Archives par mot-clé : Pays Bas

Une camionnette renverse des piétons aux Pays-Bas : un mort et trois blessés graves

Dans la nuit de dimanche à lundi, une camionnette a renversé des piétons près du festival Pinkpop à Landgraaf, faisant un mort et trois blessés.

Une camionnette a renversé quatre piétons dans la nuit de dimanche à lundi à proximité du festival Pinkpop aux Pays-Bas, faisant un mort et trois blessés graves, a fait savoir la police néerlandaise.

La camionnette encore recherchée. L’incident a eu lieu vers 4h (3h en France) près d’un camping du festival, sur le Mensheggerweg à Landgraaf,dans le sud du pays, à quelques kilomètres de la frontière allemande. Un hélicoptère de secours est intervenu sur les lieux. La chaussée est provisoirement fermée à la circulation, en raison de « l’enquête technique de la police » en cours. « La camionnette impliquée est encore recherchée », a précisé la police locale sur son compte Twitter.

67.000 visiteurs. Avec Pearl Jam, les Foo Fighters et Bruno Mars en tête d’affiche, la 49e édition du festival Pinkpop a attiré quelque 67.000 visiteurs par jours vendredi, samedi et dimanche, d’après le directeur Jan Smeets, cité par l’agence néerlandaise de presse ANP.

Continuer la lecture de Une camionnette renverse des piétons aux Pays-Bas : un mort et trois blessés graves

Pays-Bas : presque 90% des réfugiés sont aux chômage après 2 ans et demi sur le territoire

Pays-Bas: Presque 90% des réfugiés sont toujours au chômage après 2 ans et demi sur le territoire, certains préférant vivre des aides sociales plutôt que d’un emploi qui leur serait accessible.

Alors que 11% des réfugiés travaillent, une grande majorité d’entre eux n’ont toujours pas d’emploi à temps plein. Après deux ans et demi seulement 15% sont pleinement employés. Le groupe se Continuer la lecture de Pays-Bas : presque 90% des réfugiés sont aux chômage après 2 ans et demi sur le territoire

Pays-Bas : la moitié des mosquées d’Amsterdam sont gérées par des extrémistes

Les imams néerlandais sont de plus en plus formés en Arabie Saoudite. L’influence des salafistes sur les mosquées marocaines à Amsterdam augmente également.

Près de la moitié des 22 mosquées marocaines à Amsterdam sont sous l’influence des salafistes.Le mouvement fondamentaliste de l’Islam s’est battu dans la capitale ces dernières années, réduisant l’influence des mosquées tenues par des imams « modérés ». Ceci est démontré par la recherche du CNRC.

Dans un récent rapport annuel, le service de renseignement AIVD Continuer la lecture de Pays-Bas : la moitié des mosquées d’Amsterdam sont gérées par des extrémistes

La Turquie menace d’envoyer « 15.000 réfugiés par mois » en Europe

Le ministre turc de l’Intérieur a averti que la Turquie pourrait laisser partir 15.000 réfugiés par mois vers l’Europe, dont Ankara est un partenaire crucial dans la lutte contre l’immigration clandestine.

« Si vous le voulez, nous pouvons ouvrir la voie aux 15.000 réfugiés que nous ne vous envoyons pas chaque mois et vous couper le souffle », a déclaré Süleyman Soylu, selon des propos rapportés par l’agence pro-gouvernementale Anadolu jeudi soir.
« Vous devez garder à l’esprit que vous ne pouvez pas vous livrer à des jeux dans la région sans tenir compte de la Turquie », a-t-il ajouté.M. Soylu a critiqué l’interdiction de meetings en faveur du référendum sur l’extension des pouvoirs du président turc dans plusieurs pays européens, principalement en Allemagne et aux Pays-Bas.
Continuer la lecture de La Turquie menace d’envoyer « 15.000 réfugiés par mois » en Europe

Turquie : Erdogan menace les Pays-Bas

Ankara répond avec vigueur au gouvernement néerlandais qui a refoulé en 24 heures deux ministres turcs sur son sol. Le président Recep Tayyip Erdogan s’est même fait menaçant.

« Si vous sacrifiez les relations turco-néerlandaises pour vos élections de mercredi, vous en paierez le prix » a-t-il lancé devant ses partisans.

 

Le ministre turc refoulé aux Pays Bas est reçu en France

Mevlut Cavusoglu est attendu à Metz « en début d’après-midi ». « Une salle du centre des congrès est louée par une association turque locale », l’Union des démocrates turcs européens section Lorraine (UETD), a-t-on précisé.

Le déplacement du ministre turc en France, a été « accepté par le ministères des Affaires étrangères » a déclaré M. Carton en rappelant que « la préfecture est chargée de la sécurité de la manifestation et des abords et le fait qu’il n’y ait pas de trouble à l’ordre public, ce qui a priori ne sera pas le cas ».

« Le ministère des Affaires étrangères a été informé de la venue du ministre », a indiqué une source diplomatique française à l’AFP.

« Le fait que le ministre turc puisse tenir son meeting tient aussi de la liberté de réunion », a commenté cette source. Au regard de la question de trouble à l’ordre public, « la préfecture n’a pas jugé bon d’annuler la réunion », a présumé cette source.

Tension avec les Pays-Bas

Continuer la lecture de Le ministre turc refoulé aux Pays Bas est reçu en France

Pays Bas: Un terroriste présumé arrêté avec des armes

Pays-BasUn Néerlandais de 30 ans a été interpellé mercredi à Rotterdam. Il est «soupçonné d’avoir préparé un crime terroriste».

La police a saisi une kalachnikov AK-47, deux chargeurs pleins, quatre boîtes de «pièces illégales de feu d’artifices», un tableau représentant un drapeau utilisé par le groupe Etat islamique (EI), des téléphones portables et la somme de 1600 euros en liquide, a annoncé vendredi le parquet national néerlandais dans un communiqué.

C’est sur la base d’une information des services de renseignements néerlandais (AIVD) qu’une enquête du parquet a été lancée et que les forces spéciales (DSI) ont procédé à son arrestation, a expliqué à l’AFP le porte-parole du parquet, Wim de Bruin. «Il est soupçonné d’avoir préparé un crime terroriste, mais nous n’avons pas d’information sur les détails», a déclaré M. Bruin.

270 Néerlandais partis faire le djihad

Continuer la lecture de Pays Bas: Un terroriste présumé arrêté avec des armes

Les pays bas nationalise la 4ème banque d’assurance SNS Reaal

OUPS, L’Etat néerlandais a nationalisé vendredi le groupe bancaire et d’assurance en difficulté SNS Reaal, pour un coût de 3,7 milliards d’euros, a annoncé le ministre des Finances Jeroen Dijsselbloem.

« Aujourd’hui SNS Reaal a été entièrement repris par l’Etat néerlandais. J’ai nationalisé SNS Reaal », a déclaré Jeroen Dijsselbloem lors d’une conférence de presse, après que la date limite fixée par la Banque centrale néerlandaise (DNB) pour trouver une solution pour la quatrième banque du pays avait été dépassée.

Source

L’ Allemagne, la Finlande et les Pays Bas se liguent contre les surendettés dont la France (vidéo)

La France a une balance commerciale déficitaire. Ses comptes publics sont dans le rouge depuis de nombreuses années. Les caisses sont vides, et la dette, ainsi que ses intérêts, ne cessent de grandir. Elle représente plus de 90% du PIB. Le taux de chômage a atteint des records historiques : 10% selon les chiffres officiels, 15% officieusement. La croissance est de 0%, la France va donc tout droit vers une récession durable. Le gouvernement n’a plus aucune marge de manœuvre. Il augmente les impôts et pressurise les salariés, consommateurs et entreprises. Plus de frontière, plus de monnaie, plus de pouvoir législatif et demain plus de pouvoir budgétaire, le peuple français n’est donc plus un peuple souverain. Le président qui siège à la tête de cet État n’en est pas un. De Gaulle était un capitaine à la barre, Hollande est un noyé sur une planche à la dérive. De Gaulle était un président de la République, Hollande n’est qu’un résident de l’a-république.

Mais les média et les hommes politiques ont confectionné un monde en trompe l’œil. Ce pseudo-président a nommé un gouvernement factice, qui, à défaut d’avoir du courage, fait des grands moulinets avec ses petits bras pour maintenir l’espoir des crédules et autres godiches qu’il va les sortir de la crise.
Or seuls les dupes sont abusés. Car nous savons aujourd’hui que cette crise n’est pas une crise. Ce n’est pas un accident de parcours, mais bien l’achèvement d’un processus. Nous assistons tous les jours à l’organisation d’un système politique auquel nous devons nous soumettre et dans lequel ceux qui se croient encore libre n’auront demain plus rien à dire. Notre vote ne nous appartient déjà plus. Nous ne sommes plus une société mais nous formons une foule. Et les foules ça se manipule.
Les forts d’Europe l’ont compris. Bien que touchés par la crise, l’Allemagne, la Finlande, et les Pas-Bas restent les seuls États à pouvoir agir. Ils mènent la valse. Et l’Allemagne ne veut plus danser avec François Hollande, un sous fifre nain qui lui arrive à peine aux genoux.
Notre résident de l’a-république n’est devenu qu’un artefact, prié de bien vouloir tenir le mur comme un adolescent encore impubère.

D’où l’arrogance du communiqué qu’ont rédigé en commun l’Allemagne, la Finlande, et les Pas-Bas. Un communiqué dans lequel on apprend que le trio s’engageraient à garantir la dette des États au travers du MES, (Mécanisme européen de stabilité) mais avec un détail assez ironique : l’« aspect non rétroactif » ! En langage clair : ils ne garantirons que les dettes futures…

L’ Allemagne, la Finlande, et les Pas-Bas se liguent et tracent le chemin à suivre vers une Europe fédérale sous leur emprise. Pour la France dépouillée, ruinée, sans arme… c’est marche ou crève.

Nicolas Doze : « L’Allemagne veut-elle véritablement sortir de l’euro ? »

Message à tous ceux qui ont voté pour ces gens là…. vous l’avez voulu, vous l’avez eu, aujourd’hui on l’a dans le cul !