Archives par mot-clé : police

Tolbiac: les anarcho-mélenchonistes anti- flics, appellent la police pour les protéger contre les « débloqueurs ». (maj)

Tag anti-flic une semaine après la mort du colonel Beltrame

« Frappez vite, frappez fort, un bon flic est un flic mort. »

Après plusieurs semaines d’occupation, les anarcho-mélenchonistes sont menacés de se faire expulser manu militari par des débloqueurs casqués.
Du coup, les petites pucelles gauchistes qui refusent de voir les CRS débarquer pour les empêcher de bloquer la fac sont obligés de faire appel à eux pour les protéger des débloqueurs…

Mélenchon et ses ouailles ne méritent que des coups de barre de fer dans la gueule.

Affaire Théo : Les expertises concluent à l’absence de viol et indiquent que le coup de matraque porté par le policier n’était « pas contraire aux règles de l’art »

Fin du game. Tous les médias, mais aussi Mélenchon ,Macron, Valls, Hollande ont sauté à pieds joints pendant des semaines dans la mensonge et les accusations infondées. Ils vous ont menti, ont essayé de faire de la récupération politique en salissant la police républicaine au profit d’une racaille qui a détourné plusieurs centaines de milliers d’euros de subventions publiques.
Et il y a encore des électeurs pour croire à ces dingues!

Petit rappel: Au moment où des émeutes  pro-théo se déroulaient à Bobigny Mélenchon accusait la police de torture. Totalement irresponsable quand on sait les risques que prennent les forces de l’ordre quand ils doivent intervenir en banlieue.


L’affaire Théo, du nom de ce jeune homme victime de violences policières à Aulnay-sous-Bois le 2 février 2017, était devenue emblématique des rapports tendus et violents entre les jeunes des quartiers et la police. Les expertises confirment des blessures graves, mais pas le viol dont un des policiers est accusé.

Les deux dernières expertises étaient attendues dans l’affaire. La première expertise médicale révèle que le bâton utilisé par le policier d’Aulnay-sous-Bois n’a en réalité jamais pénétré l’anus du jeune homme.

Le coup porté a malgré tout déchiré le sphincter sur près de 10 centimètres, mais judiciairement, le fait qu’il n’y ait pas eu pénétration devrait entraîner un changement de qualification dans ce dossier, où le policier concerné avait été mis en examen pour viol. Continuer la lecture de Affaire Théo : Les expertises concluent à l’absence de viol et indiquent que le coup de matraque porté par le policier n’était « pas contraire aux règles de l’art »

Sevran (93) : les policiers dénoncent « un déchaînement de violence inqualifiable »

Dans la nuit du 14 juillet, un policier appelé en renfort à Sevran pour des feux de poubelle a été violemment agressé par des jeunes. L’agent a fait usage de son arme pour se dégager, blessant au bas-ventre l’un de ses assaillants. Un responsable du syndicat Alliance 93 revient sur les faits.

Situation tendue à Sevran, en Seine-Saint-Denis, où un policier a été roué de coups par des jeunes dans la nuit du 14 juillet. Cet agent motocycliste faisait partie d’une compagnie de sécurisation et d’intervention qui avait été appelée en renfort pour des feux de poubelle. Mais la situation a très vite dégénéré comme l’explique Grégory Goupil, secrétaire régional du syndicat Alliance 93. Il dénonce un « déchaînement de violence totalement inqualifiable ».

« Mes collègues de la compagnie de sécurisation et d’intervention sont arrivés sur place au nombre de six et se sont retrouvés dans une impasse avec aucun échappatoire. Il y avait des jeunes qui arrivaient de partout. Les deux premiers sont arrivés à s’extraire assez rapidement. Malheureusement, les quatre autres ont été victimes de coups de barres de fer et le dernier de nos collègues s’est retrouvé isolé, seul et pris de nouveau à partie par les individus qui l’ont roué de coups au sol. C’est à ce moment-là qu’il s’est dit qu’il allait réellement y passer ».

Le policier, qui est toujours hospitalisé en soins intensifs, a fait usage Continuer la lecture de Sevran (93) : les policiers dénoncent « un déchaînement de violence inqualifiable »

Calais: Des policiers pris à parti après qu’un des motards ait été mis à terre par des migrants…

À Calais le quotidien des policiers  ressemble de plus en plus à un épisode de walking dead

Théo a-t- il été violé par des dealers?

Si cette info s’avère vrai, c’est juste un gros scandale d’État.

Tremblay en France (93) : le restaurateur quitte son domicile suite à la provocation islamiste, un coup monté selon la police ?

Lire aussi: Tremblay-en-France (93) : le restaurateur quitte son domicile suite à la provocation islamiste

et aussi

Tremblay-en-France (93) : des Musulmans mettent la pression au restaurateur


Lu sur Fdesouche

Selon Le Parisien, les enquêteurs songeraient à l’hypothèse d’un coup monté, d’un « testing » de la part des deux musulmanes voilées.

CrP6L9NUAAA7hXh


29/08/16

Selon une source proche du dossier, le restaurateur a dû quitter son domicile avec sa famille pour raisons de sécurité, celui-ci se trouvant juste au-dessus du Cénacle.

(…) Europe 1

Selon Amal Bentousi la police n’est pas républicaine car soutenu par Le FN (vidéo)

Amal Bentounsi est la soeur d’Amine Bentounsi, braqueur tué par un policier. Elle milite aujourd’hui dans une association  » Urgence notre police assassine »

Radicalisation : la police n’est pas épargnée

EXCLUSIF. Les entorses à la laïcité progressent dans les commissariats. Une note confidentielle de la préfecture de police de Paris recense ces cas qui, bien que limités, inquiètent.

Diffusion de chants religieux en patrouille, refus de participer à une minute de silence ou de protéger une synagogue, voire incitation, sur Facebook, à commettre des attentats : la police est confrontée à des actes de gravité variable, en nombre limité, mais qui illustrent une progression préoccupante du fondamentalisme religieux dans ses rangs.