Archives par mot-clé : terrorisme

15% d’étrangers inscrits au fichier des signalés radicalisés (Maj: Echanges tendus entre Ciotti, Boyer, Ménard contre Coquerel et Corbière)

Ouf!.. a part ça il n’y a pas de problème avec l’immigration en France….. incroyable!

Un chiffre qui a fait bondir Eric Ciotti :

Jacqueline Gourault lui répond : « Etre étranger n’est pas un délit en soi… », assure la ministre, qui appelle à ne « pas tirer des conclusions excessives ».

Le député de La France insoumise Eric Coquerel met en cause la droite et la proposition d’Eric Ciotti. Selon lui, baser des expulsions sur un fichier de « potentiels suspects » construit « sans aucun contrôle judiciaire » revient à « faire le jeu de Daech ».

Valérie Boyer (LR) répond à La France insoumise.

Alexis Corbière (La France insoumise) met en cause la droite et l’accuse de vouloir « faire de chaque étranger un suspect en puissance ».

La députée apparentée Front national Emmanuelle Ménard estime quant à elle que l' »on ne se retrouve pas sur un fichier comme le FSPRT par hasard ».

Belgique : 18.884 personnes fichées pour terrorisme

On en a autant… les deux réunis ça commence à faire une armée.. c’est bien, continuons, votons Mélenchon!.


Le nombre de personnes fichées dans la banque de données de la police pour des liens avec le terrorisme s’élève à 18.884 en 2017 contre 1.875 en 2010, rapporte vendredi La Dernière Heure, qui mentionne des chiffres du ministre de l’Intérieur.

Les raisons de ces inscriptions dans la BNG sont très larges puisqu’on retrouve dans ce nombre aussi bien des gens liés à des attentats que des personnes en possession d’un ordinateur dans lequel la littérature de Daesh a été retrouvée. […]

Le Soir

Marine Le Pen: « Tout a été fait pour que nous perdions la guerre » contre le terrorisme

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a estimé vendredi, au lendemain de l’attaque sur les Champs-Elysées, que « depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a été fait pour que nous perdions » la « guerre » contre le terrorisme.

« La guerre qui nous est menée est asymétrique, révolutionnaire, elle a pour objectif notre soumission à une idéologie meurtrière (…). Cette guerre nous est menée sans pitié et sans répit. Chacun comprendra que nous ne pouvons pas la perdre. Or depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a été fait pour que nous la perdions », a dénoncé Mme Le Pen depuis son QG de campagne parisien. Au lendemain d’un attentat sur les Champs-Élysées au cours duquel un policier a été tué, et à deux jours du premier tour de la présidentielle, la présidente du FN a estimé qu’il fallait une « présidence qui agisse et qui protège (…). La réponse doit être globale, totale. »

« A ce président notoirement défaillant, à ce gouvernement Continuer la lecture de Marine Le Pen: « Tout a été fait pour que nous perdions la guerre » contre le terrorisme

Marine le Pen: Le fondamentalisme islamiste lance une guerre, et les mesures nécessaires ne sont pas prises.

Marine Le Pen, présidente du Front national et candidate à l’élection présidentielle est l’invitée du matin de RFI ce vendredi. Elle s’est exprimée sur le terrorisme islamiste, sur sa campagne présidentielle et sur son éventuelle qualification au second tour. Continuer la lecture de Marine le Pen: Le fondamentalisme islamiste lance une guerre, et les mesures nécessaires ne sont pas prises.

Conférence de Marine Le Pen : « La France face au défi terroriste »

Quand je suis né il y avait 60 mosquées. C’était il y 40 ans. Aujourd’hui il y en a plus de 3000 construites, plus de 400  en chantiers et presque autant de mosquées clandestines. Je ne parle même pas des écoles musulmanes dont une grande partie sont hors contrats.
Si dans les années 80 on m’avait dit qu’un jour des islamistes feraient près de 300 morts et plus de 600 blessés en 5 ans en France, je ne l’aurais jamais cru.
Et pourtant sous le quinquennat de Hollande les islamistes ont tué les spectateurs d’un concert de rock, les dessinateurs célèbres d’un journal emblématique; ils ont égorgé un prêtre mais aussi un couple de gendarme sous les yeux de leur enfant; ils ont écrasé sous les roues d’un camion des femmes, des enfants, des vieillards… ect…ect…

Le bilan est effrayant. C’est un désastre. Jamais depuis la seconde guerre mondiale nous avons connu une telle situation. Nous sommes colonisés et attaqués sur notre sol. L’avenir de nos enfants est hypothéqué par des choix politiques mortifères.

Or, mise à part Marine Le Pen, aucun candidat à cette présidentielle ne semble avoir pris la mesure du chaos qui s’annonce. Pire: l’ensemble des candidats de la gauche détournent les yeux, cherchent à imposer leur sujets économiques et sociaux dans l’espoir de ne pas avoir à se justifier sur les liens qu’ils entretiennent avec l’islam.
Ils sont irresponsables et fous. Rien ne les sépare de Daladier, Laval ou Pétain. Ils montrent à l’occasion de cette présidentielle toute la lâcheté qui caractérise les collabos.

Si par malheur l’un de ces candidats immigrationistes et islamo-compatibles devenait président grâce aux votes d’une majorité de français, alors ces derniers n’auront plus aucune excuse et devront assumer l’expansion de l’islam en France.

Je le répète: Nous pouvons toujours changer d’économie, mais un changement de peuple est irréversible. Le peuple français est devant un choix crucial soit il se lève soit il se couche.

Immigration, terrorisme, sécurité : Bruxelles veut lever directement de nouveaux impôts

Günther Oettinger, qui est depuis le début de l’année commissaire au budget de l’UE, a des plans ambitieux : Il veut « modifier de fond en comble » le financement de l’Union européenne. Le moment choisi est maintenant « idéal », a déclaré Oettinger mardi soir au Parlement européen, et il a ajouté : « Nous avons besoin de nouvelles ressources. » De fortes dépenses supplémentaires inattendues justifient son initiative.

La crise des réfugiés engloutit des milliards, par exemple pour la Turquie ou pour l’Afrique. Le terrorisme et les guerres à proximité immédiate de l’UE gonflent les coûts de la sécurité intérieure et extérieure. Selon Oettinger, on ne pourra relever les défis que si l’UE a ses propres sources de financement. Il va déposer prochainement un projet de loi. […]

(Traduction Fdesouche) Continuer la lecture de Immigration, terrorisme, sécurité : Bruxelles veut lever directement de nouveaux impôts

Contre le terrorisme, « la DGSI ne peut mener qu’une quarantaine de surveillances en simultané »

Dans Où sont passés nos espions? Petits et grands secrets du renseignement français (Albin Michel), à paraître mercredi, Eric Pelletier et Christophe Dubois pointent du doigt les failles de la surveillance anti-terroriste française. Ce dernier était l’invité de Radio Brunet mardi.

La menace terroriste « reste très élevée », selon le directeur général de la Police nationale

La menace terroriste « reste très élevée » en France mais il n’y a « pas d’éléments formels » sur une menace pour Noël, même s’il y a « un risque », estime le directeur général de la Police nationale (DGPN) Jean-Marc Falcone, dans une interview au Journal du Dimanche ce samedi.

« Nos services de renseignement analysent quotidiennement l’état de la menace. Depuis plusieurs mois, celle-ci reste très élevée, en France comme dans les pays européens qui participent à la coalition (contre Daesh). Après l’expérience, hélas, de l’attentat de Nice, l’attaque de Berlin nous confirme qu’il faut mettre en place un dispositif de sécurité de haute intensité, à la fois actif et passif, sur les grands rassemblements. »

Il n’y a pas « pas d’éléments formels » concernant une menace spécifique pour Noël, « mais les fêtes de Noël ont une dimension à la Continuer la lecture de La menace terroriste « reste très élevée », selon le directeur général de la Police nationale