Archives par mot-clé : panama papers

Quand BFM TV fait disparaître une vidéo de Macron sur l’affaire des panama papers

On rappelle que l’actionnaire principal de BFM TV, et soutien de Macron, Patrick Drahi, était cité dans l’affaire des panama papers.

lien de la page en question où Macron ne voyait pas le problème de figurait sur la liste des Panama Papers: http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/panama-papers-ce-n-est-pas-un-delit-d-etre-sur-cette-liste-selon-macron-789877.html

la vidéo qui a disparu du site de BFMacron. Vous apprécierez les précautions que prend Macron… chose qu’il ne pas pour bien d’autres sujets

Quand BFMTV reprochait à la presse de balancer en pâture le nom de Drahi

Quand on connait l’acharnement que BFM TV a mis à dénoncer sans preuve François Fillon, on se dit que le deux poids deux mesures de cette chaine doit se nourrir des intérêts de son actionnaire principal Patrick Drahi, soutien de Macron.
Olivier Truchot ne semble pas indigner per les fuites dans la presse des procès verbaux d’auditions…. quand il s’agit de taper sur les adversaires du mondialiste Macron le secret de l’instruction n’existe plus… et la vertu des pseudo-journalistes disparait!

Panama Papers : Olivier Duhamel défend et met hors de cause Frédéric Chatillon

Bravo à Olivier Duhamel de savoir encore faire preuve d’honnêteté intellectuelle

Mediapolis – Europe 1 – 9 avril 2016 (extrait)

Pour découvrir les liens et comprendre les influences de la communication sur la classe politique, Natacha Polony et Oliver Duhamel décortiquent sans complaisance les mises en scène, voulues ou non, de la vie politique. […]

Panama Papers: Frédéric Chatillon censuré par TF1 ?

Dans Imedia Jean-Yves Le Gallou décrypte la censure de TF1 dont a été victime frédéric Chatillon injustement dénoncé comme fraudeur par le journal Le Monde.

Vidéo du facebook de Frédéric Chatillon. On y voit un extrait de l’interview qui aurait dû être diffusé sur TF1.

Le chef d’entreprise, qui dirige l’agence de communication Riwal et a – entre autres – pour client le Front national, y donne sa version des faits et pose la question à laquelle les journalistes du Monde et de la presse alignée en général ne veulent pas répondre : qu’y a-t-il d’illégal dans le montage financier pointé du doigt par les médias ? On entrevoit bien sûr en filigrane le fond de cette non-affaire : dans son volet français, l’objectif est avant tout de discréditer le Front national par une rumeur spectaculaire. Rappelons au passage que l’ICIJ, le groupe de journalistes qui a divulgué les Panama Papers, est financé par l’Open Society de George Soros
L’entrevue a été contre-filmée par un proche de Frédéric Chatillon, et heureusement : pour des raisons « techniques », TF1 a choisi de ne pas la diffuser.

Mardi 5 avril j’ai donné une interview exclusive à TF1 depuis Rome pour le 20h. Pour des raisons « techniques » elle n’a…

Posté par Frédéric Chatillon sur mardi 5 avril 2016

Je vais essayer de poser les bonnes questions que les journalistes ne posent pas ou évitent de poser dans leurs articles me concernant : Continuer la lecture de Panama Papers: Frédéric Chatillon censuré par TF1 ?

IMédia: Panama Papers, la fabrique d’un scandale

1) Panama Papers, la fabrique d’un scandale
« Panama Papers » le scandale d’évasion fiscale mondialisée. 300 journalistes ont travaillé pendant 1 an. D’où viennent ces données, qui a financé l’investigation ? Quels sont les méthodes de travail ?
Décryptage dans I-média.

2) Le Zapping d’I-média Continuer la lecture de IMédia: Panama Papers, la fabrique d’un scandale

Face aux enfumeurs de Panama

L’affaire des Panama Papers nous rappelle brutalement toute l’incohérence d’une classe politique rattrapée par ses renoncements.

A la télévision, j’entends, je vois François Hollande et ses ministres feindre de taper du poing sur la table face aux fraudes supposées de telle ou telle grande banque. Comme les Français, je les vois nous promettre d’agir, de sévir, de contrôler…

Hélas ces paroles nous en rappellent tant d’autres. Comme celles de Nicolas Sarkozy, qui déclarait en 2009 « Les paradis fiscaux c’est terminé ». Quelques années après, il faisait retirer de la fameuse liste noire…Le Panama.

Pourquoi cette apparente impuissance ? Du fait d’une extraordinaire incohérence.

A partir du moment (en France la loi de 1973 et le Traité de Maastricht en 1992 furent deux de ces moments essentiels) où on fait de la banque, y compris privée, le financier exclusif des Etats, on place les Etats en situation de vulnérabilité, de dépendance, de soumission. Nous y sommes. Allez donc faire croire à celui qui vous finance que vous lui tordrez demain le bras s’il se conduit mal : il vous rira au nez !
Continuer la lecture de Face aux enfumeurs de Panama

Panama Papers : l’argent de Chatillon, proche de Marine Le Pen, était bien déclaré au fisc

Comme nous vous le disons depuis deux jours, le Fn n’est pas concerné par l’affaire des Panama Papers et l’investissement de Frédéric Chatillon à HonKong (316 000 euros) était légal.

Nous avons donc assisté une nouvelle fois à une cabale médiatique anti-patriote sans même que le principal concerné, frédéric chatillon, ait été interrogé par la presse.  Un vrai système stalinien….


 

Article du Le Parisien qui remet les pendules à l’heure.

Déclaration de l'investissement de F.Chatillon au Fisc
Déclaration de l’investissement de F.Chatillon au Fisc

(…) Un virement de 316 000 € de la société Unanime, une des filiales de Riwal, vers Hongkong puis Singapour, apparaît en effet dans les listings. Mais pour Chatillon, il s’agissait d’investir sur le continent asiatique, avec l’espoir d’y trouver des perspectives de rentabilité bien supérieures à celles de l’Europe.

Illégal ? « Absolument pas, rétorque son avocat. D’ailleurs, ces sommes transférées à l’étranger ont été déclarées dans les bilans comptables de mon client pour l’année 2013. »

Selon ces documents, que nous nous sommes procurés, un compte ouvert à Hongkong a bel et bien été mentionné cette année-là dans ces documents déposés au registre du tribunal de commerce de Paris, avec la somme de 316 600 € inscrite dans la colonne « participation ».

« Tout est déclaré, poursuit Chatillon. L’argent investi a été soumis à l’impôt en France. »

Le Parisien

Le FN est «tête haute et mains blanches»

Article du Journal Suisse Le Matin

(…) «A l’issue de ces 24 heures de tombereau d’excréments» déversés sur son parti par la presse, «personne n’a commis aucun fait délictuel, personne ne s’est compromis dans aucun comportement ne serait-ce qu’inapproprié (…) le FN est tête haute et mains blanches», a affirmé Mme Le Pen lors d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale consacrée au travail parlementaire des élus FN à Paris ou Strasbourg.

Elle reprenait ainsi de manière légèrement altérée un slogan historique de son parti, «tête haute et mains propres».

Impôt payé

L’eurodéputée s’est appuyée sur un article et des documents dévoilés par Le Parisien jeudi, selon lequel «un compte ouvert à Hong Kong a bel et bien été mentionné (…) dans les documents déposés au registre du tribunal de commerce de Paris avec la somme de 316’600EUR» pour la société Unanime dirigée par Frédéric Chatillon, un ami de Mme Le Pen mis en cause par Le Monde.

Déclaration de l'investissement de F.Chatillon au Fisc
Déclaration de l’investissement de F.Chatillon au Fisc

«Il y a un journal qui a fait son job», a salué Mme Le Pen. «Le document, il est dans Le Parisien. Le document démontre que le prestataire du FN n’a en aucun cas fraudé, ni détourné, ni camouflé, ni dissimulé aucune somme, que sur cet investissement effectué à Hong Kong, cet impôt a été payé, déclaré, cet investissement a été déclaré dans la liasse fiscale de l’entreprise», a-t-elle assuré.

Continuer la lecture de Le FN est «tête haute et mains blanches»

Panama papers : la claque de la gauche francilienne rate sa cible

Communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN-IDF Bleu Marine, au conseil régional d’Île-de-France

Tout à leur amateurisme habituel et au vide de leur argumentaire politique, les bancs du Front de Gauche et des Ecologistes n’avaient rien de plus intelligent à faire hier au sein de l’hémicycle régional que de couper la parole aux intervenant du Front National, au mépris du règlement intérieur, aux cris de « Panama, Panama ». Reprenant à leur compte les mensonges diffamatoires d’une certaine presse militante.

Fort heureusement, des journalistes font encore correctement leur travail et le journal Le Parisien publie ce matin en page 5 un extrait

Continuer la lecture de Panama papers : la claque de la gauche francilienne rate sa cible