Archives par mot-clé : roubais

Wattrelos: L’ancienne école catholique va devenir un lieu de culte musulman

L’Association cultuelle wattrelosienne vient d’acquérir l’ancienne école Saint-Louis, située rue Stalingrad, à une centaine de mètres de sa salle de prière devenue bien trop petite. Attention, polémique en vue.
Depuis le 24 septembre, l’école Saint-Louis a changé de mains. Propriété depuis 1980 de l’Association immobilière roubaisienne (qui gère le patrimoine de l’enseignement catholique), elle appartient désormais à l’Association cultuelle wattrelosienne, qui fédère depuis huit ans les musulmans de la cité des Berlouffes. Montant de la transaction : 240 000euros.

(…)

De quel projet parle-t-on?

L’Association cultuelle le reconnaît : elle a un problème d’espace. « On a un souci avec la prière du vendredi, des prières de rue se forment indépendamment de notre volonté. On a agrandi la salle de prière l’an dernier, mais ce n’est pas suffisant pour absorber tout le monde. » Et si autant de fidèles viennent prier à Wattrelos, c’est simplement parce que l’horaire convient particulièrement à ceux qui travaillent : chaque vendredi, la prière est à 12 h. « Et puis, même si ça se développe ailleurs maintenant, on a la particularité d’avoir un discours en français et en arabe, ce qui est intéressant pour les non-arabophones, comme les convertis. » Logiquement, c’est donc en premier lieu une vaste salle de prière qui sera aménagée dans l’ancienne école Saint-Louis. Mais cela va prendre du temps, beaucoup de temps : les Bâtiments de France ont leur mot à dire sur les transformations. « Nous allons procéder par tranche. La première n’interviendra pas avant cinq ou six mois. Si on peut ouvrir la salle de prière d’ici deux ans, ce sera déjà bien. » Par la suite, l’Association cultuelle aimerait rapatrier les cours d’arabe dans ce nouveau lieu.

Les réactions

Le diocèse : « Nous n’avons pas de commentaire à faire sur la vente du bâtiment. L’enseignement catholique, qui est en soi un projet éducatif, continue à vivre dans les autres écoles catholiques de Wattrelos. »

Le maire (PS) Dominique Baert : « Je n’ai pas d’état d’âme à avoir sur le fait qu’une école catholique devienne salle de prière musulmane. c’est une affaire privée entre Continuer la lecture de Wattrelos: L’ancienne école catholique va devenir un lieu de culte musulman

Documentaire: Bosnie-Kosovo : quand Allah s’en allait en guerre

Le lundi 12 novembre 2012 a eu lieu sur les antennes de France Télévisions, en deuxième partie de soirée, un événement médiatique d’une importance considérable (bien que notre pays n’y ait pas prêté l’attention qu’il méritait) : la diffusion sur France 3, dans le cadre de l’émission Docs interdits, d’un reportage, intitulé « Les Ch’tis d’Allah – Le gang de Roubaix », d’Olivier Pighetti, remarquable d’objectivité et de conscience professionnelle par la qualité de sa documentation.

Une véritable mais salutaire onde de choc au vu du conformisme ambiant sur ce sujet ! (…)

(…) Mais, attention, pas au sein de n’importe laquelle de ses divisions ! Non, dans sa brigade la plus férocement radicale et la plus violemment extrémiste : des fous d’Allah, regroupés sous le nom de « El Moudjahidin » et en contact direct avec « al-Qaida », venus expressément d’Afghanistan, du Pakistan ou du Maghreb pour non seulement faire la peau, au prix des pires atrocités (qui effrayaient jusqu’aux vrais soldats bosniaques eux-mêmes), aux Serbes orthodoxes, jugés « infidèles« , mais, plus profondément encore, instaurer ainsi en Europe, via la Bosnie précisément, le premier État islamiste de son histoire !


(…) S’en étonnera-t-on vraiment, du reste, lorsque l’on sait que ce même Alija Izetbegovic, fondamentaliste musulman, écrivit, dans sa Déclaration islamique (parue, en 1970, à Istanbul, puis republiée, en 1990, à Sarajevo),

qu’ »il n’y a pas de paix ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales et politiques non islamiques ». Une flagrante négation, cette affirmation, de l’une des valeurs suprêmes de nos sociétés modernes : la laïcité !

Et Izetbegovic, que certains des intellectuels les plus médiatisés ne cessèrent pourtant jamais d’encenser, d’ajouter ces mots funestes pour la sauvegarde de nos démocraties, sinon du sens de la fraternité entre les peuples : Continuer la lecture de Documentaire: Bosnie-Kosovo : quand Allah s’en allait en guerre