Archives par mot-clé : Nigel Farage

Nigel Farage fait l’interview de Marine Le Pen (Extrait)

Voir aussi: NIGEL FARAGE, ANCIEN PRÉSIDENT DU UKIP QUI A PERMIS LE BREXIT A RENCONTRÉ MARINE LE PEN À SON QG DE CAMPAGNE.

Nigel Farage estime que Theresa May est « folle » de n’avoir aucun respect pour Marine Le Pen

L’ancien numéro un de l’UKIP, Nigel Farage, a exhorté le Premier Ministre Theresa May à rencontrer la candidate à la Présidence française, Marine Le Pen, et tout du moins de lui accorder un minimum de respect.

L’impétueux « Brexiteer » a déclaré qu’il ne comprenait pas pourquoi madame May a accueilli le candidat de centre gauche Emmanuel Macron et n’offrirait pas la même hospitalité à madame Le Pen.

Mr Macron a eu une furtive entrevue avec Theresa May.

S’exprimant au micro de la station de radio LBC, Mr Farage a averti que madame Le Pen pourrait tout à fait devenir la future Présidente de la France prochainement et que le Royaume-Uni devrait pourtant avoir tiré les leçons du passé en ayant snobé Donald Trump au profit d’Hillary Clinton pendant la campagne électorale américaine.

« Madame May, si vous m’entendez, sachez qu’il n’est pas impossible du tout que Marine Le Pen gagne cette élection ».

Le député européen de 52 ans a dit  » A quel titre le Premier ministre britannique fait la promotion d’un candidat socialiste qui aspire à devenir président de la France alors que celui-ci croit fermement au projet européen ? Je ne comprends pas ». Continuer la lecture de Nigel Farage estime que Theresa May est « folle » de n’avoir aucun respect pour Marine Le Pen

Brexit : Nigel Farage accuse plusieurs médias français d’avoir sciemment désinformé à son sujet

Vu et lu sur Fdesouche

Ci-dessous le communiqué de Nigel Farage (ex Président de Ukip pro-Brexit) qui accuse notamment Libération, L’Obs, Europe 1, BFM TV, Les Échos, d’avoir désinformé à son sujet en affirmant qu’il avait promis de réorienter les 350 millions de livres que le Royaume-Uni fournit par semaine à l’Union Européenne vers le National Health Service. Il demande la publication de ce droit de réponse « par probité professionnelle et par respect » pour leurs lecteurs/auditeurs/téléspectateurs.

Notons que 3 jours après le Brexit, Marion Maréchal Le Pen dénonçait déjà en direct sur BFM TV ce mensonge (voir à 5min41 sur la vidéo ci-dessous), ce qui n’a pas empêché la chaîne de continuer à l’évoquer, notamment lors de la démission de Farage :

Le communiqué de Nigel Farage :

Je sais que les journalistes français et ceux de Belgique francophone me sont largement hostiles. Je sais que beaucoup parlent de moi comme d’un populiste ou d’un leader d’extrême droite. Au-delà des caricatures, je ne m’attendais pas à ce que certains de ces médias aillent jusqu’à désinformer leurs lecteurs afin de nuire à ma personne, à mes idées et à mon pays.

J’ai découvert, avec stupeur, que les sites d’information français Libération, L’Obs, Europe 1, BFM TV, Les Échos ainsi que les médias belges RTBF, La Libre et Le Soir ont publié, sur ma personne, une information tronquée et malveillante.

En effet, ces médias ont affirmé ou laissé entendre que j’avais fait Continuer la lecture de Brexit : Nigel Farage accuse plusieurs médias français d’avoir sciemment désinformé à son sujet

Nigel Farage affirme que l’UKIP pourrait trouver un terrain commun avec le Front national

Selon un sondage l’UKIP serait en tête des élections en Angleterre avec plus de 30%.

———-

Nigel Farage a affirmé que l’Ukip pourrait avoir suffisamment de «fronts communs» avec le Front national pour voter avec eux et d’autres groupes eurosceptiques afin de bloquer le parlement européen.

UKIP-leader-Nigel-Farage[…] Peu avant les élections européennes de cette semaine, le leader de l »Ukip a annoncé qu’il y avait une possibilité que les partis anti-UE de « différentes couleurs » de droite et de gauche puissent avoir plus d’un tiers des sièges au Parlement européen, ce qui leur permettrait de former une « minorité de blocage« .

Nigel Farage avait promis que l’Ukip n’entrerait pas dans une alliance formelle avec le Front national de Marine Le Pen […], mais ses commentaires suggèrent qu’il s’attend à ce que les deux parties se retrouve du même coté d’un grand nombre de batailles eurosceptiques. […]

The Guardian

Marine Le Pen sur les djihadistes français : le gouvernement joue les pompiers-pyromanes

De part l’immigration de masse et ses positions sur la Libye comme sur la Syrie, le gouvernement français s’est fait le complice du terrorisme islamique. Il est donc bien trop tard pour venir pleurer dans les chaumières comme le fait Valls avec un plan ridicule et qui n’aura aucun effet.
Sur les déclaration de Nigel farage, Marine Le Pen répond parfaitement. Elle a juste oublié de préciser que Debout la République et le UKIP de Nigel Farage ont accepté de s’allier avec le très antisémite mouvement hongrois Jobbik, ce que marine Le Pen a refusé….. mais nous reviendrons plus en détail sur le jeu minable que joue le petit collabo de l’UMP, le minuscule Dupont Aignan.

Je remarque que l’on fait toujours des économies sur les mêmes. Sur les classes moyennes, les classes populaires, aujourd’hui sur les retraités. On n’a pas envisagé une seconde par exemple de faire des économies sur l’immigration. Non, le budget de l’immigration et de l’intégration lui il est sanctuarisé…

– Et ça représente combien ?

– Je vais vous donner des petits bouts, sinon en gros ça fait mal… le droit d’asile : 850 millions d’euros. On a explosé les plafonds du droit d’asile, pour une raison simple c’est que le droit d’asile est en réalité tout sauf un droit d’asile aujourd’hui. L’AME 800 millions d’euro… vous voulez comme ça qu’on continue. Il y a beaucoup d’économie à faire sur l’immigration mais on ne le fait pas pour des raisons idéologique. De la même manière la fraude sociale qui a été évaluée à 20 milliards d’euros. Il suffirait de mettre en place une carte vitale biométrique…. la directive des travailleurs détachés c’est 2 milliards de perte évalué par le sénat… et la décentralisation anarchique ça coute 4 milliards d’euros par an….


Mardi politique – RFI – Marine Le Pen par rfi

Marine Le Pen, comme Nigel Farage, accuse la France de soutenir les terroristes islamistes (vidéo)

Marine Le Pen a accusé la France dimanche lors du « Grand-Rendez vous » Europe1/i-Télé/Le Monde, par ses actions en Libye et en Syrie, de soutenir le «fondamentalisme islamique terroriste».

«J’accuse de manière extrêmement claire le gouvernement d’aujourd’hui de François Hollande, et celui d’hier de Nicolas Sarkozy, d’être en Libye et en Syrie intervenu directement au soutien du fondamentalisme islamique terroriste»

«Il s’agit d’une faute morale, politique, historique de la part de nos dirigeants


Marine Le Pen : la France soutient le… par Europe1fr

Nigel Farage fustige les va t en guerre européens

Pour l’ancien ministre de Margaret Thatcher, “le Royaume-Uni doit sortir de l’Union Européenne

L’ancien ministre des finances de Margaret Thatcher refait parler de lui en se prononçant ouvertement pour une sortie de l’UE. Nigel Lawson considère que la tentative du Premier ministre, David Cameron, pour “reprendre le pouvoir sur l’Union Européenne” est “vouée à l‘échec”. L’ex-Chancelier de l‘Échiquier estime donc que le pays n’a pas d’autre solution que de quitter l’UE.

lawson_1528018c

Nigel Lawson est le plus ancien des conservateurs à plaider pour une sortie de la Grande-Bretagne de l’UE. Il fut chargé du ministère des finances sous Margaret Thatcher de 1983 à 1989. Le Tory a qualifié l’UE de “monstruosité bureaucratique” et dénoncé un marché unique qui affaiblit l‘économie du Royaume-Uni depuis 40 ans. Selon lui, l’union monétaire, dont le pays ne fait pas partie, a “considérablement changé la nature de l’Union Européenne” et “énormément marginalisé” la péninsule britannique.

Ses propos interviennent alors que David Cameron a affirmé, en janvier dernier, qu’il renégocierait les traités sur l’adhésion du Royaume-Uni, il y a 40 ans. En cas de réélection en 2015, le chef du gouvernement britannique a également promis aux Britanniques de décider par référendum s’ils souhaitaient rester dans l’Union européenne.

L’UKIP, le parti eurosceptique britannique, applaudit les déclarations de Lawson parues ce matin dans le Times qui “légitiment la position de l’UKIP et exposent les sérieuses divisions présentes au sein du parti des Tories”, selon Nigel Farage, son leader.[…]

Suite de l’article sur Euronews

Grande-Bretagne: percée de l’Ukip aux élections municipales

Addendum 04/05/2013 :

“Les gouvernements britanniques précédents nous ont engagé dans l’union politique européenne sans concertation. Et maintenant, 75% de nos lois sont élaborées ailleurs. La majorité d’entre nous voulons que notre pays nous revienne. Nous voulons faire du commerce avec l’Europe, être les amis de l’Europe, mais nous refusons d‘être gouvernés par les institutions de Bruxelles”.

Vous remarquerez que les journalistes de la France socialiste prennent le soin de désigner l’UKIP comme le parti anti-européen et/ou le parti populiste anglais.  Pour ces agents de la propagande s’opposer à l’Europe du PS, de l’UMP, des Verts et du centre… c’est être un anti-européen. Cette expression est vide de sens mais ce n’est pas grave; ils espèrent que les bulots qui lisent encore des journaux subventionnés, se lessivent le cerveau en regardant la télé ou s’imaginent être dans un pays libre en écoutant RMC, vont bien finir par retenir la leçon :  » Nigel farage c’est un méchant ».

– – – – – – – – – – – – –

Le parti anti-européen a remporté 26% des voix dans les communes où il présentait des candidats à l’occasion d’élections locales en Angleterre et au Pays de Galles.

farage

Comme prévu, le parti anti-européen Ukip et l’opposition travailliste, ont mis à mal les conservateurs. Les Anglais étaient appelés à renouveler jeudi leurs instances locales, un test électoral important à mi-mandat pour les conservateurs du Premier ministre David Cameron.

L’Ukip a pris la seconde position avec 26% des voix dans les villes où il s’est présenté. Les conservateurs sont relégués à la troisième place tandis que leurs partenaires au sein du gouvernement, les libéraux -démocrates finissent en 7ème position.

source

Nigel Farage : «L’Union européenne est le nouveau communisme»

«(…) Il est ô combien ironique de voir le Premier ministre russe commenter vos actions et dire : « Je ne peux que les comparer aux décisions prises par les autorités soviétiques. Cette Union européenne est le nouveau communisme. Son pouvoir est sans limite. Elle crée une marée de misères humaines. Plus tôt elle sera balayée, mieux ce sera. »

A remarquer le petit sourire narquois du pédophile vert et euro-fasciste, cohn bendit

Revoir l’intervention de l’ancien dissident de l’URSS :
Union Européenne : nouvelle URSS de l’Ouest