Archives par mot-clé : souverainiste

Fillon et l’Europe, pas si souverainiste que ça

François Fillon a voté non à Maastricht en 1992. Dans son programme sur l’Europe, il fait plusieurs fois référence à Charles de Gaulle et plaide pour une Europe des Nations. Mais sur le plan économique, son logiciel reste le même, hormis un plus grand contrôle de la BCE, actuellement irréaliste.

François Fillon a beaucoup évolué depuis le référendum sur le traité de Maatricht auquel il a voté non, au côté de Philippe Seguin. Dans une tribune publiée par le Monde en mars 2012, on est en pleine campagne électorale, il affirme: « Aujourd’hui je défends l’idéal européen de toutes mes forces« . Et il explique que c’est la crise financière, le chaos à portée de main, la prise de conscience que l’édifice européen est fragile qui a forgé sa conviction.

Pendant la campagne des primaires, l’Europe n’a pas été un sujet central, mais il y consacre une rubrique sur son siteFrançoisFillon2017. Sa vision de l’Europe explique t-il, c’est « une EUROPE DES NATIONS, garante de notre souveraineté« . C’est un peu contre intuitif comme ça, si on est dans l’Europe et qu’on respecte des règles communes, on perd en souveraineté, mais NON, selon François Fillon qui cite plusieurs fois le général de Gaulle dans ses propositions détaillées sur l’Europe, il est possible de faire autrement.

Je suis ainsi pour une Europe des nations, une Europe qui, dans la lignée de celle voulue par le Général de Gaulle, soit garante de notre souveraineté. Mais je défends aussi l’urgence d’une France souveraine au sein d’une Europe qui partage des valeurs communes et un objectif commun : celui de notre souveraineté vis-à-vis de nos autres partenaires. Pour cela, l’Europe devra concentrer son action sur quelques domaines bien définis et laisser la liberté aux Etats nations de se gouverner comme ils l’entendent sur une majorité de sujets, en respect du principe de subsidiarité.

Bien… sauf que sur les sujets économiques, il n’y a pas de remise en cause du logiciel existant, pour utiliser un mot que j’ai beaucoup entendu lors de la soirée des primaires.

Non à Maastricht, Oui à l’Euro

Continuer la lecture de Fillon et l’Europe, pas si souverainiste que ça