Archives par mot-clé : Nazi

« C’est la rue qui a abattu les nazis » : les propos de Mélenchon ne passent pas

Il s’enfonce dans la dinguerie ce type…! il ressemble de plus en plus à un leader stalinien. Quand mélenchon déclare que la rue c’est la démocratie, il devrait penser à appliquer ce principe au Venezuela…

Lors de son discours prononcé sur la place de la République ce samedi, Jean-Luc Mélenchon a multiplié les avertissements à Emmanuel Macron, lui lançant notamment: « c’est la rue qui a abattu les nazis« . Des propos jugés « indignes » par plusieurs ministres. Sur les réseaux sociaux aussi, ça se déchaîne.

Éric Zemmour : « Trop d’Histoire tue l’Histoire »

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/zem1.mp3]

À suivre la campagne présidentielle ces derniers jours, on se croirait dans une bande d’actualités de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ne manquent que les images en noir et blanc », constate Éric Zemmour, qui note que « la classe politique française toute entière joue à plus gaulliste que moi tu meurs ! ». Il constate qu’Emmanuel Macron « use et abuse des références à la guerre et au nazisme, comme s’il voulait rejouer contre son adversaire du second tour un imaginaire historique qui avait si bien fonctionné pour marginaliser son père »

Pour le journaliste, « Marine Le Pen en est elle même effrayée puisqu’elle se sent obligée d’aller elle aussi se recueillir devant le mémorial de l’extermination des juifs ». Avant d’insister : « Pourtant, l’instrumentalisation du malheur juif ne marche pas. Elle scandalise davantage qu’elle ne mobilise. Elle apparait pour ce qu’elle est : un truc de campagne électorale ». Aux yeux d’Éric Zemmour, « trop d’Histoire tue l’Histoire ».

Chantal Jouanno (UDI) compare le FN « aux nazis » en 1933

Invitée de Territoires d’Infos sur Public Sénat et Sud Radio, la sénatrice UDI Chantal Jouanno, candidate en Ile-de-France aux côtés de Valérie Pécresse a mis en garde contre une possible victoire du FN dans une région lors du second tour des régionales dimanche. Elle compare le FN aux nazis.

« Certains disent ‘après tout, ils verront bien qu’ils sont incapables de gérer des régions, qu’ils sont incapables de prendre de bonnes décisions’. Je veux juste rappeler qu’en 1933 on disait ça. En 1933 on disait ‘les nazis, c’est pas grave, vous verrez, ils ne vont pas rester longtemps et ils vont échouer’. Et ça a mené à la Deuxième guerre mondiale. Franchement, je n’ai pas du tout envie d’essayer» affirme la numéro 2 de la liste LR-UDI-MoDem dans les Hauts-de-Seine pour les régionales en Ile-de-France

« Je ne considère pas que le FN soit un parti républicain. J’ai toujours prôné le front républicain contre ce parti, contre ses élus. Et oui, en l’occurrence, le front républicain, chez nous ça a un sens» ajoute Chantal Jouanno, alors que le parti Les Républicains se sont opposés à tout front républicain.


Régionales : Chantal Jouanno compare le FN… par publicsenat

source

Le père du ministre François Rebsamen était-il collabo ou résistant ?

À une ou deux reprises la presse a timidement évoqué le passé dans la collaboration du père de François Rebsamen. Mais comme celui-ci a toujours démenti et a prétendu que son père était un résistant, la presse a sans doute estimé qu’il était inutile d’enquêter. Soyons certain qui François Rebsamen avait été au FN il en aurait été autrement. Or aujourd’hui le site Enquête et Débats semble apporter la preuve que le ministre a menti, son père a bien été collabo.

Soyons clair : nous ne sommes pas socialistes, nous n’aimons donc pas les chasses aux sorcières. François Rebsamen n’est en rien responsable des idées qu’aurait pu avoir son père. Il n’y a donc de notre part aucun jugement moral. Mais il faut avouer que l’on rit d’ironie quand on voit la gauche donneuse de leçon et accusatrice se faire éclabousser par son passé nauséabond nous rappelant les heures les plus sombres de notre histoire, hoouuuu….

Notons aussi que le mensonge est devenu monnaie courante au sein de ce gouvernement. On a eu Cahuzac, Moscovici et Hollande sur le compte en Suisse du premier, Taubira et Valls sur les écoutes de Nicolas Sarkozy (Valls a d’ailleurs lui aussi menti sur le passé de son père en prétendant qu’il avait été anti-franquiste, ce qui est totalement faux) , Vallaud-Belkacem et Peillon sur la théorie du genre à l’école…. ça commence à faire beaucoup.

 

——–

Article de Nouvelles de France via Enquête & Débat via

En avril 2001, François Rebsamen vient d’être fraîchement élu maire de Dijon. Il accorde une interview à L’Express, interview toujours en ligne dont voici un extrait :

“Votre père a-t-il été collaborateur?
Non. C’est une rumeur que fait courir la droite à Dijon depuis que j’y suis candidat. Il se trouve que la famille de mon père est originaire d’Alsace, de la région de Mulhouse-Bâle, précisément. Pendant la Seconde Guerre mondiale, mon père, pour ne pas être enrôlé dans l’armée allemande, a choisi de prendre la nationalité suisse. C’est tout.”

François Rebsamen déclare donc que son père a fui en Suisse pour ne pas être incorporé dans la Wehrmacht en tant qu’Alsacien. Or, selon le site Enquête et Débat, c’est tout le contraire : il s’est enfui en Suisse à la suite d’un avis de recherche pour collaboration.

Le premier à avoir vendu la mèche est un certain Yves Bertrand, le fameux directeur des Renseignements généraux de 1992 à 2004, qui notait dans des carnets qui ont été révélés par la presse : « Père Rebsamen serait un ex-agent de la Gestapo d’origine russe. Un Rebsamen russe s’installe à Dijon en 39 – photo de lui en uniforme d’officier Gestapo. Ça se passe à Dijon. S’est marié avec la fille d’un maire adjoint de Dijon qui est intervenu pour qu’il ne soit pas jugé trop sévèrement. Rebsamen né à Dijon en 1951. Sa mère = la fille d’un ex-adjoint de Dijon. Père = Erich Rebsamen. »

Le second est Jean Robin qui publie un extrait du journal La Bourgogne républicaine (ancêtre du Bien public), daté du 9 août 1945 :

père-rebsamenSource

Un journaliste de Libé sur Philippot : « costume noir, chemise blanche et cravate rouge : les couleurs nazies? »

« Congrès du parti national socialiste » : le lapsus de la vice-présidente de la région Bourgogne

Le national socialisme ayant été un mouvement de gauche, on ne peut pas dire que le lapsus de la débutante soit infondé !

———————————

Nisrine Zaïbi est militante du Parti socialiste et vice-présidente de la région Bourgogne, comme elle s’est elle même présentée en arrivant à la tribune du congrès de Toulouse. Pas une habituée des grandes tribunes et des médias donc.

Quelques minutes après le début de son intervention, elle a commit un malheureux lapsus, se déclarant « fière d’intervenir au congrès du parti national socialiste ». « Parti national socialiste », c’était l’appellation du parti nazi d’Adolf Hitler dans l’Allemagne des années 30 et 40.

Dans la suite de son propos, Nisrine Zaïbi a raconté son combat contre l’extrême droite et combien elle a « pleuré en voyant arriver Jean-Marie Le Pen en finale en 2002″.

Dans la foulée, l’élue socialiste commet un second lapsus évoquant « notre président de la République, François Patriat », plutôt que François Hollande. Une question d’habitude, sans doute, François Patriat étant le président de la région Bourgogne où elle siège.

Fin d’intervention dans la confusion puisque la militante socialiste a été coupée avant la fin de son propos par l’arrivée en musique du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Le Lab Europe 1

Des anciens officiers nazis au service de Fidel Castro

On oublie que l’acronyme NAZI signifie  « Parti National-Socialiste des Travailleurs Allemands« . Hitler a fondé ce parti après avoir été membre d’un parti ouvriériste d’extrême gauche.

Comme son principal concurrent, le parti communiste, le parti nazi est nettement anticapitaliste et orienté à gauche, du côté de la classe ouvrière. Ainsi demande-t-il «la suppression des revenus obtenus sans travail et sans peine, et l’affranchissement de la servitude capitaliste» . Mais il met aussi en avant l’antisémitisme au nom de considérations morales et sociales : «Si nous sommes socialistes, nous devons automatiquement être antisémites car, autrement, il n’y a que matérialisme et culte du veau d’or, contre quoi nous nous dressons résolument» (discours d’août 1920 devant le NSDAP).

Hitler a ainsi l’habileté de présenter une alternative nationale et allemande au communisme d’inspiration russe et internationaliste, ce qui a l’heur de séduire beaucoup d’Allemands des classes populaires ou moyennes qui ne tiennent pas les Russes et autres étrangers en grande estime.

Il est donc assez surprenant d’apprendre qu’en pleine crise des missiles cubains, le Lider Maximo aurait recruté d’anciens SS pour servir d’instructeurs à ses soldats.

Au plus fort de la crise, le 28 octobre 1962, le BND apprit que Castro avait approché d’anciens responsables des SS, pour qu’ils viennent dans les Caraïbes servir d’instructeurs aux soldats cubains. La solde offerte était quatre fois plus élevée que le salaire moyen de la Bundeswehr à l’époque. Quatre anciens officiers nazis auraient cédé aux avances cubaines, selon ces documents. «De toute évidence, les forces armées révolutionnaires cubaines n’avaient pas de scrupules à s’entourer de personnes avec un passé nazi, lorsqu’il s’agissait de servir leurs propres intérêts», souligne l’historien Bobo Hechelhammer, qui dirige les recherches historiques du BND.

Suite et source : Le Figaro,

NB : Mélenchon n’a pas de chance. Il découvre enfin qu’il fait historiquement parti du camp du mal…. et des heures les plus sombres de notre histoire…

 

AME : La socialiste et immigrationiste Marisol Touraine est prête à ruiner davantage notre Sécu, comme son père piétinait la laïcité. (vidéo)

Il fut un temps où Jean-Luc Mélenchon s’était fait la spécialité de qualifier de nazi et de fasciste quiconque avait l’audace de ne pas partager sa vision de l’immigration et de l’islam. Jusqu’au jour où l’arroseur fut l’arrosé.

Madonna s’est amusée, ce week-end, à représenter Marine Le Pen en nazi, avec une croix gammée, sous les piaillements hystériques de son public de dégénérés mentaux. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, interrogée par Guillaume Roquette, fit valoir que cette représentation ne la dérangeait, son seul désaccord s’exprimant quant à l’efficacité de la démarche.

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-289883-morandini-zap-marisol-touraine-n-a-pas-ete-choquee-par-la-croix-gammee-sur-le-front-de-marine-le-pen.html

Donc, même sanction, arroseur arrosée, bis… mais on pourrait davantage en mettre sur le front de Touraine. Et si nous étions dans une France normale le sigle du PS suffirait à la discréditer… mais nous ne sommes pas dans une France normale…

La même Marisol Touraine, qui a oublié qu’elle fait parti d’une gauche historiquement constituée de collabos et qui nous a donné un président décoré de la francisque, ami intime du collabo René Bousquet, a été interrogée à l’assemblée nationale sur l’AME, et sur la suppression des 30 euros/an.

Fidèle au socialisme cette membre éminente de l’Oligarchie et du Club Le Siècle a menti. Elle a assuré qu’il n’y avait pas de fraude à l’AME.

Les yeux hors de la tête, comme une prêcheuse convaincue de faire le bien, elle a justifié, au nom de l’humanisme, l’existence de l’AME et la suppression de la franchise demandée à tout nouvel arrivant en situation irrégulière. Et tant pis si ce sont les Français, déjà pressurés de taxes et d’impôts, qui paient la note, de 500 millions d’euros par an, cela ne concerne pas cette grande bourgeoise de gôche, par ailleurs épouse de l’ambassadeur de France au Tchad. Et tant pis encore si le message véhiculé à des populations en situation irrégulière est : vous n’avez que des droits, aucun devoir, et la France vous doit tout… avec l’argent des contribuables ! Les socialistes ont donc fait le choix de rembourser à 100% les immigrés clandestins sans que ces derniers n’aient à s’acquitter d’un quelconque forfait alors que des immigrés régularisés seront remboursés à 80% en cotisant à la sécu et les citoyens français, éternel cocus du système immigrationiste des socialistes ne seront rembourser qu’à 70%….

Nous conseillons aux Français de perdre leurs papiers….il s’en trouverons plus riches et plus respectés par le régime socialiste.

Dans sa tirade, l’incompétente immigrationiste cite le député Claude Goasguen chargé d’un rapport sur la question de l’AME et elle a le toupet de lui fait dire le contraire de ce que dévoile le rapport. Le mensonge socialiste dans toute sa splendeur:


Claude Goasguen sur le coût de l'immigration par Contribuables

Immigrationiste et pour la fin de la Laïcité française,

Marisol Touraine est bien la fille de son père Alain Touraine, . Sociologue militant de la deuxième gauche, il s’opposait à l’expulsion des élèves voilées dans le cadre de l’affaire des foulards de Creil en 1989. Il sera signataire avec René Dumont, Gilles Perrault et Harlem Désir d’un manifeste pour une laïcité ouverte dans l’hebdomadaire Politis du 9 novembre 1989, qui, selon eux, devait se renier pour s’adapter à une religion étrangère, et notamment au voile islamique à l’école de la République.

Dans les deux cas, Papa Touraine et sa fille nous font une belle démonstration du programme socialiste. Que disent-ils à des populations étrangères ? Vous ne respectez pas nos lois, mais on ne vous en veut pas, et on va adapter nos lois à votre refus de les accepter ! 

Tant pis pour les Français, leur laïcité et leur système de protection sociale, place à la nouvelle civilisation du PS, et à la préférence immigrée !

D’après le texte de Martine Chapouton sur riposte laïque

Les journalistes regrettent que le coupable ne soit pas un nazi ! (Twitter)

C’est le grand sanglot des journalistes. Ils ont supputé, suggéré, théorisé mais la vérité est tombée comme un couperet sur les nuques raidies de leurs têtes bienpensantes : le salaud n’est pas celui qu’ils auraient souhaité.
Aujourd’hui la volaille qui fait l’opinion ne caquète plus. Elle titube comme un canard sans tête et fait du vent en agitant ses petite bras.
On compatit. Et on mesure bien la détresse morale dans laquelle doivent se trouver nos journalistes, qui, comme ceux du nouvel observateur, ont espéré jusqu’au dernier moment que le terroriste soit un nazi…comme le prouve les messages sur twitter qu’ils se sont échangés dés que la vérité fut révélée par les autorités.

Elle est belle la compassion avec les familles des victimes… NON ?

Le bal Néo-Naze des antiracistes professionnels.

Artung !. Les nazis reviennent. Bottes en cuir et schlagues à la main, des bataillons SS avancent au pas de l’oie en direction de la France. Mais Sos Racisme veille. La vigilance de nos résistants à paillette aura permis à la France d’y voir un peu plus clair dans le jeux collaborationniste de Marine Le Pen.
En participant à un bal traditionnel viennois, la candidate FN a démontré que son programme était totalitaire et sanguinaire. Rien de moins.

Il faut reconnaitre ici la clairvoyance prophétique de nos grands média. Des mois et des mois qu’ils nous préviennent. Perspicaces et insensibles à la Propagandastaffel, ils nous auront prémuni du pire. À l’annonce de la participation de Marine Le Pen à un bal nazi, les média de l’ombre se sont précipités sur leur ronéo, ont imprimé des tracts, et avec la hardiesse des guerilleros ont prévenu le peuple du danger qu’il encourait. Sur les ondes de leurs radios clandestines on entendit alors retentir le message codé qui déclencha la contre attaque salutaire « Ici St Germain des près. SOS fascisme vous parle. SISI l’impératrice va marcher sur Paris en robe de bal. On répète. SISI l’impératrice va marcher sur Paris en robe de bal » Quel Courage ! Quelle audace ! Quelle liberté de jugement !
La France n’est pas morte, il y a encore des citoyens qui ont des valeurs, c’est certain. Marine Le pen pourra chercher à se défendre. Rien ne pourra nous convaincre. Nous nous sommes désormais choisi un nouveau Jean Moulin, ce sera Bernard Henri Levy.
La diablesse SS peut prétendre que le FPO est un parti de gouvernement. Que son représentant Heinz-Christian Strache, n’est pas antisémite et qu’ il s’est plusieurs fois rendu en Israël à l’invitation de plusieurs hommes politiques, dont Ayoub Kara, vice- ministre israelien (Likoud) du développement du Neguev et de la Galilée. Et que lors de cette visite officielle, M. Strache s’est également rendu au mémorial du Yad Vashem, à Jérusalem. Rien ne modifiera notre jugement le FPO c’est des Fachos.


Questions des Journalistes sur la Conférence de… par MarineLePen

Ils est vrai que si nous faisions preuve d’un minimum de mansuétude,et un chouïa d’honnêteté, on devrait s’étonner qu’un parti d’extrême-droite puisse reconnaitre le judaïsme comme partie intégrante des identités nationales européennes comme cela est stipulé dans la charte du FPO. Et puis, sincèrement, depuis quand les néo-nazis vont-ils se recueillir à Yad Vashem ?

Nos vaillants résistants nous auraient-ils menti? N’auraient-ils pas la fâcheuse tendance à se laisser aller un peu trop facilement au reductio ad hitlerum, une tactique d’extrême gauche qui consiste à désigner tout opposant comme un suppôt d’Hitler. Continuer la lecture de Le bal Néo-Naze des antiracistes professionnels.