Archives par mot-clé : Thierry Ardisson

Liens Clinton-Qatar : Thierry Ardisson denonce Sarkozy et Clinton et parle de « haute trahison »>

Vidéo de l’Observatoire de l’islamisation

Contre la propagande des média mensonge : La réalité des chiffres face aux « constats » du Nouvel Obs

Tribune libre d’Anthonin pour Fdesouche

Le Nouvel Obs a repris l’intervention de Florian Philippot dans l’émission Salut les Terriens sur canal+ pour tenter de démonter ses arguments en écrivant un article « les 9 mensonges du FN révélés ». Il est assez surprenant de lire des réponses hors sujet et mêlant un peu tout.

Fdesoushe a répondu aux questions que pose le Nouvel obs avec une argumentation sourcée auprès d’intervenants (prix nobel d’économie, directrice de recherche INED…), de sites officiels (INSEE, HCI, ministère de l’intérieur etc) et de médias reconnus.

Il est important de rappeler que c’est l’immigration massive qui est pointée et non l’individu en lui même, bénéficiaire d’une politique pro immigration.

diversite

 Question/réponse du Nouvel Obs

1. Les immigrés « nous envahissent » ? Faux, ils sont nécessaires à notre démographie et juste en nombre suffisant. Ils étaient 267.000 en 2011 pour 200.000 Français qui quittent notre territoire chaque année.

Argument sourcé de Fdesouche

La question porte sur un envahissement et non sur une nécessité. Dès lors qu’un peuple a besoin d’apport extérieur pour développer sa démographie, c’est un signe de dépérissement et d’extinction comme l’a très bien décrit hervé Juvin dans France culture.

L’exemple donné en réponse fait allusion aux Français quittant le territoire. Or, la définition de Français aujourd’hui ne correspond plus à des personnes de culture française ! Selon le ministère de l’intérieur :

2.370.779 étrangers ont acquis la nationalité française entre 1995 et 2012. Soit une moyenne de 139.457 naturalisations/an.

En outre, le taux de fécondité atteint en 2012 le nombre de 2 enfants par femme, chiffre le plus élevé depuis 30 ans. Le taux minimum pour un maintien démographique étant de 2,1, la France aurait dû voir sa population baisser. Or, elle est passée de 55,57 millions en 1982 (date du déclin de la fécondité) à 65,58 millions en 2013 selon l’INSEE, soit une augmentation de 10 millions d’habitants.

En 2010, 18% des naissances en France étaient le fait de mères étrangères. Rien qu’en Ile de France, 60% des naissances auraient nécessité  un dépistage à la Drépanocytose, maladie touchant principalement les personnes  « originaires des Antilles, d’Afrique noire mais aussi d’Afrique du Nord.

Même si la médecine a permis de rallonger la durée de vie, l’immigration a donc une part considérable sur la démographie française. Michèle Tribalat, spécialiste de la démographie à l’INED, rappelait que moins de 5% des jeunes sont d’origine européenne à Mantes-la-Jolie. Cette même directrice de recherche révélait devant une commission nationale sur le droit à la nationalité que 12 millions de personnes d’origines étrangères (sur deux générations) étaient présentes sur le territoire français en 2008, soit un habitant sur cinq.

Il faut donc être d’une grande vigilance sur le vocabulaire utilisé et les chiffres démontrent que le nombre d’étrangers et le nombre de français ayant acquis la nationalité française est considérable. Les chiffres de la drépanocytose démontre que les franciliens « d’origine » seront minoritaire en une génération.

Question/réponse du Nouvel Obs

2. Les immigrés n’ont « jamais été aussi nombreux » ? Faux, ils étaient 7% de la population en 1981, ils ne sont plus que 6% aujourd’hui.

Argument sourcé de Fdesouche

Là encore, les chiffres sont faussés et c’est l’étude de l’’INSEE (lien dans la question) qui démontre les confusions : des enfants nés en France de parents étrangers ont été comptés comme français et les méthodes statistiques ont changé deux fois entre 1990 et 1999. Sachant que les définitions évoluent et que les enfants nés de parents immigrés eux même nés en France sont comptabilisés comme français.

Le Haut Conseil à l’Intégration rappelle dans son dernier rapport qu’un habitant sur cinq est immigré ou descendant d’immigré, soit 11,5 millions de personnes.

Les chiffres cités dans la première question démontrent qu’il y a bien une immigration massivement présente en France et ce depuis une période récente dans l’histoire de France.

Les immigrationnistes n’ont pas peur de se donnent eux mêmes des bâtons pour se faire battre, car, par ignorance ou à dessein, ils ne savent pas que les pourcentages respectifs s’appliquent à une base (population) qui a augmenté:

Population 1981: 54 028 630 (dont 7% c’est 3 782 004,1)
Population 2013: 65 586 000 (dont 6% c’est 3 935 160,0)

C’est à dire 153 155,9 immigrés de plus (et je ne parle pas de la confusion immigré/étranger qui ne sont pas synonymes, car un immigré (natif d’un autre pays que France), reste un immigré même naturalisé français, conformément aux critères INSEE)

Question/réponse du Nouvel Obs

3. Les expulsions « ont ralenti » sous François Hollande ? Faux, il y a eu 38.000 reconduites à la frontière en 2012 avec Manuel Valls et 8000 chaque année seulement sous François Mitterrand.

Argument sourcé de Fdesouche Continuer la lecture de Contre la propagande des média mensonge : La réalité des chiffres face aux « constats » du Nouvel Obs

Marine Le Pen reçue par Ardisson (vidéo)

Prestation intéressante de marine le Pen chez les bobos de canal+. En bref : Un public qui applaudit à ses réponses, un animateur hypocrite (1) mais courtois qui avoue avoir menti sur la préférence nationale pendant 30 ans et s’être rendu compte aujourd’hui qu’il ne s’agissait pas d’un dispositif raciste. Et enfin, un journaliste de Gôche qui inconsciemment donne raison à Marine Le Pen sur le protectionnisme en prenant pour exemple l’exception culturelle française qui fait vivre depuis plus trente ans des cultureux sans talents….

(1) Quand Ardisson reprochait à Fogiel de recevoir dans son émission Marine Le Pen et la traitait de Nazi.

En général, quand on est à la rue, on invite Marine Le Pen, c’est le seul moyen de faire de l’audience, tu te dis ‘Je vais inviter les nazis.