Archives par mot-clé : TF1

Marine le Pen: Ce débat était raté.

Marine Le Pen : « J’ai conscience que le sujet de l’euro a inquiété les Français (…) Le débat a été raté pour moi »

VIDÉO – « TROP DE FOUGUE, TROP DE PASSION » : MARINE LE PEN RECONNAÎT AVOIR « RATÉ » SON DÉBAT D’ENTRE-DEUX-TOURS

D’abord, a-t-elle estimé, il y a eu « le débat de l’euro qui a inquiété les Français, de manière presque irrationnelle, mais c’est un fait. » Ensuite, « il y a ce débat qui, incontestablement, a été raté, il faut le dire. Moi, je le dis très clairement. J’ai fait un choix, j’ai souhaité mettre en lumière les très grandes craintes que je nourrissais, que je nourris toujours à l’égard du projet d’Emmanuel Macron. » Pendant les jours précédant le débat, l’état-major du FN avait laissé glisser que l’intention de Marine Le Pen était de « faire sortir Emmanuel Macron de ses gonds ».

Une stratégie à laquelle Marine Le Pen s’est attelé avec « peut-être trop de Continuer la lecture de Marine le Pen: Ce débat était raté.

MORATOIRE SUR L’IMMIGRATION LÉGALE : MARINE LE PEN PRÉCISE LES CONTOURS DE SA MESURE CHOC

Lundi soir, en meeting au Zénith de Paris, la présidente du Front national a déclaré que si elle était élue, elle mettrait en place un moratoire sur l’immigration légale. Mardi dans « Demain président » diffusé sur TF1, elle est revenue sur cette proposition, qui ne figure pas dans ses 144 engagements présidentiels. « Pendant quelques semaines je mettrai en œuvre un moratoire pour pouvoir faire le bilan de cette immigration, et notamment un moratoire sur les visas de longue durée. (…) Ça veut dire qu’il peut y avoir des visas de courte durée, et d’ailleurs j’en ai exclu les étudiants. L’important, c’est de faire un bilan. Nous ne savons pas précisément quels sont les chiffres de l’immigration. Au bout de quelques semaines, je mettrai en œuvre les décisions qui permettront d’arriver à ce solde migratoire de 10.000 par an », a-t-elle déclaré.

Marine Le Pen fait retirer le drapeau de l’UE lors de sa venue sur TF1

Invitée ce mardi du journal de TF1, Marine Le Pen a exigé de la chaîne qu’elle enlève le drapeau européen du plateau lors de sa venue, pourtant toujours présent aux côtés du drapeau français lors de la réception des candidats à l’élection présidentielle.

TF1 a accepté l’exigence de la candidate du Front National […]

“Je veux être présidente de la République française, pas de la Commission européenne. D’autant que je considère que l’Union européenne a fait beaucoup de mal à notre pays et à notre peuple que ce soit en matière économique, en matière sociale, en matière de disparition des frontières. Ce sera ça ma première mesure, rendre leurs frontières nationales aux Français, retrouver la maîtrise pour pouvoir savoir qui entre chez nous, qui s’y maintient et pouvoir lutter contre le danger du terrorisme islamiste qui s’infiltre entre autres au milieu des flux des migrants pour venir nous frapper au coeur”.

BFMTV

Quand Marine Le Pen révèle les collusions entre l’expert de TF1 (institut Montaigne) Fillon et Macron

Excellent! L’institut Montaigne est un Think Tanks mondialiste, européiste et immigrationiste fondé par Claude Bébéar (fondateur d’AXA) et qui est composé de toute une ribambelle de propagandistes déguisés en expert qui ont leurs ronds de serviette dans les médias de Bouygues, Drahi, Bolloré… et chez tous les hommes politiques proches de Macron, Hollande, sarkozy, Fillon…
En Marche, le pseudo-parti de Macron a été hébergé à ses débuts par… l’institut Montaigne comme le révélait il y a un an Médiapart

À lire en complément: Un think tank libéral se cache-t-il derrière les candidatures Macron et Fillon?

Panama Papers: Frédéric Chatillon censuré par TF1 ?

Dans Imedia Jean-Yves Le Gallou décrypte la censure de TF1 dont a été victime frédéric Chatillon injustement dénoncé comme fraudeur par le journal Le Monde.

Vidéo du facebook de Frédéric Chatillon. On y voit un extrait de l’interview qui aurait dû être diffusé sur TF1.

Le chef d’entreprise, qui dirige l’agence de communication Riwal et a – entre autres – pour client le Front national, y donne sa version des faits et pose la question à laquelle les journalistes du Monde et de la presse alignée en général ne veulent pas répondre : qu’y a-t-il d’illégal dans le montage financier pointé du doigt par les médias ? On entrevoit bien sûr en filigrane le fond de cette non-affaire : dans son volet français, l’objectif est avant tout de discréditer le Front national par une rumeur spectaculaire. Rappelons au passage que l’ICIJ, le groupe de journalistes qui a divulgué les Panama Papers, est financé par l’Open Society de George Soros
L’entrevue a été contre-filmée par un proche de Frédéric Chatillon, et heureusement : pour des raisons « techniques », TF1 a choisi de ne pas la diffuser.

Mardi 5 avril j’ai donné une interview exclusive à TF1 depuis Rome pour le 20h. Pour des raisons « techniques » elle n’a…

Posté par Frédéric Chatillon sur mardi 5 avril 2016

Je vais essayer de poser les bonnes questions que les journalistes ne posent pas ou évitent de poser dans leurs articles me concernant : Continuer la lecture de Panama Papers: Frédéric Chatillon censuré par TF1 ?

Média Complices : les questions très embarrassantes de Jean-Pierre Elkabbach à Sarkozy enflamment Twitter.

Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1), qui interviewait déjà Valéry Giscard d’Estaing lorsqu’il était à l’Elysée, a donné sa pleine mesure mercredi, lors de son interview de Nicolas Sarkozy aux côtés de Gilles Bouleau (TF1).


EXCLUSIF – Nicolas Sarkozy : « Je suis… par Europe1fr

Une fois de plus, ses questions ont été plus embarrassantes pour la profession de journaliste que pour l’interviewé. Voici l’intégralité de ses interventions :

  • « Comment vous réagissez au principe et à la longueur de la garde à vue ? Elle a été exceptionnelle : quinze-seize heures avec les policiers. Vous étiez sans avocat. Quelle est votre réaction ? »
  • « Donc il faut bien expliquer aux Français qu’il y a eu d’abord les seize heures avec les policiers, et à partir d’une 1, 2 heures du matin, pendant deux heures, une interrogation par deux juges… »
  • « Est-ce que vous pensez que les chefs d’accusation contre vous étaient déjà anticipés ? Qu’elles avaient décidé avant de vous voir ? »
  • « Là, on assiste à la revanche des “petits pois”… [terme employé par Nicolas Sarkozy pour qualifier les magistrats et que vient de rappeler Gilles Bouleau, ndlr] »
  • « Ce soir est-ce que vous demandez, est-ce que vous réclamez de nouvelles juges, moins militantes selon vous ? »

Continuer la lecture de Média Complices : les questions très embarrassantes de Jean-Pierre Elkabbach à Sarkozy enflamment Twitter.

Média-Menteurs : La transcription de l’interview de Vladimir Poutine en version intégrale : le scandale des coupes de TF1

Lu sur le site  » Les Crises »

Voici la transcription de l’interview de Poutine d’hier. C’est la traduction de la version intégrale issue du site du Kremlin (ou ici en russe, ou ).

En effet, pour faire tenir cette interview de 41 minutes en 24 minutes, TF1 a sabré largement dans certaines parties. Comme il a été décidé de couper des éléments essentiels sur la Crimée, l’opposition dans les médias français, et de laisser des propos sans intérêts genre sur la langue qu’il utilise avec Hollande, le mot censure me semble adapté – vu qu’il y a rétention d’informations importantes qui éclaireraient le public français. Et je reviendrais sur la faute inacceptable de traduction quand il parle d’Hillary Clinton.

Ceci étant, reconnaissons qu’il est salutaire que TF1 et Europe1 aient interviewé Vladimir Poutine…

Tout est donc traduit ici – les passages censurés sont en exergue – à vous de voir s’ils méritaient de l’être…

Question – Bonsoir, M. le président. Merci beaucoup d’accueillir Europe 1 et TF1 dans cette résidence, dans votre résidence de Sotchi pour cet entretien exceptionnel. Jeudi soir, vous serez reçu à l’Élysée par le président François Hollande et le lendemain, le 6 juin, vous participerez aux commémorations du Débarquement. Ce sera la première fois pour vous que vous irez sur les plages de Normandie. Mais c’est aussi la première fois qu’un président russe participera et sera invité à ces cérémonies. Qu’est-ce que cela vous fait en tant que citoyen russe d’être invité à cette commémoration exceptionnelle ?  

Vladimir Poutine – C’est un événement important pour l’Europe et le monde entier. Nous allons rendre hommage à ceux qui ont empêché les nazis de réduire l’Europe en esclavage. Je pense que la participation de la Russie à cette commémoration est chargée de symboles. Je veux dire par là que la Russie et les autres pays de la coalition antihitlérienne, y compris la France, étaient alliés dans cette lutte pour la liberté. La participation de notre pays a été très importante, voire décisive pour vaincre le fascisme.

Mais nous n’oublierons jamais non plus les combattants français de la Résistance, notamment ces soldats français qui sont venus combattre à nos côtés sur le front de l’Est, le front germano-soviétique. Et il me semble que c’est quelque chose qui doit nous rappeler notre passé et, en même temps, nous servir à construire nos relations d’aujourd’hui et de demain.

Question – Justement, vous avez, avec la Russie, votre place sur les plages de la Normandie. Jusqu’à l’âge de quarante ans, vous viviez en Union soviétique. Vous avez vu son effondrement. Et vous participez, vous, activement à la renaissance de la Russie. Qu’est-ce que vous voulez ? Qu’est-ce que vous cherchez ? Votre stratégie est-elle une stratégie de dialogue ou d’expansionnisme et de conquête ? 

Vladimir Poutine – Non, bien sûr. Je Continuer la lecture de Média-Menteurs : La transcription de l’interview de Vladimir Poutine en version intégrale : le scandale des coupes de TF1

L’ancien présentateur météo de TF1 et ex-communiste Michel Cardoze se met au service de Robert Ménard à Béziers.

Michel Cardoze est devenu le conseiller culturel du maire soutenu par le Front national.

Des colonnes de L’Humanité au cabinet d’un maire soutenu par le FN. Michel Cardoze, ancien journaliste et ex-monsieur météo de TF1 vient de rentrer au service du premier magistrat de Béziers, Robert Ménard.

Source

200906190021Un point biographique:

Il milite dès sa jeunesse au PCF à Bordeaux où il est étudiant. Journaliste, il est passé par la presse écrite (l’Humanité), la radio et la télévision. Certains se souviennent des Chroniques sur France Inter en 1981, d’autres de ces citations poétiques (particulièrement celles de Ramón Gómez de la Serna) et des fleurs de la météo sur TF1 de 1987 à 1991 et d’Extérieur Nuit émission culturelle sur TF1, d’autres encore des contes ou des feuilletons sur France Bleu et d’un Sud méditerranéen mis en gloire sur TMC. Il s’est aussi passionné pour Georges Bizet, les procès de Jeanne d’Arc, la vie et l’œuvre de Cyrano de Bergerac2.

——

Dictature médiatique/ TF1 : 50% du temps de parole pour le PS, 7% pour le FN

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a adressé aujourd’hui une sévère mise en garde à plusieurs médias audiovisuels français en raison du déséquilibre des temps de parole entre les partis politiques durant la campagne des élections européennes.

les_nouveaux_chiens_de_garde« A deux jours de la fin de la campagne, le Conseil souligne l’extrême urgence pour les radios et télévisions de respecter le principe d’équité, en remédiant sans délai aux déséquilibres constatés », dit le communiqué du CSA. Le CSA souligne que certains partis ou groupements politiques n’ont « pas encore bénéficié d’un accès à certaines antennes ». Il dit avoir « fermement » mis en garde « ferme » TF1, RMC Découverte et RTL, et avoir également alerté France Info et France Bleu.

Selon les relevés du CSA sur la période du 14 avril au 16 mai, TF1 a accordé 49,80% du temps de parole au Parti socialiste, 32,81% à l’UMP. Cinq autres formations se partagent le reste, dont le Front national (6,78%) et 12 n’ont eu aucun temps de parole. […]

Le Figaro

Le Pen à Peillon : « Vous venez me donner à moi des leçons de démocratie ? » (vidéo)

Marine Le Pen explose le franc maçon Peillon. Lorsque la patronne du FN déclare: « les français ont repris leur liberté ce soir », Peillon répond (attachez-vous bien) : « La liberté ? mais pourquoi faire ? ».

Incroyable!

Saint-Ouen : des consignes policières pour ne pas intervenir dans les cités (vidéo)

La police des polices enquête après la diffusion le 25 novembre dernier sur TF1 d’un reportage sur le trafic de drogue à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis où des policiers en patrouille déclaraient ne pas avoir le droit de pénétrer dans une cité cernée par des guetteurs et des dealers.

Selon les informations du Parisien, le sommet de l’État a été choqué par ces images tournées à la caméra cachée aux abords de la cité Emile Cordon, devenue depuis plusieurs mois un point de deal important de la ville. Le quartier est classé en Zone de sécurité prioritaire.

L’Inspection générale des services cherche à retrouver et à interroger les deux CRS filmés qui ont déclaré : « On a des consignes » pour ne pas entrer dans la cité. « Il faut que les dealers puissent continuer de vivre, et il faut que les habitants soient rassurés. » Un des deux agents estime même qu’il n’y a pas de volonté que le trafic s’arrête.

Suite et source : Le Figaro

 

 

Saint-Ouen (93) aux mains des dealers (vidéo)

Reportage de « Sept à Huit » sur TF1 particulièrement édifiant sur les trafiquants de drogue très organisés, agissant en toute quiétude autour d’une école, menaçant les témoins de tous âges et les habitants du quartier ; les policiers avouent avoir des consignes de ne pas aller dans la cité afin d’y faire respecter la loi… Le trafic de drogue générerait un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros par an, rien que dans ce quartier. Le quotidien des banlieues sous la Ve République hollandienne post-Sarkozy.

Marine Le Pen vs Jean-Luc Mélenchon (vidéo TF1)

Marine Le Pen était annoncé à 32 % dans les sondages il y a 3 jours. Elle fait 42 %. Jean-Luc Mélenchon était donné à 29% et vainqueur au deuxième tour. Il fait 22% et est éliminé.

Moralité: les sondages nous ont grugé et le petit sans peuple restera sans peuple.

Mélenchon: (…) Elle a raison de dire qu’elle est en tête, et elle a un travail de dix ans devant des incapables et des bons à rien qui n’ont pas su endiguer sa progression (…)

Marine Le Pen: Monsieur Mélenchon appelle donc à voter pour des incapables, pour des menteurs, pour des tricheurs… et bien il exprime qu’il fait parti du système.