Archives par mot-clé : musulmans

La mairie UMP de Nice en flagrant délit d’aide clientéliste aux musulmans (vidéo FR3)

Le double-discours de l’UMP sur sa prétendue fermeté envers l’islamisme et son prétendu souci de défendre la laicité est encore mis en lumière, cette fois à Nice. La mairie de Christian Estrosi, proche de Nicolas Sarkozy, a donc acheté un local pour le mettre à disposition des mususlmans qui priaient dans la rue, pour un tarif modique. Le chantage à la prière de rue a donc marché à merveille. Nissa Rebela, mouvement politique local emmené par Philippe Vardon a saisi la justice pour régler le problème…

Estrosi n’est pas un cas isolé à l’UMP, lire notre enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2010) pour cerner l’étendue du problème.

source

Saint-Martin-des-Champs : Une mosquée mais pas d’église!

Addendum : Dans un article de Nord Bretagne datant d’aout dernier, on apprend que les Chiffonniers de la joie ont quitté leur local parce qu’il n’était pas adapté à leur activité. Et le journaliste rappelle que leur objectif n’a pas changé : insertion et recyclage.
Avec l’installation des musulmans dans leur ancien local, on peut dire que les Chiffonniers de la joie ont atteint leur objectif. (Hi,Hi,Hi,..)

C’est sans doute la seule commune de France dans ce cas de figure. Privée d’église pour des raisons historiques et cadastrales, la petite cité de Saint-Martin- des-Champs (5.000habitants), près de Morlaix, vient d’hériter d’une mosquée.

Saint-Martin-des-Champs, sa salle de spectacles (le Roudour), sa grande surface (Géant Bretagnia), son centre évangélique protestant, et depuis une semaine... sa mosquée. Installé à une centaine de mètres de la Cité du viaduc, le lieu de culte, ouvert par l’association Tisalam (Maison de la paix), a investi, en location, une bâtisse de 400m², longtemps occupée par les Chiffonniers de la joie. Aux abords directs de la ville de Morlaix mais sur un axe plus facile d’accès et surtout, moins urbanisé que dans l’hyper-centre.

Héritage de la Révolution

Et voilà que, sans le vouloir, la «petite» cité saint-martinoise (5.032 habitants au 1erjanvier) rend un fier service à la «grande» soeur morlaisienne. C’est auprès de la ville de Morlaix, en effet, que Ti salam avait déposé une demande de premier permis de construire, en mars dernier. Permis retoqué par la sous-préfecture mais qui avait, entre-temps, généré inquiétude et émoi dans la population. S’il ne peut s’opposer «à la liberté de culte», le maire saint-martinois René Fily pointe aujourd’hui une n-ième ironie de l’histoire. «À Saint-Martin-des-Champs, on est presque aussi oecuménique que dans la communauté de Taizé! Les Augustines (propriétaires de la chapelle Saint-François de Cuburien et de Notre-Dame de la Salette) sont sur notre territoire depuis le MoyenAge. Nous avons accueilli un centre évangélique protestant dans une ancienne école publique, en 1994. Aujourd’hui, c’est une mosquée. Et dire que pendant ce temps-là, la commune ne dispose même pas d’une seule église!».

Cette incongruité pas catholique, la commune, jadis exclusivement rurale, la doit à la Révolution française: dessinées après 1790, les frontières communales présentent depuis lors quelques bizarreries aux conséquences parfois fâcheuses. Parmi elles: la localisation de l’église.

(…) Continuer la lecture de Saint-Martin-des-Champs : Une mosquée mais pas d’église!

Youtube censure le film « Scandale à la RATP : des musulmans refusent de conduire un bus après une femme ! » (Maj)

ADDENDUM : Message de Riposte Laïque

Victoire : YouTube a rétabli notre vidéo sur la RATP !

Bonjour,

comme vous l’avez peut-être vu, YouTube a rétabli notre vidéo sur la RATP.

https://www.youtube.com/watch?v=O_-ENQrnlDU

Et cela, moins de 4 heures après la mise en ligne de mon article dénonçant cette censure et demandant à nos lecteurs de contacter Google France pour protester.

L’attachée de presse de Google France m’a dit qu’en 4 heures, elle avait reçu 100 mails de protestation !

Tout est bien qui finit bien.

Joyeux Noël et bonne année !

La police de la pensée a du boulot on dirait. Voilà le message de nos camarades de Riposte Laïque.

Jeudi 20 décembre 2012, YouTube vient de censurer notre vidéo « Scandale à la RATP : des musulmans refusent de conduire un bus après une femme ! », mise en ligne le 14 décembre dernier, qui se trouvait ici :


https://www.youtube.com/watch?v=O_-ENQrnlDU

Dans cette vidéo, déjà vue par plus de 51.000 personnes, des femmes machinistes chauffeurs travaillant à la RATP témoignent de la grave détérioration des conditions de travail, causée par certains de leurs collègues musulmans, qui les insultent, les menacent, les maltraitent depuis des années. (1)

Continuer la lecture de Youtube censure le film « Scandale à la RATP : des musulmans refusent de conduire un bus après une femme ! » (Maj)

Management de l’islam à la STIB (Transport en commun Bruxellois)

A la suite de l’article À la RATP, les barbus refusent de conduire un bus si une femme les a précédés (vidéo) notre lecteur belge Aliènor nous a signalé que 90% de la STIB était composée de musulmans. Nous avons trouvé un article qui fait le point sur le management de l’islam au sein de cette société de transport en commun Bruxelloise. Bien que l’auteur de cet article prenne  toutes les précautions qui sont d’usage dans le monde des beni-oui-oui, on constate que  l’islamisation de l’Europe est une réalité.

Merci encore à Aliènor.

Lu sur Alter Echos

L’auteur relève par exemple la constitution de groupes ethnoreligieux (musulmans et non-musulmans) dans les réfectoires qui développent mutuellement des stratégies d’évitement. Des lieux de prière, pendant les pauses, feraient l’objet de négociations officieuses entre la direction et les travailleurs musulmans. Ainsi, les salles de détente ou de repos, les vestiaires et même des véhicules en fin de trajet sont parfois transformés discrètement en lieux de prière.

« Les travailleurs allochtones ne font pas de la question de la prière une revendication explicite, ce qui n’en constitue pas moins une pratique réelle sur le terrain tandis que la direction de la Stib dicte la règle, mais ferme les yeux sur son exécution, cet aménagement garantit une paix sociale à la Stib et assure un certain bien-être au travail aux conducteurs arabo-musulmans », décode Lamghari.

Le repas halal dans les cantines n’est pas non plus une revendication, du moment qu’il existe un repas de substitution ou la possibilité d’apporter son propre repas. Mais l’un des plus gros soucis de personnel à la Stib se pose visiblement pendant le jeûne du Ramadan, une période de forte demande de congés ou avec un fort taux d’absentéisme motivé par des certificats médicaux. Problème ignoré par le passé, le Ramadan fait maintenant l’objet d’une attention particulière du management de l’entreprise pour coordonner les équipes et il semble qu’une solution pragmatique ait été trouvée : le chef d’équipe demande aux Maghrébins de venir travailler pendant les congés de Noël et de Nouvel An tandis que les Belges font pareil pour la fête du mouton.

Mais tout n’est pas seulement une question de congés car les dirigeants s’inquiètent aussi d’une possible pression communautaire des musulmans pratiquants envers les travailleurs musulmans non pratiquants car certains employés seraient contraints de se cacher pour boire ou manger pendant cette période.

Les « barbus »

Plus inquiétant encore, le livre analyse les problèmes liés au rapport à la femme de certains travailleurs dans l’entreprise. Il faut savoir que depuis 2006, sous la pression du pouvoir politique, la Stib travaille sur la question de la diversité et l’axe principal de cet effort se rapporte au souci d’augmenter la présence des femmes au sein de l’entreprise.

Mais certains travailleurs arabo-musulmans invoquent des arguments religieux pour garder une distance avec les femmes en refusant par exemple de donner la poignée de main à une collègue ou de refuser qu’une femme soit à la conduite d’un bus.

L’auteur limite ce genre de problème à un groupe de travailleurs « barbus » musulmans fondamentalistes. Continuer la lecture de Management de l’islam à la STIB (Transport en commun Bruxellois)

Agression homophobe dans le Marais : cinq Maghrébins veulent « punir les pédés au nom du Coran » (MàJ)

 

Article de 20Minutes.fr

«A 2h30 du matin, je suis sorti du bar pour fumer une cigarette avec mon compagnon, quand cinq mecs sont arrivés et se sont mis à taper sur les videurs. Ils disaient : « sur le Coran, on va tous vous tuer, bandes de pédés ! »

—————————————–

Le vice-président du comité Idaho (International Day against Homophobia and Transphobia), Alexandre Marcel, a annoncé avoir porté plainte aujourd’hui après avoir été agressé vers 2 heures dans une discothèque gay du Marais à Paris par cinq individus « voulant punir les PD ». […]

« Cinq Maghrébins se sont présentés vers 2 heures devant la discothèque le CUD, dans le IIIe arrondissement pour ‘punir les PD au nom du Coran’. Il y a eu des échanges de coups de poings, un d’entre eux a réussi à rentrer dans l’établissement et a arrosé la foule, dont moi-même à l’aide d’une bombe lacrymogène au poivre »

a déclaré Alexandre Marcel. « Ce qui m’a le plus surpris, c’est que les videurs m’ont dissuadé de porter plainte en me disant : ‘Ça ne sert à rien, on ne les retrouvera pas’ », a-t-il ajouté. […]

Alexandre Marcel a demandé aux responsables religieux « de se mettre d’accord pour lutter contre l’homophobie » même s’ils sont « contre l’homosexualité ».

Le Figaro