Archives par mot-clé : perquisition

Perquisition au siège du Front national

Hollande, l’UE, les média et les juges tentent de nous voler l’élection et nous imposer Macron coûte que coûte.
À noter que c’est la deuxième perquisition presque jour pour jour en un an pour la même affaire. Cela s’appelle de l’acharnement judiciaire.
Ce pouvoir socialiste devient irrespirable. Il faut se rappeller que c’est à cause de Christiane Taubira que le Qatar a pupoursuivre en justice Florian Philippot. Et c’est encore Taubira et Martin Schulz qui sont à l’origine de cette pseudo affaire sur des peudo emploi fictifs.
En attendant que les média fassent leur boulot de propagande la justice semble trainer des pieds sur l’affaire qui concerne l’ancien ministre des anciens combattants Kader Arif, suspecté de favoritisme et détournement de fond.


La justice enquête sur des salaires versés à 20 assistants de députés européens qui apparaissent dans l’organigramme du parti, laissant supposer qu’ils sont affectés à d’autres tâches que leurs seules fonctions parlementaires.

Le siège du Front national à Nanterre est perquisitionné mercredi matin dans le cadre de l’enquête sur les assistants des élus du parti au parlement européen. La veille, les enquêteurs ont déjà fouillé le domaine familial de Montretout à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine, où le président d’honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, a son domicile et son bureau ainsi que celui de son secrétaire particulier, Gérald Gérin. D’autres perquisitions ont également eu lieu mardi, notamment chez un expert-comptable proche du Front national, Nicolas Crochet, qui est déjà mis en examen dans l’enquête distincte sur le financement du parti.

» Pourquoi les assistants parlementaires du FN sont dans le viseur de l’Office antifraude

Sur Facebook, le Front National dénonce «la pitoyable affaire dite des assistants parlementaires, lancée à la veille des élections départementales par le socialiste allemand Martin Schulz (le président du Parlement européen, NDLR) en 2015» et juge qu’elle n’a pas de «bases légales». Il dit «s’étonner du choix de cette procédure, dirigée par le procureur de la République hors la nomination d’un juge d’instruction, donc aux ordres du ministre de la Justice, alors que l’enquête préliminaire a été ouverte il y a près d’un an».

Dans ce dossier, les soupçons portent sur les salaires versés à 20 assistants d’élus frontistes au Parlement de Strasbourg, dont les noms figuraient aussi dans l’organigramme du FN au démarrage de l’enquête, lancée par le parquet de Paris en mars 2015. Continuer la lecture de Perquisition au siège du Front national

Lyon : Perquisitionnés et enfermés pour s’être opposés à une subvention pour un centre islamique

Quand on sait qu’aucune des 90 mosquées salafiste n’a été fermé… on voit où se trouvent les priorités du gouvernement socialiste.

Lire et voir:  INSTITUT DE CIVILISATION MUSULMANE : LES IDENTITAIRES PERTURBENT LE CONSEIL DE LA MÉTROPOLE DE LYON


Subvention de 2 millions d’€ au centre islamique de Lyon : Gérard Collomb utilise la justice pour faire taire Génération Identitaire !

Deux militants de Génération Identitaire sont actuellement en garde à vue à l’Hôtel de Police de Lyon et seront présentés au procureur mercredi matin. Ils sont accusés d’intrusion et de violence sans ITT après avoir interrompu avec une banderole le Conseil de la Métropole de Lyon qui votait une nouvelle subvention d’un million d’euros pour un centre islamique (IFCM).

Selon des témoignages de policiers scandalisés, cette affaire est directement pilotée par Gérard Collomb, qui veut faire taire les militants de Génération Identitaire. Depuis plusieurs semaines, ces derniers ont mené différentes actions pour dénoncer les subventions (tractages, banderoles…).

Au lendemain d’un attentat islamiste qui a fait 84 morts, le Maire de Lyon monopolise donc des effectifs de police et de justice pour enquêter, interroger et perquisitionner des citoyens qui dénoncent pacifiquement l’utilisation d’argent public pour le financement d’un centre islamique. Continuer la lecture de Lyon : Perquisitionnés et enfermés pour s’être opposés à une subvention pour un centre islamique

Arles (13) : perquisitions dans une mosquée et chez ses dirigeants

Plusieurs perquisitions administratives ont eu lieu à Arles dans la nuit de dimanche à lundi, dans le cadre de l’état d’urgence. Dans le viseur de la préfecture de police, la mosquée Rahma, située dans le secteur des Semestres du quartier de Barriol.

 

À minuit, les policiers ont fait simultanément irruption au domicile du président de l’association qui la gère, Youssef El Guerch, et chez l’oncle de celui-ci, qui en est l’imam. Le lieu de culte a également été perquisitionné. Si aucune arme n’a été retrouvée, la police est repartie avec quelques documents informatiques et téléphoniques sous le bras.

Mais Youssef El Guerch est reparti libre du commissariat d’Arles, vers 5 heures du matin, après avoir refusé de signer le procès-verbal. « J’étais en colère, confie-t-il, assis dans la très dépouillée salle de prière qu’il dirige. Sous prétexte d’état d’urgence, on réveille et on humilie des gens qui n’ont rien à se reprocher et qui prônent un message de paix. » […]

Continuer la lecture de Arles (13) : perquisitions dans une mosquée et chez ses dirigeants