Archives par mot-clé : sondage 2012

Avril 2012: Les sondages se plantent sur Mélenchon. Et sous-estiment Marine Le Pen

Si en mars 2012 les sondages ont été assez fidèles aux résultats finaux, tel n’est pas le cas en avril 2012.
De nombreux sondeurs vont délirer sur Mélenchon le portant à 17% des voix alors qu’ils estiment marine Le Pen à 13% d’intention de vote.
Le résultat final montrera que Mélenchon n’a pas dépassé les 10% et que Marine le Pen a presque atteint les 18%.

On constate aussi que certains sondeurs ont largement surestimé le vote Bayrou en avril comme en mars. Cependant quelques instituts améliorent leurs mesures en avril et estiment le candidat du Modem à 9%, résultat qu’il obtiendra le jour de l’élection.
En ce qui concerne sarkozy et Hollande, les sondeurs hésitent sur l’ordre d’arrivée, mais leur allouent à chacun un pourcentage proche du réel. Sauf l’institut CSA qui dans sa dernière estimation prête à Nicolas sarkozy 24% alors qu’il finira à 27%.

Source Wikipédia

Cliquer sur l’image.

Résultats à l’issus du premier tour. Source: Ministère de l’intérieur.

Le 27 mars 2102 les sondages donnaient les résultats finaux du 1er tour de la présidentielle.

Un mois avant l’élection présidentielle de 2012 les sondeurs avaient donné les résultats du premier tour avec une marge d’erreur d’à peine 1%.
Le meilleur institut semble avoir été Opinionway. À part pour Bayrou et  Mélenchon les sondeurs n’étaient pas très loin de  donner les résultats définitifs.

Source: wikipédia

Sondages du 27 mars 2012

Résultats du premier tour de l’élection.
Source: ministère de l’intérieur.

La grande peur du Figaro : Marine devant Nicolas

Malgré ce que prétendent les sondeurs dont nous avons vu comment ils manipulaient les chiffres, Marine Le Pen est proche de Nicolas Sarkozy. Donné à 27% et 24% Sarkozy bénéficie d’un redressement à la hausse. Donnée dans les derniers sondages à 17,18%, Marine Le Pen est « lissée », c’est à dire qu’elle est estimée à la baisse par rapport aux données bruts. Tout dépend donc du taux de redressement pour l’un et du lissage pour l’autre. En sachant que les marges peuvent aller jusqu’à 5%… je vous laisse faire les calculs. C’est ce qui explique que dans certains milieux on commence à paniquer…. comme au Figaro par exemple.

Quoiqu’il en soit on aura encore vu le rôle néfaste que peuvent jouer les instituts de sondages tous affiliés à la droite ou à la gauche, dans cette élection. Ils auront fossilisé le bipartisme , en encourageant les uns et décourageants les autres. Vous savez ce qu’il vous reste à faire. Voter sans prendre en compte les sondages et selon vos propres convictions.

Analyse de Claude Soula, grand reporter au Nouvel Observateur, sur le soutien du Figaro à Nicolas Sarkozy.

Le problème du Figaro, sa grande peur, celle qui sera tranchée dimanche, c’est en fait que Marine le Pen soit devant Sarkozy. C’est le scénario cauchemar qui fait peur à la direction.

C’est vrai qu’ils sont allés très loin le Figaro dans le soutien unilatéral au président sortant, pendant cette campagne. Mais sont-ils allés plus loin que ne va la presse de gauche dans le soutien à ses candidats et dans la lutte contre Sarkozy ? Pas certain.

Ce soutien inconditionnel, quasi absurde, n’explique pourtant pas les rumeurs étranges autour du départ de Etienne Mougeotte. Il n’a fait qu’agir en accord avec le propriétaire Serge Dassault.
Continuer la lecture de La grande peur du Figaro : Marine devant Nicolas

Sondages: Les sondeurs remontent les intentions de vote concernant Marine Le Pen et baissent celles de Sarkozy(vidéo)

Ont-ils peur d’être ridicules le soir du 22 avril ? Craignent-ils que leurs magouilles deviennent un peu trop visible ? Difficile de répondre, mais après avoir placé Marine Le Pen à 13% ou 15 %, certains sondeurs remontent leurs estimations à 17%… et baissent Mélenchon de 2%.

Harris Interactive :  la candidate FN reprendrait un point à 17% quand le président du Front de Gauche se tasserait à 12% (-1).

Le Figaro

Dans le dernier sondage réalisé par CSA pour BFMTV, RMC, 20 Minutes et CSC, Nicolas Sarkozy enregistre un recul de deux points, à 24% des intentions de vote au 1er tour de la présidentielle. […]

Dans ce sondage, Marine Le Pen recueille 17% des intentions de vote (+2%) devant le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon à 15% (-2%).

Le Figaro

« Est-ce que les sondeurs ne continuent pas de sous-estimer Marine Le Pen ? »

Avec 30% d’indécis et peut-être une abstention record, les sondeurs ont beaucoup de difficulté à prévoir le résultat du vote du 22 avril . Sur RMC, éric brunet estime que  l’élection présidentielle n’est pas jouée en dépit les sondages. Il débat avec Maurice Szafran (Marianne) et Robert Namias lorqu’un auditeur appelle et leur donne son sentiment sur ce qu’il entend sur son lieu de travail:

« Dans le bâtiment, je peux vous dire qu’à ma grande surprise, il y a des gens qui vont voter extrême-droite. Il y a 5 ans, ils n’osaient  pas voter extrême-droite, ni en parler. Je suis loin d’être désagréablement surpris. Pour moi les sondages sont complètement bidons. » – Franck

Manipulation de masse et conformisme: l’expérience de Asch (vidéo)

L’expérience d’Asch, publiée en 1951, est une expérience du psychologue Solomon Asch qui démontre le pouvoir du conformisme sur les décisions d’un individu au sein d’un groupe. C’est exactement ce que cherchent à produire les instituts de sondages sur les électeurs.
Solomon Asch invita un groupe d’étudiants de 17 à 25 ans à participer à un prétendu test de vision. Tous les participants étaient complices avec l’expérimentateur, sauf un. L’expérience avait pour objet d’observer comment cet étudiant (le sujet) allait réagir au comportement des autres.

Les complices et le sujet furent assis dans une pièce et on leur demanda de juger la longueur de plusieurs lignes tracées sur une série d’affiches. À chaque fois, il fallait qu’ils désignent laquelle était la plus courte, lesquelles étaient de même longueur, etc. Au début, les complices donnent à l’unanimité la même fausse réponse avant de laisser le sujet répondre en dernier.

Tandis que la plupart des sujets répondirent correctement, beaucoup furent assez perturbés, et un grand nombre (33 %) finissait par se conformer aux mauvaises réponses soutenues à l’unanimité par les complices. Les sujets étaient même amenés à soutenir des réponses allant contre l’évidence et leur propre vue , pour par exemple affirmer que deux lignes avaient la même longueur, alors que l’écart était très visible car de plus de 5 cm.

Lorsqu’il n’y avait pas unanimité parmi les complices, les sujets s’émancipaient du groupe pour soutenir la réponse vraie, mais dissidente et contrariante pour le groupe ;
Des sujets témoins qui n’étaient pas soumis à un point de vue majoritaire, n’eurent aucun mal à donner toujours la bonne réponse.
Après l’annonce des résultats, le sujet attribuait généralement sa piètre performance à sa propre « mauvaise vue ». Ceci rejoint dans une certaine mesure l’expérience de Milgram où le sujet accuse l’expérimentateur d’être responsable de son comportement. Dans les deux cas, le sujet se dédouane

Les sondages sur Marine Le Pen seraient-ils manipulés ?

Il y a un mois, alors que le FN était à la recherche de ses signatures, le journaliste Emmanuel Ratier évoquait les possibles manipulations des sondages. Il dénonçait notamment le refus des instituts de sondages (tous affiliés soit à la droite soit à la gauche) à donner les chiffres bruts. En effet, les chiffres des études vendues à la presse sont soit lissés soit redressés. Cela permet d’augmenter de façon totalement subjective de 3 à 6 points un candidat ( redressement) ou de baisser d’autant les intentions de vote d’un autre.
Cette liberté d’interprétation permet de faire des coups médiatiques, d’animer la campagne et ainsi d’améliorer les ventes de la presse.

Convenons que le suspens est plus intense et l’information plus alléchante si Mélenchon talonne Marine Le Pen, que s’il se trouve à 6 points derrière.


R-Courtoisie 2012.02.13 Lesquen/Ratier – MLP par Hieronymus20

Prenons les intentions de vote de Marine Le Pen par catégorie professionnelle:

Intentions de Vote chez les agriculteurs: 21% (source)

Intention de vote chez les salariés du privé: Continuer la lecture de Les sondages sur Marine Le Pen seraient-ils manipulés ?

1er tour de la présidentielle : Le suspense reste entier

A 15 jours du vote, l’incertitude s’accroît à propos de l’issue du 1er tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy ayant pris un léger ascendant sur François Hollande selon les sondages, tandis que les limites de la dynamique créée par Jean-Luc Mélenchon sont difficiles à cerner et que l’électorat du FN reste «insaisissable».

«Objectivement, je ne vois pas comment Marine Le Pen peut passer en dessous des 15-17%», dit hors micro un ministre UMP.

Donné vainqueur au second tour par une marge significative (54-46 ou 53-47), le candidat socialiste reste aujourd’hui le favori du scrutin, mais a reculé dans les intentions de vote, selon la plupart des sondages, pour se situer désormais à 27-28% au 1er tour. […]
Selon Emmanuel Rivière (TNS Sofres), on ne peut encore écarter l’hypothèse d’une finale inattendue au soir du 22 avril. «Un duel trop certain, trop annoncé, a pour caractéristique de produire des effets qui peuvent fragiliser ce scénario», met-il en garde. […]

On ne peut exclure que François Hollande tombe sous les 25% d’intentions de vote dans les quinze jours, ni que Marine Le Pen fasse le 22 avril un score bien plus haut que celui qui lui est prêté actuellement (entre 13 et 15%), estime-t-il

La candidate du Front national «est à un niveau élevé, dans l’absolu. Cela crée une incertitude, avec un électorat FN insaisissable» qui peut jouer les trouble-fête si l’abstention est élevée, poursuit l’expert. Un électeur sur quatre est tenté de s’abstenir, d’après une enquête BVA. […]

La poussée Mélenchon conduit François Hollande à mettre en garde contre «la dispersion à gauche» et à agiter «le spectre du 21 avril 2002» dans un électorat encore traumatisé par cet épisode.

Le Parisien