Archives par mot-clé : Sarah Halimi

L’affaire Sarah Halimi est symptomatique du déni français autour de l’antisémitisme arabo-musulman (FigaroVox)

FIGAROVOX/DECRYPTAGE – Kobili Traoré, l’homme qui a battu et défenestré Sarah Halimi le 4 avril à Paris, a été mis en examen pour homicide volontaire. A ce stade, le caractère antisémite du meurtre n’est pas retenu. Pour Caroline Valentin, cette affaire est symptomatique du déni français autour de l’antisémitisme arabo-musulman.

Dans la nuit du 4 avril 2017, à Paris, Sarah Halimi, une femme de confession juive de 65 ans, est sauvagement assassinée. Son meurtrier, Kobili Traoré, un musulman radicalisé d’origine malienne au casier judiciaire long comme le bras, s’acharne sur elle pendant 40 longues minutes, d’abord dans le salon de de Sarah Halimi, puis sur son balcon. Il hurle «Allah Akbar», insulte sa victime, la traite de «grosse pute», de «sheitane» (démon en arabe). (…)

Sarah Halimi connaissait Kobili Traoré, il était son voisin, il la Continuer la lecture de L’affaire Sarah Halimi est symptomatique du déni français autour de l’antisémitisme arabo-musulman (FigaroVox)

Pour Sarah Halimi ( Richard Millet)

Chronique n°134 de Richard Millet

Le nom de Halimi porterait-il malheur, en France ? Onze ans après le martyre d’Ilan Halimi, enlevé et torturé à mort par des « jeunes »  issus de cette « diversité » tant louée par la propagande d’État, une autre Française, Sarah Halimi, a été torturée puis défenestrée, le 4 avril dernier, par un de ses voisins, Kobili Traoré, repris de justice malien et musulman, qui avait pénétré chez elle pour la tuer aux cris de « Allah Akbar ! » Si le Sénégalais Youssouf Fofana, « cerveau » du « gang des barbares » qui ont tué Ilan Halimi, est musulman, c’est par antisémitisme qu’il a agi ; Traoré, lui, est un djihadiste qu’on a aussitôt placé en psychiatrie pour n’avoir pas à répondre de ses actes : on était en pleine campagne électorale et il ne fallait pas empêcher la vague macroniste de définir une nouvelle version de la réalité française. On comprend donc pourquoi la Propaganda Staffel, de confession mondialo-islamolâtre, a sommé la presse d’en dire le moins possible sur ce qui relève en vérité du djihadisme spontané, comme dans le cas du musulman qui a tué un policier sur les Champs-Elysées. On n’a pas voulu risquer l’ « amalgame » ni la « stigmatisation » d’une « communauté », la musulmane, à propos de quoi on fait tout pour nous persuader qu’il existe un islam pacifique, auquel souscrivent la « grande majorité » des musulmans. Continuer la lecture de Pour Sarah Halimi ( Richard Millet)

Finkielkraut : « Il faut voir ce qui se passe à Belleville, comment s’y sentent les Français d’origine française »

Le philosophe et essayiste Alain Finkielkraut, invité d’i24NEWS dimanche soir, est revenu sur le meurtre de Sarah Halimi, dont le caractère antisémite ne fait aucun doute selon lui. 

« Je n’ai pas voulu tout de suite parler de cette affaire parce que je n’étais pas sûr (du caractère antisémite de cette affaire, ndlr) et même le CRIF nous mettait en garde contre le risque de rependre de fausses rumeurs », a expliqué le philosophe sur i24NEWS.

Dans la nuit du 3 au 4 avril, Kada Traoré, un Musulman de 27 ans, est Continuer la lecture de Finkielkraut : « Il faut voir ce qui se passe à Belleville, comment s’y sentent les Français d’origine française »

L’appel de 16 intellectuels : «Que la vérité soit dite sur le meurtre de Sarah Halimi»

Dans un texte publié en exclusivité dans Le Figaro, Alain Finkielkraut, Michel Onfray, Jacques Julliard, Elisabeth Badinter, Marcel Gauchet et d’autres personnalités* appellent à ce que toute la lumière soit faite sur la mort de cette Française de confession juive tuée aux cris d’«Allah Akbar». Ce crime d’une barbarie rare, qui a eu lieu en pleine campagne présidentielle, a reçu peu d’attention des médias.

Le Figaro

Y a-t-il une omerta médiatique autour de l’assassinat de Sarah Halimi « aux cris répétés d’Allah Akbar » ?

Noémie Halioua est journaliste


Me Goldnadel, avocat à la cour de Paris a été désigné par la famille de Sarah Halimi, avec Me Buchinger, pour défendre le dossier devant la justice. Lors de cette interview, celui-ci fait le point sur l’avancée du dossier et confie également sa stupéfaction à propos du silence médiatique qui recouvre l’affaire. « Un journal texan l’a évoqué tandis que la presse hexagonale conserve son mutisme », remarque-t-il. (Actualité Juive)

« Je ne voulais pas me prononcer avant d’avoir vérifié les faits car je me méfie beaucoup des rumeurs. J’attendais des éléments indiscutables. Je peux vous confirmer aujourd’hui plusieurs informations sur ce meurtre abominable : les nombreux et terribles coups sur la victime avant le meurtre sont désormais avérés, le meurtrier a également dit Allah Akbar et récité des sourates du Coran. Cela est maintenant vérifié. Un voisin qui a témoigné, a également enregistré le son de cette terrible attaque. »

A.J.: Avez-vous davantage d’éléments sur le profil de Kada Traoré, le Continuer la lecture de Y a-t-il une omerta médiatique autour de l’assassinat de Sarah Halimi « aux cris répétés d’Allah Akbar » ?

Paris : la marche pour Sarah Halimi, Juive défenestrée par un Maghrébin, perturbé par des musulmans

Dans le silence sidérant des médias…