Archives par mot-clé : salaire

La député France Insoumise Danièle Obono trouve qu’elle n’est assez payée. (7 000 euros)

Les députés « pourraient avoir les moyens de se loger s’ils avaient une indemnité suffisante pour le faire », a lâché Danièle Obono, députée La France insoumise, invitée ce lundi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC. Des propos qui ont fait réagir. « Le problème pour les députés qui sont dans les autres régions par rapport aux députés parisiens, c’est que ça leur fait une charge en plus », a-t-elle ajouté. Du côté des Républicains ou de La République en Marche, on pointe une « grosse déconnexion vis-à-vis de la réalité » et on parle de parlementaire « totalement hors-sol ».
Vosges matin

Le millionaire Mélenchon a fait sa fortune avec ses indemnités parlementaires.

Apparatchik du PS et sénateur pendant 40 ans ça paie bien. Sans jamais avoir travaillé, Mélenchon est le deuxième candidat à la présidentielle à posséder la plus grosse fortune. Son appartement parisien, acheté en 2012, a-t-il été financé par l’IRFM, (Indemnité représentative de frais de mandat). On peut se poser la question.
L’IRFM c’est l’une des deux enveloppes versées par l’Assemblée nationale à chaque député. L’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) permet à un élu de régler ses frais professionnels. Ce n’est ni son « indemnité parlementaire », qui correspond en fait à son salaire, ni du « crédit affecté à la rémunération de collaborateurs », une enveloppe qui lui permet de payer ses assistants parlementaires. En l’absence de tout contrôle, le député dispose de cet argent comme il l’entend et certains en profitent, comme le révèle francetv info mardi 27 janvier, pour se constituer un patrimoine immobilier.

C’est ce qu’a fait Mélenchon en achetant sa permanence. Bien que légale, cette pratique pose un problème éthique : l’élu acquiert avec de l’argent public un bien immobilier privé et peut en tirer un profit en le revendant.
Un beau pactole quand on connait le marché parisien. C’est pour cette raison que le déontologue de l’Assemblée nationale préconise la location.

Le patrimoine du fonctionnaire de la subversion publiée pour la première fois par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), le 22 mars : Continuer la lecture de Le millionaire Mélenchon a fait sa fortune avec ses indemnités parlementaires.

En pleine affaire Fillon, Christian estrosi s’octroie 3750€ de plus par mois !

Communiqué de presse de Marie-Christine Arnautu
Conseiller municipal et métropolitain Front National de Nice
Député français ENL au Parlement Européen

Lundi 13 mars, nous allons voter le Budget primitif de la Métropole Nice Côte d’Azur, dirigée par Christian Estrosi.

Toujours prompt à donner des leçons de morale, en particulier au Front National qu’il déclare être son premier ennemi et qu’il a pourtant courtisé assidument il y a quelques années, M. Estrosi n’hésite pas à s’octroyer 45 000€ annuels de frais de représentation supplémentaires, soit la bagatelle de 3750€ mensuels. Serait-ce pour compenser l’abandon factice de sa fonction de Maire de Nice ?

Au lieu de créer des comités Théodule contre le Front National dans le seul but d’exister, M. Estrosi ferait mieux de songer à économiser Continuer la lecture de En pleine affaire Fillon, Christian estrosi s’octroie 3750€ de plus par mois !

L’Union européenne contre nos salaires

Par Roberto Fiorini

L’Europe libérale qui s’est construite à Bruxelles n’avait pas de prérogatives particulières pour agir directement sur les questions salariales, qui restaient du ressort de chaque pays, et de ses partenaires sociaux. Pourtant grâce aux différentes politiques économiques dictées aux gouvernements, qui ont accepté d’abandonner leurs prérogatives économiques, elle n’a cessé d’attaquer l’emploi et les salaires pour installer le libéralisme économique et ensuite permettre à l’euro d’exister.

Le projet européen, portait, sur ses fonds baptismaux (avec le traité de Rome), l’idée d’amélioration des conditions de vie. Il est temps de faire un bilan de ces promesses, et de voir quelle a été l’action réelle de cette Europe des marchands et des financiers, qui a sacralisé le règne de la mondialisation et des systèmes économiques ouverts, au détriment de la qualité de vie des peuples.

Consciente des coups portés aux salaires et au pouvoir d’achat, l’UE n’ambitionne plus d’améliorer nos conditions de vie ; sa stratégie « UE 2020 » (* 1 p 99) envisage seulement de réduire la pauvreté ! Que de promesses trahies, que d’ambitions remisées ! Nous allons le détailler, par de nombreux moyens l’UE n’a cessé d’attaquer les salaires et de limiter leur progression.

Ambitions de nivellement de la construction

A la sortie de la guerre cette idée d’amélioration du niveau de vie fut martelée aux peuples européens, notamment dans l’article 2 du traité de Rome : « … conduire à un relèvement accéléré du niveau de vie ». Pour y parvenir sont notamment engagées des politiques visant à tenter de réduire les déséquilibres entre les différentes régions d’Europe.

L’objectif sous-jacent était d’éviter de laisser des zones pauvres, ou le chômage augmenterait, car on savait que si le chômage augmentait, certaines entreprises seraient tentées de délocaliser au sein du marché unique sans frontières (encore à naitre). Les économistes savaient aussi que les salariés seraient prêts à accepter des salaires plus bas… s’ils étaient confrontés durablement au chômage. Au début, ils ont tenté de lutter contre cela.

La crise de 1973 avait fait de la lutte contre l’inflation une priorité absolue. La cible Continuer la lecture de L’Union européenne contre nos salaires

Cyril Hanouna/salaire : l’animateur toucherait plutôt dans les 100.000 euros par mois

Au delà de la polémique sur la petite phrase indiquant qu’il n’avait plus rien à la fin du mois, cette fois certains sites comme ceux de l’Express ou de Nouvel Obs s’étonnent de la somme avancée par l’animateur, et en particulier les 25.000 annoncés comme salaire par l’animateur de D8 et d’Europe1.

Cyril-Hanouna-débarquera-t-il-sur-Europe-1-pour-remplacer-Jean-Marc-MorandiniIls estiment en effet que ce chiffre est sans doute loin de la réalité si on cumule ses activités et ses dividendes de producteurs de plusieurs émissions.

Ainsi, L’Express, sous la plume de Renaud Revel s’interroge : « De quoi parle Cyril Hanouna en évoquant ce chiffre de 25 000 euros ? Du seul salaire d’animateur qu’il touche sur D8 ? Quid alors de sa quotidienne sur Europe 1 ?

Quid également des accords en sous-main qui le lient à Banijay, la société de production de Touche à mon poste, que dirige Stéphane Courbit ? Mystère… »

De son côté le Nouvel Obs , semble douter également de cette somme de 25.000 euros.

Mathieu Géniole écrit : « il faut relever une certaine malice de l’animateur qui, avec tout ce cirque dans « Touche pas à mon poste », a réussi à ne pas revenir sur le chiffre de 25.000 euros qu’il mentionne dans l’interview, et qui, selon un article de Mediamag, avoisinerait plutôt les 135.000 euros

Le chiffre avancé par ce site semble être le plus proche de la réalité : outre l’animation et la production de « Touche pas à mon poste » qui est facturée 40.000 euros par jour à D8, Cyril Hanouna produit deux autres quotidiennes pour le groupe et touche un cachet supplémentaire comme animateur de « Nouvelle Star ».

On atteint effectivement un chiffre avoisinant les 100.000 euros mensuels en ajoutant son salaire d’animateur sur Europe 1. » […]

Morandini

Un salaire pour les ‘rebelles’ syriens (vidéo)

Tiens, un salaire pour des Djihadistes ??? (oups, pardon, pour des combattants comme il dit le journaliste). Mais qui peut bien verser cette petite rétribution pécuniaire à des soldats d’Allah ?.

On n’ose pas imaginer que ça puisse venir du Qatar et de son émir Cheikh Hamad al-Thani. Non, c’est un ami l’émir, il a même été reçu par François Hollande. Impossible qu’un ami de la France soit capable de salarier des « combattants  » même… rebelles !