Archives par mot-clé : Mouammar Kadhafi

Takieddine: «J’ai remis trois valises d’argent libyen à Guéant et Sarkozy»

Dans un entretien vidéo publié par Mediapart ce mardi, le sulfureux homme d’affaires franco-libanais affirme avoir convoyé en 2006 et 2007 cinq millions d’euros en liquide, destinés à la première campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Selon Takieddine, ces valises d’argent liquide lui ont été remises par Abdhallah Senoussi, l’un des chefs des services secrets libyens et beau-frère par alliance de Kadhafi. Au total, il affirme avoir convoyé pas moins de 5 millions d’euros. Or, interrogé en septembre 2012 dans une prison libyenne dans le cadre de poursuites de la Cour pénale internationale (CPI), ledit Senoussi avait affirmé avoir « personnellement supervisé » le transfert de… 5 millions d’euros à la campagne de Sarkozy en 2006-2007. Précision d’importance de Mediapart au sujet de la concordance de la somme dans les deux témoignages : « Takieddine avait confié exactement le même récit au journaliste Nicolas Vescovacci, quelques jours plus tôt, le 18 octobre, à une date où l’intermédiaire ne pouvait pas connaître matériellement l’existence du PV de Senoussi devant la CPI. »

Interrogé par Mediapart sur les nouvelles déclarations de Ziad Takieddine, Claude Guéant nie en bloc : « Je n’ai jamais reçu d’espèces du gouvernement libyen, non plus de quiconque d’autre du reste. Je n’en ai pas davantage vu passer. »

Succession de révélations

 

Certes, les affirmations de Ziad Takieddine sont à prendre avec des pincettes, tant la réputation de l’homme est sulfureuse et ses déclarations fluctuantes. En octobre 2011, il jurait ainsi à  n’avoir « jamais porté de valises bourrées de billets pour qui que ce soit ». L’homme d’affaires est mis en examen dans le volet financier de l’affaire Karachi – les soupçons de rétrocommissions qui auraient financé la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995, en marge de vente d’armes – et saura en janvier s’il sera renvoyé en correctionnelle dans ce dossier.

Il n’empêche, ses déclarations filmées s’ajoutent à une succession de révélations récentes dans l’affaire libyenne, sur laquelle des juges d’instruction enquêtent depuis avril 2013. Fin septembre, Mediapart dévoilait notamment que les enquêteurs avaient mis la main sur un carnet de l’ancien ministre du pétrole libyen, Choukri Ghanem – retrouvé noyé à Vienne en avril 2012 –  pour un montant d’au moins 6,5 millions d’euros. L’enquête s’intéresse également de très près à l’homme d’affaires français Alexandre Djouhri, réputé proche de Nicolas Sarkozy et Claude Guéant, soupçonné d’avoir fait bénéficier ses circuits financiers liés à la Libye à un éventuel financement de la campagne de 2007. Djouhri est visé par un mandat d’arrêt international, .

Continuer la lecture de Takieddine: «J’ai remis trois valises d’argent libyen à Guéant et Sarkozy»

Révélations de Mediapart sur les 50 millions libyens versés pour la campagne de Sarkozy en 2007

SELON Le site d’enquête, Abdallah Senoussi, chef ancien du renseignement militaire, aurait avoué, LORs d’audition juin transmise par Un conseiller de la Cour pénale internationale (CPI), avoir le Superviser Personnellement transfert de 5 millions d’euros « verser la campagne de Sarkozy ».

Toujours SELON Mediapart, le second témoin, ENTENDU sous X, un des Versements affirmé Que avaient Été Faits à hauteur de 50 Millions d’euros, 20 millions en cash et 30 millions nominale virement bancaire. La confirmée découverte du carnet de Choukri Ghanem.

Ce second personnage aurait also Que affirmé Claude Guéant, Alors directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, et Boris Boillon, conseiller diplomatique du ministre, avaient receipt des Espèces LORs de their lieu à Tripoli avant la campagne présidentielle de 2007.

Le Parisien

Campagne de Sarkozy en 2007 : le soupçon de financement libyen relancé

Les soupçons de financement illégal de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy par la Libye de Mouammar Kadhafi se renforcent encore un peu plus après la publication, mardi 27 septembre, par le site Mediapart d’une nouvelle pièce mettant en cause l’ancien président. Il s’agit de quelques lignes retrouvées dans le carnet manuscrit d’un ancien haut dignitaire du régime, retrouvé mort noyé dans le Danube en avril 2012, qui mentionnent sans détour les millions d’euros qui seraient partis de la Libye vers la France.

Ancien ministre du pétrole de Mouammar Kadhafi, Choukri Ghanem notait scrupuleusement ses comptes rendus de réunion dans son journal intime. L’une d’entre elles s’est tenue le 29 avril 2007 vers midi, à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de Tripoli, la capitale libyenne. Dans la propriété de Bechir Saleh, directeur de cabinet de M. Kadhafi, se trouve ce jour-là le chef des services secrets du régime, Abdallah Senoussi, accusé de massacres d’opposants et condamné par contumace en France en 1999 pour sa responsabilité dans l’attentat du DC-10 d’UTA de 1989, qui avait fait 170 morts.

 

En cet entre-deux-tours de l’élection présidentielle française, ces trois dignitaires du régime évoquent l’aide de la Libye à la campagne de Nicolas Sarkozy. Choukri Ghanem retranscrit dans ses carnets les affirmations de M. Saleh qui dit avoir versé 1,5 million d’euros au candidat de l’UMP. Deux fois moins que Saïf Al-Islam Kadhafi, fils du numéro un libyen et responsable de la Fondation Kadhafi, avec qui la France a négocié la libération des infirmières bulgares en juillet 2007 contre une importante vente d’armement, qui aurait lui versé 3 millions d’euros.

La mort de Choukri Ghanem reste un mystère

Continuer la lecture de Campagne de Sarkozy en 2007 : le soupçon de financement libyen relancé

Mafia Sarkozy: Un carnet consignait en 2007 les millions libyens de Nicolas Sarkozy (màj)

Selon une information du site d’information Mediapart, la justice, qui enquête sur un possible financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2007, a obtenu le carnet d’un ancien dignitaire du régime de Mouammar Kadhafi, dans lequel est consignée une série de versements au profit de l’ancien chef de l’Etat. Au total, ce sont 6,5 millions d’euros qui lui auraient été versés en pleine campagne électorale.

Une source judiciaire confirme au Monde l’existence de ce carnet, qui est bien en train d’être étudié par la justice. Mediapart rapporte qu’il appartient à Choukri Ghanem, chef du gouvernement (2003-2006) et ministre du pétrole (2006-2011) de la Libye ayant fait défection en 2011.

Mediapart cite notamment une réunion datée du 29 avril 2007 lors de laquelle Bachir Saleh, le directeur de cabinet du « Guide » libyen et patron de l’un des fonds souverains du pays, le Libyan Africa Portfolio (LAP), dit avoir transféré 1,5 million d’euros à Nicolas Sarkozy. Sont également mentionnés les envois de 3 millions d’euros par le fils de Mouammar Kadhafi et de 2 millions d’euros par Abdallah Senoussi, le chef des services secrets intérieurs libyens et beau-frère de Kadhafi.

Enquête ouverte en 2013

Choukri Ghanem a été retrouvé mort le 29 avril 2012 à Vienne, rappelle Mediapart. La police autrichienne, qui n’avait pas exclu la piste de l’assassinat dans un premier temps, a finalement conclu à une noyade accidentelle au petit matin consécutive à une crise cardiaque.

Une information judiciaire avait été ouverte en 2013 après les déclarations fracassantes de l’homme d’affaires Ziad Takieddine et d’anciens dignitaires libyens accusant M. Sarkozy d’avoir touché de l’argent de Mouammar Kadhafi. Continuer la lecture de Mafia Sarkozy: Un carnet consignait en 2007 les millions libyens de Nicolas Sarkozy (màj)

Depuis la Libye, un million de migrants prêts à franchir la Méditerranée

Rappel:

Migrants: Kadhafi avait prévenu

Seule Marine Le Pen a vu ce serait la catastrophe Libyenne pour l’Europe


 

Grâce aux écoutes et aux satellites, le renseignement militaire français connaît exactement la situation des migrants parqués en Libye.

Déferlante migratoire Libyenne: Kadhafi avait prévenu et Sarkozy savait. (vidéo)

Première publication le 02 mai 2015

En organisant la chute de Kadhafi – après l’avoir reçu à l’Elysée pendant une semaine- Sarkozy savait qu’un pouvoir islamiste allait prendre sa place et qu’une déferlante migratoire allait s’abattre sur l’Europe.
De Sarkozy à Juppé en passant par BHL, les média, le PS, et Mélenchon, c’est l’ensemble de la caste politico-médiatique qui a une responsabilité dans les naufrages qui surviennent en méditerranée et dans la déferlante migratoire actuelle qui met en péril les fondements identitaires de l’Europe.

Dans le cas où notre pouvoir devrait s’achever il y aurait un déversement de millions d’ africains clandestins en France, en Italie; et l’Europe deviendrait noire en très peu de temps.
C’est notre pouvoir qui bloque l’immigration clandestine. C’est grâce à nous qu’il regne la stabilité en Méditerranée.

lire aussi : Immigration: Quand Mouammar Kadhafi réclamait de l’argent pour stopper l’immigration clandestine.

Migrants transitant par la Libye : Merci Sarko ? (vidéo)

« Vous aurez l’immigration, des milliers de gens qui iront envahir l’Europe depuis la Libye. Et il n’y aura plus personne pour les arrêter »

Mouammar Kadhafi 2011

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Libye | Libye : Kadhafi et l’arme de l’immigration clandestine vers l’Europe | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

Immigration: Quand Mouammar Kadhafi réclamait de l’argent pour stopper l’immigration clandestine.

Yves Bonnet (Ex-DST) « Sarkozy est responsable du chaos en Libye et au Mali »

Le président tchadien, Idriss Déby, dénonce les soutiens étrangers de Boko Haram

Clandestins : Marine Le Pen dénonce la politique étrangère de Sarkozy et de « sa muse BHL », soutenue par le PS

Sur la Libye , seule Marine Le Pen a eu raison contre le délire de Sarkozy et BHL (vidéo)

Libye : l’État islamique exécute des chrétiens venus d’Éthiopie

Stéphane Ravier (fn) : « Sarkozy a décidé de renverser le régime de Kadhafi qui empêchait ce genre de drame »

Le président tchadien, Idriss Déby, dénonce les soutiens étrangers de Boko Haram

vous êtes convaincu que Boko Haram reçoit un financement extérieur ?

Comment pouvez-vous imaginer qu’une organisation terroriste arrive à conquérir aujourd’hui un tiers d’un grand pays comme le Nigeria avec une armée organisée, avec des blindés, avec des modes d’action qui ressemblent à ceux d’une armée régulière ? On ne fabrique pas de blindés au Nigeria, on ne fabrique pas d’armes. Donc, tout ça n’est pas tombé du ciel, et tout cela ne vient pas non plus des populations pauvres et paysannes.

On a vu que des groupes proches de l’EI sont aussi opérationnels en Libye. Cela pourrait-il ouvrir un nouveau front dans le Nord, à la frontière ?

En 2011, quand l’Occident et l’Otan ont déclenché leurs opérations militaires en Libye, j’avais mis en garde. Je n’avais pas un amour particulier pour Kadhafi, mais on n’a pas pris la précaution de gérer l’après-Kadhafi de telle sorte que les armes ne sortent pas de la Libye. Or, ce pays était super équipé du point de vue militaire, super armé. Donc, depuis l’assassinat de Kadhafi, nous sommes sur le pied de guerre, au Nord comme à nos autres frontières. Les armes circulent en Libye, l’EI s’y développe. Il y a réellement une menace physique sur les pays africains au sud du Sahara.

Immigration: Quand Mouammar Kadhafi réclamait de l’argent pour stopper l’immigration clandestine.

Mouammar Kadhafi était le cadenas de l’Afrique. Lorsqu’il était au pouvoir il n’hésitait pas à faire du chantage sur ce sujet. Il avait conscience que c’était une arme contre l’Europe. En 2011, lorsqu’il fut en difficulté il menaça les dirigeant européens et la France: « si je tombe vous aurez l’immigration, des milliers de gens qui iront envahir l’Europe depuis la Libye. Et il n’y aura plus personne pour les arrêter ». Maintenant que Sarkozy, BHL, et Juppé l’ont remplacé par un pouvoir islamiste, plus personne ne retient les immigrés.


Article du Figaro datant de 2010.

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a réclamé à nouveau “au moins cinq milliards d’euros” par an à l’Union européenne pour stopper l’immigration clandestine, à l’ouverture du sommet Europe-Afrique aujourd’hui à Tripoli.

“La Libye s’engage à stopper l’immigration clandestine si vous lui fournissez au moins 5 milliards d’euros et de (l’assistance) technique”, a déclaré M. Kadhafi.

“Si vous voulez stopper l’immigration clandestine, aidez la Libye”, a-t-il insisté devant 80 dirigeants des continents africain et européen. Sinon, a-t-il averti, “la Libye ne sera plus le garde-côte de l’Europe”.

M.Kadhafi avait déjà réclamé cette somme à Rome en août dernier, mais l’UE avait alors jugé cette demande “exagérée”.

Source : Le Figaro

Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi: demande d’entraide judiciaire de la France au Mali.

Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi: demande d’entraide judiciaire de la France au Mali.

Rebondissement dans l’enquête sur le financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007. Soupçonnant certains hommes d’affaires maliens d’être impliqués dans l’affaire, la justice française a fait une demande d’entraide judiciaire internationale à Bamako.

kadhafi+sarkozy+1La justice française a officiellement déposé une demande d’entraide judiciaire internationale au gouvernement malien, dont Jeune Afrique a pris connaissance. Parvenue le 15 août au ministère de la Justice à Bamako, par le biais de l’ambassade de France, celle-ci concerne le financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 par l’ancien « Guide » libyen Mouammar Khadafi, alors que M. Sarkozy était ministre de l’Intérieur.

Alors qu’il occupait ce portefeuille, Nicolas Sarkozy s’est rendu au moins deux fois au Mali, en février 2003 et mai 2006. Outre l’ancien président, la demande d’entraide cite, côté français, Jean-François Copé, alors ministre du Budget, Brice Hortefeux, ministre des Collectivités locales, et Ziad Takieddine, homme d’affaires franco-libanais. Selon une source proche du dossier, l’entourage de l’ancien président Amadou Toumani Touré – politiciens et hommes d’affaires – est cité dans la demande d’entraide. Parmi les personnes concernées figure notamment Cheick Amadou « Bany » Kanté.

« Porteur de valises »

« Bany » Kanté gérait certains investissements libyens au Mali. Ex-DG d’Air Mali, représentant de la Libyan Africa Investment Portfolio (LAP) et secrétaire national adjoint du parti pour le développement économique et social (PDES) – le parti d’ATT -, il est soupçonné d’avoir joué un rôle de « porteur de valises » dans l’affaire du financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi.

D’autres hommes d’affaires établis au Mali pourraient être concernés par l’enquête française menée par les juges d’instruction Serge Tournaire et René Grouman. Mediapart Continuer la lecture de Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi: demande d’entraide judiciaire de la France au Mali.

L’UE s’inquiète car plusieurs centaines de milliers de personnes veulent quitter la Lybie en raison de l’insécurité

« L’UE est très préoccupée par la poursuite de la détérioration de la situation en Libye », a déclaré Michael Mann, porte-parole de la chef de la diplomatie de l’UE Catherine Ashton, lors d’un point de presse…

les deux chefs de guerre Nicolas Sarkozy et BHL en Libye.. merci pour tout
Nicolas Sarkozy et BHL en Libye

La Libye est en proie à l’anarchie depuis la chute de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, les autorités de transition ne parvenant pas à contrôler les innombrables milices armées qui font la loi dans le pays.

L’UE s’inquiète aussi de la forte augmentation depuis le début de l’année des arrivées de migrants partis de Libye. Ce mouvement devrait s’accélérer car plusieurs centaines de milliers de personnes veulent quitter ce pays en raison de l’insécurité, a annoncé la semaine dernière l’agence européenne de surveillance des frontières Frontex.

Le Figaro

Sarkozy : les soupçons d’un financement libyen se renforcent

un proche de Mouammar Kadhafi, l’ex-dictateur libyen, indique que Tripoli a versé « 20 millions de dollars à la France ». Extrait.

kadhafi-sarkozy-campagne

Son témoignage risque de gêner l’ancien président. Dans un extrait de l’émission « Complément d’enquête » diffusée jeudi 20 juin sur France 2, repris par Mediapart, Moftah Missouri, diplomate libyen et interprète personnel de Mouammar Kadhafi, affirme que l’ancien « Guide » a versé « une vingtaine de millions de dollars » à Nicolas Sarkozy, à l’occasion de la campagne électorale de 2007. Dans l’interview réalisée par les équipes de France 2, le diplomate confirme aussi l’authenticité de la note libyenne publiée en avril 2012 par le site Mediapart. Le document daté de 2006 affirme que Kadhafi aurait débloqué une somme de 50 millions d’euros pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Selon Moftah Missouri, il s’agit d’un « vrai document (…) d’appui ou de soutien financier » à l’ex-président.

Libye – L’« épuration » des kadhafistes continue

Des groupes d’ex-rebelles opérant sous la bannière de l’armée libyenne, ont lancé hier une attaque contre Bani Walid, un des derniers bastions du régime déchu de Mouammar Kadhafi, faisant au moins cinq morts et des dizaines de blessés, selon des sources locales.

« Les affrontements d’aujourd’hui ont fait quatre martyrs et 19 blessés parmi les forces du Bouclier de la Libye », une brigade d’anciens rebelles, qui a intégré le ministère de la Défense, a indiqué une source de cette force, tandis qu’un responsable local à Bani Walid a fait état d’un mort dans la ville. « Bani Walid a été bombardée depuis trois fronts aujourd’hui. Un habitant a été tué », a indiqué de son côté Massoud al-Waer, un responsable local de Bani Walid, qui a fait état de dizaines de blessés.

Lire la suite sur Theatrum Belli