Archives par mot-clé : UNE

Islamisation de la gauche : Découvre qui est Maryam pougetoux représentante de l’ UNEF paris 4 sorbonne

Les partis politiques et les syndicats de gauche sont infestés d’islamistes. Les cadres de ces partis comme Mélenchon, Poutou, Hamon le savent et l’encouragent. Pourquoi? Parce qu’ils ont conscience qu’ils ne parviendront plus à gagner des élections sans ‘électorat musulman.. autant donc avoir auprès d’eux des militants extrêmement aguerris. Ce qui est le cas des islamistes.
L’UNEF fricote depuis des années avec les Etudiants Musulmans de France, une association qui organise des manifestations avec le CCIF, les frères musulmans de l’UOIF, Coexister ou encore les réseaux de Tariq Ramadan

Cette situation n’est pas unique à la France. On la retrouve en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne ou encore en Suède.

Hautes-Alpes : une centaine de militants lancent actuellement une opération « anti-migrants » au col de l’Échelle (MàJ : barrière, hélicoptères…)

Une centaine de militants du mouvement « Génération identitaire » ont lancé ce samedi matin une opération dans la Vallée de la Clarée, à la frontière franco-italienne, dans les Hautes-Alpes.

Les militants, en majorité des Français, mais également des Italiens, des Hongrois, des Danois, des Autrichiens, des Anglais et des Allemands sont en train de grimper en raquette le col de l’Échelle (1 762 m) enneigé pour « contrôler la frontière ».

« Nous dénonçons un manque de courage des pouvoirs publics. Avec un peu de volonté, on peut contrôler les migrations. Nous allons prendre possession du col et veiller à ce qu’aucun clandestin ne puisse entrer en France. Nous allons expliquer aux migrants que ce qui n’est pas humain c’est de leur faire croire que traverser la Méditerranée ou grimper le col enneigé n’est pas dangereux.Ils ne vont pas trouver l’Eldorado, c’est immoral. Ceux qui en payent les frais, ce sont les Français », explique Romain Espino, porte parole du mouvement.

Continuer la lecture de Hautes-Alpes : une centaine de militants lancent actuellement une opération « anti-migrants » au col de l’Échelle (MàJ : barrière, hélicoptères…)

Toulouse: nouvelle soirée d’émeute dans le quartier de La Reynerie (MàJ) video du contrôle d’une femme en niqab

Le quartier du Mirail à Toulouse connaît depuis dimanche 15 des violences urbaines qui ont abouti lundi à l’interpellation de 18 personnes et à d’importants dégâts dont plusieurs voitures brûlées. Une flambée de violences dont les raisons sont encore floues mais pourraient avoir pour cause le contrôle et l’interpellation d’une femme portant un voile islamique intégral.

La police a en effet fait savoir qu’une telle arrestation houleuse avait eu lieu le dimanche. La femme portait en effet une burqa ou un niqab, vêtements dont le port est de facto interdit dans l’espace public (et donc dans la rue) depuis la loi de 2010 sur la dissimulation de son visage. Elle n’aurait montré qu’une mauvaise photocopie de sa carte d’identité, refusant de retirer son voile.

Une vidéo postée sur Twitter et dont l’authenticité a été confirmée à France 3 par le parquet de Toulouse montre en effet un groupe de policiers interpeller la trentenaire en question, plaquée au sol et criant. On peut également distinguer plusieurs personnes s’approcher des forces de l’ordre et les émanations de ce qui ressemble à une grenade lacrymogène. Selon la chaîne, une trentaine de personnes auraient pris à parti les policiers.

Cette situation et sa médiatisation pourraient donc être à l’origine des violences. Toutefois, le lien de causalité est difficile à « décréter ». D’autant qu’un autre fait peut être évoqué pour l’expliquer. Ces violences pourraient en effet également avoir été déclenchées par une rumeur selon laquelle des gardiens de la prison de Seysses, au sud de Toulouse, auraient été à l’origine du décès samedi d’un détenu, originaire du quartier.
Source

18 personnes interpellées

Les premiers heurts ont éclaté dans le quartier de Bellefontaine ce lundi soir. Selon la police, des « tirs de mortier » ont été lancés depuis des appartements en coursive. Les Continuer la lecture de Toulouse: nouvelle soirée d’émeute dans le quartier de La Reynerie (MàJ) video du contrôle d’une femme en niqab

Caroline Galactéros: «Pourquoi la France ne doit pas s’associer aux frappes en Syrie»

Alors que la France s’apprête vraisemblablement à frapper la Syrie, en représailles aux attaques chimiques supposées, Caroline Galactéros plaide pour un sursaut d’indépendance nationale. Selon elle, la France ne doit pas s’aventurer dans une nouvelle coalition.

Docteur en science politique et colonel au sein de la réserve opérationnelle des Armées, Caroline Galactéros est présidente du think tank Geopragma. Auteur du blog Bouger Les Lignes, elle a notamment publié Guerre, Technologie et société (éd. Nuvis, 2014).

La messe semble dite et une atmosphère de veillée d’armes plane sur Paris, tandis que le jeune prince d’Arabie Saoudite quitte la capitale et que notre président est en étroit dialogue avec son homologue américain. La France pourrait, en coordination avec Washington, frapper de manière imminente les forces du régime syrien en représailles d’une nouvelle attaque chimique imputée de manière «très probable» mais en amont de toute enquête, aux forces de l’abominable tyran Assad soutenu par les non moins affreux régimes russe et iranien.

Il faudrait agir vite, se montrer ferme, intraitable, juste! Il s’agirait là d’un «devoir moral»! On a bien entendu et lu. Le discours moralisateur sur la sauvegarde des civils innocents, pourtant inaudible après sept ans de guerre et de déstabilisation de la Syrie, est toujours le même. C’est là le comble du cynisme en relations internationales, que nous pratiquons pourtant sans états d’âme depuis des décennies. Pendant ce temps, la guerre silencieuse du Yémen continue. Ces civils-là n’existent pas, ne comptent pas.

Mais certaines images de guerre et de civils otages d’une sauvagerie généralisée irritent plus que d’autres nos consciences lasses d’Européens déshabitués de la violence et gonflés d’une prétention à connaître, dire et faire le Bien. Soit.

Mais agir contre qui? Qui faut-il punir? Le régime de «l’animal Assad», comme l’a appelé Trump? L’Iran? La Russie? Vraiment? Et si ce trio noir que l’on désigne exclusivement depuis des mois à la vindicte populaire internationale n’était qu’un leurre, proposé à notre indignation sélective pour ne pas réfléchir à nos propres incohérences?

Quel serait l’intérêt de la Russie de laisser perpétrer une telle attaque ? Continuer la lecture de Caroline Galactéros: «Pourquoi la France ne doit pas s’associer aux frappes en Syrie»

Quand Amar Lasfar , président de l’UOIF, décrivait les méthodes pour islamiser l’Occident

L’UOIF des Frères musulmans s’est rebaptisée récemment Musulmans de France pour mieux se “fondre” dans le paysage, cependant rien à changé. C’est pourquoi il faut faire connaître cette vidéo.

Marine Le Pen demande de mettre des actes derrière les mots…

Quand Amar Lasfar, président de l’UOIF, accusait les Juifs d’avoir soumis l’Occident

Le monsieur qui fait un selfie avec Amar Lasfar se nomme Bernard Cazeneuve. Il fut ministre de l’intérieur du gouvernement de Manuel Valls. Manuel Valls qui fait aujourd’hui la tournée des plateaux de télé et radio pour faire croire qu’il a des solutions contre l’islam radical. Les journalistes un peu taquin pourraient quand même lui faire remarquer que lorsqu’il était maire d’Evry il a aimablement laissé se construire l’une des plus importantes mosquées salafiste de France….
et qui a participé à son inauguration?… Manuel Valls.

Intervention intégrale

Trèbes : Redouane Lakdim a été naturalisé en 2004, 11 avant d’être fiché S (Maj: BFM reconnait son erreur)

Radouane Lakdim a été naturalisé en 2004, 11 avant d’être fiché S, et non en 2015

Plusieurs sites ou publications sur les réseaux sociaux affirment que Radouane Lakdim, qui a tué quatre personnes à Carcassone et Trèbes (Aude) dans des attaques revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique, a été naturalisé en 2015, « un an après avoir été fiché S ». Il a en réalité été naturalisé en 2004, l’année de ses douze ans.

Contactée par l’AFP, Céline Pigalle, directrice de la rédaction de BFMTV, a reconnu une « erreur » de la chaîne pour laquelle elle « présente (ses) excuses pour la confusion induite ».

« Nous avons eu l’information selon laquelle Radouane Lakdim a eu une carte d’identité en 2015, c’était vraisemblablement un renouvellement. Malheureusement, cela a interprété à tort et traduit à l’antenne en +Il a été naturalisé en 2015+ », a-t-elle poursuivi.

23 Mars 2018 Continuer la lecture de Trèbes : Redouane Lakdim a été naturalisé en 2004, 11 avant d’être fiché S (Maj: BFM reconnait son erreur)

Le racisme «anti-blanc» à l’Université Paris-8, occupée par un collectif d’extrême-gauche pro-migrants

Imaginez que ces inscriptions aient été faites par des gens de droites….

A noter que c’est un étudiant de Master 2  qui a  pu prendre des photos de ces tags racistes et violents. «On y retrouve les idées des groupuscules d’extrême gauche qui prospèrent depuis longtemps à Paris-8. Sympathie pour la Palestine, islamo-gauchisme assumé, marxisme revendiqué, c’est vraiment cliché», raconte-t-il. Le syndicat étudiant La Cocarde, marqué à droite, a publié sur Twitter une vidéo de l’occupation du bâtiment A.


 

«Français = PD», «Femmes, voilez-vous!», «AntiFrance vaincra», «Mort aux blancs», «Beau comme une voiture de police qui brûle», «Kill Cops (au pluriel)», etc. Les murs du bâtiment A de l’Université Paris-8 sont devenus, depuis le 30 janvier, le lieu d’expression d’une violence extrême contre les «blancs», la France, les policiers, Israël et les homosexuels. Situés à Saint-Denis, les locaux de l’Université Paris-8, historiquement marquée à gauche, ont été investis par un collectif d’extrême gauche et des migrants, qui les occupent depuis un mois et demi. Contactée par Le Figaro, l’Université «condamne avec la plus grande fermeté les tags trouvés sur les murs le 8 mars» et annonce qu’elle va porter plainte.

«Mon exaspération devient profonde», explique au Figaro une enseignant-chercheur qui souhaite garder l’anonymat. «Certains de mes collègues ont reçu des menaces de mort», explique-t-elle. Continuer la lecture de Le racisme «anti-blanc» à l’Université Paris-8, occupée par un collectif d’extrême-gauche pro-migrants

Saint-Denis (93) : des clandestins et des militants d’extrême-gauche envahissent la basilique, la messe du dimanche soir annulée

Question: Pourquoi l’extrême gauche Mélenchoniste et ses clandestins musulmans ne vont-ils pas dans les mosquées ?
Est-ce que l’on mesure l’insulte qui est faite à notre civilisation? Jusqu’à quand les français vont-ils se laisser marcher dessus, insulter, mépriser? Est-on encore capable de voir le degré de veulerie de ces gens qui demandent l’aumône et l’accueil tout en profanant le tombeau des rois de France.
Va-t-on enfin se décider à stopper les associations immigrationnistes, les condamner pour complicité de trafics humains et pour trouble à l’ordre public?
Quand allons nous relever la tête?


Le collectif Coordination des sans-papiers a investi le lieu de culte pour protester contre le projet de loi « Asile Immigration » du gouvernement. Ils ont été évacués par les forces de l’ordre.

Environ 80 personnes ont investi la Basilique de Saint-Denis ce dimanche vers 15 heures en soutien aux migrants et sans-papiers. Le collectif Coordination des sans-papiers a déployé une banderole pour dénoncer le projet de loi « Asile – Immigration » porté par le gouvernement. […] Après plus d’une heure, les manifestants ont été évacués par la police. Un homme, qui s’opposait à l’entrée des fonctionnaires, a été arrêté. Le cortège s’est alors rendu devant le commissariat, en présence du député (FI) Eric Coquerel. Suite à l’incident, la Basilique a été fermée vers 17h30, sous la vigilance d’un fourgon de police pour s’assurer que les manifestants ne reviennent pas. La messe du dimanche soir a été annulée. […]

Le Parisien

Les étranges factures de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon insiste : ses comptes de campagne ont été validés, il n’y aurait donc, selon lui, plus matière à évoquer de possibles irrégularités. Pourtant, à bien la lire, la décision de la Commission nationale des comptes de campagne et du financement politique (CNCCFP) est plus nuancée. Si elle confirme que le candidat de La France insoumise (LFI) n’a pas dépassé le plafond autorisé des dépenses de campagne, elle a retoqué plus de 400 000 euros de factures présentées par son équipe, estimant que certaines prestations étaient surfacturées.

Un recours massif à la « sous-traitance » très inhabituel

Les principaux candidats à la présidentielle ont versé des millions d’euros de salaire à leur équipe pendant la campagne. Ces collaborateurs étaient soit directement salariés par l’association de financement du candidat, soit mis à disposition par un parti politique, auquel cas l’association remboursait leurs rémunérations. À ce titre, en 2017, Marine Le Pen a dépensé 2,4 millions d’euros pour son staff, Emmanuel Macron 1,7 million et Benoît Hamon 1,3 million. L’association de financement de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, elle, n’a versé que 7 949 euros de salaires pour toute la campagne. Moins que François Asselineau ou Jacques Cheminade. Comment l’expliquer ? Jean-Luc Mélenchon a fait le choix très Continuer la lecture de Les étranges factures de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon

Affaire Théo: Quand Mélenchon accusait la police française de torture. (Maj: compilation de tweets et de une des islamo-collabos)

Lors de l’affaire Théo la gauche francophobe, islamophile et clientéliste s’en était donnée à coeur joie… manque de pot tout prouve aujourd’hui que Théo était une vraie racaille et que son viol n’a jamais existé.
En ce qui concerne Mélenchon il est capable de trouver des excuses à la répression sanglante au Vénézuela tout en accablant la police de son pays. Quand les staliniens (dont les méthodes humanistes consistaient à torturer leurs opposants dans les caves de la Loubianka et dans les baraques du Goulag) dénoncent les violences policières en France, ça me fais toujours rire.


Jean-Luc Mélenchon a estimé dans une vidéo publiée mardi que « l’acte commis contre [Théo L.]est un acte de torture ». « C’est absolument infâme », a dit le candidat de La France insoumise, selon qui il faut « expulser de la police les tortureurs », car « la police républicaine ne peut pas avoir de telles pratiques ».
Le Monde du 09/02/2017

Quand Mélenchon s’en prend à la Police nationale dans l’affaire Théo

Quelques extraits de la propagande que nous avons eu à subir:

L’affaire Théo, « une barbarie »: Omar Sy, Vincent Cassel, les stars s’insurgent 
L’Express du 08/02/2017

Rassemblement de soutien à Théo L. : « On a touché le fond. C’est indigne d’une démocratie… »
Le Monde du 08/02/2017

Le candidat du NPA Philippe Poutou évoque un « racisme policier »
France Inter du 08/02/2017

L’écologiste Yannick Jadot, qui va jusqu’à faire le parallèle avec l’affaire Adama Traoré et ne s’étonne pas que ce soit « encore un jeune noir bousculé et violé ».
France Inter du 08/02/2017

Affaire Théo : « Son viol ? Pas juste un problème pour lui, sa famille, mais pour toute la société », selon Johann Louvel
France Bleu du 06/03/2017

L’affaire Théo ou le mythe du « viol accidentel »
LCI du 10/20/2017

Matraque et viol présumé : l’affaire Théo n’est (malheureusement) pas une première  Continuer la lecture de Affaire Théo: Quand Mélenchon accusait la police française de torture. (Maj: compilation de tweets et de une des islamo-collabos)

Affaire Théo L. : une nouvelle vidéo de son interpellation contredit son récit

On se souvient des mensonges des médias, du délire de Hollande, Macron et Valls, des invectives des associations anti-racistes et de l’opportunisme de la gauche mélenchonienne.


 

Info Europe1

C’est la pièce centrale de ce dossier, la preuve de ce qui est réellement arrivé à Théo L. le 2 février 2017. Europe 1 dévoile les images enregistrées par les caméras de vidéosurveillance de la ville d’Aulnay-sous-Bois. Elles ont été analysées par les enquêteurs de l’Inspection générale de la police (IGPN) puis versées dans la procédure judiciaire. Elles permettent de comprendre ce qu’il s’est vraiment passé.

Un coup furtif. L’enregistrement témoigne d’abord de la grande confusion lors de ce contrôle d’identité qui dégénère. Les quatre fonctionnaires de la brigade spécialisée de terrain (BST) d’Aulnay ne semblent pas maîtriser la situation. La vidéo montre leurs coups portés à Théo L. qui se débat vigoureusement, leur grande difficulté à le menotter et le coup de bâton télescopique qui a provoqué la très grave blessure du jeune homme. Un geste très bref, extrêmement rapide, comme une estocade. Aussitôt, Théo L. se retourne et s’effondre de douleur, son caleçon toujours en place, transpercé par la matraque, selon les constatations des enquêteurs.

Le pantalon baissé. Sur la vidéo, il apparaît clairement que, dans l’échauffourée, Théo Continuer la lecture de Affaire Théo L. : une nouvelle vidéo de son interpellation contredit son récit

Documentaire: Quand l’extrême droite résistait

Un documentaire qui rétablit quelques vérités. On mesure grâce à ce film la supercherie de l’éducation nationale qui depuis plus de 60 ans raconte des balivernes aux enfants de ce pays.

L’Histoire a retenu que la Résistance avait un coeur qui battait à gauche. Pourtant, de nombreux partisans de l’extrême droite nationaliste ont tourné le dos à Vichy pour rejoindre les forces de la France libre aux côtés de leurs adversaires politiques d’avant-guerre. En zone occupée, une organisation clandestine voit le jour sous l’impulsion d’hommes issus de diverses mouvances d’extrême droite : l’OMC. L’extrême droite joue aussi un rôle à Alger. De nombreux nationalistes de droite figurent enfin au sein du plus gros mouvement de résistance, Combat, dans lequel les monarchistes Pierre de Bénouville et Jacques Renouvin assument d’importantes fonctions.

Documentaire: Quand la gauche collaborait (1939-1945)

En regardant ce film on constate qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. En effet pour certains intervenants du film la collaboration est intrinsèquement de droite. Ce qui signifie qu’un homme de gauche qui collabore devient automatiquement de droite ou d’extrême droite. Or il existait des raisons de gauche de collaborer: l’antisémitisme, le pacifisme et la question européenne.
On ne répètera jamais assez: Pétain était un homme du centre et son gouvernement était à 80% composé d’homme de gauche.

Marine Le Pen accuse Le Monde de «détourner le regard sur les actes pédophiles autorisés par Pierre Bergé au Maroc»

Voir nos articles sur la caste de pédophiles socialistes: POURQUOI LES MÉDIA FRANÇAIS NE PARLENT-ILS PAS DU LIVRE « YVES SAINT LAURENT ET MOI »? (MAJ: VIDÉO)

Marine Le Pen (Présidente du Front National) : «Peut-être Le Monde [s’en prend-il au FN] pour détourner le regard des horreurs que l’on apprend sur l’ancien propriétaire du Monde, Pierre Bergé, qui est accusé dans un livre d’avoir autorisé des actes de pédophilie dans sa maison de Marrakech (…) C’est dans un livre dont personne ne parle, peut-être parce que c’est Pierre Bergé qui est une grande figure moraliste de la gauche ? Et donc, là, il s’agit d’actes dont personne ne veut parler ! Pourquoi vous êtes gêné ? Parce que c’était le propriétaire du Monde ?»