Archives par mot-clé : Nicolas

«Ils voulaient me convertir !», explique leur mamie

Lu sur la dépêche du Midi

Une simple carte postale sur fond de ciel bleu et une écriture ronde, appliquée, dans un français parfait. Comme une lettre de vacances que cette grand-mère aux cheveux blancs a reçue le 21 avril dernier à son domicile toulousain. «Je croyais qu’ils étaient en Thaïlande», avoue-elle, en évoquant le voyage de ses petits-enfants si attachés à elle. 201307202278-fullLeurs mots en témoignent. «Mammy, de tendre pensées de ce beau pays où il y a beaucoup de belles choses. La santé est bonne, nous essaierons de te donner de nos nouvelles régulièrement. Prends soins de toi, tes petits-fils qui t’aiment»… Quand elles les a vus partir au mois de mars, l’octogénaire a bien remarqué que quelque chose clochait. «C’est quelqu’un qui est venu les chercher en voiture, je ne sais pas qui», se rappelle-t-elle. «Ils sont restés dehors. Jean-Daniel, le plus petit, m’a dit: ne pleure pas mamie, on va revenir». Voila trois ans que les deux demi-frères vivaient à Toulouse sous le même toit que leur grand-mère. Jean-Daniel, 23 ans, avait rejoint Nicolas, l’aîné, âgé de 30 ans.

Un jeune homme désocialisé après une adolescence et une scolarité chaotiques, consommateur de cannabis à l’occasion, qui a progressivement évolué vers l’intégrisme islamiste. «Il s’est aperçu qu’il rendait ses parents malheureux», témoigne sa tante. «Il se cherchait. Il a passé en revue toutes les religions et c’est dans l’islam qu’il dit s’être reconnu». C’est le début d’une radicalisation qui a mené Nicolas jusqu’à la fréquentation assidue d’une mosquée toulousaine.

 

Est-ce là qu’il a été embrigadé pour rallier les combattants syriens? L’enquête des services du renseignement intérieur le dira. Mais Nicolas ne cachait pas à ses proches son fondamentalisme religieux. «Il allait prier tous les jours. Il partait à 5 heures du matin». Le jeune homme n’hésitait pas à faire du prosélytisme dans son entourage. «Il cherchait même à me convertir!», reconnaît sa grand-mère. «Je lui ai dit que j’étais chrétienne et que je restais dans mon idée. Mais il a même essayé d’embrigader ma femme de ménage». Sans succès. Son petit frère, Jean-Daniel, n’a pas eu la même Continuer la lecture de «Ils voulaient me convertir !», explique leur mamie

Manif pour tous : Nicolas condamné à deux mois de prison ferme

Lu sur Fdesouche

470948fsea

Nicolas, jeune opposant à la Loi Taubira, a été condamné à quatre mois de prison, dont deux ferme, avec mandat de dépôt (incarcération immédiate) et 1 000 euros d’amende. Il a été condamné pour rébellion et refus de prélèvement d’ADN.

Originaire d’Angers, Nicolas fait partie des cinq membres fondateurs des Veilleurs (source)

Le FigaroLe Rouge et le Noir – Ouest FranceFrance TV infoFigaro – LCI

———- Compléments : 

1°) Comparer avec :
• Fanny P., 31 ans, militante antifasciste
engagée dans la défense des sans-abri et des sans-papiers, condamnée à trois mois de prison avec sursis et à 1.300 euros d’amende pour avoir donné un coup de tête à un policier, et à cent jours-amende à 10 € pour avoir refusé de se soumettre à un prélèvement d’ADN. La Nouvelle République

• Benoît G., l’antifa gazeur de policiers de Nancy : pas de prison ferme, seulement 4 mois de sursis. L’Est Républicain

Voir la suite de l’article