Archives par mot-clé : Nazino

L’île aux cannibales ou les nombreux bienfaits du communisme (vidéo)

En 1933, Staline et son commissaire du peuple à l’Intérieur, Genrikh Iagoda, décident de « nettoyer les villes », en premier lieu Moscou et Leningrad, vitrines du socialisme, de tous leurs « éléments polluants »

melenchon-staline2L’Ile aux cannibales raconte l’histoire de la déportation de 6 000 « éléments socialement nuisibles » envoyés au camp de transit de Tomsk, en Sibérie occidentale, et, de là, sur une petite île au milieu de l’Ob, Nazino, à neuf cents kilomètres plus au nord. En quelques semaines, les deux tiers des déportés, débarqués sans provisions ni outils, meurent de faim au point de s’entre-dévorer.

L’épisode a été passé sous silence pendant soixante ans, avant l’ouverture des archives de la commission d’enquête diligentée devant la gravité des faits.

La reconstitution minutieuse de l’événement nous permet de mieux saisir le fonctionnement, encore très mal connu, du système des « peuplements spéciaux », ce second goulag qui se développa et prospéra un quart de siècle durant, parallèlement au système des camps de travail proprement dit. L' »île aux cannibales » apparaît comme un formidable laboratoire anthropologique d’un groupe d’individus soumis à une situation extrême dans un lieu clos où l’homme est devenu un loup pour l’homme.

A Nazino, l’utopie modernisatrice d’une ingénierie sociale parfaitement maîtrisée a débouché sur un processus de décivilisation.

Première partie :


l'ile aux cannibales (1) par soleillevant32bis

Seconde partie : Continuer la lecture de L’île aux cannibales ou les nombreux bienfaits du communisme (vidéo)