Archives par mot-clé : Míkis Theodorakis

Le Front de Gauche de Mélenchon relaie l’appel d’un antisémite Grec, Mikis Theodorakis

Après avoir manifesté avec des représentants du Hezbollah et du Hamas dans le cadre d’un manifestation anti-israélienne, après que Clémentine Autain ait signé l’appel des Indigènes de la république, le petit père sans peuple du Front de Gauche soutient l’appel du compositeur antisémite Mikis Theodorakis dont le texte figure en bonne place sur le site du parti de Gauche.

Mikis Theodorakis est  un antisémite convaincu et assumé. Et il est impossible de l’ignorer. Car le coming out du célèbre compositeur a fait l’objet d’une vive polémique, comme nous l’apprend sa fiche Wikipédia. En effet, le 4 novembre 2003, lors d’une conférence de presse pour promouvoir l’un de ses livres, Míkis Theodorakis a accusé les Juifs d’être « à la racine du Mal ».

Le 3 février 2011, dans un entretien donné à la chaine de télévision grecque HIGH, Míkis Theodorakis a déclaré : « Oui, je suis antisémite et antisioniste. J’aime le peuple juif et j’ai vécu avec lui, mais les Américains juifs se cachent derrière tout, les attentats en Irak, les attaques économiques en Europe, en Amérique, en Asie, les Juifs américains sont derrière Bush, Clinton et derrière les banques. (…) les Juifs américains sont derrière la crise économique mondiale qui a aussi touché la Grèce

Dans un texte intitulé Antisémitisme et Sionisme publié sur son site, Míkis Theodorakis écrit qu’il considère ceux qui l’accusent d’antisémite comme de « répugnants vers de terre » avant de regretter « le rôle du lobby juif américain dans l’élaboration de la politique impérialiste des États-Unis ». « Mes adversaires se livrent à des actions qui me salissent en tant que personne et en tant que compositeur. Surtout en tant que compositeur puisque les Sionistes contrôlent 99 % de la vie musicale mondiale (…) le lobby juif américain, tant pour son rôle leader dans les crimes de la machine de guerre américaine en Irak que pour ses plans visant à éliminer les États-nations, avec le but ultime d’établir la prédominance mondiale des colosses de la Banque financière entièrement contrôlés par lui. »

La polémique conduira le Parlement autrichien à retirer la Trilogie de Mauthausen du programme de la Journée de Commémoration de l’Holocauste à Vienne du 5 mai 2011.

Míkis Theodorakis a également mis en doute la responsabilité d’Oussama Ben Laden dans les attentats du 11 septembre 2001, il estime ainsi que Ben Laden « a très bien pu travailler pour les services secrets américains » (lorsque les attaques ont eu lieu). « Je ne pense pas que ce sont ces nus-pieds d’Afghanistan [qui ont fait le 11-septembre]. C’est une blague. Même la technologie japonaise ne peut pas faire ça. Pas même la technologie allemande. (…) Le Mossad a la technologie. Mais même, ils ne sont pas une superpuissance. Les Américains contrôlent tout ».

Mélenchon qui reprochait à Jean Marie Le Pen de citer Brasillach devrait tourner 7 fois sa langue dans sa bouche édentée. On aimerait aussi que nos média si friands de vérité demandent des explications à Mélenchon, comme ils se seraient empressés de le faire si cet appel avait figuré sur le site de Marine Le Pen.  Rappelons aussi à nos baltringues de l’information que le plus grand représentant du négationnisme dans le monde est un communiste français: Roger Garaudy.

Alors oseront-ils poser la question suivante: Mélenchon est-il Antisémite ou pas ?

Voir aussi cet article de la presse Israélienne.