Archives par mot-clé : Philippe Murer

LCI: Philippe Murer (FN) démonte les contre-vérités propagées par les propagandistes de la dictature de l’€uro

«En changeant la loi sur la façon dont la #TVA est dispatchée entre la #France et l’#UE, on récupère 14Mds€.»

«Quand l’€ a baissé de 25% par rapport au $, le pouvoir d’achat des Français n’a pas baissé.»

«La sortie de l’€uro peut rapporter 3% de croissance/an à la France et créer 800 000 emplois (étude avec Jacques Sapir)» Continuer la lecture de LCI: Philippe Murer (FN) démonte les contre-vérités propagées par les propagandistes de la dictature de l’€uro

Philippe Murer (FN) est encore obligé de faire une Mise au point sur les engagements mondialistes de l’Institut Montaigne.

De nombreux rapport universitaires, des livres, des essais, des tribunes démontrent la nocivité de l’euro sur notre économie. Plusieurs prix Nobel en économie se déclarent favorables à sa disparition.
Mais vous ne les verrez jamais. Ne les entendrez jamais. Jamais vous aurez l’occasion de connaitre leurs positions.
Car dans la démocratie française, seuls les propagandistes de l’euro dictature ont droit à la parole.

Le «Débat équilibré» selon LCI : 40min sur l’€uro avec 1 Contre (Philippe Murer FN) et 4 Pour dont la présentatrice

Ce procédé est classique dans les médias de la caste. Ils se donnent bonne conscience en invitant un mal-pensant et l’oppose à 4 pseudo-experts qui sont plus des militants que des scientifique objectifs.

Ces débats déséquilibrés sont une constante à la télévision comme à la radio.

Un économiste proche de Jacques Sapir rejoint Marine Le Pen

addendum : Communiqué de Presse de Philippe Murer, Conseiller économique de Marine Le Pen

Ancien sympathisant du Parti Socialiste, je relève l’incapacité des formations politiques traditionnelles, PS et UMP, à concevoir et proposer des solutions pour relancer la croissance, redresser les comptes du pays, faire baisser un chômage massif qui devient un cancer pour notre société.

En tant qu’économiste ayant travaillé depuis des années sur le protectionnisme intelligent au sein de l’association « Manifeste pour un Débat sur le Libre Echange », et la sortie de l’euro initiée par « l’Appel de Düsseldorf » avec des économistes français et allemands, je m’engage au côté de Marine Le Pen au sein du Rassemblement Bleu Marine. Son programme économique est le seul programme courageux, réaliste, ayant pris à son compte tous les thèmes à même de sortir la France et les Français des difficultés.

lire la suite

—–

L’économiste Philippe Murer, qui a travaillé avec Jacques Sapir, rejoint Marine Le Pen au nom de «l’intérêt général».

«Parce que la crise économique s’approfondit sans cesse; parce que la souffrance et la détresse de mes compatriotes me sont insupportables; parce que la République est malade, je souhaite engager toutes mes forces dans la vie politique pour aider mon pays à se relever.» Philippe Murer annonce jeudi, par un communiqué, les raisons de son engagement auprès de Marine Le Pen où il souhaite développer un collectif sur la transition énergétique.

Avec Jacques Sapir, l’économiste avait cosigné une brochure de la fondation Res Publica de Jean-Pierre Chevènement sur les «scénarii de la dissolution de l’euro». Contacté par Le PhilippeMurerFigaro, Philippe Murer explique qu’il a rencontré Marine Le Pen pour la première il y a deux ans et demi dans le cadre de conférences. «Je sentais qu’ils travaillaient beaucoup et qu’ils avaient notamment suivi les bouquins de Sapir et toutes les évolutions de la pensée économique» souligne-t-il. Selon lui, faire le pas de s’engager au FN n’a pas été «vraiment compliqué» car les travaux qu’il a réalisés sur la transition énergétique lui semblent «parfaitement concevable si l’on pratique aussi le protectionnisme dans le secteur en accédant à l’argent de la Banque de France pour financer de gigantesques investissements.»

Quant à l’impact de cet engagement sur le plan professionnel, il s’interroge: «Vais-je me faire taper dessus? Peut-être mais notre pays le mérite car il est tellement en difficulté qu’il est important de s’engager». Considéré comme un souverainiste, Philippe Murer fut aussi «sympathisant socialiste» jusqu’en 2007. Il avait participé à certaines réunions publiques organisées avant la primaire pour soutenir la candidature de Laurent Fabius face à Nicolas Sarkozy. Mais il s’est écarté du PS car ce parti l’a «énormément déçu» et il considère qu’il «ne correspond pas du tout aux besoins du pays» alors que «le programme gaullien de Marine s’adresse à tous les Français» selon lui.

Une «honnêteté rigoureuse»

Aujourd’hui, Philippe Murer, membre du groupe d’économistes franco-allemands (L’appel de Düsseldorf qui avait plaidé pour le démontage de l’euro) dit s’engager au nom de «l’intérêt général». Selon lui, le Front national pourrait annoncer des choses prochainement sur la transition énergétique. Marine Le Pen lui a confié l’animation d’un nouveau collectif sur ce sujet mais aussi sur les relances économiques. «Nous apporterions de vraies solutions concrètes à l’opposé des écologistes qui ne chiffrent jamais ce qu’ils annoncent» promet l’économiste en devinant que ces idées feront partie du programme politique du FN.

Observant le «choix personnel» de Philippe Murer, l’économiste de gauche Jacques Sapir confie: «Je lui ai dit que je pensais qu’il faisait une bêtise car cela risque de lui coller à la peau et de le barrer dans sa carrière personnelle. Cela est très mal vu dans les milieux universitaires». Mais Jacques Sapir ajoute: «Je préfère qu’il y ait des gens comme lui chez Marine Le Pen plutôt que d’autres. Je ne lui enlève absolument pas ma confiance. Nous nous connaissons depuis plusieurs années. Nous avons travaillé ensemble et il a toujours été d’une honnêteté rigoureuse. C’est quelqu’un d’une grande valeur mais il aurait mieux fait d’apporter ses travaux au Front de gauche…»