Archives par mot-clé : riposte laïque

Quand Manuel Valls côtoyait l’ancien néo-nazi Terry Cooper (rediff)

addendum: 2 dec 2013

Riposte Laïque

Oui vous ne rêvez pas. L’homme sur la photo à coté du ministre de l’intérieur est bien un ancien néonazi. Il s’appelle Terry Cooper. Il fut l’amant de Françoise Dior, elle même néonazie et ex-épouse de Colin Jordan, “figure représentative du mouvement national-socialiste de la Grande-Bretagne d’après-guerre”.

valls-cooperC’est Jean Robin, l’éditeur et journaliste du site Enquête et Débat qui vient de révéler cette information. La photo est extraite d’un livre paru en Angleterre en mai 2013 et qui n’a jamais été traduit en France.

Il n’est pas question ici de prétendre que Valls est un nazi. Et cette photo ne nous dit rien sur les liens que peuvent entretenir ces deux hommes. Peut-être sont-ils proches ? Continuer la lecture de Quand Manuel Valls côtoyait l’ancien néo-nazi Terry Cooper (rediff)

La RATP se veut «intransigeante» sur la laïcité

Addendum :
Ce document a été posté sur ‘Islam : danger planétaire’ http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com et sur G+
merci à Charles Martel Moi E tMoi

– – – – – –

Le combat paye. Avec Riposte laïque nous avons dénoncé les insultes que subissent les salariées de la RATP de la part de leurs collègues musulmans. Aujourd’hui, la direction a décidé d’établir des fiches pratiques sur la laïcité comme l’on fait les bruxellois à la STIB, la société de transports en commun bruxelloise. Peu importe que ces gros cons nous traitent encore de facho. Nous savons que dans ce pays mieux vaut fermer sa gueule que  prendre le risque de dire la vérité. Aujourd’hui la direction de la RATP nous donne raison… et c’est bien là l’essentiel. Notre combat aura permis une amélioration des conditions de travail des salariées…. c’n’est pas la CGT qui l’aurait fait ! Maintenant il ne reste plus qu’à foutre dehors les musulmans qui se croient au dessus des lois de la république et de notre code du travail. Et s’ils ne sont pas contents, ils n’auront qu’à partir s’installer au Maroc avec Mélenchon….

– – – – – – – – – –

La régie des transports parisiens va remettre un document à ses cadres afin de répondre concrètement aux questionnements liés à la laïcité. Les syndicats s’en réjouissent.

Une enquête interne a notamment été ouverte en février suite à des plaintes de la part de femmes machinistes à Nanterre, qui expliquaient dans une vidéo faire l’objet de comportements discriminants de la part de collègues masculins prônant une lecture rigoriste de l’islam. L’affaire avait fait les choux gras de sites d’extrême droite et islamophobes, récupérant leur combat.

Comment réagir si un agent masculin refuse de serrer la main d’une ses collègues? Un agent peut-il refuser une visite médicale à cause du sexe du médecin ? Que dire lors d’un entretien de recrutement à un candidat arborant un signe religieux ostentatoire? Dans un document de travail révélé ce mardi par Europe 1, la direction de la RATP entend donner «une ligne de conduite» à ses cadres confrontés «aux problématiques de la laïcité.»

Six fiches pratiques déclinent six situations et indiquent quelles réactions adopter en se basant sur des textes de loi ou des articles du Code du travail. Ainsi, à la question «un agent peut-il s’absenter de son service ou d’une réunion pour un motif religieux», la réponse est «non», indique le document, «la jurisprudence (ayant) ainsi confirmé qu’était fautif pour un salarié de modifier unilatéralement son horaire de travail en quittant son poste une heure avant l’heure normale». Pas question non plus d’autoriser la prière dans une salle de repos ou de punaiser des affiches religieuses dans son bureau. […]

Le Figaro

Un gamin de 13 ans se suicide, lassé d’être maltraité dans l’indifférence parce que rouquin

C’est finalement d’une forme de racisme ordinaire qu’est mort dans une relative indifférence Matteo, un beau petit Savoyard de 13 ans, retrouvé pendu dans sa chambre pour avoir été mis « en souffrance de par ses camarades de classe » de 4e parce qu’il était roux.

Il est pourtant d’usage en France de lutter contre toutes les formes de racismes, nous payons d’ailleurs suffisamment cher les gouffres financiers que sont les associations supposées faire ce qu’il faut pour lutter contre les discriminations en tous genres.

Se moquer des obèses, des handicapés, des noirs, des juifs, des homosexuels, des maghrébins, des aveugles et autres, c’est mal, ça mérite les gros yeux et la condamnation. Se moquer des roux est par contre très amusant, réclamer qu’on les noie dans un étang ou qu’on les latte à coups de pieds suscite des esclaffements collectifs et enjoués.

C’est donc dans cet engouement roussophobe que des petits crétins ont laissé s’exprimer leurs moqueries et leurs coups, sans Continuer la lecture de Un gamin de 13 ans se suicide, lassé d’être maltraité dans l’indifférence parce que rouquin

Des enfants de CM1 punis : leurs parents auraient refusé qu’ils apprennent une sourate du coran.

A l’école primaire privée Notre-Dame de St Mihiel dans la Meuse, on exige des élèves de CM1 qu’ils apprennent par cœur un verset du coran dans le cadre d’un cours sur l’islam.

Outrées et inquiètes, deux mamans se sont alarmées de ce que leurs enfants d’une même classe devaient apprendre les rudiments d’une idéologie totalitaire qui se rend de plus en plus imposante, de plus en plus visible et de plus en plus dangereuse dans le monde entier.

L’une des deux mamans a fait part à l’équipe enseignante de sa désapprobation. Lors du cours suivant, les élèves ont été soumis à un contrôle sur les éléments constituant une mosquée. La seconde mère d’élève a à son tour protesté sur les cours donnés et mis un mot dans le carnet de correspondance dont l’usage est précisément réservé à cet effet.

On se serait alors attendu à un échange civilisé de petits mots, comme le veut l’usage, entre un parent et l’enseignant de son enfant, que chacun expose ses arguments et son point de vue en adultes responsables, organise un rendez-vous pour dialoguer et résoudre le problème. Mais la maîtresse ne l’a semble-t-il pas entendu de cette oreille et, en guise de vengeance, de rétorsion pour l’exemple Continuer la lecture de Des enfants de CM1 punis : leurs parents auraient refusé qu’ils apprennent une sourate du coran.

Copé baisse son froc devant Moussaoui… qui retire sa plainte (vidéo)

Addendum :

Nouveau retournement de situation dans l’affaire du pain au chocolat. Jean-François Copé et le Conseil Français du Culte Musulman ont assuré conjointement mercredi après-midi un retrait de la plainte déposé par le CFCM contre l’élu UMP.

Mais Abdallah Zekri, président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, instance du CFCM, avait affirmé un peut plus tôt s qu’il « refusait de retirer cette plainte » qu’il avait lui même déposée.

RTL

« Le comportement de M. Copé est pitoyable. Il est allé réclamer d’être reçu par le CFCM (Conseil français du culte musulman) pour s’aplatir devant eux et obtenir le retrait de la plainte pour ses propos sur le pain au chocolat »

Marine Le Pen

Le Point

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Rappelons les faits. En pleine campagne pour les primaires de l’UMP, Jean-François Copé, donné battu à plates coutures, joue le tout pour le tout, et droitise sa campagne, face à un Fillon qui adopte une ligne centriste. Pour ce faire, après avoir parlé du racisme anti-blanc, il ose reprendre un exemple donné par Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, un an auparavant.


Xavier Lemoine parlait en 2011 des goûters… par enquete-debat

Et cela devient la fameuse affaire des petits pains au chocolat, qui fait, bien évidemment, gémir toute la bien-pensance, qui accuse le maire de Meaux de chasser sur les terres nauséeuses du Front national. Naturellement, des organisations musulmanes pleurnichent à l’islamophobie…

Copé est élu à la tête de l’UMP, à la grande surprise des sondeurs, et s’en suit un feuilleton qui a fait rire la France entière, pendant un bon mois. Mais parallèlement, le CFCM, présidé par le Marocain Mohamed Moussaoui, membre de l’UOIF, décide d’aller plus loin que la simple protestation d’usage, et de déposer plainte contre le maire de Meaux, s’appuyant, bien évidemment, sur le coup de « l’incitation à la haine… en raison d’une appartenance religieuse ». On apprenait, il y a quelques jours, que la plainte avait été instruite par le parquet de Draguignan, et qu’une enquête préliminaire avait été confié au service de la plainte aux personnes de la Préfecture de Paris… Ce service qui persécute en ce moment Pierre Sautarel, accusé d’être le responsable de Fdesouche, et qui a interrogé nos amis Pascal Hilout, Pierre Cassen, René Marchand, Jacques Philarchein et Renaud Camus, suite aux plaintes déposées par les maitres-censeurs de la LDH et du Mrap.

Première conclusion, quelle est cette justice, et quels sont ces procureurs qui, à une époque où les tribunaux sont surchargés, les encombrent en instruisant des plaintes ridicules, qui ne visent qu’à empêcher toute libre critique de l’islam, et des pratiques des ses disciples les plus violents ? Continuer la lecture de Copé baisse son froc devant Moussaoui… qui retire sa plainte (vidéo)

Youtube censure le film « Scandale à la RATP : des musulmans refusent de conduire un bus après une femme ! » (Maj)

ADDENDUM : Message de Riposte Laïque

Victoire : YouTube a rétabli notre vidéo sur la RATP !

Bonjour,

comme vous l’avez peut-être vu, YouTube a rétabli notre vidéo sur la RATP.

https://www.youtube.com/watch?v=O_-ENQrnlDU

Et cela, moins de 4 heures après la mise en ligne de mon article dénonçant cette censure et demandant à nos lecteurs de contacter Google France pour protester.

L’attachée de presse de Google France m’a dit qu’en 4 heures, elle avait reçu 100 mails de protestation !

Tout est bien qui finit bien.

Joyeux Noël et bonne année !

La police de la pensée a du boulot on dirait. Voilà le message de nos camarades de Riposte Laïque.

Jeudi 20 décembre 2012, YouTube vient de censurer notre vidéo « Scandale à la RATP : des musulmans refusent de conduire un bus après une femme ! », mise en ligne le 14 décembre dernier, qui se trouvait ici :


https://www.youtube.com/watch?v=O_-ENQrnlDU

Dans cette vidéo, déjà vue par plus de 51.000 personnes, des femmes machinistes chauffeurs travaillant à la RATP témoignent de la grave détérioration des conditions de travail, causée par certains de leurs collègues musulmans, qui les insultent, les menacent, les maltraitent depuis des années. (1)

Continuer la lecture de Youtube censure le film « Scandale à la RATP : des musulmans refusent de conduire un bus après une femme ! » (Maj)

À la RATP, les barbus refusent de conduire un bus si une femme les a précédés (vidéo)

Vidéo du camarade Guy Sauvage de Riposte Laïque

Nous avons recueilli les témoignages de conductrices de la RATP, en colère ou déprimées, face aux MALTRAITANCES qu’elles subissent quotidiennement de la part de nombre de leurs collègues musulmans :

Humiliations, refus de serrer la main, insultes, menaces, dérogations illégales aux conditions de travail, pressions, ségrégation, discrimination, … bref, tout un ensemble d’attitudes affichées de MÉPRIS et de HAINE du féminin, par référence directe à leur « religion » archaïque.

Comme on dessert des quartiers sensibles, on embauche des gens issus de cette même catégorie.

A chaque fois on me rappelle que je suis impure, à chaque fois on me rappelle que je suis sale, au final je ne vais plus les voir, et donc je finis par m’isoler moi-même.

J’ai été voir mon directeur des ressources humaines, je lui ai expliqué tout ça, il m’a dit qu’il était au courant, qu’il comprenait mais qu’il ne ferait rien au nom de la paix sociale… que c’est à vous de prendre sur vous sinon on va réveiller les fachos, on va apporter du conflit dans une entreprise qui tourne bien…

article à lire sur Riposte Laïque

Dans les cités, génération RATP
extrait d’un article du Bondy Blog d’octobre 2009 qui confirme la présence massive de musulman à la RATP

J’ai remarqué aussi que la RATP, ça attire les barbus muslims. Durant la formation, ils sont sérieux, suivent scrupuleusement les consignes, le visage rasé. Mais une fois le boulot en poche et le contrat signé, malgré qu’il ne faille pas montrer de signes ostentatoires de religion au travail, ils se laissent pousser la barbe et bossent avec. En même temps, c’est une aubaine pour eux, ce boulot : tout comme Mamadou, ils sont fonctionnaires, disposent de nombreux avantages et en plus de ça, ils ne sont pas obligés d’avoir un contact physique avec les usagers. Du coup la religion est respectée et le boulot assuré comme il faut. En même temps, la barbe, hein, des hommes la portent sans être musulmans pour autant… Jésus avait bien sa barbiche lui aussi.

et c’est sans oublier ce que doivent subir les parisiens sur certaines lignes de la RATP :

Presse Internet patriotique contre caste médiatique francophobe

La dernière saillie de Caroline Fourest contre la presse Internet, lors de son inoubliable sortie sur les 6 millions de juifs exterminés par la France, résume l’affolement qui gagne les ténors de la presse écrite et audiovisuelle, face à un phénomène irréversible : de plus en plus, nos compatriotes préfèrent aller s’informer sur Internet que de « subir la loi du mensonge triomphant », comme disait Jaurès, et Fdesouche demeure le site politique français le plus consulté.

Pour la caste journalistique, c’est une terrible nouvelle. Mais c’est également dangereux pour le système, qui voit à présent sur la toile des informations qu’auparavant les lecteurs ne possédaient pas, grâce à la discrétion des « vrais » journalistes. Dans son livre « Ils ont acheté la presse », édité par Jean Picollec, Benjamin Dormann explique, entre autres, que la presse française est la plus subventionnée d’Europe, avec 20 % de son chiffre d’affaires d’aides gouvernementales, contre 2 à 3 % dans les autres pays. Pas étonnant que ce dernier, interviewé récemment par Riposte Laïque, n’ait jamais été invité sur un plateau de télévision, et n’ait pas encore vu un seul article consacré à son livre dans la presse écrite !

Autre catastrophe pour la clique médiatique, à partir de 2005, et de la grande victoire du non au référendum européen, permise par la contre-information Internet contre les « grands » éditorialistes, des sites pionniers se mettaient en place, sur une autre ligne que celle des gauchistes. Bivouac ID, France Echos, Fdesouche, Riposte Laïque, et bien d’autres, chacun, dans un registre particulier, osaient véhiculer un message qui ressemblait à ce que vivaient les Français, et que les médias officiels voulaient dissimuler.

On commença, sur ces sites, à parler de l’insécurité quotidienne, et de l’origine de la majorité des délinquants. On osa approfondir la réalité de l’islam, fort éloignée de ce que racontent les enfumeurs habituels. On commença à entendre des économistes qui rompaient avec le discours ronronnant de l’Union européenne et des défenseurs de l’euro. Une contre-culture Internet se mettait en place, on recommençait à aimer la France. Bien évidemment les éditorialistes, qui se distinguent majoritairement par une haine pathologique de leur pays, s’empressèrent de l’appeler la fachosphère, ou la réacosphère. Mais elle progressait encore et encore… Continuer la lecture de Presse Internet patriotique contre caste médiatique francophobe

Pierre cassen: Manuel Valls ne fait que de l’esbroufe. (vidéo)

Avec l’élection de François Hollande, nous avons compris que tout ce qui s’était déroulé sous l’ère Sarkozy relevait de l’anormal. Depuis six mois, éreintés par des années de mensonges sournois, nous découvrons, émerveillés et sereins, l’horizon souriant, cool et sympa de la Normalie.

En Normalie il y a un président normal, un gouvernement normal, les évènements y sont normaux, les gens y discutent normalement, c’est le royaume détendu et paisible du Normal.

Quand des citoyens multinormaux, adeptes de la philosophie salafiste, défilent dans Paris en criant « Mort au Juifs » et en priant au pied d’une compagnie de CRS immobiles, c’est normal.

Quand un gouvernement, qui s’est fait élire sur la croissance, mène une politique d’austérité, c’est normal.

Quand un ministre de l’intérieur enchaine les inaugurations d’établissements cultuels en portant sur la tête un signe religieux, c’est normal.

Un jour viendra où le président Normal désignera une femme au poste de ministre de l’intérieur de la Normalie. Ce jour-là, les citoyens multinormaux pourront être fiers de vivre dans un pays où une élue d’une république normalement laïque peut inaugurer une mosquée avec un voile sur la tête. Ce sera là le vrai changement normal.

Comme vous le voyez, les raisons de nous réjouir de vivre en Normalie sont trop nombreuses pour que nous en fassions ici l’étalage.
Mais ne nous cachons pas la vérité. Tout irait normalement bien dans le meilleur des mondes normaux, sans l’existence d’une poche de résistance à la Normalie. En effet, des ligues fascisto-néo-nazi-réac se sont emparées d’internet pour répandre d’infâmes informations afin de mettre en péril le fragile édifice du vivre ensemble.
Selon eux, la religion d’amour et de paix que Normal Ier et tous ses prédécesseurs ont importé à bas prix, menacerait l’harmonie originelle de la Normalie.

Pour en savoir davantage sur ce qui motive ces fous de l’anormalité nous avons voulu interroger l’un de leurs représentants, Pierre Cassen. Rédacteur du nauséabond journal en Ligne Riposte Laïque, c’est un assassin du bonheur normal.

Pierre Cassen : interdiction du Voile et de la Kippa = guerre civile ?

Pierre Cassen, responsable du journal en ligne Riposte Laïque, s’exprime sur la proposition de Marine Le Pen visant à interdire le voile et la Kippa dans la rue.
Une loi qui, si elle était appliquée, pourrait faire naître de vives tensions.

Je vous laisse imaginer ce que serait le pays dans lequel nous voulons vivre quand ils seront 15 millions, quand ils seront 20 millions, quand ils seront 25 millions, ce que la démographie et le rythme actuel de l’immigration amènera forcement en 2020, en 2030, et en 2050.

Si aujourd’hui avec 8 millions de musulmans, on nous dit qu’empêcher le port du voile en France c’est l’ouverture de la guerre civile et que c’est quelque chose d’abominable, cela veut dire que l’Islam est supérieur à la République…ça serait un message terrible.

Pierre Cassen réagit à l’éventuelle interdiction de la manifestation contre le fascisme islamiste. (audio)

Pierre Cassen, membre de Riposte Laïque, explique ses inquiétudes, suite à différents contacts avec la Préfecture de Paris, quant à une probable interdiction de la marche contre le fascisme islamiste, soutenue par 22 associations, prévue le 10 novembre prochain, à Paris.

durée : 2mn

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/cassen2.mp3]

vidéo :

Ecrire au Ministère de l’Intérieur

http://www.interieur.gouv.fr/sections/contact/ministre

Voir la réaction et les explications de Christine Tasin, présidente de l’association Résistance Républicaine, organisatrice de cette manifestation.

Nouvel Observateur : le journaliste-vopo Renaud Dely dresse une liste des néo-fachos, dont Riposte Laïque…

Le Nouvel Inquisiteur fait des listes. Stalinien un jour, stalinien toujours.

Nous reviendrons sur cette chasse à l’homme, mais précisons à l’inculte renaud Dely que Mussolini, le père du fascisme, était…. socialiste. Et que le chef du parti populaire Français ouvertement fasciste était le communiste Jacques doriot.

Autant dire, que le fascisme est en tout point l’idéologie que portent en eux les gestapistes du Nouvel Obs, officine policière du parti socialiste et de la gauche morale.

Lu sur Riposte Laïque

Qu’est-ce qu’un vopo ? Wikipédia nous dit : La Volkspolizei (en allemand, la police du peuple) était la police nationale de l’Allemagne de l’Est. Ses officiers étaient couramment nommés les VoPos. Formée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Volkspolizei disposait d’officiers entraînés comme des soldats et utilisait divers moyens de répression pour dissuader les ressortissants de la RDA de se rendre à l’ouest. Entre 1961 et 1989, 160 ressortissant d’Allemagne de l’Est perdront la vie, en essayant de franchir ce mur.

Quel rapport avec Renaud Dely ? Le très propre-sur-lui directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, n’a, à notre connaissance, jamais assassiné personne. Il a commencé sa carrière à Libération, où il est resté treize ans, de 1994 à 2007. Il a fait trois mois au Parisien, jugeant sans doute cette presse trop populaire pour lui. Il a ensuite rejoint Marianne, en pleine période de virage bobo, en rupture avec l’héritage de Jean-François Kahn, qui embauchait nombre d’anciens journalistes de Libération et du Nouvel Observateur, dans ce qui s’apparenta à une véritable entreprise de normalisation. Dans la continuité de ce brillant parcours, en 2011, il devint directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, sous l’autorité du commissaire politique Joffrin, avec lequel il travailla à Libération. Bref, la consécration d’une carrière de bien-pensant qui lui vaut, bien évidemment, de sévir régulièrement sur les plateaux de télévision, pour y déverser son idéologie du bien contre le mal, au service de la gôche, comme nombre de ses confrères.

Renaud Dely est l’auteur d’une enquête de dix pages, ou plutôt d’un véritable procès de Moscou, contre ceux qu’il appelle les néo-fachos et leurs amis. On y voit, dans la première page, http://www.scribd.com/fullscreen/106337329, avec, outre le gros titre de l’enquête, huit têtes découpées (fantasme de la guillotine ?) de Patrick Buisson, Gilbert Collard, Elisabeth Levy, Eric Zemmour, Robert Ménard, Renaud Camus, Richard Millet et Alain Soral. On est surpris de la présence de ce dernier, quand on lit, dès la première ligne du chapeau de présentation, « le rejet des musulmans alimente, en Europe et aux Etats-Unis une nouvelle extrême droite populiste », ce qui ne correspond pas trop au profil du président islamophile d’Egalité et Réconciliation, qui dit préférer Tariq Ramadan aux organisateurs d’apéro saucisson-pinard.

On voit ensuite, sur une double page, intitulée « La mouvance identitaire », les « amis » supposés des premiers « néo-fachos », selon le verbiage du camarade Dely (d’opinion). On découvre le FN, Jean Raspail, la Droite populaire, Gilbert Collard et Paul-Marie Couteaux, curieusement assemblés, Riposte Laïque, LibertyVox, l’Observatoire de l’Islamisation, le Bloc Identitaire, Ivan Rioufol, Alain de Benoist, Denis Tillinac, Enquête et Débats, le Parti de l’In-nocence (présidé par Renaud Camus, qui a donc droit à une double dose), Fdesouche, Stormfront, Eléments, Minute, Radio Courtoisie. Continuer la lecture de Nouvel Observateur : le journaliste-vopo Renaud Dely dresse une liste des néo-fachos, dont Riposte Laïque…

Sos Racisme soutient les « potes » de Charlie-Hebdo, mais condamne le film « raciste » sur Mahomet !

Texte de Roger Heurtebise pour Riposte Laïque

Dans un communiqué, SOS-Racisme soutient Charlie-Hebdo dans l’affaire des nouvelles caricatures de Mahomet :

http://sos-racisme.org/content/sos-racisme-soutient-charlie-hebdo

Tous les bons sentiments sont utilisés pour étayer ce soutien : « principe de laïcité », droit à la « caricature du fait religieux », « liberté d’expression » qui « est l’un des principes fondamentaux de notre République », « droit au blasphème », etc.

Mais dans le même communiqué, SOS-Racisme condamne fermement la « haine » et le « racisme du film « Innocence of Muslims » », qu’il met d’ailleurs sur le même niveau que les réactions islamistes, c’est-à-dire l’incendie d’ambassades ou le meurtre d’un ambassadeur et d’autres diplomates.

Donc une fois de plus, SOS-Racisme a une indignation sélective : une bande-annonce qui dit quelques vérités sur la vie de Mahomet, c’est « raciste » et ça ne devrait pas exister, mais quand Charlie-Hebdo caricature trivialement le même Mahomet, c’est de la « liberté d’expression ».

On voit donc bien que SOS-Racisme, sans craindre de se contredire, a une conception tout à fait partiale et discriminatoire de la « liberté d’expression » et du « droit au blasphème ».  C’est une attitude anti-républicaine et anti-démocratique, tout comme quand SOS-Racisme nie le racisme anti-blancs et anti-Français.

Dans toutes ces affaires, la gôche compassionnelle arrive à la limite de sa schizophrénie. Il s’agit de continuer à draguer l’électorat et la clientèle musulmane en attaquant ceux qui critiquent à juste titre l’islam et en les traitant de « racistes », tout en protégeant les copains de gôche de Charlie-Hebdo même quand ils ridiculisent Mahomet, personnage sacré pour les musulmans. Continuer la lecture de Sos Racisme soutient les « potes » de Charlie-Hebdo, mais condamne le film « raciste » sur Mahomet !

Que se passe-t-il réellement en Syrie ? Ce qu’écrivait pour RL Hamdane Ammar il y a 6 mois…

A Riposte Laïque, nous ne croyons pas aux prophètes infaillibles, qui seraient dotés de pouvoirs surnaturels. Par contre, nous croyons aux analyses politiques qui s’appuient, non pas sur des fantasmes d’occidentaux, mais sur une parfaite connaissance de la réalité des pays et des régions concernés. Le 16 janvier dernier, pour notre journal, Hamdane Ammar nous faisait parvenir qui, 6 mois plus tard, n’a pas pris une seule ride. Certes, on est fort éloigné du matraquage médiatique et à la ligne Juppé-Fabius de la diplomatie française ! Mais le même Hamdane Ammar n’avait-il prévu, déjà, le funeste sort des prétendus printemps arabes, quand les bobos de gauche croyaient voir une nouvelle révolution d’octobre, voire un 1789 arabe, en nous proposant, dès le début des événements tunisiens, un article intitulé : le printemps arabe demeurera une plaisanterie de mauvais goût tant que l’islam demeurera.

http://ripostelaique.com/que-se-passe-t-il-reellement-en-syrie.html

Que se passe-t-il réellement en Syrie?

Posted on 16 janvier 2012 by Hamdane Ammar – Article du nº 234

Mais que se passe-t-il réellement en Syrie? De prime abord, les médias font croire au commun des mortels que c’est une révolution qui est menée par le peuple syrien contre l’autocrate Bachar Assad, son président. Il est vrai que ce Monsieur n’est pas un homme fréquentable, car c’est un pur produit de son père, un sanguinaire. Comme lui, il est ensorcelé par la dictature. Il fait partie du club des républiques monarchiques arabes. De ce fait, il ne déroge pas à l’esprit de l’islam incarné par le Calife Mouaouia, fondateur de la dynastie des Omeyades à Damas en 611 et qui dura jusqu’en 750.
Les Assad suivent l’exemple de Mouaouia pas à pas, qui fit un coup d’état alors qu’il était déjà dans sa tombe.En effet, la tribu des Quoreiches avait décidé qu’à la mort du Calife, son successeur ne devait pas être son fils.
De son vivant, Mouaouia accepta le principe du bout des lèvres mais avant de rendre son dernier souffle, il confia la charge du pouvoir à son fils Yazid qui prit alors de vitesse ses concurrents et devint à son tour Calife.
Et c’est le même scénario, qu’avait imaginé Hafed Assad pour son fils, qui, à 34 ans se retrouva président de la république syrienne dont la constitution fut modifiée en une nuit.
Qui dit mieux?
La famille Assad est issue de la minorité des Alaouites, car la Syrie est composée de plusieurs éthnies ( Sunnites, Alaouites, Chrétiens, Druzes) mais la plus importante est celle des Sunnites.
Les Alaouites sont une branche du chiisme qui fut créée par Mohamed Ibn Nysyr Al Namiri Abdi au 9 siècle. Ils sont installés dans l’ouest de la Syrie, notamment au Djebel et à la ville de Lattaquié.
Ils sont considérés par les Sunnites comme les pires hérétiques de l’islam au même titre que les Druzes qu’il faut soumettre par le glaive. Ils rejettent la charia et ses obligations cultuelles à l’exemple du pèlerinage mais le coran demeure leur livre saint. Ils se sentent plus proches des Chrétiens orientaux et fêtent même l’épiphanie. Ils fréquentent rarement les mosquées.
En 1188, Saladin avait tenté de les écraser mais sans succès. A leur tour les Turcs au 19 siècle voulurent les convertir au sunnisme mais sans y parvenir. Durant la première guerre mondiale quand ils reçurent mandat sur la Syrie, les Français leur avaient aménagés un territoire pour les soustraire aux razzias sunnites.
Durant ce mandat, les élites alaouites commencèrent à émerger et le plus célèbre d’entre eux fut sans aucun doute Zaki Al-Arsyzi qui avait fait des études de philosophie à la Sorbonne. Il fonda le parti Baas le 29 novembre 1940 qu’il fusionna avec l’autre branche du Baas créée par Michel Aflak, un Chrétien et par Salah Din Al Bitar, un Sunnite.
Le parti Baas est laïc, avant-gardiste, prône l’unité arabe et la modernité.
Les Alouites s’étaient engagés massivement dans le parti Baas, ainsi que les Chrétiens. A vrai dire, ils voulaient se protéger des visées hégémoniques des Sunnites qui sont majoritaires en Syrie.

Le déchainement de la violence actuelle en Syrie puise ses racines dans les événements qui s’étaient déroulés dans la ville de Hama en 1982 où Hafed Assad fit massacrer plus de vingt mille de ses habitants qui s’étaient soulevés les armes à la main sous la conduite de 200 officiers des frères musulmans contre son pouvoir.
Et avec l’avènement du fameux printemps arabe, les Sunnites sont passés à l’action armée, aidés en sous main par les Occidentaux via les monarchies pétrolières du Golfe, à l’exemple de l’émir du Qatar qui s’agite dans tous les sens afin de promouvoir la démocratie chez ses frères arabes mais qui oublie de balayer devant sa porte. Il reste pourtant muet quand il s’agit du comportement inhumain de ses cousins vis à vis de leurs sujets à l’exemple du Bahrein. Avec sa puissante chaine de télévision satellitaire El Jazzera qui balaie les quatre coins du globe, il est train de lancer ses poulains islamistes dont sa capitale Doha est devenue leur Mecque, à l’assaut du pouvoir.
Avec la complicité des frères musulmans, l’émir du Qatar refuse d’admettre qu’il est un sous-traitant de l’Occident notamment des Américains qui veulent détricoter l’accord de Sykes-Picot signé entre la Grande Bretagne et la France avec l’aval des Russes et des Italiens, le 16 mai 1916 pour le partage de l’espace territorial qui s’étend entre la mer Méditerranée, la mer Rouge, la mer Caspienne, la mer Noire et l’océan Indien qui avait permis le démembrement du Califat Ottoman. Et c’est ainsi que des états artificiels virent le jour , à l’exemple de la Syrie, du Liban, de l’Irak, du Koweït, de la Transjordanie, du Qatar… Par contre les Kurdes furent les grands perdants de ce partage scandaleux et furent éparpillés sur quatre pays( Irak, Turquie, Syrie et Iran.)
Cette sous-traitance se déroule sous le regard intéressé de la Turquie qui cherche à prendre pied dans ses anciennes colonies au vu de l’activisme débordant de son premier ministre M Erdogan.
Sinon comment expliquer qu’un djihadiste notaire libyen en l’occurrence Abdelhakim Belhadj se trouve à la frontière syro-turque à la tête de 1500 combattants islamistes pour aider les insurgés syriens à préparer des embuscades contre l’armée syrienne, sans oublier les islamiste libanais de la ville de Tripoli qui leur fournissent des armes sous la surveillance discrète des Saoudiens.
La Syrie est plongée dans une vraie guerre civile. Et si le régime de Bachar Assad tombe, les Chrétiens seraient les premiers visés par les vainqueurs.
Les Américains veulent à tout prix redessiner la carte géo-stratégique de toute la région. Après avoir livré l’Irak aux Chiites, ils tentent aujourd’hui de faire basculer la Syrie aux mains des Sunnites, c’est un jeu dangereux auquel il se livrent.

La question de la sécurité d’Israël semble être une de leurs priorités sans oublier les sources d’énergie et les voies maritimes.
Quand les journalistes occidentaux bien pensants parlent de la révolution arabe, ils omettent d’expliquer la réalité régionale et ses complications passées et présentes.
C’est une vraie guerre de religion qui est train de prendre forme dans le monde arabe qui est encore sous le choc de la succession de Mahomet qui avait opposé les Omeyades aux Béni Hicham, une guerre fratricide qui fit quarante mille morts qui dure encore depuis 14 siècles(les omeyades et les beni Hicham sont cousins germains de la tribu des Qoreiches de la Mecque).Et cette succession n’est pas encore soldée…
Il ne faut pas qu’on oublie que les Alides (compagnons d’Ali gendre et cousin de Mahomet) qui sont devenus les Chiites, ne sont pas prêts d’oublier l’assassinat de l’imam Hysayn, le fils d’Ali et de Fatima la fille bien aimée du prophète par Yazid le fils de Mouaouia à Kerbala en 680. Il fut surnommé par les Chiites sayyd ach-chouhada (seigneur des martyrs). Il fut le troisième imam du chiisme après son père Ali et son frère Hussein. Sa mort est célébrée le jour de l’Achoura par les Chiites.
Certaines sources rapportent quand on apporta sa tête décapitée au Calife Yazid, ce dernier fut effrayé et ordonna qu’on protège la famille de Mahomet car il eut peur d’être frappé par la malédiction.
Par contre Aïcha refusa que Hysyan soit enterré à côté de son grand-père Mahomet.
Depuis lors Kerbala est la première ville sainte du chiisme.

Jusqu’à nos jours, les Chiites continuent de diaboliser les trois Califes bien guidés ( Abou Bakr, Omar, Ottoman), mais aussi Aïcha la jeune veuve de Mahomet qu’ils accusent de trahison envers la famille du prophète et d’avoir spolié Ali et Fatima qui mourut à la suite de coups que lui avait donnés Omar après la mort de son père quand elle avait réclamé son héritage à Abou Bakr, le premier Calife de l’islam.
L’imam Hysayn avait épousé Shah Bânu, une des filles du dernier empereur sassanide de Perse Yazdgard.
Et on comprend mieux pourquoi les Iraniens veulent obtenir la bombe atomique, non pas pour l’utiliser contre l’Occident ou Israël, mais pour se protéger des Sunnites qui les entourent. Actuellement ils sont directement menacés par l’arme nucléaire pakistanaise.

Pour avoir une idée sur ce qui se prépare dans cette région vitale pour l’économie mondiale à cause des immenses réserves pétrolières qui s’y trouvent, il faut éplucher le rapport de l’institut américain Hudson qui prévoit la création à moyen terme d’états éthnico-religieux qui se neutraliseraient pour qu’ils ne soient plus un danger pour les intérêts de l’oncle Sam qui aura beaucoup à faire à l’avenir en Extrême Orient.
L’Occident est resté mercantile, et ne tient pas compte des enseignements de l’histoire de cette région et encore moins des aspirations hégémoniques turques et iraniennes.
La Turquie tient à restaurer sa puissance d’autrefois et tente de reprendre pied dans ses anciennes colonies arabes. Sinon comment expliquer qu’elle accepte que des batteries anti-missiles américaines soient installées sur son sol et pointées en direction de son grand voisin perse.
Quant à l’Iran, il cherche une assurance car il se sent menacé par un océan sunnite, sans oublier qu’il veut dominer le Golfe Persique mais aussi faire revivre l’ancien empire Safavide.
Les événements actuels qui se déroulent en Syrie ne sont que le prolongement d’un conflit qui dure depuis 14 siècles et qui pourrait s’étendre à toute la région et même déborder en Europe où se trouve une nombreuse population musulmane.
La Syrie est installée dans une guerre civile et l’aveuglement occidental qui ne veut pas reconnaître que face au pouvoir en place, il y a une mouvance islamiste armée, alors demain à l’heure du bilan, les Chrétiens de ce pays seraient les premiers sacrifiés.
Et pourtant, le sort des Chrétiens d’Irak, après la chute de Saddam Hussein devrait faire réfléchir plus d’un. Comme la politique est insondable mais aussi c’est l’art de l’hypocrisie, on laisse faire….
Le pouvoir laïc de Saddam Hussein fut balayé sur un mensonge d’armes de destruction massive qui avaient existé uniquement dans l’esprit de Georges W Bush et compagnie, et le même scénario est en train de se jouer en Syrie dont les Chrétiens n’auront qu’un seul choix partir ou mourir.
Peut-être que le but recherché est de vider le Moyen Orient de sa substance chrétienne.
En Occident les médias continuent de mentir. Et ceux des monarchies arabes, il ne faut pas en parler, ils sont dans le déni de la réalité. Les Salafistes tuent et égorgent et ils sont qualifiés de révolutionnaires. c’est le comble!
Et ce même Occident, hier comme aujourd’hui, est dans l’incapacité de comprendre que l’islam est une religion de conquête et pas de paix. Pour preuve, les Sunnites et les Chiites s’entretuent depuis 14 siècles.
Et si les parrains occidentaux de la mouvance islamiste ne tiennent pas compte de la dure réalité de la région, la violence djihadiste aveugle s’inviterait de l’Afrique du Nord jusqu’à la frontière chinoise en Asie Centrale. Et l’Europe en subirait les conséquences.
Avis aux amateurs et aux apprentis sorciers…

Hamdane Ammar