Archives par mot-clé : Palestine

Paris : Alain Finkielkraut pris à partie par des « Gilets jaunes » pro-palestinien et antisionistes aux cris de « la France est à nous »

La gauche mélenchoniste, l’extrême gauche indigéniste, les islamopithèques et les dieudonnistes en action….. La preuve encore une fois que la gauche est porteuse du pire antisémitisme. Cela fait une semaine non-stop que les politiques de ce pays expliquent que la recrudescence de l’antisémitisme en France est due à « la montée de l’extrême-droite » : c’est encore une fois tout un argumentaire qui se casse la gueule.
Un gilet jaune s’enfile si facilement qu’il donne une légitimité à n’importe quel islamo-gauchiste. Doit-on continuer à faire semblant de trouver quelque chose de prometteur dans ce mouvement?. Une chose est sûre : la foule est bête et dangereuse.


«Barre-toi !», «sale merde», «rentre chez toi», lui ont-ils crié, alors qu’ils le croisaient rue Campagne-Première, dans le XIVe arrondissement de Paris. «Elle est à nous la France», a poursuivi un «gilet jaune». Les forces de l’ordre sont rapidement intervenues.

Avant de partir, Obama a fait un chèque de 205 millions d’euros à la Palestine

Quelques heures avant la passation de pouvoir à Donald Trump, Barack Obama a débloqué 205 millions d’euros à l’Autorité palestienne.

C’est un dernier geste très symbolique avant de quitter la Maison blanche. Des officiels ont annoncé que, quelques heures avant l’investiture de Donald Trump, Barack Obama avait défié l’opposition républicaine du Congrès et débloqué 205 millions d’euros pour l’Autorité palestinienne, relève le New York Times.

Selon LCI, la notification a été envoyée au Congrès le jour de la passation de pouvoir, l’ancien secrétaire d’Etat John Kerry ayant informé certains législateurs au moment de quitter son poste jeudi dernier.

Aide humanitaire et réformes politiques

Cela fait quelques temps que l’administration Obama cherchait à accorder ce don de 205 millions d’euros, à la Palestine. Le Congrès américain l’avait ainsi voté en 2015 avant que deux élus républicains bloquent le processus.   Continuer la lecture de Avant de partir, Obama a fait un chèque de 205 millions d’euros à la Palestine

Benoit Hamon: Des positions pro-palestiniennes guidées par un clientélisme pro-musulman?

Ça se comprend: Trappes, dont benoit Hamon est le député, n’a rien à envier à Molenbeeck. Pour se faire élire et ré-élire il est bien obligé de séduire la communauté devenue majoritaire. Un avant-gout de ce qui se passera partout en France dans une vingtaine d’années.
lire:
TRAPPES, LA POUDRIÈRE ISLAMISTE

Islamisme radical: Trappes sous influence


REDIFF « Le vrai visage de Manuel Valls » : le dernier livre d’Emmanuel Ratier (vidéo)

Voir aussi: QUAND RUTH ELKRIEF S’ÉNERVE CONTRE SON COLLÈGUE QUI RAPPELLE LE LIEN « ÉTERNEL » ENTRE VALLS ET ISRAËL (VIDÉO)

Publier le 25 avril 2014


Le Vrai Visage de Manuel Valls, par Emmanuel… par kontrekulture

Valls ment comme un socialiste… rien de nouveau mais bon à savoir et à rappeler.

Manuel Valls éternellement lié à Israël QUAND MEME!!!!

Quand des musulmans français pro-palestiniens menaçaient le Bataclan (Maj: Fabien Clain faisait-il partie du groupe qui apparait dans la vidéo?)

18/11/2015

L’enquête sur les attentats de Paris a révélé que c’est l’islamiste Fabien Clain qui a revendiqué les massacres. Or il semblerait qu’en 2009, date à laquelle se déroule la vidéo plus bas et que nous avons remise en ligne il y a quelques jours, il ait menacé le bataclan dont les propriétaires étaient juifs.
Faisait-il partie du groupe que l’on voit dans la vidéo? C’est la question que l’on peut se poser à la lecture de l’article de 20 minutes :

Extrait:

Le djihadiste toulousain Fabien Clain, dont on entend la voix sur la vidéo de Daesh revendiquant les attaques terroristes du 13 novembre, avait déjà menacé le Bataclan en 2009 en raison du sionisme supposé de ses propriétaires, rapporte Le Monde ce mercredi.

Avec son frère cadet Jean-Michel -qui chante le « nashid » (chant religieux) qu’on entend avant et après la lecture du communiqué, précise Le Monde-, ce salafiste d’origine réunionnaise a attiré pour la première fois l’attention des renseignements généraux en 2001 alors qu’ils fréquentaient un groupe de salafistes radicaux dans le quartier du Mirail, à Toulouse.

(…)

Concert de soutien en faveur de Magav

Début 2003, les frères Clain s’installent quelque temps en Belgique, où ils font la connaissance de deux figures du djihadisme : Farouk Ben Abbes et Hakim Benladghem. « En 2009, Fabien Clain et Hakim Benladghem apparaissent dans une enquête sur des menaces d’attentats visant le Bataclan », raconte Le Monde. Les propriétaires de la salle de spectacle à l’époque sont juifs, et organisent chaque année un concert de soutien en faveur de Magav, la police des frontières israélienne. La même année, Farouk Ben Abbes est interpellé en Egypte dans le cadre de l’enquête sur l’attentat contre des lycéens français au Caire, en février 2009, poursuit le quotidien du soir. Ben Abbes admet alors qu’il projetait une attaque en France contre le Bataclan. « Un projet confirmé deux ans plus tard dans les locaux de la DCRI par une Française interpellée en même temps que lui au Caire », souligne Le Monde.


 

14/11/2015

C’est terrible de faire un tour dans les archives… on se rend compte que nous avons souvent tout dit, tout montrer… sans que rien ne change.

« Je préfère mille fois serrer la main de Marine Le Pen que d’un responsable du Front de gauche qui défile à côté des drapeaux du Hamas et du Hezbollah

« Je préfère mille fois serrer la main de Marine Le Pen que d’un responsable du Front de gauche qui défile à côté des drapeaux du Hamas et du Hezbollah

(..) Les juifs se tournent-ils dorénavant vers le Front national, parti dont le fondateur a déjà été condamné pour propos antisémites ? « Il n’est pas question que le FN nous instrumentalise », s’agace Joël Mergui, président du Consistoire français. Et, si des estimations internes à la communauté chiffrent à environ 8% le vote frontiste en 2012, cela demeure moins que la moyenne française. « Je préférerais dire que c’est un groupe politique comme le FN qui me fait peur plutôt qu’un mouvement religieux comme l’islam, assure Jonathan-Simon Sellem, créateur du site sioniste JSS News, proche de la droite israélienne. Mais ce n’est pas le cas.

Le problème, c’est que, quand Marine Le Pen dit « il fait beau », tout le monde se sent obligé de dire « il pleut ». »

« Je préfère mille fois serrer la main de Marine Le Pen que d’un responsable du Front de gauche qui défile à côté des drapeaux du Hamas et du Hezbollah », jure l’avocat et dirigeant du Crif Gilles-William Goldnadel. Tandis que les syndicats, des partis à la gauche de la gauche, tels le Nouveau Parti anti-capitaliste ou les communistes, ainsi que des membres du PS, comme les députés Razzy Hammadi et Alexis Bachelay, inquiètent la communauté juive par leurs positions jugées trop pro-palestiniennes, le discours du Front national cadre mieux avec les aspirations de certains amis d’Israël. « Quand l’Algérie marque un but, il y a des incidents dans la rue, se désole un jeune juif. Pour certains d’entre nous, la France n’a plus d’identité, ce pays est mort. »

La demande de Louis Aliot Continuer la lecture de « Je préfère mille fois serrer la main de Marine Le Pen que d’un responsable du Front de gauche qui défile à côté des drapeaux du Hamas et du Hezbollah