Archives par mot-clé : Mohamed Saou

En meeting à Perpignan Marine Le Pen tacle tous ses opposants

  1. Sur Macron Marine le Pen fait référence à Mohammed Saoud, islamiste radical, proche des indigènes de la République et responsable de la campagne En Marche! de Macron.
  2. Sur Fillon elle rappelle qu’il fut le premier 1er ministre a avoir inauguré une mosquée avec une fille de 6ans voilée à ses côtés. Mais elle ajoute aussi les liens qu’a entretenu Fillon avec des islamistes proches de Tariq Ramadan; le clientélisme pro-musulman des membres de l’équipe de Fillon qui malgrè leurs discours participe à l’islamisation de la France. Et elle relève aussi les aller-retour de Fillon au Qatar et en arabie Saoudite pour des colloque douteux.
  3. En ce qui concerne Mélenchon Marine Le Pen fait à la fois référence à son programme crypto-communiste, à son négationisme sur les crimes engendrés par les communistes tout au long du 20ème siècle, à son soutien à Chavez, Castro, Maduro… tous des autocrates socialistes qui ont ruiné leurs pays et tué une partie de leur peuple.  Mais elle met aussi les pieds dans le plat en dénonçant la volonté de Mélenchon de faire adhérer la France à l’alliance Bolivarienne, un cénacle de dictatures composé de Cuba, du Venezuela de Maduro qui réprime actuellement son peuple et vient d’emprisonner son seul opposant et de la république islamique d’Iran….

Macron (en off) sur BeurFM confie que son référent Mohamed Saou est radical, « mais c’est un type bien ».

Mohammed Saou, proche des indigènes de la République, et membre d’En Marche!

Quand on fouille dans les équipes des partis de gauche, on trouve pas mal de gugus de ce type… mais ça n’intéresse pas les média! Ils préfèrent les mecs qui ont été adhérents au GUD dans les années 80.


Il ne sera finalement pas de la fête. Mohamed Saou, le référent départemental d’En Marche 95 et militant de la première heure, a décidé de ne pas se rendre au premier anniversaire du mouvement. Les instances nationales lui ont demandé ce jeudi de se « mettre en retrait » pour éviter toute polémique à deux semaines du premier tour, affirme-t-il. En cause ? Un post Facebook de Céline Pina, ancienne élue de Jouy-le-Moutier connue pour ses positions contre le voile, relayé sur les réseaux sociaux.

(…) Le Parisien