Archives par mot-clé : Stéphane Ravier

Le RN accuse Samia Ghali de ne pas commémorer dignement l’armistice de 1918.

Stephane Ravier accuse les élus proches de Samia Ghali d’avoir refusé de nommer une place Arnaud Beltrame par communautarisme. » (Maj)

Stéphane Ravier: « Utiliser cette journée de la mémoire comme un tract électoral, Monsieur Macron est dans l’indignité »,

Le FN Stéphane Ravier souscrit à la théorie du « grand remplacement » et n’apprécie pas le « Vivre Ensemble »

Oh, le vilain…. bouhhh le fasciste…. les journalistes sarkozystes du Figaro et petits soutiers de l’escroc serges Dassault sont profondément indignés. La preuve avec cet article sur le ton de la déploration… républicaine.


 

Le sénateur-maire de Marseille a déploré, lors d’un conseil d’arrondissement capté par les caméras de France 3, «un problème économique, social et identitaire».

Le sénateur-maire de Marseille a déploré, lors d’un conseil d’arrondissement capté par les caméras de France 3, «un problème économique, social et identitaire».

«Je ne participe pas de cette vision complotiste». Interrogée en novembre dernier sur le concept de «grand remplacement», théorisé par l’écrivain Renaud Camus, la présidente du Front national Marine Le Pen s’était clairement désolidarisée de cette doctrine, pourtant chère à l’extrême-droite. À l’instar de sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, qui a quant à elle épousé en février dernier cette crainte de voir disparaître «les Français de souche». De même que Stéphane Ravier, sénateur-maire FN de Marseille, qui considère pour sa part qu’il y a, à Marseille et en France, «un processus de remplacement, de grand remplacement».

Une considération à laquelle s’est livré l’édile lors d’un conseil d’arrondissement, soulevée à l’époque par La Marseillaise et captée par les caméras de France 3 lors du film Marseille à l’épreuve du FN, visionné par le Scan avant sa diffusion ce jeudi soir.

«C’est un problème économique, social et identitaire», dénonce ainsi le parlementaire, regrettant que son opposition municipale lui «conteste aujourd’hui de pouvoir mettre des crèches chez (lui)» pendant qu’ils «subventionnent la construction de mosquées». «C’est vous qui êtes en dehors de la République, ce n’est pas moi. Moi je ne fais qu’appliquer la loi», a-t-il encore lancé.

 

«Je t’en foutrai du vivre ensemble»

S’il assure se «plier à la loi sur la laïcité», il se dit «emmerdé» par les «ayatollah de la laïcité», des «laïcards de merde» qui «commencent à les lui briser». Il regrette également l’organisation d’une «énième semaine de lutte contre le racisme qui va nous coûter les yeux de la tête et ne fera pas avancer le Schmilblick». Des prises de position radicales au sujet desquelles le Marseillais, contacté par le Scan, a refusé de s’expliquer.

Le documentaire réalisé par Christophe Lancellotti dépeint un élu qui semble éprouver une véritable répugnance à l’égard de la notion de «vivre ensemble». Ainsi, alors qu’il relit dans son bureau le discours écrit par l’un de ses collaborateurs pour ses vœux de nouvelle année, Stéphane Ravier bute sur cette fameuse expression. «C’est pas trop mon vocabulaire ça, le ‘bien vivre ensemble’. Je ne vais pas pouvoir m’empêcher de faire la grimace», estime-t-il alors, avant de tout bonnement supprimer la formule. Et de finalement conclure: «Vivre ensemble. Je t’en foutrai du vivre ensemble».

Stéphane Ravier et David Rachline élus premiers sénateurs FN

Voir en complément l’article : les réactions aux victoires FN au sénat

4157481_7b1df8350d56e8d17ff8c779366419f31ba5b0c9_640x280
Le FN annonce avoir obtenu deux sièges. «Félicitations à nos 2 maires : Stéphane Ravier et David Rachline qui viennent d’être élus au sénat», écrit sur son compte twitter Steve Briois, secrétaire général du Front national. Stéphane Ravier est élu dans les Bouches-du-Rhône et David Rachline dans le Var.

Selon les premières estimations des résultats des Sénatoriales dans les Bouches-du-Rhône, le frontiste Stephane Ravier serait élu, de même que trois UMP (Jean-Claude Gaudin, Sophie Joissains et Bruno Gilles) trois sur la liste de Jean-Noël Guérini (Jean-Noël Guérini, Mireille Jouve, Michel Amiel) et la PS Samia Ghali.

Capture d’écran 2014-09-28 à 16.14.26

Marseille : « Français à l’abattoir »

Stéphane Ravier, maire Front National des 13e et 14e arrondissements de Marseille, est indigné par les tags des racailles qui s’introduisent dans le centre d’animation du Parc de Font Obscur. Ils ont vandalisé les infrastructures, s’en sont pris au gardien et ont tué son chien. « Français à l’abattoir » et des inscriptions anti-FN ont été tagués autour de la piscine du centre. Le maire frontiste a annoncé que sa municipalité allait dépenser « 4900 à 5000 euros » pour sécuriser le lieu dans les prochaines semaines.


"Français à l'abattoir" par prechi-precha

Stalinisme : À Marseille l’élection de Stéphane Ravier (FN) perturbée par des militants PS

Stéphane Ravier devait connaître son jour de gloire ce vendredi. En effet, le deuxième homme du premier tour des municipales à Marseille doit se voir élire maire du septième secteur de la ville après ses résultats probants au second tour des municipales. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévues.

315953connards21

Des militants du Parti Socialiste ont pénétré dans la salle de la mairie avec des pancartes indiquant, entre autres, « la gauche contre le FN ». Des slogans « anti-FN » ont aussi été scandés, rapporte notre correspondant sur place. La séance a été suspendue. […]

Sur place, un journaliste, auteur d’un documentaire sur Marseille, affirme que « la moitié du personnel de la mairie du 13e et 14 arrondissement ne veulent pas travailler » avec Stéphane Ravier. En réponse, ses partisans « chantent la Marseillaise », raconte-t-il sur twitter. […]

BFMTV

Premier Conseil municipal de Marseille sous tension entre le Front de gauche et le Front national (vidéo)

Passe d’armes entre le FN et le Front de gauche

Les 20 conseillers FN, réunis derrière leur chef de file Stéphane Ravier, nouveau maire du 7e secteur (13e-14e arrondissements), ont pris place dans l’hémicycle. Leur nombre égale celui du groupe de gauche, composé de 20 élus PS, Front de gauche et Europe Ecologie-Les Verts.

Jean-Marc Coppola, du Front de gauche, a pris la parole pour dénoncer la progression du FN en France : « Nul ne saurait banaliser la place inquiétante occupée par le Front national dans cet hémicycle et dans nos institutions » a-t-il dit.

Stéphane Ravier a répliqué, fustigeant le communisme : « Nous n’avons pas de leçons à recevoir des enfants de Staline », a-t-il lancé.

France Tv Info


Marseille : Gaudin réélu maire, passe d'armes… par francetvinfo

Ravier (FN) à Mennucci (PS EELV) : “C’est vous qui êtes un négrier de l’immigration, pas moi !” (vidéo)

Marrant de voir encore une fois un socialiste et une pastèque écolo insulter et diffamer au lieu de répondre sur le fond…

———-

 

13/03/2014 – MARSEILLE (NOVOpress)
À bord du Train Europe 1 des municipales en gare de Marseille, Nicolas Poincaré reçoit deux candidats aux prochaines municipales de la ville.
Stéphane Ravier (candidat FN) répond, à la fin de la vidéo, à Patrick Mennucci (candidat PS EELV) : “C’est vous qui êtes un négrier de l’immigration, pas moi !”

Banderole-anti-Mennucci-930_scalewidth_630

Conseil Régional PACA : Intervention musclée de Stéphane Ravier contre le clientélisme et la corruption du socialisme forcément maffieux (vidéo)

Stéphane Ravier, élu régional du FN en Paca, s’en prend avec vigueur au clientélisme de la gauche immigrationiste. Il rappelle aux conseillés régionaux de gauche qu’ils furent tous complices du pouvoir militaro-socialiste en Algérie, et c’est ce même pouvoir qui aujourd’hui nous envoie les pépites de sa jeunesse égaré…

Bien vu, bien dit.. en un seul mot, bravo !


29/06/2012 Intervention de Stéphane Ravier CR PACA par bucch