Archives par mot-clé : présidentielles 2017

Henri Guaino a fourni des éléments de langage au FN pour le débat d’entre-deux tours

Mercredi 3 mai 2017 dans la matinée, Henri Guaino est interrogé sur Europe 1 sur la possibilité de gouverner avec Marine Le Pen. « Sauf circonstances exceptionnelles, non, je ne ferais pas ce choix », répond-il. Quelques heures plus tard, au milieu de l’après-midi, celui qui est encore député LR transmet par mail des éléments de langage à son collègue apparenté FN Gilbert Collard.

Deux textes qui, selon nos informations, faisaient office de proposition pour le débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron qui aura lieu deux jours plus tard. Dans le détail, ces éléments de langages (que Le HuffPost publie en intégralité) étaient censés nourrir la conclusion que la candidate frontiste aurait à déclamer devant son adversaire.

« Qui êtes-vous pour juger les Français d’Algérie? » Continuer la lecture de Henri Guaino a fourni des éléments de langage au FN pour le débat d’entre-deux tours

Présidentielle : le vote au 2nd tour selon le positionnement des électeurs sur l’échelle gauche-droite

Encore la preuve que Marine le Pen et les phillipot boy’s se sont plantés en allant draguer les électeurs de Mélenchon.

NB : « les « très à gauche » ne représentent que 2% des électeurs. »

Natacha Polony: Quiconque remet en cause le système économique actuel est un méchant xénophobe.

Le problème avec Polony c’est qu’elle est chevènementiste. Elle ne voit les dégâts de la mondialisation et de l’europeïsme qu’au travers du prisme de l’économie… or, même si on règle ce problème, les questions civilisationnelles et identitaires resteront les plus urgentes et à termes les dangereuses.
Nous partageons sont coup de gueule contre la propagande médiatique qui s’est mise en place; et évidement nous validons son analyse sur ce que cache la « lutte » antifasciste contre le FN.

Qui sont les soutiens d’Emmanuel Macron ? (liste des soutiens)

NDLR: Macron, cet antisystème soutenu par toute la caste du système. Il est l’incarnation du candidat mondialiste LRPS.

Convoité un temps par la droite  ( Fillon a même pensé à lui comme ministre), Macron a choisi la gauche par opportunisme. Banquier, il fut le conseillé économique de Hollande pendant la campagne de 2012, puis son ministre de l’économie. Tout comme benoît Hamon, Macron est donc comptable du bilan désastreux du quinquennat.

Venant autant de la droite comme de la gauche l’ équipe de soutiens  à Emmanuel Macron forme un attelage d’immigrationistes et de multiculturalistes qui ont tous eu des responsabilités importante au sein d’un gouvernement de droite ou de gauche.  Quel changement!

Macron n’est en réalité que le furoncle médiatique du système politique français. Et avec Macron président ce système sera au stade avancé de la nécrose.


Emmanuel Macron bénéficie du soutien de politiques de tous bords, de grands patrons et d’hommes de presse. Des ralliements parfois embarrassants pour celui qui se présente comme l’un des candidats « anti-système » de la présidentielle française de 2017.

La liste non exhaustive  des soutiens d’Emmanuel Macron.

Des politiques:

Continuer la lecture de Qui sont les soutiens d’Emmanuel Macron ? (liste des soutiens)

CGT : pas de consigne de vote mais barrage aux « idées nauséabondes » de l’extrême droite

Autrement dit La CGT risque d’être obligée d’appeler à voter pour les candidats mondialistes Macron ou Fillon…


La CGT, qui avait soutenu François Hollande en 2012, ne devrait pas donner de consigne de vote, ce qui a donné lieu à une curieuse formule de M. Martinez : «On fera attention à ce qu’on dira au deuxième tour. On ne va pas renouveler l’idée de s’opposer à l’un, car c’est voter pour l’autre.»

La CGT entend faire barrage aux «idées nauséabondes» de l’extrême droite. Continuer la lecture de CGT : pas de consigne de vote mais barrage aux « idées nauséabondes » de l’extrême droite

Pas encore élu, Fillon trahit déjà.

Il y a un mois Fillon allait tout casser. Une tornade. On allait voir de quel bois il se chauffe Raoult. Et puis après un sondage  et les rodomontades de la gauche médiatique, le loup s’est changé en agneau.

Dans une tribune publiée dans le Figaro l’ancien premier ministre au bilan désastreux revient sur sa réforme de la sécurité sociale et prétend qu’on la mal compris…

 

Sauf que dans son programme c’est assez limpide. Il maintient l’AME et ne destine l’assurance publique universelle que pour les maladies graves. Tout le reste passe à l’assurance privée.

Fillon est un tartufe.  Il promet beaucoup et comme toujours ne fera rien. Ceux qui ont voté pour lui, ou qui s’apprêtent à le faire, savent déjà qu’ils seront cocus.

Mosquée salafiste fermée de Villiers (94) : Les Républicains s’engagent à installer un chapiteau et à prêter un terrain municipal

Article de l’Observatoire de l’Islamisation

Membre de l’équipe Fillon, le député-maire Jacques-Alain Bénits souhaite répondre aux souhaits des fidèles musulmans de la mosquée Islah fermée administrativement pour cause de radicalité, foyer djihadiste et hébergeant une école clandestine. Deux imâms ultra radicaux s’y sont pourtant succédés : Béchir Ben Hassen (Frère musulman qui prescrit le meurtre des caricaturistes) et Mustafa Mraoui (parti rejoindre l’Etat Islamique avec dix fidèles de la mosquée). Pour plus d’informations lire notre enquête « Mosquées Radicales » (éditions DMM,2016).

 

Lu dans Le Parisien du 4 novembre 2016 : « La ville est propriétaire d’un terrain vague, sur lequel doit être construite une nouvelle mosquée, avant la démolition de l’ancienne, explique Jacques-Alain Bénisti, maire (LR) de Villiers-sur-Marne. Il est situé derrière la zone commerciale qui longe la cité des Hautes-Noues, à hauteur du boulevard de Bishop’s Stortford. Nous mettons tout en œuvre pour qu’un chapiteau, ou un barnum, puisse y être installé d’ici vendredi prochain, et que les fidèles disposent d’un lieu de repli où prier. »

Lire en complément : Ces membres de l’équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

François Fillon le candidat du Medef, du CAC 40 et du Groupe mondialiste Bilderberg (Màj)

Le 29 Novembre 2016


Le 28 Novembre 2016
Avec Henri de Castrie, président-directeur général d’Axa assurance, dans son équipe on comprend pourquoi Fillon veut donner la sécurité sociale au privé. L’appartenace de quelques uns de ses soutien au groupe Bilderberg fait de Fillon le candidat de la Finance et de la mondialisation.

Sarkozy joue la carte du « moi ou Le Pen »

Toujours plus distancé dans les sondages par Alain Juppé, Nicolas Sarkozy veut distiller l’idée que s’il n’est pas choisi fin novembre lors de la primaire de la droite, beaucoup se déporteront vers Marine Le Pen… Le « vote utile » comme argument de la dernière chance.
Nicolas Sarkozy au Zénith de Paris ce 9 octobre 2016 – capture d’écran BFMTV

« Je vous préviens, si Nicolas Sarkozy n’est pas élu, vous allez avoir des surprises ! » Marie-Anne Montchamp assaisonne la presse quelques minutes avant le début du meeting de ce 9 octobre et annonce la couleur. S’il est un peu tôt pour parler de meeting de la dernière chance, les sarkozystes, réunis au Zénith de Paris ce dimanche, jouent désormais la carte du vote utile face au péril frontiste. « Si on ne contient pas la colère du peuple, il n’y aura plus de limite en 2017 », ajoute l’ancienne ministre, persuadée qu’une défaite de l’ancien président fera glisser dans le camp de Marine Le Pen toute une partie des sympathisants de Nicolas Sarkozy. « De 30 à 35% des sympathisants de Nicolas Sarkozy pourraient se déporter sur Marine Le Pen », assure un conseiller, bien conscient des difficultés rencontrées par l’ancien chef de l’Etat, chaque jour plus distancé par Alain Juppé dans les sondages. Continuer la lecture de Sarkozy joue la carte du « moi ou Le Pen »