Archives par mot-clé : Mosquée profanée à Mayotte

Profanation d’une mosquée : Le journal l’Humanité s’indigne et déplore le silence de Manuel Valls

Le journal l’Humanité est indigné. Vendredi dernier l’un de ses journalistes a poussé un grand cri d’horreur. Une lamentation éprouvante. Une pleurnicherie inconsolable. Dans un article ayant pour titre : Mayotte. Loin des yeux, loin des indignations de Manuel Valls, les communistes accusent le ministre de l’intérieur d’être resté silencieux à la suite de la profanation d’une mosquée à Mayotte. Pour le quotidien, autrefois bouffeur de curé aujourd’hui lécheur de babouche, c’est la preuve que Manuel Valls vire facho.

Il faut dire que là bas l’affaire n’a pas été prise à la légère.

Tout commence le 31 décembre. Des militaires en goguette et méchamment éméchés déposent la tête d’un porcelet devant une mosquée de l’île. Sur un territoire où plus de 90% de la population est de confession musulmane, l’affront est de taille. Aussitôt les autorités montent au créneau et 30 000 mahorais se répandent dans les rues pour condamner les profanateurs.

Il ne s’agit pas de la mosquée de Labattoir qui a été profanée mais réellement la religion et tous les mahorais à travers leur identité (à partir de 3mn58)

Ces derniers sont mis en examen et seront jugés le 26 février pour « provocation à la haine, à la violence, ou à la discrimination en raison de l’appartenance à une religion ». En attendant le jugement, le procureur de la république leur demande de quitter le territoire. « Compte tenu de la gravité de cette profanation qui heurte ce que les gens ont de plus profond, il me paraît difficile maintenant pour ces personnes-là de continuer à rester à Mayotte dans leur propre intérêt », a averti Mansour Kamardine, avocat au barreau de Mayotte et ancien député UMP.

Que veut dire cette précaution? Est-ce-que cela signifie que dans un département français (Mayotte est devenu le 101ème département de France en 2011) dont la population est à majorité musulmane, l’état est incapable de garantir la sécurité et l’intégrité d’un citoyen ayant porté atteinte à la religion d’Allah ?

Que risquent les militaires ? le Lynchage ?

Quoi qu’il en soit, cette profanation en pleine affaire Dieudonné est passée totalement inaperçue en métropole. Pour l’organe de propagande de la CGT et du PCF, c’est un scandale. Et le mutisme de Manuel vall sur cet incident islamophobe est la preuve que celui-ci n’agit que par calcul. Car les musulmans, selon l’Humanité, ne représentent pas je cite : « un grand intérêt en termes de récupération politique… ».

Pas loin d’y voir le symptôme d’une islamophobie d’état, les plumitifs du quotidien Continuer la lecture de Profanation d’une mosquée : Le journal l’Humanité s’indigne et déplore le silence de Manuel Valls