Archives par mot-clé : Niqab

Toulouse: nouvelle soirée d’émeute dans le quartier de La Reynerie (MàJ) video du contrôle d’une femme en niqab

Le quartier du Mirail à Toulouse connaît depuis dimanche 15 des violences urbaines qui ont abouti lundi à l’interpellation de 18 personnes et à d’importants dégâts dont plusieurs voitures brûlées. Une flambée de violences dont les raisons sont encore floues mais pourraient avoir pour cause le contrôle et l’interpellation d’une femme portant un voile islamique intégral.

La police a en effet fait savoir qu’une telle arrestation houleuse avait eu lieu le dimanche. La femme portait en effet une burqa ou un niqab, vêtements dont le port est de facto interdit dans l’espace public (et donc dans la rue) depuis la loi de 2010 sur la dissimulation de son visage. Elle n’aurait montré qu’une mauvaise photocopie de sa carte d’identité, refusant de retirer son voile.

Une vidéo postée sur Twitter et dont l’authenticité a été confirmée à France 3 par le parquet de Toulouse montre en effet un groupe de policiers interpeller la trentenaire en question, plaquée au sol et criant. On peut également distinguer plusieurs personnes s’approcher des forces de l’ordre et les émanations de ce qui ressemble à une grenade lacrymogène. Selon la chaîne, une trentaine de personnes auraient pris à parti les policiers.

Cette situation et sa médiatisation pourraient donc être à l’origine des violences. Toutefois, le lien de causalité est difficile à « décréter ». D’autant qu’un autre fait peut être évoqué pour l’expliquer. Ces violences pourraient en effet également avoir été déclenchées par une rumeur selon laquelle des gardiens de la prison de Seysses, au sud de Toulouse, auraient été à l’origine du décès samedi d’un détenu, originaire du quartier.
Source

18 personnes interpellées

Les premiers heurts ont éclaté dans le quartier de Bellefontaine ce lundi soir. Selon la police, des « tirs de mortier » ont été lancés depuis des appartements en coursive. Les Continuer la lecture de Toulouse: nouvelle soirée d’émeute dans le quartier de La Reynerie (MàJ) video du contrôle d’une femme en niqab

Le reportage de propagande pro-niqab de France Info TV était il prémédité? ( Pire dérives du journalsime)

Le 20 Septembre
(…) 3 minutes d’échange et de compréhension mutuelle. Trop beau pour être vrai ? C’est ce que pensent certains, qui dénoncent une vidéo mise en scène. C’est notamment le cas de Françoise Laborde, membre du Haut conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes, qui s’est longuement épanchée sur Facebook :

« Ce reportage […] résume les pires dérives du journalisme : l’info spectacle, la manipulation de la vérité, la fabrication de toutes pièces d’une histoire qui n’existerait pas sans le journaliste. Ce genre de reportage emprunte aux codes de la télé-réalité pour la fabriquer artificiellement« , écrit-elle.

« Qu’a à voir le journalisme avec ça ? Qu’est-ce que c’est que cette nouvelle façon de fabriquer l’information ? […] Les journalistes ont-ils oublié toute mesure et tout esprit critique ? Qu’est-ce que c’est que ces journalistes qui se prennent au mieux pour des animateurs sociaux-culturels au pire pour des militants de la burqa ?« , ajoute-t-elle.

Visiblement remontée, elle parle encore sur Twitter de « journalisme de connivence et de sensationnalisme » et dit à la JRI (journaliste reporter d’images) du reportage : « Vous devez aiguiser votre sens critique pas votre angélisme.«

Françoise Laborde n’est pas la seule à avoir vu rouge. Outre plusieurs internautes, Continuer la lecture de Le reportage de propagande pro-niqab de France Info TV était il prémédité? ( Pire dérives du journalsime)

Niqab : un contrôle d’identité tourne au pugilat à Marseille (audio)

Une femme de 18 ans portant un voile intégral a refusé de se soumettre à un contrôle de police mercredi à Marseille. En plus de son refus, elle a agressé les forces de l’ordre. D’autres personnes l’ont rejointe. Résultat : trois policiers blessés et les interpellés remis en liberté.

QUATRE FEMMES VERBALISÉES POUR PORT DU VOILE INTÉGRALDans la nuit de mardi à mercredi à Marseille, trois policiers ont été tabassés après un contrôle d’identité qui a mal tourné. Vers 00h45 à proximité de la mosquée Es-Sunna, trois agents de police se sont approchés d’une jeune femme de 18 ans qui portait un voile intégral, le niqab. Conformément à la loi de 2010 sur le voile intégral, des policiers ont décidé de faire un contrôle d’identité. Mais cette dernière a refusé de se soumettre à l’autorité policière.

« Je n’obéis pas aux lois de la République »

« Je n’obéis pas aux lois de la République », a-t-elle expliqué. Elle s’est alors mise à crier et a dénoncé une agression de la police. Elle a même donné des coups de poing au visage d’un policier. C’est là que le compagnon de la jeune femme s’est interposé, de manière à empêcher définitivement le contrôle d’identité. L’homme a ensuite appelé à la rescousse. Une cinquantaine de personnes ont rejoint la bagarre et roué de coups les policiers de la tête aux pieds. L’arrivée de renforts a permis l’interpellation de quatre personnes dont la femme voilée. Mais tous ont été remis en liberté dans la nuit par le parquet de Marseille dans un souci d’apaisement en période de ramadan.

« Le message donné est hors de propos »

Témoignage d’un policier [Télécharger]

« Le signal donné à cette affaire par le parquet de Marseille nous laisse dans l’expectative la plus totale, explique David-Olivier Reverdy est secrétaire adjoint du Syndicat de police « Alliance » dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Comment peut-on s’en prendre aux forces de l’ordre et être remis en liberté sans garde à vue, sans être inquiété ? Il me semble que le message donné à la population et à la délinquance, qui je vous le rappelle est assez prégnante à Marseille, est un message qui est absolument hors de propos. On aurait aimé le soutien de la justice et non pas une défiance à ce sujet. Encore une fois, les agents de police de Marseille se sentent délaissés ».
http://www.prechi-precha.fr/wp-content/uploads/2013/07/13106.mp3 [Télécharger]
Play in new window [Télécharger]
|
Download [Télécharger]

Montpellier Intégralement voilée à La Paillade : le contrôle de police vire au scandale

Alors qu’ils se trouvent avenue de l’Europe à La Paillade, dimanche, après être intervenus sur un cambriolage, deux équipages de Police secours aperçoivent une femme intégralement voilée.

C’est à dire recouverte de pied en cap rendant, de fait, toute identification impossible et accompagnée d’une jeune fille voilée mais dont la tenue permet, a contrario, de voir son visage.

Sachant que le fait de se couvrir intégralement est désormais une infraction, les fonctionnaires décident de procéder à un contrôle d’identité, comme ils en ont le droit à l’endroit de tout citoyen se trouvant sur la voie publique.

Mais les choses se gâtent…

La femme entièrement voilée refuse de décliner son identité, tout en indiquant qu’elle n’a aucun papier sur elle. Puis la seconde fait de même. Sur ce, plusieurs personnes, dont des femmes, elles aussi voilées, s’approchent et commencent à empêcher le contrôle, alors que les deux intéressées crient en demandant aux passants de prendre leur défense.

Face à la tournure prise par les événements et alors que plusieurs dizaines de quidams se pressent autour des fonctionnaires, certains extraient, d’autorité, l’une des deux jeunes femmes placée dans un véhicule de police. Quand d’autres font comprendre aux policiers qu’ils ne sont pas ici chez eux et qu’ils n’y font pas la loi.

Au final et après l’arrivée de renforts, les deux jeunes femmes ont pu être finalement identifiées mais ont refusé toute fouille.

Suite et source : Midi Libre