s’agissait d’une menace, la police a été alertée. Lorsque les fonctionnaires sont arrivés, l’adolescent a couru hors du bâtiment et a voulu fuir. Un journaliste de BILD a photographié l’arrestation. Trois policiers ont été blessés lors de l’interpellation.

Bild

Suède : un migrant syrien de 17 ans condamné à 6 mois de détention pour avoir violé une fillette de 12 ans, il « ne savait pas » qu’abuser sexuellement une mineure était illégal

Suède – Un migrant syrien de 17 ans a été reconnu coupable de viol sur une fillette de 12 ans cette semaine, bien qu’il ait affirmé ne pas savoir que le sexe avec un enfant de 12 ans était illégal dans ce pays.

Le jeune homme de 17 ans, identifié comme un demandeur d’asile syrien par le journaliste suédois Joakim Lamotte, a violé deux fois la jeune fille de 12 ans dans la même journée en juin dernier.

Cependant, après avoir été reconnu coupable par le tribunal du Continuer la lecture de Suède : un migrant syrien de 17 ans condamné à 6 mois de détention pour avoir violé une fillette de 12 ans, il « ne savait pas » qu’abuser sexuellement une mineure était illégal

« Hamza le sniper» : le pauvre migrant était en réalité le passeur des terroristes du Bataclan et du Thalys

C’était, en apparence, un jeune migrant comme tant d’autres. Un Algérien de 19 ans au visage juvénile qui rêvait d’Europe et a su profiter de la crise migratoire pour se mêler au flot de réfugiés du conflit syrien. Arrivé en Grèce dans un Zodiac à l’été 2015, Bilal Chatra a franchi bien des frontières : il a traversé la Macédoine, la Serbie, la Hongrie et l’Autriche, avant de déposer, sous des identités différentes, plusieurs demandes d’asile en Allemagne.

La première fois qu’il a eu affaire à la police, c’était en août 2015,pour une banale histoire de vol à l’étalage outre-Rhin. Il Continuer la lecture de « Hamza le sniper» : le pauvre migrant était en réalité le passeur des terroristes du Bataclan et du Thalys

Calais (62) : les migrants sont de retour

Un peu plus de trois mois après le démantèlement de la jungle de Calais, quelques centaines de migrants sont de retour dans le secteur, selon les estimations des associations qui alertent les autorités. Ces associations réclament la mise en place de dispositifs d’accueil dans la ville. La police de son côté, doit gérer de plus en plus d’interpellations.

Allemagne: Le violeur de l’université était un migrant irakien

Ils l’ont attrapé, le violeur de l’université. La police et le ministère public de Bochum [Rhénanie-du-Nord-Westphalie] ont convoqué mardi [6 novembre] une conférence de presse. Pour annoncer l’arrestation d’un homme qui aurait commis les deux viols à l’Université de Bochum.

À la mi-novembre, une étudiante chinoise de 27 ans avait été emmenée de force dans les fourrés et violée. En août, une étudiante avait été violée dans le même quartier. Cette victime avait été si grièvement blessée que la police avait fait intervenir la brigade criminelle.

« Nous ne pouvons pas exclure que le coupable voulait tuer sa victime« , nous avait déclaré le procureur Andreas Bachmann.

Après le crime de Bochum, une « information consulaire » avait mis en garde toutes les Chinoises contre les agressions. Continuer la lecture de Allemagne: Le violeur de l’université était un migrant irakien

Boulogne (62) : un « gentil » migrant soudanais, sourd et muet, caillasse et blesse un policier

L’identité d’Ali Edris Mohamed, né en juillet 1981, sentait la fausse identité à plein nez, tant pour le tribunal que pour l’avocat de la partie civile, qui représente un policier, victime de violences volontaires sur agent de la force publique. Les faits se déroulent à Calais, le 3 août 2015. Au-delà de la difficulté d’identité, le prévenu est né au Soudan, et ne connaît qu’un dialecte qu’aucun interprète n’est capable de comprendre, donc de traduire.

Le prévenu est décrit comme « gentil ». Sourd et muet, il ne comprend pas le langage des signes et ne sait ni lire, ni écrire. La présidente en reste pantoise, comme le magistrat du Parquet. Que faire ? L’homme n’est pas venu s’expliquer face à ses juges. Continuer la lecture de Boulogne (62) : un « gentil » migrant soudanais, sourd et muet, caillasse et blesse un policier