Archives par mot-clé : Saint denis

Saint-Denis (93) : Tariq Ramadan assiste à une conférence de La France Insoumise sur les violences faites aux femmes avec Danièle Obono

Tariq Ramadan, toujours mis en examen pour viol dans deux dossiers et sous contrôle judiciaire, a été aperçu hier soir à Saint-Denis lors d’une réunion « contre les violences faites aux femmes au quotidien », en présence de Danièle Obono et de Françoise Vergès. Cette réunion était organisée par Majid Messaoudène, militant décolonial et conseiller municipal La France insoumise en charge de l’égalité et des droits des femmes à la mairie de Saint-Denis. Des femmes en désaccord avec sa présence ont quitté la salle.

Le prédicateur musulman, qui se serait installé à Saint-Denis depuis sa libération conditionnelle, a été aperçu plusieurs fois dans la ville ces derniers jours. Il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis du 2 février au 15 novembre 2018 à la suite de sa mise en examen pour « viol » et « viol sur personne vulnérable ». Au moins trois femmes ont porté plainte contre lui. Le 14 mars dernier, la cour d’appel de Paris a rejeté la demande de levée des deux mises en examen déposée par les avocats de Tariq Ramadan. Continuer la lecture de Saint-Denis (93) : Tariq Ramadan assiste à une conférence de La France Insoumise sur les violences faites aux femmes avec Danièle Obono

Saint-Denis (93) : des clandestins et des militants d’extrême-gauche envahissent la basilique, la messe du dimanche soir annulée

Question: Pourquoi l’extrême gauche Mélenchoniste et ses clandestins musulmans ne vont-ils pas dans les mosquées ?
Est-ce que l’on mesure l’insulte qui est faite à notre civilisation? Jusqu’à quand les français vont-ils se laisser marcher dessus, insulter, mépriser? Est-on encore capable de voir le degré de veulerie de ces gens qui demandent l’aumône et l’accueil tout en profanant le tombeau des rois de France.
Va-t-on enfin se décider à stopper les associations immigrationnistes, les condamner pour complicité de trafics humains et pour trouble à l’ordre public?
Quand allons nous relever la tête?


Le collectif Coordination des sans-papiers a investi le lieu de culte pour protester contre le projet de loi « Asile Immigration » du gouvernement. Ils ont été évacués par les forces de l’ordre.

Environ 80 personnes ont investi la Basilique de Saint-Denis ce dimanche vers 15 heures en soutien aux migrants et sans-papiers. Le collectif Coordination des sans-papiers a déployé une banderole pour dénoncer le projet de loi « Asile – Immigration » porté par le gouvernement. […] Après plus d’une heure, les manifestants ont été évacués par la police. Un homme, qui s’opposait à l’entrée des fonctionnaires, a été arrêté. Le cortège s’est alors rendu devant le commissariat, en présence du député (FI) Eric Coquerel. Suite à l’incident, la Basilique a été fermée vers 17h30, sous la vigilance d’un fourgon de police pour s’assurer que les manifestants ne reviennent pas. La messe du dimanche soir a été annulée. […]

Le Parisien

Des élus de Dreux suppriment le cochon d’une affiche de fête pour ne pas choquer les musulmans

Le projet d’affiche pour la foire de Dreux a fini en eau de boudin. La faute à un petit cochon qui a provoqué un débat tiré par la queue.

La Saint-Denis est passée et elle s’est bien passée : certains ont mangé de la choucroute, d’autres des moules-frites. Les affiches annonçant la foire traditionnelle de Dreux ont disparu du paysage, elles ne laisseront pas un souvenir impérissable. C’est plutôt le projet d’affiche et le débat qu’il a suscité dans la majorité municipale qui prêtent à réflexion.

La 838e foire de Dreux était placée sous le signe de l’Alsace. En référence à sa choucroute et sa charcuterie, l’une des affiches mettait un cochon dessiné en scène. Mais ce cochon rose plus sûrement sorti d’un dessin animé que d’une porcherie a mis le feu aux poudres : peut-on afficher un cochon sur les murs d’une ville qui compte une importante communauté musulmane de religion et de culture ?

Et, curieusement, ce sont plutôt les conseillers non-musulmans de l’entourage du maire qui s’y sont opposés avec force plutôt que les élus de culture musulmane.

Le maire, Gérard Hamel, a tranché et choisi une affiche sans cochon, suivant en cela ce que l’un de ses collaborateurs constatait sur les réseaux sociaux : « Pas de problème d’organiser une fête sur le thème de l’Alsace dans une ville qui compte 55 % de musulmans. » Mais il considère que le cochon serait une « provocation ».

Lire la suite sur l’Est Républicain

Saint-Denis: Un label pour la mixité dans les cafés

En France en 2017 on a besoin d’un label certifiant qu’on « autorise » les femmes dans certains cafés ?!. Elle est devenue sympa la France de mélenchon, Hollande, Hamon et Macron…..

Continuons à jouer aux cons…..

L’Observatoire de la Laïcité de Saint-Denis (OLSD) et  le collectif « Sacamain » ont lancé une campagne en faveur de la mixité dans les cafés de Saint-Denis.

Un autocollant « Femmes bienvenues »  a été créé pour être attribué aux cafés signant unecharte pour promouvoir la mixité.

Le lancement de cette campagne, en lien avec la Journée internationale des droits des femmes,  a eu lieu dès le dimanche 5 mars par l’attribution de cet autocollant à un commerçant du marché et s’est poursuivi  le samedi  11 mars où 14 autres cafés ont été labellisés.

Ces cafés sont : Les Arts, Le Basilic, Le Bon coin, Le Café de France, Le Café du marché,  Le Khédive, Le Kiosque, Le Longchamp, Les Mets du roy, Le Pavillon, Le Soleil d’or, La Table Gourmande, La Table ronde, O’ Pub.

L’action continue dans les semaines à venir et d’autres cafés seront Continuer la lecture de Saint-Denis: Un label pour la mixité dans les cafés

Saint-Denis : une cinquantaine d’interpellations après des heurts au lycée Suger (Màj: Cazeneuve accuse le FN de récupération)

Bernard Cazeneuve a accusé mercredi le Front national d’ »exploiter » à des « fins électorales » les violences au lycée Suger de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), assurant que le gouvernement ferait preuve d’ »une fermeté totale à l’égard de ceux qui s’en prennent à l’ordre public« .

Rappelant que « 55″ personnes avaient été placées en garde à vue après ces « violences inacceptables » mardi, le chef du gouvernement met en garde dans un communiqué « ceux qui cherchent à exploiter ces violences à des fins électorales« , estimant qu’ »ils n’ont comme objectif ni la justice ni l’ordre, mais au contraire de provoquer et d’entretenir le désordre« .

Une réponse au communiqué envoyé mercredi par le Front national. Dans ce texte, Marine Le Pen déplore la « réaction minimale » du gouvernement et appelle à « restaurer l’ordre républicain et reconquérir les territoires perdus de la République« . « Seules une politique de tolérance zéro et la fin du laxisme judiciaire permettront d’y parvenir« , selon elle. La candidate du FN préconise la « responsabilisation des parents par la suppression du versement des aides sociales aux parents de mineurs récidivistes« .

bfmtv


Communiqué de presse de Marine Le Pen: LYCÉE SUGER : REMETTRE L’ORDRE RÉPUBLICAIN DANS LES BANLIEUES DOIT ÊTRE UNE PRIORITÉ !

(…)
Comme d’ordinaire, le gouvernement s’est contenté d’une réaction minimale, par la voix de la ministre de l’Éducation nationale. Le Premier ministre est sans doute trop occupé à faire campagne contre ma candidature pour se soucier de ce qui se produit dans le pays ! Où sont les voix qui si promptes à s’indigner d’ordinaire lorsque les institutions de la République que sont l’École et la Police sont attaquées de la manière la plus violente et la plus sauvage ?
Il n’est pas supportable que des casseurs menacent l’avenir de notre pays et mettent les enseignants et les élèves en danger. Il n’est pas supportable que des quartiers entiers soient soumis à la sauvagerie de bandes qui y imposent la chienlit. Il faut restaurer l’ordre républicain et reconquérir les territoires perdus de la République. Seules une politique de tolérance zéro et la fin du laxisme judiciaire permettront d’y parvenir. Quant à la délinquance des mineurs, il convient de responsabiliser les parents par la suppression du versement des aides sociales aux parents de mineurs récidivistes en cas de carence éducative manifeste (engagement 18).
Ce n’est que par des mesures fortes et appliquées sans faiblesse que la République se fera à nouveau respecter partout.

08/03/17


7 Mars 15h10

Une cinquantaine de personnes ont été interpellées ce mardi en milieu de journée à Saint-Denis après de violents heurts au lycée Suger. Vers 11heures, plusieurs individus ont réussi à s’introduire dans l’établissement. « Il y a eu des jets de cocktails Molotov et des tirs de mortiers d’artifice dans les locaux», raconte un témoin qui évoque également « trois départs de feu » au sein-même de l’établissement. Continuer la lecture de Saint-Denis : une cinquantaine d’interpellations après des heurts au lycée Suger (Màj: Cazeneuve accuse le FN de récupération)

La vie des DERNIERS Français de Saint-Denis (vidéo)

Cela s’appelle le Grand Remplacement conséquence de l’immigration, de l’islamisation et du clientélisme de gauche….

« A Saint-Denis, c’est nous la minorité visible »

Les communistes favorisent-ils la ghettoïsation de St-Denis verser des Raisons Electorales?

Votez Mélenchon demain la France sera plus verte… comme l’islam

A Saint-Denis, l’épilation des sourcils c’est « haraam »

Enquête exclusive: Hier on a construit la basilique de St Dénis et aujourd’hui on construit la grande mosquée de St Denis


Voir le reportage entier: De l’autre côté du périph: St Denis la ville aux deux visages

UOIF : Un projet de « faculté islamique » de 8000m2 à Saint-Denis

(…) Mais l’IESH en ce mois de décembre 2016 se fait plus précis sur son projet de campus qui serait sur deux sites qui couvrent au total 8 000 m². Le premier site demeure à Saint-Denis, sur le lieu même de l’établissement, où va se construire deux bâtiments sur cinq et neuf étages qui devraient coûter respectivement 7,5 et 8 millions d’euros. Le lancement des travaux est annoncé pour l’année 2017. Sont prévus aussi un centre médical, une salle de sport, une librairie, un restaurant ou encore la location de bureaux et de logements, le tout devant générer des revenus pour l’IESH. Et, en effet, le second site, situé à La Courneuve, est constitué d’une résidence étudiante de 25 studios, sur un terrain dont l’IESH est déjà propriétaire, pour un montant de 1,5 millions d’euros.

« Une cérémonie en l’honneur des imams et des personnes ayant mémorisé intégralement le Coran (hoffaz) issus des formations de l’IESH de Paris a été organisé, jeudi 1er décembre, dans les locaux de l’établissement, basé à Saint-Denis et dirigé par Ahmed Jaballah.

Continuer la lecture de UOIF : Un projet de « faculté islamique » de 8000m2 à Saint-Denis