Archives par mot-clé : Traité d’Amsterdam

Quand Jospin, Hollande et Mélenchon privatisaient les services publics ! (vidéo)

Première diffusion le 13 avril 2012

Le Parti socialiste aura été responsable de la financiarisation de l’économie française. Au pouvoir, il se sera plié à toutes les exigences de l’Union Européenne. Aujourd’hui, à l’instar de l’UMP, le parti socialiste reste un ardent promoteur du fédéralisme européen qui mettra fin au peu de souveraineté qui nous reste.
La situation dramatique dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui, nous la devons autant à l’UMP qu’à la gauche plurielle. Ont-ils tiré les leçons du passé ?. Non!
Au nom du réalisme, au nom du modernisme, les socialistes continuerons le saccage qu’ils ont entrepris il y a 30 ans.
C’est d’ailleur sous le gouvernement de Lionel Jospin que la France a le plus privatisé de services publics

En effet, en Mars 2002 alors qu’ils clamaient leur attachement « à cet élément central de notre modèle de civilisation », au Conseil européen de Barcelone, Chirac et son prmier ministre de coalition Jospin signèrent un accord pour privatiser l’électricité et allonger de 5 ans la durée du travail dans tous les pays de l’UE.
Présent dans ce gouvernement, le révolutionnaire Mélenchon s’est bien gardé de réagir, de s’opposer et de démissionner.

En 2005, soit trois ans après cette trahison, à Guéret, des manifestants venus défendre le service public ont froidement placé François Hollande, le premier secrétaire du P.S de l’époque, face aux contradictions du discours socialiste…

Extrait 1

L'effet boule de neige par Lartmement

Extrait 2

L'effet boule de neige par Lartmement

Voir le film en entier: l’effet boule de neige.

Dossier partage des richesses : De Jospin à Raffarin, chronologie d’une politique de classe

automne 1997 Création des emplois jeunes par le gouvernement Jospin. La création des emplois-jeunes correspond à une extension de la précarité et à une politique de bas salaires.

septembre 1997 Continuer la lecture de Quand Jospin, Hollande et Mélenchon privatisaient les services publics ! (vidéo)

Mélenchon a menti: Le FN a été le seul parti à voter contre la directive des travailleurs détachés

Le stalinien adoré des média a cherché à faire croire lors du débat sur BFM et Cnews que le FN n’avait pas voté contre la directive des travailleurs détachés et qu’il avait préféré s’abstenir. Or c’est faux (voir document ci-dessous). En 1996 le FN a été le seul parti français à voter contre.
C’est quelques années plus tard qu’il s’est abstenu de voter une révision du texte qui visait à protéger les travailleurs mais ne remettait pas en cause la logique néfaste de la loi.

Mélenchon lui par contre a bien voté traité de Maastricht (1). Il a participé au gouvernement qui a le plus privatisé  de service public.  Il n’a pas démissionné de son poste  de ministre quand Jospin a accolé sa signature à celle de Chirac au bas du traité d’Amsterdam dont l’objectif était d’ entériner « des transferts de compétences en matière de réglementation de la circulation des personnes« . On en voit aujourd’hui les conséquences.
Mélenchon n’a rien fait ni rien dit contre les accords de Barcelone. Des accords là encore signés par Jospin alors que Mélenchon était ministre et qui prévoyait dans son article 32 de « chercher d’ici 2010 à augmenter progressivement d’environ cinq ans l’âge moyen effectif auquel cesse, dans l’Union européenne, l’activité professionnelle ».

Une fois élus SARKOZY et WOERTH feront une réforme de la retraite qui n’était rien d’autre que l’application de ce qui avait été signé par Jospin… sous le regard complice de Mélenchon.