Archives par mot-clé : Trump

« Obamagate » : Trump accuse Obama du « plus grand crime politique de l’histoire américaine ».

On attend que les média français se mettent enfin à nous parler de l’Obamagate…

Merci aux camarades de fdesouche pour la traduction de cet article du Guardian, journal anglais de gauche….


Donald Trump a continué à s’enflammer pour l’enquête sur la Russie dimanche, plus d’un an après que le conseiller spécial Robert Mueller ait déposé son rapport sans recommander de charges contre le président, mais seulement trois jours après que le ministère de la justice ait déclaré qu’il abandonnerait ses poursuites contre Michael Flynn, le premier conseiller à la sécurité nationale de Trump.

« Le président a écrit dans un tweet accompagnant l’affirmation d’un présentateur de talk-show conservateur que Barack Obama « a utilisé ses dernières semaines de mandat pour cibler les nouveaux fonctionnaires et saboter la nouvelle administration ».

Le tweet fait écho à des messages précédents retweetés par Trump, qui s’est vu reprocher de relayer des théories de conspiration. Le dimanche après-midi, le président a continué à envoyer un flux de tweets de mèmes et de têtes parlantes de droite prétendant à une conspiration anti-Trump. Un tweet de Trump a simplement été lu : « OBAMGATE ! »

Trump a renvoyé Flynn, un général à la retraite, au début de 2017, pour avoir menti au vice-président Mike Pence à propos de conversations avec l’ambassadeur russe concernant les sanctions imposées par l’administration Obama en représailles à son ingérence dans les élections de 2016. Continuer la lecture de « Obamagate » : Trump accuse Obama du « plus grand crime politique de l’histoire américaine ».

Guillaume Bigot : « Oui, les murs sont efficaces contre l’immigration »

Guillaume Bigot dénonce la malhonnêteté intellectuelle des commentateurs médiatiques sur Trump. Il précise qu’historiquement les murs ont toujours été efficace contre l’immigration. Et il rappelle que c’est Bush et obama qui ont entamé le mur de séparation avec le Mexique.

Houellebecq chante les louanges de Trump dans un magazine américain

Dans le magazine « Harper’s », l’écrivain explique, qu’en matière de politique internationale, Donald Trump a le mérite d’avoir mi fin à l’impérialisme américain.

« Donald Trump est un des meilleurs présidents américains que j’aie jamais vu » : c’est ce qu’affirme jeudi le très provocateur Michel Houellebecq dans le magazine américain Harper’s, estimant que la politique du milliardaire a notamment pour mérite de confirmer la fin de l’impérialisme américain.

Les Américains « nous lâchent la grappe ». Pour l’écrivain français habitué à cultiver la controverse, la politique de désengagement international engagée par Barack Obama et amplifiée par Donald Trump est « une très bonne nouvelle pour le reste du monde ». « Les Américains nous lâchent la grappe. Ils nous laissent exister », écrit Houellebecq dans cet article, où il se félicite aussi que les Etats-Unis aient cessé de « répandre » à l’étranger leurs valeurs selon lui contestables comme la démocratie ou la liberté de la presse.

En commerce, « une saine dose d’air frais ». En matière de commerce international, « Trump apporte une saine dose d’air frais », estime encore le Prix Goncourt 2010, qui doit sortir en janvier son premier roman depuis Soumission. Ce dernier avait causé une vive polémique lors de sa parution au moment des attentats de Charlie Hebdo à Paris en janvier 2015.  Donald Trump ne considère pas le libre-échange mondialisé comme étant en soi la panacée du progrès humain, « il déchire les traités et les accords quand il pense qu’il ne fallait pas les signer, et il a raison ». Continuer la lecture de Houellebecq chante les louanges de Trump dans un magazine américain

Guillaume Roquette exprime sa prudence sur les colis piégés : «Ces espèces de bombes arrivent chez les Démocrates 15 jours avant les MidTerms pour en faire des martyrs»

Trump pourfend Trudeau sur Twitter et retire son appui à la déclaration commune survenue à la fin du G7

Trump les a tous mis en PLS… ça leur apprendra à se comporter comme des adolescents hypocrites qui disent du mal du grand frère dés que celui-ci à le dos tourné mais qui sont incapables de lui dire ce qu’ils pensent dés qu’il est en face d’eux…


Justin Trudeau croyait pourtant avoir réussi l’impossible, en annonçant en clôture du sommet une déclaration commune rédigée à sept mains, incluant celle de Donald Trump.

Mais deux heures plus tard, le président américain a renié sa signature, fâché par des propos du premier ministre, qui a une nouvelle fois qualifié les tarifs américains sur l’acier et l’aluminium « d’insultants ».

« En raison des fausses déclarations de Justin à sa conférence de presse, et du fait que le Canada impose des taxes massives sur nos agriculteurs, travailleurs et entreprises américains, j’ai demandé à nos représentants américains de retirer le soutien au communiqué », a-t-il écrit sur Twitter.

M. Trump a ajouté qu’il envisageait en plus d’imposer d’autres tarifs au Canada, cette fois sur « les automobiles qui inondent le marché américain ! »

Les Etats-Unis recevront en 2018 le plus faible nombre de réfugiés en 4 décennies. Les réfugiés musulmans baisseront de 85%.

Le nombre de réfugiés musulmans entrant aux États-Unis en 2018 devrait diminuer d’environ 85%.

REFUGIÉS – Les États-Unis s’apprêtent à recevoir durant l’exercice 2018 le nombre de réfugiés le plus bas depuis 1980, selon une nouvelle analyse publiée samedi par le journal américain The Economist.

Selon cette dernière, les États-Unis n’admettront que 20 800 réfugiés au cours de la première année fiscale complètement sous la direction de l’administration Trump.

44 réfugiés syriens admis en 2018

Ce nombre est en baisse de 61% par rapport à l’année 2017, qui était, en partie, gouvernée sous l’ancien président Obama. Le nombre de réfugiés musulmans entrant aux USA en 2018 devrait diminuer d’environ 85%, rapporte le journal américain.

Entre 2013 et 2017, les musulmans représentaient 41% des réfugiés admis, mais ne représentent que 17% du contingent de réfugiés depuis début 2018. Les chrétiens, eux, représentent, désormais, environ 58% des réfugiés entrants.

L’étude a constaté que le nombre de réfugiés syriens admis aux Continuer la lecture de Les Etats-Unis recevront en 2018 le plus faible nombre de réfugiés en 4 décennies. Les réfugiés musulmans baisseront de 85%.

Frédérique Pons:«Il y a aujourd’hui autour de Trump les mêmes faucons, les mêmes hommes, que du temps de Bush qui avait mis à feu et à sang le Moyen Orient.

Macron affirme avoir convaincu Trump de rester en Syrie. La Maison Blanche dément : «Le Président a été clair sur le fait qu’il voulait que les troupes rentrent le plus vite possible»

Macron affirme avoir convaincu Trump de rester en Syrie. La porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders dément : «Le Président a été clair sur le fait qu’il voulait que les troupes rentrent le plus vite possible».