Archives par mot-clé : ONU

Pour Marine Le Pen, le pacte sur les migrations de l’ONU est «une nouvelle insulte aux Français les plus pauvres»

En déplacement samedi après-midi à Bruxelles, la présidente du Rassemblement national a fustigé un texte qui transformerait le monde en «un gigantesque squat».

A ses yeux, le texte aura pour conséquence de «transformer en agence de voyages nos consulats et nos douaniers en hôtesse d’accueil». Elle a brandi la menace de voir le monde se transformer «en un gigantesque squat» et de faire «de nos pays des halls de gare, des terrains vagues».

[…] [Les participants] ont, à tour de rôle, salué les pays qui ont refusé d’approuver le document, notamment les Etats-Unis, l’Autriche, la Suisse, la Hongrie, l’Italie, la Pologne, la République tchèque, etc. Continuer la lecture de Pour Marine Le Pen, le pacte sur les migrations de l’ONU est «une nouvelle insulte aux Français les plus pauvres»

« L’ONU programme le raz-de-marée » : en avril 2000, un rapport préparait l’installation de 159 millions d’immigrés d’ici à 2025

Super après 2025 on sera encore champion du monde de la baballe…. Youpi.

L ONU programme le raz de mar e Jacques Dupaquier Le spectacle du Monde avril 2000

« Le réensauvagement de l’espèce est en marche » – Entretien avec Renaud Camus

Source : Boulevard Voltaire

L’ONU vient de publier un rapport sur les « migrations de remplacement ». Selon l’Organisation, « le concept de migration de remplacement correspond à la migration internationale dont un pays aurait besoin pour éviter le déclin et le vieillissement de la population qui résultent des taux bas de fécondité et de mortalité ». Cela rejoint votre idée de « Grand Remplacement » ?

Ce rapport n’est pas le premier. Il y a très longtemps que l’ONU et ses commissions tournent autour du concept de remplacement, ce qui évidemment me fait bien rire, mais jaune, alors que je me fais traiter, y compris par certains de nos amis, de complotiste et d’illuminé. Le point de vue de l’ONU empile deux aberrations, dont la première est au moins une grave erreur d’appréciation et la seconde une monstruosité morale.

La première est la conviction qu’il faut enrayer le déclin démographique des populations et le vieillissement qui l’accompagne nécessairement. Or, l’un et l’autre, surtout le premier, sont la sagesse même. Toutes les politiques écologiques qui prétendent sauver la Terre sans tenir compte de la désastreuse explosion démographique sont un vain et ruineux bavardage. Les peuples les plus développés, dans leur tréfonds, sont bien conscients de cette donnée-là et évolueraient naturellement, si l’immigration d’abord, l’invasion migratoire ensuite, n’intervenaient pas, vers une décroissance démographique naturelle et modérée, parfaitement raisonnable, et qui ne menacerait en rien leur existence, d’autant qu’eux-mêmes n’ont jamais été si nombreux. Cette légère décroissance entraînerait, c’est vrai, un inévitable vieillissement de la population, auquel on a parfaitement les moyens de faire face, qui n’implique en rien le moindre empêchement de faire des enfants ou la disparition de la jeunesse mais qui pourrait, n’était la Grande Déculturation, être l’occasion d’un progrès de la vie de l’esprit.

Le problème de la planète n’est pas du tout la dénatalité relative de l’Europe : il est la surnatalité explosive et catastrophique de l’Afrique.

Continuer la lecture de « Le réensauvagement de l’espèce est en marche » – Entretien avec Renaud Camus

Scandale à l’ONU : l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme !

21/09/2015 – MONDE (NOVOpress)
Certes, nous n’en sommes plus à une absurdité près dans l’enceinte du mondialisme heureux, mais la nomination de l’Arabie saoudite à la tête du panel du Conseil des droits de l’Homme dépasse tout ce qu’on pouvait imaginer.

Faisal bin Hassan Trad, l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Conseil des droits de l’homme, a été officialisé ce lundi à la tête de son « panel ». Il s’agit d’un organe dont la fonction est de nommer les cinq hauts fonctionnaires qui édictent les standards internationaux, de choisir les personnes qui vont occuper plus de 77 postes relatifs à la défense des droits de l’homme dans différentes régions du monde et d’informer sur les violations perpétrées en matière de droits de l’Homme. Bref, c’est un poste clef pour déterminer ce qui, selon l’ONU, constitue ou non une violation des droits de l’homme. Forcément, nommer l’Arabie Saoudite à la tête de cette structure fait scandale. Le pays est célèbre pour ses décapitations en série – le pays a dû lancer une campagne de recrutement de bourreaux pour faire face aux cadences infernales —, ses châtiments corporels et ses mutilations légales, la femme n’y a même pas un statut de citoyen de seconde zone et les opposants subissent l’arbitraire le plus total. Quant à la liberté religieuse, comment dire… qu’il suffise de rappeler que les armées des alliés américains, venus supposément sauver la pétromonarchie des griffes irakiennes en 1991, avaient interdiction d’arborer des croix rouges sur leurs ambulances et brassards d’infirmier.

Il est scandaleux que l’ONU ait choisi un pays qui a exécuté plus de gens que Daesh cette année pour présider le panel du Conseil des droits de l’Homme.

a déclaré le directeur exécutif de l’ONG UN Watch Hillel Neuer, ajoutant

« L’Arabie Saoudite détient les plus mauvais records du monde en matière de liberté religieuse, de droits des femmes, et continue à emprisonner des innocents comme le blogueur Raif Badawi.

Ce dernier a été condamné à 1 000 coups de fouet pour « insulte à l’islam » et incarcéré en prison depuis 2010. Sa peine, -50 coups de fouet hebdomadaires — a été suspendue depuis plusieurs mois, grâce à la pression de la communauté internationale, mais plus longtemps, selon sa femme, réfugiée au Canada. Selon elle, Riyad a désormais « le feu Continuer la lecture de Scandale à l’ONU : l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme !

Clandestins : L’ONU et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker demande de faciliter l’immigration légale ( Opposition de Marine Le Pen et Nigel Farage)

Source et Source

L’instance onusienne, par la voix de son secrétaire général, plaide pour la légalisation de l’immigration.

“Il n’y a pas de solution militaire à la tragédie qui est en train de se produire en Méditerranée”, a déclaré, hier, Ban Ki-moon dans un entretien au journal italien La Stampa. Ban Ki-moon s’est dit préférer “un encouragement à l’immigration légale comme solution globale”, selon des propos cités par l’AFP. […]

Même Amnesty International réclame que les “opérations européennes de sauvetage de migrants en Méditerranée doivent impliquer des missions de recherches et secours au plus près des côtes libyennes”. “Nous voyons seulement cette mission patrouiller le long des frontières de l’Italie. Mais tous les bateaux qui ont coulé se trouvaient beaucoup plus loin, bien plus près de la Libye, et les navires (de Triton) ne vont pas dans cette zone”, selon Gauri Van Gulik, directrice adjointe d’Amnesty International pour l’Europe citée par l’agence Reuters. […]

Pour Ban Ki-moon, “une approche globale est cruciale qui prenne en compte les racines du problème, la sécurité et les droits humains des migrants et des réfugiés, comme avoir des canaux légaux et réguliers d’immigration”. “Les Nations unies sont prêtes à collaborer avec nos partenaires européens à cette fin”, dit-il.

Réponse de la dictature Européenne:

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a demandé mercredi aux pays de l’Union européenne de faciliter l’immigration légale pour éviter les drames en Méditerranée, et s’est attiré l’hostilité du Parti populaire européen, sa famille politique, au Parlement européen.

L’eurodéputée française Marine Le Pen, dirigeante du Front National, le parti d’extrême droite français, a fustigé la proposition de M. Juncker. « Vous voulez la migration, c’est votre projet. Mais avez-vous demandé au peuple, aux Nations, ce qu’ils en pensent ? », a-t-elle lancé.

L’élue libérale néerlandaise Sophie In’t Veldt a déploré « l’utilisation des tragédies en Méditerranée à des fins populistes et xénophobes ». « L’UE a besoin d’une politique migratoire car sa population décline. M. Farage, vos déclarations sont populistes et méprisables« , a-t-elle accusé.

« Nous devons travailler sur l’immigration légale. Si nous fermons les portes, les migrants entreront par effraction par les fenêtres« , a-t-il averti lors d’un débat au Parlement européen sur les résultats d’un sommet européen extraordinaire la semaine dernière, qu’il a jugé « insuffisants« .

La Commission européenne doit présenter le 13 mai une stratégie globale pour les migrations. Elle va faire des propositions pour faciliter une immigration économique légale dans l’UE et réclamer des quotas obligatoires d’accueil des réfugiés pour tous les Etats membres.

Le président du groupe du Parti populaire européen (PPE), l’eurodéputé conservateur Continuer la lecture de Clandestins : L’ONU et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker demande de faciliter l’immigration légale ( Opposition de Marine Le Pen et Nigel Farage)