Archives par mot-clé : Vénézuela

Laurence Debray – Comment Chávez a ruiné le Venezuela

Extrait d’un bon article de Laurence Debray (la fille de régis), historienne qui s’est opposée à Mélenchon.

Est-ce utile de préciser que nous parlons d’un pays pétrolier, membre fondateur de l’Opep, qui possède les premières réserves du monde d’hydrocarbures (devant l’Arabie saoudite), dont les revenus lui ont permis d’être la nation la plus riche de la région, jouissant d’une exceptionnelle stabilité démocratique depuis 1958 jusqu’à l’abrogation par Nicolás Maduro de l’Assemblée nationale, dûment élue mais à l’opposition majoritaire, l’été dernier ? « Ce que nous n’obtiendrons pas par le vote, nous l’obtiendrons par les armes », a-t-il précisé (le 27 juin 2017). Puisque, contrairement aux Vénézuéliens, vous avez la chance de vivre dans une démocratie, patrie des droits de l’homme, je ne peux que respecter votre opinion sur un pays qui est le mien, prenant votre condescendance comme le trait de caractère d’une certaine élite française. Ou serait-ce le reliquat du mythe XVIIIèmiste du bon sauvage ? Je ne me bornerai qu’à démentir quelques insinuations insultantes pour mes compatriotes, acculés à survivre au quotidien. Car votre légèreté est scandaleuse au regard de la crise humanitaire qui sévit dans mon pays. Le Venezuela est malheureusement devenu un lieu d’expérience politique pour divertir une frange de la gauche française, confortablement attablée dans les restaurants parisiens, alors que 32 millions de personnes ne trouvent là-bas plus de quoi se nourrir ou se soigner. Je me sens d’autant plus autorisée à vous répondre, monsieur Besson, que j’ai fréquenté assidument, enfant, les camps d’entraînement militaire et idéologique à Cuba, que j’ai arpenté en tant que jeune journaliste les bidonvilles de Caracas, et que j’ai longuement interviewé votre héros, Hugo Chávez, juste avant son arrivée au pouvoir.

La fille d’Hugo Chávez est devenue la femme la plus riche du pays

Continuer la lecture de Laurence Debray – Comment Chávez a ruiné le Venezuela

Quand Mélenchon compare la France et le Venezuela sur le sujet des sanctions contre les forces de l’ordre

Mélenchon est prêt à dire toutes les conneries qui lui passent par la tête pour défendre son pote Maduro, c’ est assez époustouflant.

Mélenchon sur la répression qui s’abat sur les opposants:

Le Venezuéla est trop gentil

Pour Mélenchon Cazeneuve est responsable de la mort d’un manifestant. En revanche Mélenchon considère qu’au Venezuela le socialiste Maduro est un démocrate qui doit faire face à une opposition d’extrême drouaaaattte stipendiée par les Etats-Unis d’Amérique. Ce type est complètement cinglé!


Mélenchon attaque Cazeneuve, « le gars qui s’est occupé de l’assassinat de Rémi Fraisse »

La Constituante accuse des opposants de trahison

Le mélenchonisme c’est: quand on est dans l’opposition on fait croire qu’on vit en dictature. Et quand on accède aux responsabilités on change la constitution pour se donner les plein pouvoir et on enferme ses opposants pour trahison.

Tout ça sans cravate bien sûr…


L’Assemblée constituante vénézuélienne a décidé mardi de faire traduire en justice pour «trahison» les opposants qui ont, selon elle, encouragé les sanctions financières des Etats-Unis annoncées vendredi contre le pays. Les membres de cette institution qui détient les pleins pouvoirs étaient réunis en session à Caracas.

Ils ont approuvé un décret ouvrant la voie à «un procès historique pour trahison de la patrie contre ceux qui ont encouragé ces actions immorales contre les intérêts du peuple vénézuélien». Le texte ne mentionne aucun nom mais les intervenants ont accusé l’opposition, et plus particulièrement le président du Parlement, Julio Borges, et son vice-président Freddy Guevara.

L’Assemblée a demandé aux services de l’Etat d’ouvrir Continuer la lecture de La Constituante accuse des opposants de trahison

Venezuela : les chiffres de la participation ont été manipulés, selon l’entreprise chargée du vote

le gros de la France insoumise: « Oui mais c’est la faute des USA, du capitalisme, du sionisme…  »

Et je peux même vous révélé ce que diront les salopards robespierristes de Mélenchon quand le socialiste Maduro sera tombé:  « Mais le socialisme, le vrai, ce n’est pas ça! Si Maduro il a échoué c’est la faute de l’empire américain et aussi c’est parce qu’il n’y avaat pas assez de socialisme et de contrôle du peuple sur la bourgeoise …. Vive Le Ché!

 

La France insoumise: une palanquée de sophistes  bien cons et une grosse réserves de taré staliniens

Continuer la lecture de Venezuela : les chiffres de la participation ont été manipulés, selon l’entreprise chargée du vote

Venezuela : deux leaders de l’opposition emprisonnés

Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma ont été emmenés de force hors de leur domicile dans la nuit de lundi à mardi par des agents du Sebin, les services de renseignement du pays, pour être placés en détention.

Mardi à minuit et vingt-sept minutes. Leopoldo Lopez, le fondateur du parti de l’opposition Voluntad Popular, est arrêté à son domicile de manière brutale par des agents des services de renseignements vénézuéliens. Sa femme publie juste après sur Twitter une vidéo dans laquelle Lopez est forcé de monter dans un véhicule portant le sigle des services de renseignement – «Sebin» (Servicio bolivariano de inteligencia nacional). «Ils ont kidnappé Leopoldo Lopez parce qu’il ne voulait tout simplement pas céder aux pressions et aux fausses promesses du régime», écrit sur Twitter Freddy Guevara, député membre du même parti d’opposition.

Dans cette même nuit de lundi à mardi 1er août, la fille d’Antonio Ledezma poste également une vidéo dans laquelle son père, le dernier maire de Caracas élu, est emmené de force, en pyjama, hors de chez lui. Avec Lopez, il est considéré comme l’un des principaux détracteurs du régime de Nicolas Maduro. «Nous avons reçu des informations des services de renseignements qui faisaient état d’un plan d’évasion», indique mardi la Cour Suprême dans un communiqué où il est également stipulé que les deux opposants n’ont pas respecté leurs «conditions de détention» interdisant tout «prosélytisme politique».

Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma étaient assignés à résidence Continuer la lecture de Venezuela : deux leaders de l’opposition emprisonnés

Venezuela : un candidat à l’Assemblée constituante tué par balle chez lui


C’est le deuxième candidat tué en trois semaines. Le scrutin sous haute tension a lieu ce dimanche.

Un candidat à l’Assemblée constituante vénézuélienne contestée, que les électeurs doivent désigner dimanche, a été assassiné par balle chez lui dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé le Parquet. «Un groupe a fait irruption» chez José Felix Pineda, un avocat de 39 ans, à Ciudad Bolivar (sud-est), «et lui a tiré dessus à plusieurs reprises», a indiqué le Ministère public vénézuélien sur Twitter, sans évoquer d’éventuels motifs.

Deuxième candidat assassiné en trois semaines

Il s’agit du deuxième candidat assassiné. Le 10 juillet, José Luis Rivas a été abattu en pleine campagne électorale dans la ville de Maracay (centre-nord). Le scrutin pour désigner les 545 membres de l’Assemblée constituante, voulue par le président socialiste Nicolas Continuer la lecture de Venezuela : un candidat à l’Assemblée constituante tué par balle chez lui

Crise au Venezuela: Air France suspend ses vols du 30 juillet au 1er août inclus

Le Venezuela s’enfonce un peu plus dans le chaos. Air France a annoncé samedi suspendre ses vols à destination de Caracas du 30 juillet au 1er août inclus, à l’approche de l’élection dimanche d’une Assemblée constituante controversée dans un climat de violences meurtrières et de vive inquiétude internationale.

«En raison de la situation au Venezuela, Air France est amenée à suspendre ses vols à destination de Caracas du dimanche 30 juillet 2017 au mardi 1er août inclus», a précisé la compagnie dans un court communiqué transmis à l’AFP. Un vol au départ de Paris Charles de Gaulle à destination de Caracas prévu samedi à 10H15 est toutefois maintenu, a précisé un porte-parole d’Air France.

«Des mesures commerciales exceptionnelles sont proposées à nos clients voyageant de et vers Caracas dans les prochains jours. La compagnie suit la situation en temps réel et informera ses clients de toute évolution de son programme de vols. Air France rappelle que la sécurité de ses clients et de ses équipages est sa priorité», est-il ajouté dans le communiqué.

L’opposition appelle à manifester dimanche

Continuer la lecture de Crise au Venezuela: Air France suspend ses vols du 30 juillet au 1er août inclus

Faute de nourriture, les Vénézuéliens vont acheter du sucre et de la farine en Colombie

Jean-Luc Mélenchon trouve sans doute charmant cette occasion qui est donnée aux vénézuéliens de voyager et d’échanger avec leurs voisins.


Face à la difficulté de s’approvisionner, de nombreux Vénézuéliens se rendent en Colombie pour acheter de quoi se nourrir.

Chaque jour, ils franchissent la frontière pour s’approvisionner en produits de première nécessité. Des milliers de Vénézuéliens traversent quotidiennement le Pont Simon Bolivar qui relie les deux petites villes d’Urena, au Venezuela, à Cucuta, en Colombie, rapporte CNN, qui parle d’une « crise humanitaire ». Ils partent sacs, paniers et cabas vides et reviennent chargés de farine, sucre, huile, riz ou encore savon et couches qu’ils ne trouvent plus dans les magasins du Venezuela.

Pénurie de nourriture

Cet État d’Amérique du Sud est en pleine crise économique et politique. Finances publiques au bord du gouffre, explosion de l’inflation -qui pourrait atteindre 720% cette année- pénurie de nourriture: la chute des prix du pétrole, qui représente 96% des exportations du pays, a entraîné le pays dans la faillite.

Faute de dollars pour importer, le gouvernement a imposé des restrictions sur Continuer la lecture de Faute de nourriture, les Vénézuéliens vont acheter du sucre et de la farine en Colombie

Venezuela : nouvelle manifestation d’ampleur contre l’ami de Mélenchon

L’opposition ne désarme pas après 50 jours de protestations émaillées de violences qui ont déjà fait 47 morts.

Les opposants vénézuéliens ont commencé samedi 20 mai à se rassembler à Caracas dans le but de faire leur « plus grande démonstration de force » depuis le début il y a cinquante jours de la vague d’actions de protestation en vue d’exiger le départ du président socialiste Nicolas Maduro. Parallèlement, les partisans du chef de l’Etat se rassemblaient dans une autre partie de la capitale, chantant et dansant.

« #Nous sommes des millions à être contre la dictature ; #Plus de dictature ! », pouvait-on lire sur des pancartes des antichavistes (du nom du défunt Hugo Chavez, président en 1999-2013) qui se regroupaient sur l’une des principales artères de la ville. « Pour ce 50e jour de résistance, nous allons organiser la plus grande démonstration de force de cette période », a déclaré Juan Andrés Mejia, un des jeunes députés à la tête des protestataires. « C’est une façon de rappeler au gouvernement qu’après cinquante jours de résistance, des morts et des prisonniers, nous sommes plus nombreux et que nous n’allons pas nous rendre », s’était exclamé vendredi soir devant la foule Freddy Guevara, le vice-président du Parlement, dominé par l’opposition.

Un bilan de 47 morts

Continuer la lecture de Venezuela : nouvelle manifestation d’ampleur contre l’ami de Mélenchon

Dictature Mélencho-chaviste: Les Vénézuéliens rendent hommage à Miguel, 38ème victime des manifestations

Un millier d’opposants au président vénézuélien Nicolas Maduro ont rendu hommage, jeudi, à Miguel Castillo. Il est la 38ème victime des manifestations qui secouent le pays depuis six semaines.

Vêtus de noir et portant des fleurs et un immense drapeau du Venezuela, environ un millier d’opposants au président socialiste Nicolas Maduro ont rendu hommage jeudi à la 38e victime des manifestations qui secouent le pays depuis six semaines.

« Marre de la violence, pas un mort de plus », disait une pancarte d’un des manifestants à Caracas, rendant hommage à Miguel Castillo, 27 ans, tué mercredi par arme à feu lors d’un défilé de protestation ayant dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a assuré jeudi qu’une enquête sur les causes de la mort serait menée et accusé l’opposition de mener « une insurrection armée » qui serait responsable de ces victimes. « Rien ni personne ne va nous arrêter face à ces embuscades violentes », a-t-il lancé. Continuer la lecture de Dictature Mélencho-chaviste: Les Vénézuéliens rendent hommage à Miguel, 38ème victime des manifestations

Venezuela : les manifestations anti-Maduro ont fait 37 morts et plus de 700 blessés, une statue de Chavez détruite

Voilà où mènent les délires de Mélenchon…


L’opposition au président vénézuélien de gauche, Nicolas Maduro, se préparait samedi à poursuivre ses manifestations au lendemain de la mort vendredi d’un manifestant de 20 ans, décès qui porte à 37 le nombre de morts selon les autorités, un mois après le début de ce mouvement social. Hecder Lugo, 20 ans, a été mortellement touché à la tête par un tir, jeudi à Valencia, lors d’affrontements entre manifestants et forces de l’ordre.


Venezuela : des violents heurts font un mort… par francetvinfo

Les violences ont fait plus de 700 blessés depuis le début des manifestations début avril et plusieurs centaines de personnes ont été arrêtées dont 152 sont toujours sous les verrous, selon le Continuer la lecture de Venezuela : les manifestations anti-Maduro ont fait 37 morts et plus de 700 blessés, une statue de Chavez détruite

Venezuela: manifestation pour libérer les «prisonniers politiques»

Quelque 2000 Vénézuéliens hostiles au président socialiste Nicolas Maduro ont défilé vendredi dans le calme pour réclamer la libération des «prisonniers politiques», près d’un mois après le début d’une vague de protestations ayant fait une trentaine de morts.

«Liberté ! Liberté !», ont scandé les manifestants aux abords de la prison de Ramo Verde, près de Caracas, où l’un des leaders de l’opposition, Leopoldo Lopez, purge une peine de 14 ans de prison pour incitation à la violence lors de la vague de manifestations anti-Maduro de 2014, qui ont fait officiellement 43 morts.

Arborant des t-shirts à l’effigie de Leopoldo Lopez et des drapeaux aux couleurs jaune, bleu et rouge du Venezuela, les antichavistes (du nom du défunt président Hugo Chavez, 1999-2013) ont été bloqués par des camions de la Garde nationale militarisée équipés de barrières métalliques.

«On nous a empêchés de passer voir Leopoldo. À l’aide d’une sirène, on nous a empêchés de l’entendre. Voilà un mois que nous ne le voyons, ni ne l’entendons pas. On nous dit qu’il est à l’isolement. Liberté pour tous les prisonniers politiques!», a déclaré son épouse Lilian Tintori, devenue l’une des voix de l’opposition.

Un groupe de députés de l’opposition a tenu une réunion à l’extérieur de la prison, autour d’une simple table.

«Nous constatons la violation des droits des prisonniers politiques. Continuer la lecture de Venezuela: manifestation pour libérer les «prisonniers politiques»

Venezuela: le modèle de Mélenchon fait naufrage. 20 morts et 600 prisonniers politiques

Il y a dix ans, quand vous disiez que la politique menée par Chavez était dramatique, Mélenchon vous traitez de fasciste et vous suspectait d’être un agent de la CIA. Aujourd’hui le président chaviste du Venezuela, Nicolas Maduro, est dans l’incapacité de contenir la crise qui couvait depuis des années et que Chavez a longtemps cacher grâce à la rente pétrolière. C’est tout un système social, économique et politique qui s’effondre. La réaction des autorités vénézuélienne n’est pas étonnante, c’est celle que les régimes socialistes appliquent à chaque fois: l’emprisonnement des opposants, les tirs à balle réelles sur la foule et les milices qui répriment…
Bilan: 20morts et 600 prisonniers dans un pays qui est l’un des plus riche au monde ( Le Monde: Venezuela : défilé silencieux en hommage aux vingt personnes tuées dans les manifestations)

Nous n’avons pas le droit, si nous sommes vraiment démocrates, de négliger le soutien qu’apporte Mélenchon à ces régimes socialistes qui basculent à chaque fois dans l’autoritarisme. Nous devons comprendre quels sont les ressorts qui font basculer ces pouvoirs dans l’horreur. Il n’y a pas de hasard. L’histoire politique du 19ème et du 20ème siècle nous informe sur ces impasses idéologiques. La vision romantique de l’homme, la philosophie politique faite de rousseauisme, d’égalitarisme et de messianisme révolutionnaire, la haine de la réussite et de la liberté individuelle, les solutions économiques collectivistes ( matraquage fiscal, confiscation par l’Etat des biens et des services, planification, protectionnisme communiste, paternalisme…) forment le socle théorique des délires de Mélenchon et de ses compagnons de route.

Ce qui se passe au Venezuela doit nous faire réfléchir sur la gauche qui Continuer la lecture de Venezuela: le modèle de Mélenchon fait naufrage. 20 morts et 600 prisonniers politiques

Pourquoi les Vénézuéliens de Paris sont consternés par Mélenchon.

Le candidat de la France insoumise érige le régime chaviste en modèle et a inscrit l’adhésion de la France à l’Alliance bolivarienne pour les Amériques dans son programme.

Alors que l’opposition vénézuélienne défile en masse dans les rues de Caracaspour demander l’organisation d’élections, de nombreux Vénézuéliens parisiens s’offusquent des déclarations de Jean-Luc Mélenchon sur leur pays. Ils dénoncent les contre-vérités exprimées par le candidat à la présidentielle. Dans un entretien accordé à Ouest France la semaine dernière, il déclarait: «Le Venezuela avait une politique sociale-démocrate. Personne n’a été exproprié. Il n’y a jamais eu de nationalisation non plus. J’ai soutenu Chavez contre l’agression des Américains. Et aujourd’hui le problème de ce pays, c’est d’abord la baisse du prix du pétrole. Je n’y suis pour rien!» «Six affirmations et quatre purs mensonges», déplore Jose Ocariz, qui vit en France depuis une quinzaine d’années.

Une alliance en train de péricliter Continuer la lecture de Pourquoi les Vénézuéliens de Paris sont consternés par Mélenchon.