Archives par mot-clé : Syndicat de la magistrature

Sebastien Chenu dénonce le militantisme politique du Syndicat de la Magistrature et de certains juges dont le juge Halphen qui soutient Macron.

Rappel: Avril 2013
MARINE LE PEN DEMANDE LA DISSOLUTION DU SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE

En visite à la Prison de Meaux, Marine Le Pen a dit qu’elle créerait 40 000 places de prison et a répondu aux accusations d’emploi fictif

Précisons que le juge en charge de cette nouvelle enquête (les autres n’ont rien donné) est membre du syndicat de la magistrature (Extrême gauche) qui manifestait il y a peu contre les violences policières et qui s’est fait connaitre du grand public par le Mur des cons.
En ce qui concerne les média avec 6,5M de chômeurs, 7M de pauvres, des menaces attentats, une immigrations de substitution, le laxisme judiciaires, l’insécurité endémique etc etc… ils s’échinent à lancer des cabales minables afin d’épargner le système en place!

Marine Le Pen demande la dissolution du syndicat de la magistrature

Interview de Marine Le Pen pour Intégrales Productions

Farouk Atig :

« Marine Le Pen, la garde des sceaux souhaite assouplir la procédure de suspension de peine pour raison médicale. Votre première réaction à ce sujet ? »

Marine Le Pen :

« Ecoutez, Madame Taubira n’a eu de cesse depuis qu’elle est arrivée à son poste d’exprimer tout ce qu’il y a de pire dans le gaucho-laxisme. Quelle que soit la situation aujourd’hui, elle a lancé des signaux qui agissent comme des hormones de croissance de la délinquance. Et c’est si vrai d’ailleurs que cette délinquance a explosé dans des proportions qui aujourd’hui sont absolument dramatiques. Elle a indiqué que la prison était une mauvaise solution. Elle n’a pas mis en œuvre les constructions nécessaires de places de prison, qui font d’ailleurs que la France est régulièrement montrée du doigt comme ne respectant pas le minimum de respect des droits de l’homme dans le cadre des incarcérations. Par conséquent, tout le reste m’apparait comme étant de la poudre aux yeux. »

(…)

Farouk Atig :

« Marine Le Pen, Christiane Taubira a aussi vivement réagi à cette affaire du « mur des cons », découvert au sein du Syndicat de la magistrature. Qu’en pensez-vous ?« 

Marine Le Pen :

« Je crois que le problème a été mal posé. Ce n’est pas l’injure qui est importante, ce qui est important c’est qu’il y a une rupture là des magistrats concernant leur impartialité. Et on peut tout à fait imaginer lorsque l’on voit la petite affichette au-dessous de laquelle est marquée « mets une flamme sur le Front des cons fascistes », et la flamme est celle du Front National, que les adhérents du Front National, les cadres, les élus, ne seront pas jugés comme n’importe quel citoyen par les magistrats de ce syndicat. Par conséquent, il faut que ce syndicat soit dissout. Et de manière générale d’ailleurs, on voit mal ce qui justifie le syndicalisme des magistrats. »

«Le mur des cons» du Syndicat de la magistrature (vidéo)

Dans un communiqué, le syndicat de police Synergie Officier indique que le général Philippe Schmitt, père d’Anne-Lorraine Schmitt, sauvagement assassinée en 2007 dans le RER D, figure également sur ce « mur des cons » !
Valeurs Actuelles

La raison de sa présence sur ce mur est sans doute à chercher dans sa critique du laxisme judiciaire face aux récidivistes dangereux :

Avec une grande retenue, Philippe Schmitt a raconté ce jour terrible où, informé le premier du drame, il s’est demandé comment il allait annoncer la disparition d’Anne-Lorraine à sa famille. En marge du procès, cet ancien militaire s’est longuement exprimé pour réclamer la plus forte peine contre l’accusé. À l’audience, il parle de cette «violente colère» qui l’envahit toujours. «Ce monstre a été remis en liberté » dénonce-t-il, en évoquant «l’irresponsabilité criminelle » de la justice. Le Figaro

– – – – – – – – –

Selon un site d’informations, le syndicat de la magistrature aurait dans ses locaux un gigantesque panneau, surnommé «Mur des Cons», où se trouveraient les portraits d’hommes politiques, d’intellectuels et de journalistes voués aux gémonies par cette organisation syndicale.

Cette liste, qui nous rappelle des heures sombres, est une honte et une atteinte au principe d’indépendance de la justice.

Les juges affiliés à ce syndicat peuvent-ils encore juger des femmes, hommes ou organisations politiques en toute indépendance alors qu’au sein même de leur organisation, existe une telle infamie ?

Le Front National appelle à l’indépendance réelle de la magistrature et envisage toutes les voies de Droit pour faire condamner cette ignominie.

Front National

– – – – – – – – –

addendum:

« Mur des cons » : Robert Ménard porte plainte

Ils figurent tous les deux sur « le mur des cons » du Syndicat de la magistrature (SM): Patrice Ribeiro, secrétaire général du syndicat de police Synergie-Officiers, et Robert Ménard, ex-président de Reporters sans frontières, ont annoncé mercredi leur intention de porter plainte pour « injures ».

Europe 1

– – – – – – – – – – – –

Le syndicat de la magistrature est l’un des syndicats les plus fort de France. Il a été crée en 68 par des trotskistes, pour faire Continuer la lecture de «Le mur des cons» du Syndicat de la magistrature (vidéo)