Archives par mot-clé : Samuel Paty

Pierre Cassen : « l’islam ne se combat pas avec la laïcité. L’islam n’a pas sa place en France. » (AUDIO)

Le vendredi 16 octobre 2020 Samuel Paty, enseignant à Conflans sainte Honorine, est décapité par un islamiste. La France entière est bouleversée.Des journalistes jouent la surprise. Des politiques s’étonnent et s’indignent qu’un tel acte puisse être perpétré sur le sol français. Les uns ont nié la gravité du problème en se rendant complices des islamistes, les autres ont insulté et ostracisé ceux qui nous avertissaient des dangers de l’islamisation.

Dans la meute qui s’exprime sur les plateaux télé et dans les colonnes des journaux, ils ne sont pas nombreux à pouvoir aujourd’hui à se regarder dans une glace. On les compte sur les doigts d’une main. Ce sont ces lanceurs d’alertes qui n’ont pas baissé la tête quand l’islam a surgi dans nos vies, ce sont les résistants de la première heure qui, malgré les attaques diffamantes et les menaces, n’ont jamais rasé les murs en faisant mine de regarder ailleurs.
Parmi ces gens figure Pierre Cassen, fondateur de journal en ligne riposte laïque.
C’est avec lui que nous sommes revenus sur la décapitation de Samuel Paty.

Vous pouvez aussi écouter ce podcast sur le site Podcastic. Dans quelques jours une série de podcasts malfaisants et malpensants seront disponibles sur des plateformes comme spotify, Apple podcast, Deezer… pour
https://www.podcastics.com/podcast/episode/pierre-cassen-lislam-ne-se-combat-pas-avec-la-la%C3%AFcit%C3%A9-ni-avec-la-r%C3%A9publique-38878/

https://archive.org/download/pierrecassenpad/pierrecassenpad.mp3 [Télécharger]
Play in new window [Télécharger]
|
Download [Télécharger]

Le discours de Macron est un crachat lancé à la tête détachée du corps de Samuel Paty

Le discours de Macron est un crachat lancé à la tête détachée du corps de Samuel Paty. Non monsieur le président de l’a-république nous n’avons pas d’histoire commune, de valeurs communes ni de destin commun avec les musulmans. Et c’est bien parce que nous n’avons pas tout ça que Samuel Paty a été obligé de faire un cour sur la liberté d’expression. C’est parce que nous n’avons pas d’histoire commune avec les musulmans que des parents musulmans se sont sentis légitimes en le dénonçant et le livrant ainsi à l’envie meurtrière du premier islamiste sanguinaire venu. C’est parce que nous n’avons pas d’histoire commune avec les musulmans que des profs hésitent aujourd’hui à parler de laïcité, de darwinissme, de colonisation, d’esclavage….. C’est parce que nous n’avons pas d’histoire commune avec les musulmans que ces derniers demandent des repas Halal, exigent le port du voile à l’école, veulent des mosquées aux quatre coins de la France, des heures aménagées pour les femmes dans les piscines publiques….

Non, Monsieur le président de l’a-république, il ne sert à rien d’essayer de jouer au gros bras en déclarant qu’il ne passeront pas alors que vous en faites entrer des millions tous les ans. Ils sont là à attendre qu’on leur tourne le dos, à vouloir nous soumettre, à guetter nos défaillances, notre lâcheté, a planter un couteaau sous la gorge au moindre regard défiant… Ils constituent le réservoir des français de papiers ou des immigréss de fraiche date que vous et vos prédécesseurs nous ont vendu comme étant le futur trésor pour la France.
Non la République n’est pas le remède. Pas plus que l’éducation ou la laïcité. Nous sommes face à un problème de civilisation. Et ces problèmes se règlent en avançant le sabre au clair sans peur de faire couler le sang de quelques innocents.