Archives par mot-clé : Stéphane Le Foll

Comment le gouvernement PS est en train de tuer le riz de Camargue (audio) (Maj)

07 Novembre 2015


Le riz français est-il en voie de disparition ?

Seule Marion Marechal Le Pen a dénoncé cet abandon de l’État de cette filière ancestrale qui est en train de mourir sous nos yeux….

06 octobre 2015

Ils sont 210 dans le delta du grand fleuve, 50 de ce côté-ci, dans le Gard, et 160 de l’autre côté, dans les Bouches-du-Rhône.
Ils produisaient jusqu’à présent, à eux tous, 120 000 tonnes de riz par an, sur 20 000 hectares de sols savamment entretenus par leurs soins. Du bon riz, première IGP décernée à des céréales en France, qui a peu à peu et non sans mal généré une vraie filière économique. Celle-ci donne du travail à 2 000 personnes dans un secteur difficile à domestiquer. Du bon riz, d’autre part, qui n’a aucune difficulté à se vendre, au contraire, car la France, tout petit pays producteur, est obligée d’importer 65 % du riz qu’elle consomme.

maxresdefault

Comme les autres produits agricoles, le riz est soumis, depuis les années quatre-vingt-dix, au régime de la Pac (Politique agricole commune), qui, parmi ses dispositifs et notamment dans le but d’assurer l’autosuffisance alimentaire européenne, subventionne les producteurs pour leur assurer un complément de revenus vital, les coûts de production, en Europe, n’étant pas solubles dans les cours mondiaux des produits agricoles.

Or, le gouvernement, souverain dans la répartition de l’enveloppe Pac qu’il reçoit de Bruxelles, a décidé de réduire les aides aux riziculteurs, au profit des éleveurs. Résultat : de 20 000 ha de rizières, la Camargue est passée, en 2014, à 12 000 ha.

Extrait de (l’excellente) émission de gastronomie On va déguster sur France Inter ( Une des rares émissions qui vaut le coup d’être écouter sur cette station de gauche, c’est le dimanche de 11h à midi)

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/uploads/2015/10/riz-camargue.mp3]

Ecouter l’émission complète

TVA/centres équestres : Stéphane Le Foll avoue que c’est Bruxelles qui dirige le pays.

Non seulement les socialistes kleptomanes avouent qu’ils sont à la botte des technocrates de Bruxelles; mais ils proposent de créer un fond de compensation sur un impôt qu’ils vont eux même prélever.

– – – – – – – – – –

Europe 1

Stéphane Le Foll se dit opposé à l’augmentation de la TVA pour les centres équestres mais « Bruxelles a refusé »

BRUXELLES MON AMOUR – Il voudrait bien. Mais il ne peut point. Confronté ce dimanche 23 novembre à une manifestation à Paris de cavaliers voulant empêcher l’augmentation de 7% à 20% de la TVA, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, indique que lui même a demandé à Matignon que les centres équestres « ne soient pas concernés ». Mais que c’est l’Union Européenne qui refuse.

« La France ne fait aujourd’hui qu’appliquer une condamnation devant la Cour de justice européenne en date du 8 mars 2012 », soit avant l’élection de François Hollande, rappelle ce proche du chef de l’État dans un entretien (lien payant) accordé au Parisien ce dimanche.

Le ministre de l’Agriculture va plus loin :

Personnellement, j’ai demandé à Jean-Marc Ayrault que les centres équestres, parfois fragiles, ne soient pas concernés.

Bruxelles a refusé.

Et de promettre une TVA « totalement compensée » par, notamment, la création d’un « fonds cheval » ainsi que la renégociation d’une TVA réduite en 2014 et 2015 avec le ministre du Budget.

Mots Croisés : L’Europe Stop ou encore ? (vidéo)

Vous allez découvrir dans ce débat la complicité idéologique qui existe entre E.Todd et Marine Le Pen. Une complicité que l’intellectuel a du mal à assumer. (nous reviendrons dans les prochains jours sur la passe d’arme entre Todd et Marine Le Pen, car elle dit beaucoup de chose sur le manque de courage de Todd et la limite de son engagement intellectuel.)

Vous remarquerez aussi que monsieur Todd qui fut un ardent défenseur du protectionnisme européen n’y croit plus, et qu’il s’est rallié à ceux qui disaient depuis le début que seul un protectionnisme aux frontières de la France est envisageable… encore un point de gagné.

Débat dans son intégralité avec Emmanuel Todd (anthropologue), Marine Le Pen (FN), Bruno Le Maire (UMP), Stéphane Le Foll (PS) Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt‎.

Compilation des interventions de Marine Le Pen (FN)